Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 04:12

v

http://membres.multimania.fr/crisyaves/pm/liberte_colombe_cage.jpg

http://membres.multimania.fr/crisyaves/pm/liberte_colombe_cage.jpg

 

 

1) Je refuse la compétition qui est la base de l’ancien système, car j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants. Chacun avance à la mesure de ses possibilités et de ses prises de conscience. Le plus faible dans un domaine est le plus fort d’un autre domaine. L’échange d’expérience entre nous permet à chacun de s’exprimer tel qu’il est et de faire son chemin à son rythme. Nous sommes tous en phase constante d’apprentissage. C’est ainsi…


2) Je refuse l’humiliation et l’exploitation. Je me traite avec tendresse, je traite les autres avec tendresse et je n’accepte pas que l’on me traite autrement. Par extension, tout ce qui est matière est conscience et appartient à ma Source qui le met à ma disposition sans condition. Aussi, je traite tout ce qui m’entoure, tout ce qui est avec tendresse, gratitude et respect, car ce qui m’est donné peut être amené à servir à d’autres et je me dois d’en respecter l’essence et l’aspect afin que tous puissent en profiter de la même manière que moi. 
 



3) Je refuse l’exclusion sous toutes ses formes. Celui qui voudra partager des moments de vie avec moi devra me respecter dans mon chemin tout comme je le respecte dans le sien, sans jugement.


4) Je refuse de rémunérer les banques, les commerces, les professionnels qui investiront avec ces revenus dans des processus qui sont contraires à mon éthique personnelle. Je refuse l’argent-dette qui maintient l’être humain en captivité, je refuse l’exploitation sans respect des ressources humaines, animales, végétales, géophysiques….



5) Je refuse toute forme de gâchis, d’irrespect et de malversation


6) Je refuse l’acharnement médical pour maintenir en vie des personnes coûte que coûte sans respect pour le choix de leur âme, tout comme je refuse en conscience de laisser une prise manipulatrice à l’intoxication lente des vaccins ou l’inhalation et l’absorption de substances toxiques autorisées par les états à des fins d’aliénation.

7) Je refuse d’accepter la justification d’une guerre comme unique moyen de retrouver la paix.


9) Je refuse de cautionner une quelconque condamnation à mort, quelque soit le prétexte évoqué.


10) Je refuse d’adhérer à la division de l’opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l’impression de faire avancer le système. Je refuse d’ailleurs toutes les sortes de divisions possibles, surtout si elles ont pour objectif de faire focaliser ma colère vers des ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux. 


11) Je refuse de donner du crédit à un pouvoir dit «politique», «médiatique», «religieux» pour qu’il puisse façonner mon opinion. Je refuse que ce pouvoir de façonner mon opinion et mes pensées soit aux mains d’affairistes sans conscience et au coeur fermé et que ces gens puissent contrôler librement l’espace où je vis et l’expression de qui-je-suis.

 

12) Je refuse d’adhérer aux idées véhiculées par l’air du temps et les publicitaires qui cherchent à me faire croire que le bonheur se résume à acquérir du confort, des biens, à l’amour-dépendance, au sexe-objet, et la liberté d’assouvissement de tous mes désirs issus de mes peurs. Je refuse d’adhérer au concept que je dois chercher par ma consommation à soulager ma souffrance.


13) Je refuse d’apprécier la valeur d’une personne à la taille de son compte bancaire, et à l’importance de son rôle egotique. Je refuse d’apprécier l’utilité d’un être humain, je refuse d’en évaluer sa productivité, sa compétitivité et son niveau.


14) Je refuse de rémunérer un être humain pour un travail qui le nie, le tue à petit feu, exploite ses peurs et ses blessures. Chacun a des talents qui doivent être mis en avant et bonifiés. Ces talents sont l’expression même de son chemin de vie. Travailler et être rémunéré pour nos talents est juste. Travailler et être rémunéré pour des actes qui nous coupent de nos talents est une injustice et une torture pour l’être humain. Les talents ne sont pas uniquement des valeurs artistiques, littéraires ou sportives…. chacun a des talents qui couvrent tous les secteurs de la vie. Encore faut-il y croire et les écouter.
 


 

15) Je refuse le rejet des personnes âgées car leur expérience est précieuse. L’être âgé qui a conscience que la vie va bientôt s’arrêter, nous permet, quand on prend le temps de l’écouter, de nous ouvrir aux bonheurs simples et d’aspirer à la paix.

 

16) Je refuse de livrer mon corps émotionnel aux nouvelles négatives et terrifiantes et je cherche toujours le sens caché de ce qui m’est présenté. Je sais que la peur est mon ennemie.

17) Je n’ai aucun sens de la soumission envers les industriels, les militaires et les politiciens qui se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l’avenir de la vie et de la planète. Je continue à faire selon ma conscience, selon mon coeur, en pleine conscience de ma nature divine.




18) Je refuse de consommer de la viande d’animaux sacrifiés et torturés au nom de tous les profits. Je le refuse par respect envers eux pour ne pas encourager cette barbarie mais je le fais aussi par respect pour moi. Tout comme je refuse d’ingérer des organismes génétiquement modifiés.

 

19) Je refuse que le moindre centime que je possède puisse servir à l’industrie de l’armement ou à piller les ressources de la planète. Je prends mes dispositions en connaissance de cause quand il s’agit d’acquitter un impôt quelconque ou de payer un produit. Si je suis encore parfois obligée de m’y exécuter, je pose l’intention concrète et les actes nécessaires pour que cette situation ne soit que momentanée. Les solutions existent, il faut juste parcourir le chemin nécessaire pour y arriver, avec coeur et attention.




20) Je refuse l’idée même de multinationales. Je désire investir mes forces, mon temps et mes quelques sous dans une économie à l’échelle humaine, qui respecte la valeur du travail de l’être humain et qui respecte celle de ses enfants. 


21) Je refuse de considérer et de donner du crédit à ceux qui se disent «hommes politiques» et qui n’ont aucune conscience. Je refuse d’être représentée par quiconque d’une honnêteté douteuse et parfois même corrompue. 


22) Je refuse que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l’agroalimentaire puissent avoir une quelconque influence. La santé est une affaire personnelle. La mauvaise santé est mon guide pour mieux comprendre ce qui se passe. La nature est ma pharmacie. C’est à moi d’apprendre d’elle et de découvrir toutes ses vertus et ses bienfaits. 


23) Je n’ai rien à prouver, rien à vendre, aucune volonté de pouvoir à assouvir. Je répond à l’appel de mon coeur, du mieux possible, sans pression. J’ai beaucoup de tendresse envers moi-même. J’ai confiance en ma foi mais je refuse de l’imposer à quiconque. Aussi, je refuse à quiconque l’opportunité de m’imposer la sienne, tout comme je le laisse libre de vivre ce qu’il désire vivre.

24) Je refuse l’idée qu’il n’existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Nous sommes doués d’une conscience. Je prélève dans la nature ce dont j’ai besoin pour vivre.

 

25) Je refuse de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques.


26) Je refuse d’adhérer aux théories proposées pour l’explication du mystère de nos origines qui ne s’appuient que sur le monde physique et ne voient l’humanité et l’univers que d’un point de vu matérialiste. Et je refuse l’idée que la nature ait pu mettre des millions d’années pour créer un être humain avec comme seul passe-temps la destruction de sa propre espèce et de la nature elle-même.

 

27) Je refuse de participer à la recherche du profit comme but suprême de l’Humanité, et l’accumulation des richesses comme l’accomplissement de la vie humaine.

 

28) Je refuse de participer à la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. Je refuse de participer à l’augmentation de la pollution industrielle et à la dispersion de poisons chimiques et d’éléments radioactifs dans la nature. Je refuse de cautionner l’utilisation de toutes sortes d’additifs chimiques dans mon alimentation. 
 



29) Je refuse de prendre part à la guerre économique sévissant sur la planète et je m’emploie à aider au développement du tissu économique local de proximité. 


30) Je refuse de voir la situation actuelle du monde comme une fatalité, et même si j’admets que je n’ai pas les clés pour la faire changer radicalement, je connais mon rôle et mes devoirs. La maturité de la conscience collective va irrémédiablement en grandissant.  Les gens seront tentés de reconstruire ce qu’ils ont perdu à l’identique, mais bien vite ils s’apercevront qu’il est impossible de revenir en arrière et qu’il faut évoluer, changer et s’ouvrir à d’autres choses.

 

31) Je refuse de me considérer comme du bétail et donc d’être traitée en tant que tel

32) Je refuse de ne poser aucune question, de fermer les yeux. 
 
(..°

 

extraits (choisis par eva R-sistons, qui a retiré tout l'ésotérique pour atteindre l'universel)


http://bodyspiritzen.wordpress.com/2011/04/21/desobeissance-civile-un-excellent-travail-dune-internaute-a-lire/  

 



Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alternatives au Système
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche