Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 03:29

 

La curée du Nord, politique économique et propagande

 

occuper le système, à Wall st
Une chose fait peur...

A l'occasion du décès de Kim Jong il, les images s'attardent sur un peuple encore tellement plus contraint qu'on ne l'imagine habituellement, et qui ne bouge pas. Parce qu'il ne peut pas, ou qu'il ne peut plus. Bien sûr la propagande occidentale se déchaîne contre "ce régime". Malheureusement "le régime de Washington", ou "le régime de Paris" s'appliquent à copier, voire dépasser  ce modèle, afin  que nul désormais ne songe à les contester. Eux aussi possèdent l'arme nucléaire, le plus obèse des deux a même osé l'utiliser contre des populations afin d'assouvir une "politicaillerie" mesquine envers une URSS dont il craignait un trop grand développement géographique.

Il y a donc cette Corée du Nord, deux fois moins peuplée que sa sœur du sud (24 millions contre 48 millions).  Entre les deux factions de part et d'autre de la zone démilitarisée, s'échangent d'homériques insultes, quelques horions parfois. Mais les deux parts de ce même pays se gardent bien d'aller trop loin. L'une plie sous le joug d'une dictature stupide qui l'étouffe progressivement. L'autre resplendit des fausses lumières d'un "Occident" adapté à ses coutumes, mais qui ronge celles-ci petit à petit. L'une et l'autre se trompent bien sûr.
la faim, fléau assumé

 Car le problème est ailleurs. Il est dans cet Occident, ce Monde du Nord qui veut plier le monde entier à ses normes, qui n'a cure, par ses placements et ses spéculations sur les ressources essentielles que sont l'eau, le blé, le riz, les oléagineux, de faire crever de faim des millions d'enfants chaque jour. Il y prend même plaisir, puisque le malthusianisme est l'une des bases de ses idéologies, et que pour lui nous sommes trop nombreux. Alors que, selon des chiffres très récents, la planète pourrait nourrir aujourd'hui et sans peine douze milliards d'habitants. Ce n'est qu'une question de répartition et de priorités. Il suffit de penser à cette culture de plus en plus répandue d'un gaspilleur d'eau sans pareil qu'on appelle le maïs. La chose va encore plus loin, puisque ce maïs est destiné à engraisser du bétail, ou, plus stupide encore, à fabriquer du carburant pour les voitures des riches. Pour des multinationales comme Cargill, ces filières sont des sources insensées de financement et de profit. C'est la curée.
biocarburant  

Une autre voie existe bien sûr. Elle consisterait à évincer ces redoutables parasites, afin de rétablir une terre où tout le monde peut compter sur tout le monde : les rapports humains sont la plus grande richesse. Mais ceux-ci possèdent aussi, par rapacité, et par intérêt de propagande, la plupart des médias mondiaux. Et cette propagande, bien léchée, bien au point, est permanente. C'est le côté terrible de la chose  : à aucun moment elle ne se relâche. Que faire ?

Oh oui, il reste les blogs et débats sur Internet, mais outre le fait qu'ils ne concernent qu'une frange infime de la population, ils ne sont en rien le noyau d'une vraie résistance. Donc, on tolère, pour l'instant, pour en démontrer la futilité.

Je suis dur ce matin, mais je crains bien d'être trop près de la vérité.
Bab
Autres articles sur ce blog :

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche