Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 13:08

 

moh-bouazizi.jpg

 

Mohamed Bouazizi dans un moment de bonheur

http://kacer.over-blog.com/article-sidi-bouzid-doit-on-se-faire-brule-pour-etre-entendue-63924306.html

M. Bouazizi s'est transformé en icone nationale dans toutes les capitales,
les villes, et les villages arabes.

J'avoue que je ne connaissais pas bien la Tunisie avant le 14 Janvier.
Observateur de l'évolution des événements dès le début, jusqu'au moment
décisif de l'histoire de ce grand pays, j'ai remarqué que le régime déchu
de Ben Ali est identique aux autres régimes despotes arabes, alors que la
peuple tunisien prend de l'avance par rapport à ses frères, notamment,
orientaux, à savoir la position avancée de la femme dans la société
tunisienne, et l'absence des slogans religieux tout au long de la révolte
populaire.
Est-ce du à la culture francophone laïque, héritée de l époque de
Bourguiba ou à une autre éducation, que nous ne connaissons peu?
Est-ce que le héros Bouazizi savait que son ame sacrifiée à l'autel de la
liberté, allait libérer les âmes de 350 millions de ses frères, longtemps
opprimés, longtemps écrasés?

La révolution tunisienne mérite d'être étudiée profondément
Les dictateurs arabes, effrayés de la révolution tunisienne, sont tous
solidaires de leur homologue déchu, Kadhafi en tête, ne cesse d'exprimer son
soutien à son homologue déchu, et son total mépris au peuple tunisien.
Le ministre israélien Sylvain Shalom, porte parole du gouvernement de l'
entité sioniste, n'a pas caché ses sentiments de regrets à l'égard du
régime tunisien déchu, ainsi que les inquiétudes de son gouvernement du
syndrome de démocratisation des pays arabes limitrophes d'Israël.

Le gouvernement français tient un double langage. Des informations affirment
que la France de Sarkozy pèse de tout son poids politique, en toute harmonie
avec les despotes Saoudiens et les monarchies pourries des autres pays arabes
qui tournent dans la sphère française, pour vider la révolution de son
contenu social, de peur qu'elle ne se transforme en syndrome révolutionnaire
contagieux. La preuve; le chef du gouvernement d'unité nationale a appelé cet
après midi le tyran déchu à son exil en Arabie pour le mettre au courant des
mesures qui ont été prises récemment.

Nous, citoyens libres du monde, nous devons être solidaires du peuple
tunisien, pour contrer un éventuel retour du tyran au pays, ou le laisser
continuer à diriger le pays, à travers ses pions sur place.
Cependant, je n arrive pas à oublier les derniers propos du dictateur
tunisien déchu, notamment une phrase qui me laisse perplexe je cite:
"maintenant, je vous ai compris. A toi, chômeur, je te comprends. Le
politicien, je te comprends aussi.

Il a fallu 23 ans, une centaine de morts, on ne sait plus combien de blessés,
pour enfin comprendre que rien n'allait plus dans ce pays?
Et les autres dinosaures, qui sont au pouvoir depuis plus de 30 ans, ont-ils
compris, ce que Ben Ali a enfin compris?
Trop tard. Les peuples arabes ont pris leur décision de ne plus attendre que
leurs bourreaux comprennent ce qu il fallait comprendre il y a des décenies.
La Tunisie n'est désormais plus un petit pays, c'est un grand peuple qui
habite dans ce joli pays qui fait rêver toutes les populations arabes, de
l'océan atlantique jusqu' au Golfe.  
M. Bouazizi s'est transformé en icone nationale dans toutes les capitales,
les villes, et les villages arabes.
C'est plutôt ce qu'on peut appeler dorénavant, le dream arabe.

* Journaliste syrien indépendant


Mardi 18 Janvier 2011
http://www.alterinfo.net/Le-dream-tunisien-enflamme-toutes-les-populations-arabes_a53969.html
 
http://azls.blogspot.com/2011/01/chaouk-hidri-nouveau-martyr-de.html


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche