Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 21:06

DSK sur TF1, blanchi !

dsk28.jpg
http://laplote.blogs.courrierinternational.com/
(posé par eva R-sistons)

DSK sur TF1, veut-il planter la gauche?

.

DSK sur TF1, une chaîne privée ! Encore un symbole étonnant pour l’ex-présumé candidat socialiste : j’aurais parié sur une chaine publique pour ce grand moment de vérité.

.

(Eh oui, pour un Sieur qui défend "le Bien public", dit-il en conlusion - qu'en pensent les femmes se disant victimes, et les peuples victimes de ses politiques, via le FMI, les étranglant ? -, être sur une chaîne privée n'est pas du meilleur goût. Qu'est-ce qu'une chaîne publique, nationale, d'ailleurs ? FR2 est colonisée par les supporters d'Israël (défilé permanent de néo-sionistes). Pour le reste, que ce personnage retourne en Israël, puisqu'il ne pense qu'à servir cet Etat (comme sa femme d'ailleurs, avant tout néo-sioniste comme son joyeux compère), et qu'il laisse la France résoudre elle-même ses problèmes. Quant aux réactions du PS, elles font honte à ce Parti prétendument socialiste (exception faite de celles d'Arnaud Montebourg) ! A l'instant par ex, le Dr Le Guen a assuré que DSK avait "parlé avec son coeur", comprenez : avec ses communiquants chèrement rétribués (et toutes les questions étaient soigneusement préparées, comme les réponses d'ailleurs).  Alors, un personnage comme celui-là pour défendre la France, et un Parti de Gauche, quelle plaisanterie ! Soyons francs : Il défend l'ultra-libéralisme, Israël, l'Empire militaro-financier, le Nouvel Ordre Mondial - tout le monde ne le sait pas - et bien sûr le FMI et le Cartel bancaire qui ruinent les peuples. C'est ça, sa compétence ? Imposture ! Une de plus, comme celle de la "glorieuse" aventure libyenne franco-anglaise (en réalité d'abord usraélienne) qui a détruit toutes les infrastructures du pays, "génocidé" ses habitants, pour le seul profit... de l'Empire, justement ! Le monde est petit, tout petit... eva R-sistons)

David Réguer

> Par David Réguer Communication médias & marque

Edité par Tristan Berteloot   Auteur parrainé par Aude Baron

"DSK ? Quel gâchis… Un véritable suicide politique, il ne voulait pas y aller". Combien de fois j’ai entendu ces mots, surtout venant de ma droite. Depuis l’affaire du Sofitel, le regard des Français sur le premier des économistes a changé. Mais c’est à croire que parfois DSK le fait exprès.

 

Cet épisode de sa vie a mis en lumière son train de vie, son goût pour le luxe et les femmes, et des valeurs difficilement acceptables pour le peuple de gauche, et indirectement pour les Français. On connaît notre aversion pour les choses de l’argent qui s’étalent… Et notre hypocrisie en la matière est immense et sans faille.

 

DSK

 

Si l’objectif est de jouer profil bas, de s’expliquer humblement dans un exercice d’équilibriste, il aurait peut-être fallu choisir un autre canal que celui de TF1. Symboliquement j’entends. Même si Claire est l’amie d’Anne. Par exemple, la Primaire des socialistes a bien eu lieu sur France 2. Pour mémoire, France 2 est une chaîne publique… On vit parfois déconnecté.

 

"20 minutes, certainement préparé au millimètre", dit-on. Entouré d’une horde de spécialistes en communication, imagine t-on… Certes, pris dans l’étau judiciaire américain, DSK ne pouvait qu’assumer publiquement cette caution à 1 million de dollars, ces coûts faramineux d’avocat et d’enquêtes, cette maison de luxe répondant aux normes de sécurité imposées par le juge, ces 4X4 flambant neufs, vitres teintées avec chauffeur… Je marque le trait.

 

Difficile de maîtriser ces journalistes en herbe qui faisaient état des faits et gestes de l’ancien patron du FMI, révélant avec délectation sans doute, le prix d’un plat de pâtes aux truffes à 100 dollars. Mais là encore, on aurait pu faire preuve d’un peu d’attention, en comprenant que tout, absolument tout, serait exploité.

 

Ce soir, DSK présentera peut-être ses excuses au peuple Français, une première étape "pour tourner la page…". Mais l’hypothèse que DSK ait envie de planter la gauche n’est pas à exclure, un peu comme un nouvel acte manqué…

 

Quand on a été bafoué à ce point dans son honneur, chuté lourdement de la roche Tarpéienne, on a parfois envie d’emmener dans son sillon quelques "amis". Surtout celles et ceux qui vous ont trahi.

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/194088;dsk-sur-tf1-veut-il-planter-la-gauche.html

 

.

 

En réponse à la scandaleuse exhibition cathodique de Strauss-Kahn sur TF1: Toutes et tous devant le palais de Justice de Paris

samedi 24 septembre 2011 à 14 h (métro Cité) !

par Claude Ribbe


 
 
 
Pas de surprise pour celles et ceux qui ont regardé l’écœurant show à la gloire du mensonge, de l’impunité et de la connivence sur TF1. Cet homme qui récite la leçon que lui ont apprise ses "communicants", cet homme qui se sert de la fortune d’une femme pour s’exhiber en politique et passer à la fois pour un vrai socialiste et un économiste sérieux, cet homme qui bafoue d’autant plus son épouse qu’elle en redemande, cet homme toujours accusé de viol et de tentative de viol et qui se dit "blanchi", cet homme qui ose venir au journal télévisé devant des millions de téléspectateurs non pas pour dire la vérité ou donner sa version des faits, mais pour jouer la comédie, abrité derrière le rapport complaisant d'un procureur de New York, cet homme enfin est l’arrogance, le mépris, la malhonnêteté, la vulgarité personnifiés.
 
Il aurait pu attendre au moins que le procureur de la République de Paris rende un avis sur la plainte entre ses mains déposée par Tristane Banon pour tentative de viol. Mais non. La brutalité de l’appétit qu’inspire à Strauss-Kahn une France de toute évidence non consentante est telle que rien, désormais, pas même son intérêt, ne peut lui faire entendre raison.
 
Oui, même s’il prétend n’être candidat à rien, même s’il feint le repentir par rapport à une «faute» dont il ne nous dit rien, c’est bien à une tentative de viol des Français que nous avons assisté, en direct, médusés. Il le sait qu’une bonne majorité d’entre eux ne veut plus de lui dans la vie politique et encore moins en trouble-fête dans les primaires socialistes.
 
Mais peu lui chaut. Alors que la France lui dit non, non et encore non, il s’impose, il insiste, il revient, il s’acharne, tout en répétant qu’il ne veut rien. Comme si ce refus qui lui est froidement opposé l’excitait davantage.
 
Cette relation non consentie entre DSK et les Français, entre DSK et le parti socialiste, entre DSK et toutes les femmes, est une pièce de plus dans le dossier des accusatrices. La participation d’une journaliste-vedette - et une femme qui plus est ! - à ce nouvel épisode de la campagne de communication de cet exhibitionniste est un bien mauvais coup pour l’image des journalistes de France
 
Une nouvelle page est tournée dans l’histoire de notre démocratie. Quand bien même on serait non seulement un vicieux avéré, mais aussi un violeur en série (ce dont Strauss-Kahn, fût-il présumé innocent, est bel et bien accusé), peu importe, si l’on dispose de millions, d’un culot inouï et qu’on est inscrit au parti socialiste...
 

Partager cet article

commentaires

jean 19/09/2011 10:43



Comme c'est dommage que 13 millions de français aient cru bon de regarder cette émission... C'est faire trop d'honneur à ce triste sire, quelques journalistes judicieusement choisis auraient été
suffisant.



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche