Extrait d’un article publié sur Prison Planet 

Traduction Google édité par Valérie

Pression d’en haut, pression d’en bas 

Il s’agit d’éviscérer la classe moyenne en la manipulant

pour qu’elle demande elle-même son propre asservissement

Paul Joseph Watson
Infowars.com
Mardi 9 août 2011


Les émeutes qui se sont emparées de Londres et ont balayé les autres grandes villes au Royaume-Uni sont le produit d’une culture malade qui mène à la violence et au chaos qui finalement ne sert que l’élite dirigeante dans sa tentative d’éviscérer la classe moyenne en la manipulant et demande elle-même son propre asservissement.

Des jeunes filles a qui l on a demande pourquoi elles faisaient cela (participer aux saccages et aux vols) ont répondu que c’était le fun de prendre aux riches ce qu’ils avaient… rien au sujet de l’état actuel de l’économie etc..

La société a « fabrique » une génération de jeunes abrutis par les films de violences et les jeux violents, des jeunes complétement désorientés qui n ont plus de repère ..

« C est comme un mauvais film de Zombies… C est le soulèvement des idiots… »

Mais ces zombies n’étaient pas en quête de cerveaux, ils étaient à la recherche de JD Sports chav-porter, de téléviseurs 40 pouces et d’IPads. La police a laissé faire et regardé. Le public pétrifié a accueilli les troupes dans les rues, le couvre-feux, plus de surveillance et de contrôle à bras ouverts. Merci beaucoup, les idiots.

La cause de ce grabuge ne ​​peut pas être attribuée à aucun grief politique légitime, il est presque entièrement le produit d’une culture malade, favorisée par les multinationales et l’industrie du divertissement obsessionnel de la célébrité obsessionnelle, qui bourre le crâne des jeunes d’aspirer à un mode de vie qu’ils ne pourront jamais éventuellement atteindre .

Le déclin social des jeunes devient une prophétie auto-réalisatrice en raison de la fascination constante des médias avec la diabolisation des jeunes et les présentant avec un régime putride de «héros», des footballeurs vides et des musiciens pourris drogués, dont le comportement font penser aux enfants impressionnables que la vie consiste a être complètement ravagée, s’engageant dans d’amorales conquêtes sexuelles et prouver leur virilité en se comportant comme des bêtes lors de ces agressions inutiles.

Icônes du rap MTV-fabriqués, films et jeux vidéo ont formé une génération entière d’enfants défavorisés de grandir comme des gangsters en herbe, en maraude dans la ville avec leurs jeans mi-chemin de leurs cuisses dans les foules énormes intimider la population. Le consumérisme rampant est également à blâmer. Les enfants privés de prestations ne peuvent payer les iPods et les ordinateurs portables, on leur dit qu’ils doivent posséder pour être acceptés par leurs pairs, donc une occasion comme celle-ci ne peut pas être gaspillée.

Comme le rapporte le Guardian d’aujourd’hui : «Où nous a habitué à nous définir par ce que nous faisions, nous sommes maintenant définis par ce que nous achetons. Ces grands magasins sont dans les affaires de la tentation [le consommateur] et puis tout à coup ces gens trouvent qu’ils peuvent simplement marcher dans le magasin et tout avoir.  »

Le seul bénéfice pour l’Establishment d’avoir permis au chaos de se rependre de la sorte réside dans le fait que maintenant le public demande de plus en plus fort une réponse plus agressive face a ces agressions. Maintenant le Parlement a été rappelé pour un jour pour s’assurer que des lois plus draconiennes soient votées

.

Nous avons tous besoin de nous réveiller et de réaliser que l’establishment est en train de nous monter les uns contre les autres, un establishment qui aspire a ce genre d’émeutes inutiles, comme nous l’avons vu au cours des trois dernières nuits, parcequ’il crée le prétexte parfait pour l’establishment de créer, d’enraciner et d’élargir son pouvoir au nom de la sûreté et de la sécurité.

.

Lire la suite ICI

Génération perdue?

Merci Valérie!

Les emeutes anglaises ne servent que l’oligarchie et l’agenda liberticide…

.

Commentaire de Pierre Jovanovic:

PENDANT CE TEMPS: LONDRES BRULE A NOUVEAU
du 9 au 14 août 2011 :

.

J’avais couvert les émeutes et pillages de Los Angeles avec un confrère photographe de Sipa pendant une semaine. Et ce que je vois à Londres en est l’exacte réplique en pire: le résultat d’une profonde injustice qui permet à une foule privée de toute aide sociale (les budgets ont été donnés pour sauver les banques) de se venger et de tout voler dans une sorte de folie collective. En effet seule la folie permet à des pilleurs de se laisser photographier ou filmer avec leur butin, un peu comme des chasseurs posant leur botte sur l’animal abattu. Mais là nous avons une nuance: plus de 15.000 policiers ont été virés ou mis à la retraite en Angleterre pour cause d’austerité. L’une (une) des haut gradés de la police a quand même décidé de partir en vacances en Floride et cela un jour après le début des émeutes m’a appris le Daily Mail, scandalisé! La foule, elle, a décidé de venger la mort d’un homme dans des circonstances peu claires, et surtout le passage à tabac de deux jeunes filles par la police au cours d’une marche pacifique à déclenché le reste. Plus rien ne va en Angleterre et hélas, ce n’est que le début. Mais en vérité que doit-on attendre quand le peuple est volé pour sauver les banquiers? Il vole à son tour, et se révolte, exactement comme les Parisiens avec les « Révoltes de la Farine » (ici lien Wiki) quelques années avant 1789. Non seulement c’est déjà la 3e nuit, mais les émeutes se sont propagées aux autres villes. Et dire que le gouvernement corrompu a prévu de virer 20.000 autres policiers… parce que les politiques au pouvoir avaient estimé que les privations sociales ne donneront pas l’envie au Anglais de se révolter… Authentique!!! Lire sur les émeutes Reuters UK. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011