Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 21:03

 

JPEG - 62.6 ko
Le fascisme c’est la gangrene !

http://www.cnt-f.org/spip.php?article452
.

Se préparer à lutter contre un renouveau du fascisme

Larry Portis :

[...] Mon but est de montrer que le jeu des partis politiques est en grande partie un écran de fumée dissimulant les influences occultes et la violence permanente contre toute instauration d’une démocratie participative directe.

Enquêter sur le fascisme mène forcément dans les coulisses de la scène politique, d’habitude invisible au grand nombre.

[...] Je pense qu’on vit un moment où les idées et les mouvements fascisants ressurgissent dans le monde capitaliste et en conséquence, qu’il faut en parler et se préparer à les combattre, et les présenter d’une manière claire, débarrassée de certaines élucubrations universitaires ou autres [...]

Peux-tu préciser pourquoi le rapport fascisme-capitalisme est si étroit ?

Larry Portis : Le lien est direct entre, d’une part, le système de représentation politique développé avec l’émergence du capitalisme industriel et d’autre part, le fascisme.

Une certaine forme de liberté est au cœur du capitalisme : libre concurrence, mouvements libres des biens, des ressources, du capital et de la propriété, sont essentiels à son fonctionnement.

Parallèlement, le système politique qui sert à arbitrer entre les différents intérêts capitalistes est la démocratie représentative. Mais puisque ce système de production est aussi fondé sur l’exploitation, le système de représentation permet aux dominants, via les communications de masse et les institutions éducatives, de manipuler et contrôler l’apparence d’une égalité civique.

Il y a pourtant des moments où la production capitaliste entre en crise et ne peut plus subvenir aux besoins du plus grand nombre. C’est le moment où le système des institutions politiques devient dangereux, et si la masse des travailleurs devient trop exigeante et incontrôlable, des moyens exceptionnels de contrôle – autoritaires et totalitaires – sont appliqués. Les idées, les appareils politiques et leurs personnels sont toujours prêts, en attente, et soutenus par des possédants soucieux de garder leurs privilèges et leur pouvoir. C’est ainsi que le fascisme existe à l’état latent, ou larvé, à l’intérieur même des institutions politiques libérales, dites démocratiques.

Pour toi, racisme d’état, dérive autoritaire et sécuritaire ne suffisent pas pour parler de fascisme « réel ». Quelle est la situation aujourd’hui ?

Larry Portis : Le racisme est une idéologie qui a ces origines dans l’essor du capitalisme commercial moderne impulsé par les conquêtes européennes des XVe et XVIe siècles. La notion de races conçues comme espèces humaines biologiquement inégales, a émergé pour justifier la domination et l’exploitation des « inférieurs ». Que cette idée persiste pendant l’ère industrielle et même « post-industrielle » n’est pas particulièrement étonnante.

Si dans la plupart des « démocraties » libérales, la discrimination implicite dans l’idée de « race » n’est pas acceptée formellement par les institutions, elle reste utile pour stigmatiser une partie de la population et mobiliser les autres. Diviser pour renier, créer des boucs émissaires en temps de « crise », autant des pratiques employées depuis toujours par patrons et politiques. Les fascistes pousseront la logique jusqu’au bout. Il y a de nos jours en France une « xénophobie d’État » s’appuyant sur des sous-entendus racistes sans pour autant affirmer de thèses racistes.

Mais les conditions se réunissent pour favoriser l’acceptation des attitudes et des idées exploitables par le fascisme. Si, comme je le pense, nous n’en sommes qu’au début d’une crise économique et politique capitaliste, il faut se préparer à lutter contre un renouveau du fascisme sous toutes ses formes.


Entretien à lire en entier à:
http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article3883 

  • Larry Portis est notamment l’auteur de Les Classes sociales en France. Un débat inachevé (1988) ; IWW. Le syndicalisme révolutionnaire aux États-Unis (2003) ; La Canaille ! Histoire sociale de la chanson française (2004) ; Histoire du fascisme aux Etats-Unis (2008).
  • Larry Portis, Qu’est-ce que le Fascisme ? édition Alternative libertaire, 9 euros, 120 pages

.

JPEG - 58.2 ko
même patron, même combat.jpg

http://www.cnt-f.org/spip.php?article452

_________________________________________________________________________________________
.

Présidentielle 2012 : escroquerie dialectico-journalistique sur le Front national

Publié le26 avril 2012

19

 

Le Front national (FN), qui aurait changé de nom mais pas le fond depuis des sa création, n’en déplaise aux esprits chagrins, est un parti raciste et xénophobe. C’est vrai que certains veulent parler de la supposée “dédiabolisation” que tente de faire la fille de son père avec comme seule différence, le sexe. Il suffit d’entendre sa présidente Marine Le Pen pour s’en convaincre. Un petit exemple très applaudi par ses partisans, sa sortie sur l’”immigration qui apporte plus de délinquance”. Dans son propos, elle indiquait qu’il en fallait moins, pour éviter les crimes d’un franco-algérien comme Mohamed Merah.


Certaines personnes, des Africain-français, aussi bêtes que leurs pieds, ont aussi apporté leurs bulletins de votes au FN simplement parce que ce parti condamne les guerres impériales françaises. Mais, savent-ils ce que leur propose ou réserve ce parti en France ? Ont-ils oublié qu’ils sont, certes Français mais…issus de l’immigration tant décriée par ces gens ? Leur trop plein d’émotion fait que, ils se tirent une balle dans les pieds. A-t-on oublié le FN et ses ratonnades anti-arabes et anti-noires ? Le FN des skinheads néonazis ? La polémique raciste sur la viande halal ? Quid de tout ça ? Il faut savoir que, ceux qui ont assassiné le frère guide Mouammar Kadhafi, le payeront d’une façon ou d’une autre…


Alors, quand les candidats -les deux qualifiés au second tour-, parlent de la “colère” ou de la “désespérance” de ces soi disant électeurs du FN, permettez-moi de m’inscrire en faux face à ces allégations hypocrites et mensongères. François Hollande au moins, s’arrête-là. Quant à Nicolas Sarkozy, sans vergogne, il tente de donner une virginité à une petite bande de racistes, des gens qui l’ont toujours été. L’idéologie scélérate qui les nourrit, c’est la haine de l’autre, celle de l’étranger. Alors, peu importe la position du parti sur la politique guerrière de Sarkozy validée par les autres partis, rien ne change, sinon que l’UMP valide ces thèses nauséabondes.


Alors, l’arnaque actuelle qui consiste à vouloir dissocier les électeurs du FN, de leur présidente et de leur parti, est ridicule. Ce triptyque, c’est la même tambouille mortelle. Ces gens nous (vous) prennent pour des cons. Il est triste, inadmissible et dommageable que les médias participent à cette escroquerie. On peut comprendre le candidat sortant, qui, considérant qu’il risque de perdre son immunité présidentielle compte tenu de toutes ses casseroles, fait du rentre dedans au FN, et est prêt à faire un strip-tease à ces petites frappes racistes…

 

En conclusion, ce que nous pouvons réellement retenir, c’est que l’extrême droite, avec le FN et l’UMP, a fait carton plein au premier tour de l’élection présidentielle, avec près de 46%.

 

Présidentielle 2012 : escroquerie dialectico-journalistique sur le Front national

by Allain Jules

 

.

_________________________________________________________________________________________

 

.

Prémonitoire, cet article de2010 ! très curieux !

 

Les milieux sionistes misent sur l'extrême droite française

Publié le 13/07/2010 à 11:18 par lejournaldessurvivants Tags : 2012 élections extremedroite sionistes partis politique

Les milieux sionistes misent sur l’extrême droite « française » pour gagner les élections de 2012 en France

 

Le Magazine « Terre et Peuple » (*) nous révèle dans son dernier numéro qui vient de sortir, les « grandes manœuvres de séduction à l’égard de l’extrême-droite européenne ».

 

Même si ce n’est « qu’un secret de polichinelle » ; c’est très intéressant que « Terre et Peuple » nous rappelle les liens unissant les milieux sionistes et « l’extrême droite » !

 

Ce n’est pas nouveau, y a toujours eu une véritable collusion de fait entre les milieux sionistes et certains  milieux d’extrême-droite et prétendument « nationalistes » français, pour lesquels, leur « amour » de la France consiste à  haïr les musulmans ; à inciter à la haine des musulmans et à exploiter tous les prétextes pour assouvir leurs fantasmes et leurs obsessions.

 

Il est, disons « normal », qu’ils fassent « cause commune » contre ce qu’ils désignent comme leur ennemi commun ; parce qu’ils tiennent l’Islam comme l’obstacle majeur potentiel à leur suprémacisme et à leur objectif d’asservissement de la France et des Français.

 

Mais que ces pseudo « nationalistes » français ( ?) collabos d’Israël, ne viennent pas nous donner des leçons de citoyenneté, d’amour de la France, car nous n’avons pas à en recevoir, et surtout pas d’eux !

 

Il existe depuis 1945, une « extrême droite » en France, qui constitue la « 5ème colonnes d’Israël ».

 

Rien de bien nouveau donc, et quoi de plus naturel, quand on sait que l’UMP et le Gouvernement comptent en leur sein plusieurs anciens membres du groupuscule pro-sioniste et pro-américain : « Occident », créé dans les années 60, restés fanatiquement pro-sionistes, pro-israéliens et pro-américains.

 

Une grande partie de l'extrême droite leur est acquise, le FN en tête, avec Marine Le Pen, membre d’un Groupe parlementaire de soutien à Israël.

 

Certains, dont moi, avaient cru, peu avant les  élections présidentielles de 2007, que le FN allait évoluer de l’intérieur sous l’impulsion d’Alain Soral et de quelques « soraliens » et s’ouvrir vers toutes les composantes de la Nation ; mais ce semblant d’ouverture, cet espoir, aura été de courte durée.

 

Des membres et cadres du FN ont rejoint l’UMP et la majorité des électeurs du FN a voté Sarkozy.

 

Les objectifs sionistes en France, sont clairs, ils misent sur les provocations policières, des affrontements et leur répression, sur la révolte des cités,  afin d’obtenir un renforcement de leur propre pouvoir.

 

Les milieux sionistes sont actuellement ennuyés par le dévoilement des scandales qui secouent le gouvernement et par la dégringolade de Sarkozy dans les sondages ; ils misent donc sur le joker Marine Le Pen pour le 1er tour des élections de 2012  et sur le report des voix FN sur Sarkozy au second tour. Le but étant de réinstaller Sarkozy ou d’installer leur autre joker Strauss-Kahn à la tête de la France.

 

Daniel Milan

 

http://lejournaldessurvivants.centerblog.net/122-les-milieux-sionistes-misent-sur-extreme-droite-francaise

 

.

LES VRAIES URGENCES POUR LA FRANCE QU'ILS NE VEULENT PAS

Publié le 25/04/2012 à 17:45 par lejournaldessurvivants

De vraies urgences pour la France et les Français

Qui ne sont évidemment pas celles des candidats du CRIF et d'Israël... Il faut rétablir, ou plutôt établir l'égalité entre tous les citoyens : Il ne doit plus y a voir d'intouchables (du fait de fonctions, d'origine...) ni d'écrasables dans notre république prétendument égalitaire, mais qui se garde bien d'appliquer l'égalité entre tous, contenue pourtant dans la Constitution et figurant sous les frontons et en en-tête des papiers officiels... S'il y a bien une loi fondamentamentale qui devrait être exigée et votée (mais par qui, voilà le problème), c'est une loi réprimant les violations de ce principe d'égalité entre les citoyens, que celles-ci soient le fait de particuliers, de médias, de la justice, de la police, de responsables de partis politiques, de membres du gouvernement, de parlementaires ou du président de la République. Les discours et les lois de préférence à l'égard des uns et de détestation à l'égard des autres ; les stigmatisations constantes des musulmans par les Sarkozy, Guéant, Le Pen et les médias ; les participations de tous les membres de gouvernement , procureurs, responsables de partis politiques, toutes tendances confondues, aux Dîners du CRIF ; les campagnes électorales passant par israël, sont anticonstitutionnels, antirépublicains, intolérables et inacceptables.   Tous les citoyens de ce pays doivent être respectés. Les musulmans doivent pouvoir exprimer leurs opinions diverses, vivre leur religion sans être constamment soupçonnés, surveillés, amalgamés, insultés, stigmatisés, infantilisés, niés, diabolisés, criminalisés ou persécutés. Cet établissement de l'égalité entre tous les citoyens passe par la dissolution des officines sionistes suprémacistes, racistes (mal camouflées en "antiracistes" pour les besoins de leur propagande qui ne trompe plus personne) ; l'abrogation des "accords de partenariat" entre l'Etat et celles-ci ; l'abrogation de leurs lois établissant discriminations, injustices, inégalités entre citoyens. Ces officines ne doivent plus faire les lois et la loi en France. Il en va de même pour les partis politiques incitant à la haine et à la discrimination à l'encontre des musulmans, ainsi que pour les milices sionistes responsables de très nombreuses agressions depuis plus de 30 ans.


Daniel Milan

http://lejournaldessurvivants.centerblog.net/432-urgences-virer-sarkozy-abord-puis-hollande

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche