Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 20:14

http://schlomoh.blog.lemonde.fr/files/2009/03/salah-hamouri-001-17-07-2008-10-21-39.1236338801.jpg

http://schlomoh.blog.lemonde.fr

Salah Hamouri, plus de six ans de prison
et toujours aucune preuve
AFPS


 

Paris, le 3 juin 2011

 


L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) prend acte positivement de l’entretien accordé le 3 juin par Alain Juppé aux parents de Salah Hamouri, jeune Franco-Palestinien détenu arbitrairement depuis mars 2005 par les autorités israéliennes et condamné à sept ans de prison suite à un procès inique. L’AFPS rappelle que le tribunal militaire israélien qui a a jugé Salah Hamouri n’a jamais apporté la moindre preuve du principal chef d’accusation, à savoir une intention supposée d’assassiner une personnalité religieuse israélienne.

« Salah Hamouri est détenu depuis plus de six ans sans que le tribunal militaire qui l’a jugé n’ait jamais pu produire une quelconque preuve démontrant sa culpabilité. Il devrait être libre » a déclaré Jean-Claude Lefort, président de l’AFPS et coordinateur du Comité de soutien à Salah Hamouri. « Salah n’est pas un criminel, mais la victime de l’occupation et d’un simulacre de justice » a-t-il ajouté.

Ce jeune Franco-Palestinien est accusé d’avoir eu l’intention de participer à un complot visant à assassiner le rabbin Ovadia Yossef, chef spirituel du parti Shas et d’appartenir à un mouvement de jeunesse proche du Front populaire de Libération de la Palestine (FPLP) – organisation qualifiée de terroriste par Israël bien que membre de l’OLP. Compte tenu de l’absence totale de preuve, le tribunal militaire israélien par lequel il a été jugé a établi un "délit d’intention", délit qui n’a aucune base légale. Cette intention même n’a jamais été prouvée, ce qui confirme son innocence.

Dans une lettre en date du 31 mars 2011, Alain Juppé a reconnu que les aveux de Salah Hamouri – marchandés contre une peine moins importante que celle initialement requise – n’avaient été corroborés par aucun élément de preuve, et déclaré que le choix de Salah Hamouri de ne pas solliciter de demande de grâce était une « attitude respectable. »

Après cette rencontre, il reste une question majeure qui n’est toujours pas réglée, et ceci alors que Salah Hamouri est en prison depuis plus de six ans, à savoir sa libération. Il n’y a pas d’alternative : Salah doit être libéré sans condition, afin de pouvoir retourner vivre chez lui, à Jérusalem.

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche