Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 17:42

  Col du Perthus (Pyrénées-Orientales) - première euromanifestation - 29 septembre 2010

Col du Perthus (Pyrénées-Orientales) - première euromanifestation - 29 septembre 2010

 

Perthus : la première euromanifestation

Par Fabrice DUBAULT
Les syndicats français, espagnols, catalans et andorrans manifestent à la frontière

Des centaines de manifestants défilent entre midi et 16h au col du Perthus dans les Pyrénées-Orientales, à la frontière avec l'Espagne. Ils dénoncent les politiques d'austérité menées par les gouvernements européens et par l'Europe..


La grogne sociale monte en Europe face aux mesures de rigueur prises depuis la crise de la dette, avec plusieurs dizaines de milliers de manifestants attendus aujourd'hui dans les rues de Bruxelles et une grève générale en Espagne.

 

Dans la capitale de l'Union européenne, plusieurs centaines de personnes ont commencé à se rassembler en matinée autour de la principale gare de la ville, d'où doit partir vers 11H00 GMT une grande "euromanifestation" pour dire "non à l'austérité", a constaté un journaliste de l'AFP.

Dans la foule, on distinguait notamment des drapeaux du syndicat polonais Solidarnosc, des organisations françaises CGT et CFDT, ainsi que des principaux syndicats belges.

La Confédération européenne des syndicats, qui organise l'événement, a annoncé 100.000 participants venus de 30 pays. La police, également très mobilisée, table sur 80.000.

Ce serait dans la ville la plus importante manifestation de ce type depuis décembre 2001, où la CES avait mobilisé 80.000 personnes à Bruxelles pour réclamer "plus d'Europe sociale".

"Nous sommes ici pour dire au monde qu'il doit ralentir sur les économies", dit à l'AFP Markus Machmik, 45 ans dont 28 de travail dans les mines, venu de la Ruhr allemande avec une centaine de collègues tous vêtus de blanc, en bottes et portant leurs casques de travail.

"Nous sommes là pour dire non à la multiplication des plans d'austérité, qu'ils soient pris sous la pression des Etats ou des institutions européennes", a déclaré le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault.

"Chacun agit au niveau national, mais le message commun, c'est qu'il ne faut pas ajouter à la crise financière une crise sociale sans précédent dont les salariés paieraient le prix", insiste-t-il.

Depuis la crise de la dette, qui a ébranlé l'euro en mettant en lumière les dérives budgétaires de la Grèce puis d'une série d'autres pays, la plupart des gouvernements tentent d'assainir leurs finances publiques avec des mesures d'économies et des réformes difficiles comme celles des retraites.

Les syndicats espèrent envoyer un signal à la Commission européenne, qui présente mercredi des mesures visant à infliger des amendes aux pays de la zone euro qui ne réduisent pas leur dette assez vite ou dépensent trop; mais aussi aux ministres des Finances de l'UE, qui se réunissent jeudi à Bruxelles.

La grande manifestation coïncide avec des journées d'action dans plusieurs pays européens, à commencer par l'Espagne, en grève générale pour protester notamment contre une réforme pour rendre plus flexible le marché du travail, en facilitant les licenciements.

Une centaine de manifestations sont annoncées à travers le pays, à la mi-journée dans la plupart des villes et en fin d'après-midi à Madrid et Barcelone.

Mais les effets du mouvement se faisaient déjà sentir en matinée dans la capitale et le reste du pays, avec des piquets à l'entrée des usines, des files d'attentes aux arrêts de bus et des kiosques à journaux vides.

 

D'autres rassemblements sont aussi prévus au Portugal, en Pologne, en Irlande, en Italie, en Serbie ou en Lettonie.

Et les syndicats ne comptent pas en rester là.

"Nous allons poursuivre cette campagne, nous battre pour la croissance, nous battre pour les emplois, nous battre pour protéger l'Europe sociale", a déjà prévenu John Monks, secrétaire général de la CES.

En France, où le gouvernement a présenté mercredi un projet de budget prévoyant une réduction sans précédent des niches fiscales et sociales afin de réduire le déficit public, les syndicats ont appelé à manifester à nouveau samedi contre la réforme des retraites.

 

http://sud.france3.fr/info/languedoc-roussillon/perthus--la-premiere-euromanifestation-65094776.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche