Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 03:56

Texte révélateur d’une ex-conseillère de l’administration Bush écrit en 2009

 

Texte révélateur d’une ex-conseillère de l’administration Bush écrit en 2009
Catherine Austin Fitts est une ancienne conseillère de la première administration Bush, elle nous livre dans cet article publié sur son propre blog en 2009 en pleine hystérie de la grippe A ses propres réflexions sur ce sujet et révèle un certain nombre de faits fort troublants quand on a lu le message inscrit sur les fameuses Georgia Guidestones, pour ne citer qu’un exemple…
 
Grippe porcine: Ce que je crois

Catherine, Daily Musings et News & Commentary , 22 Juillet, 2009 à 10:07
Je crois que l’un des objectifs du vaccin contre la grippe porcine est la dépopulation. Peut-être que c’est aussi l’objectif d’une épidémie de grippe porcine, qu’il s’agisse de guerre biologique ou de battage autour d’une saison de la grippe.
Ces jours-ci, je continue à me rappeler mon sentiment d’urgence de quitter l’administration Bush en 1991. Nous devions faire quelque chose pour relancer l’économie et recueillir des actifs réels derrière les régimes de retraite et le filet de la sécurité sociale. Sinon, les Américains pourraient se retrouver profondément dans la mouise. J’ai senti que ma famille et mes amis étaient en danger. Ils ne partagaient pas ma préoccupation. Ils avaient une foi profonde dans le système.
Alors que mes efforts pour trouver des moyens de réorganiser les investissements du gouvernement dans les communautés avaient échoués à remporter le soutien politique, Washington et Wall Street avançaient avec une bulle de la dette et la mondialisation qui étaient horribles dans leurs implications pour l’humanité.
Accablée par ce qui se passait, j’ai estimé le résultat final. Mes calculs simples montraient que nous allions atteindre la viabilité économique sur Terre en réduisant la population à environ 500 millions de personnes, sur les 6 milliards de notre population mondiale actuelle. J’ai été une stratège de portefeuille habituée à considérer les chiffres à un très haut niveau. Ceux autour de moi ne pouvaient pas comprendre comment tous les différentes paramètres que j’intégrais pourraient conduire à une telle conclusion. Pour moi, nous devions avoir un changement radical dans notre façon de gérer les ressources, ou dépeupler. C’était un résultat mathématique.
 
Un an plus tard, en 1999, un stratège d’investissement et de portefeuille très capable m’a demandé s’il pouvait venir à un déjeuner privé avec moi, à Washington. Nous nous sommes assis dans un restaurant chic en face du Capitole. Il a dit calmement qu’il avait calculé où les dérivés et la bulle de la dette combinés avec la mondialisation allaient nous conduire. La seule conclusion logique qu’il pouvait tirer était qu’un dépeuplement important allait se produire. Il a dit que ses estimations conduisaient à une population approximative de 500 millions. J’ai dit très calmement: « c’est aussi mon estimation. » Je n’oublierai jamais la tristesse qui se lisait sur son visage. J’étais étonnée de trouver quelqu’un d’autre qui comprenait.
Il s’avère que nous n’étions pas seuls. Sir James Goldsmith avait averti des conséquences du GATT en 1994. Il a décrit le processus en cours, impliquant la perte de terres et de subsistance pour 3 milliards de personnes, « …C’est l’establishment contre le reste de la société. » Les voix s’élevaient autour de la planète alors que les difficultés augmentaient en raison de la guerre économique mondiale et de l’industrialisation de l’agriculture.
Alors que des billions de dollars étaient transférés hors de l’Amérique par des moyens légaux et illégaux pour les réinvestir en Asie et dans les marchés émergents et bâtir un empire militaire mondial, nous laissions tomber un modèle économique de nation souveraine. Enfin, les dépenses et la corruption de l’empire entraîna des sauvetages de 12-14 milliards de dollars, offrant un nouveau trésor de guerre financier pour les personnes qui dirigent l’ingénierie financière. Maintenant nous avons une explosition du chômage, une explosion du déficit fédéral, un inspecteur général pour le programme de renflouement TARP prédisant que le coût ultime du plan de sauvetage pourrait s’élever à 23,7 billions de dollars et un directeur du budget du Congrès, qui arrive à la conclusion que nous ne pouvons plus nous permettre d’avoir le filet de la sécurité sociale.
C’est-à-dire, sauf si vous modifiez les hypothèses actuarielles dans le budget – comme l’espérance de vie. L’affaiblissement du système immunitaire et l’augmentation des niveaux de toxicité combinés à une mauvaise alimentation, au stress hydrique et terrorisant, aideront à faire le travail. Revoyez l’histoire des vaccins qu’on se dépêche de produire sans tests appropriés et examen par les pairs – les choses sont claires au sujet des effets secondaires potentiels. En outre, une épidémie peut tant effrayer et aider contrôler les gens qu’ils accepteront la fin de leurs prestations actuelles (et les implications résultantes concernant l’espérance de vie) sans objection. Et une épidémie avec une bonne planification peut être très rentable. Quelle que soit la vérité sur la grippe porcine et les vaccins en rapport, cela peut être utilisé comme un moyen de garder le contrôle dans une situation qui devient rapidement hors de contrôle.
En bref, une épidémie peut être utilisée pour compenser l’inflation du capital avec la déflation croissante de la valeur et les revenus du travail et la destruction de la demande continuelle. Il y a beaucoup de temps et d’argent dépensés sur quelque chose qui ne va pas aider à bâtir une économie réelle. Les possibilités de désinformation et de contrôle sont profondes. Elles permettent à la colère de continuer à monter. C’est la prochaine, et plus méchante face de « l’establishment contre le reste de la société. »
C’est ce que je crois. Je ne suis pas une experte. Je n’ai pas de cas valable à présenter devant une cour de justice. Il y a des centaines d’heures de recherche sur la grippe porcine et les vaccins associés que je n’ai pas fait et que je ne vais pas faire. C’est juste ce que je crois, en écoutant les gens que je respecte, et en grande partie parce que si vous planifiez l’ensemble des écosystèmes financiers autour de la question et les gens impliqués et les incitations, ça me semble être la conclusion logique.
Maintenant, si cela vous semble ridicule, c’est peut être parce que vous n’appréciez pas combien sombre est devenue la culture qui est désormais au pouvoir. Avez-vous une idée à quel point il est incroyablement frustrant de gérer un système très centralisé dans lequel la grande majorité des gens n’ont aucune responsabilité pour s’assurer que le tout fonctionne? Tout le monde veut son repas gratuit et il n’y a pas de marchés réels ou de démocratie pour forcer à la responsabilité ou une intelligence partagée. La force marche. La force est de plus en plus devenue le moyen d’accomplir pratiquement tout. Utiliser la force est beaucoup plus facile que de vivre avec le risque qui augmente et les coûts liés à la subvention d’une population vieillissante.

Source: solari

http://infoguerilla.fr/?p=10809#more-10809 http://infoguerilla.fr/?p=10809#more-10809

 

Lundi 4 Juillet 2011
http://www.alterinfo.net/Texte-revelateur-d-une-ex-conseillere-de-l-administration-Bush-ecrit-en-2009_a60727.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Eugénisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche