Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 22:32

http://img.over-blog.com/600x431/2/43/17/64/JANV-2010/VOILE-INTEGRAL.JPG

http://img.over-blog.com/600x431/2/43/17/64/JANV-2010/VOILE-INTEGRAL.JPG

 

 

La police est incitée à la prudence !

 

Loin des rodomontades qui se sont fait entendre dans les arènes politiques lors du débat sur l'interdiction du voile intégral dans les lieux publics, la place Beauvau s'évertue à calmer l’ardeur de leurs troupes.


Une note de service du directeur central de la sécurité publique, datée du 4 avril et transmise à tous les commissariats de France et de Navarre fixe avec force détails la ligne directrice qui doit prévaloir dans l'application de l'interdiction en vigueur sur le territoire national depuis le 11 avril dernier.

 

Première consigne : éviter les excès de zèle.

Avant tout contrôle, "les forces de sécurités veilleront à apprécier avec discernement le contexte général entourant le déroulement du contrôle", précise la note. En clair : mieux vaut renoncer à verbaliser que de déclencher une émeute.

 

Deuxième directive : l'explication plutôt que la matraque.

Avant de verbaliser, les policiers doivent vérifier l'identité de la personne doit être contrôler. Elle doit donc ôter son voile. En cas de refus, les fonctionnaires doivent lui expliquer à la contrevenante qu'elle peut être conduite dans les locaux de police ou de gendarmerie. Mais attention précise la note de service, "il conviendra, lors de cette explication, de faire preuve de persuasion, de façon à ne recourir à cette faculté qu'en dernier recours". Bref, embarquer manu militari une femme voilée est fortement déconseillé.

 

Troisième instruction : pas de geste déplacé.

"Les forces de sécurité intérieure n'ont pas le pouvoir de faire ôter le vêtement qui dissimule le visage." Entre les lignes, les policiers doivent savoir qu'arracher la burqa d'une femme voilée est formellement proscrit.

 

Dernière consigne : s'abriter derrière la Justice.

Dans l'hypothèse où la contrevenante refuse obstinément de justifier son identité, les officiers de police judiciaires sont fortement incités "à prendre attache avec le procureur de la république afin d’établir la conduite à tenir". C’est-à-dire, ne surtout pas faire preuve d'initiative comme par exemple hausser le ton ou prolonger le tête-à-tête avec la contrevenante, au-delà du raisonnable. Laisser la justice prendre l’éventuelle responsabilité d’un dérapage. Courage fuyons, ce texte décidément très difficilement applicable.

 

La note du ministère de l'Intérieur aux directeurs de la sécurité publique :

 

Olivier Toscer - Le Nouvel Observateur

 

http://4.bp.blogspot.com/_B0-u_xzZ2VA/Sjq2RCRbHBI/AAAAAAAAARs/sAKQJ80mEN0/s400/4009203542-les-types-de-voile-musulman.jpg

 

eglisecorrompue.blogspot.com

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche