Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 09:11

http://regardsurlarealite.r.e.pic.centerblog.net/926ea984.jpg 

http://regardsurlarealite.r.e.pic.centerblog.net/926ea984.jpg

La gouvernance fasciste mondial s’établit: pour le ministère de la défense US, l’ONU et l’OTAN priment sur la constitution…

le mars 9, 2012 par Résistance 71

Nous voyons s’établir sous nos yeux à l’aune des évènements du Moyen-Orient, le glissement définitif vers le nouvel ordre mondial. Le pays du goulag levant (USA) vient, par l’intermédiaire de son ministre de la défense Panetta, de dire au sénat qu’en substance, il n’y a plus besoin d’avoir l’accord du congrès pour impliquer les forces armées du pays dans une guerre comme le veut la constitution, mais qu’un accord “international” suffit et doit prévaloir sur le législatif du pays…

Nous sommes en pleine dictature où un panel d’oligarques mis en place par les banquiers et le gros business transnationaux, décident de ce qu’une nation souveraine se doit de faire contre une autre nation souveraine, dans l’intérêt de ceux qui tirent les ficelles. Alors on pourra toujours dire que cela à toujours été le cas, certes, mais aujourd’hui, les larbins des oligarques ont la consigne manifeste de ne plus mettre de gants, le temps est venu pour l’hydre fasciste mondialiste du nouvel ordre mondial de s’avancer en pleine lumière. Les statuts de l’UE ont déjà opéré la transition du pouvoir décisionnaire vers un panel de commissaires politiques ne représentant personne si ce n’est les intérêts très particuliers de ceux qui les ont mis en place (complexe militaro-industriel, banques, grosses industries etc…)

Citoyens ne vous leurrez pas !… Ce qui se passe au pays du goulag levant viendra en France, plus tôt qu’on ne le croit et ce ne sont pas les marionnettes de la politique spectacle qui y changeront quoi que ce soit. Elles ne sont pas là pour changer quoi que ce soit, mais arrondir les angles du consensus du statu quo oligarchique. elles s’y emploient dans tout le spectre du paradigme illusoire “gauche-droite”.

Si nous voulons tuer l’hydre fasciste qui s’avance, c’est unis, solidaires, comme un peuple ligué contre ce totalitarisme mondial que nous réussirons. Cela commence par le boycott du grand cirque électoral et la reprise des affaires par et pour le peuple dans une autogestion salvatrice.

– Résistance 71 –

Le pentagone essaie désespérément d’arrondir les angles après le témoignage choquant de Panetta

Les Etats-Unis ont laissé le contrôle de leurs affaires à des bureaucrates internationaux

Paul Joseph Watson

Le 8 Mars 2012,

url de l’article original (with vidéo):

http://www.infowars.com/pentagon-launches-desperate-damage-control-over-shocking-panetta-testimony/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Alex Jones: “Ceci représente la preuve à 100% que le complexe militaro-industriel qui dirige les Etats-Unis est lui-même sous le contrôle des banques centrales étrangères qui imposent une dictature militaire.”

Le pentagone est en mode de contrôle de dégâts après le témoignage choc hier du ministre de la défense Leon Panetta durant une audition auprès du comité sénatorial des services armés durant lequel il a été confirmé que le gouvernement est complètemenmt sous le joug des structures de pouvoir internationales et la branche législative n’est plus qu’une relique inutile.

Pendant l’audition d’hier, Panetta et le chef d’état major le général Martin Dempsey ont ouvertement admis que leur autorité ne provient pas de la constitution des Etats-Unis, mais que les Etats-Unis sont soumis et prennent leurs ordres de marche des Nations-Unies et de l’OTAN, des entités internationales, sur lesquelles le peuple américain n’a absolument aucune influence. Le sénateur Jeff Sessions a demandé à Panetta: “Nous passons notre temps à nous préoccuper des Nations-Unies, la Ligue Arabe, l’OTAN, et bien de trop peu de temps, à mon avis, à nous préoccuper de nos représentants élus ici aux Etats-Unis. Alors que vous continuez à aller de l’avant (vers la guerre), allez-vous consulter le congrès des Etats-Unis ?”

Le ministre de la défense a répondu: “Vous savez, notre but serait d’obtenir une permission internationale et nous viendrions vers le congrès pour l’informer et déterminer ce que serait la meilleure approche, que nous voulions ou non une permission du congrès.”

Malgré les efforts répétés de Sessions afin que Panetta reconnaisse que le congrès des Etats-Unis est suprême comparé aux entités telles l’OTAN et l’ONU, Panetta a continué à vanter le pouvoir des entités internationales sur la branche législative des Etats-Unis.

“Je suis estomaqué par l’idée que quelque part une assemblée internationale donne une base légale pour que l’armée américaine soit déployée dans des zones de combat”, a dit Sessions. “Je ne pense pas que cela soit proche de ce qui doit se faire. Ces entités ne donnent aucune autorité légale. La seule et unique autorité légale qui peut demander le déploiement de la force armée américaine sont le congrès et le président, la loi et la constitution.”

L’affirmation de Panetta qu’il chercherait d’abord “une autorisation internationale” avant d’en ‘informer’ le congrès sur les actions de l’armée américaine, a provoqué une controverse enflammée, forçant le pentagone à s’engager dans une campagne de gestion des dégâts causés en déclarant que les commentaires de Panetta avaient été mal interprétés.

“Il ne faisait que réinsister sur le fait d’obtenir un mandat international. Nous ne laissons pas les prises de décisions en ce qui concerne les Etats-Unis à un corps politique étranger,” a dit un officiel du ministère à CNN.

Quoi qu’il en soit, ceci n’est pas la première fois que l’autorité d’entités internationales a été déterminée comme étant supérieure au congrès des Etars-Unis et de la constitution.

En Juin de l’an dernier, le président Obama avait exprimé de manière arrogante son hostilité envers la loi quand il ne chercha pas à obtenir l’autorisation du congrès pour commettre les forces armées américaines dans le conflit libyen, refutant grossièrement les critiques en remarquant: “Je n’ai même pas à en venir à la question constitutionnelle.” Obama essaya de légitimer son échec à obtenir un accord du congrès pour une implication militaire en envoyant une lettre au président de la chambre John Boehner dans laquelle il disait que l’assaut militaire “avait été autorisé par les Nations-Unies et le conseil de sécurité de l’ONU”.

Le témoignage de Panetta que les Etats-Unis cherchent “à obtenir une autorisation internationale” avant d’agir, combiné avec Obama citant l’ONU comme autorité suprême en méprisant le pouvoir du congrès, prouvent que les Etats-Unis ont cédé le contrôle de leurs propres affaires à une clique de bureaucrates internationaux non-élus, de la même manière que les pays de l’Union Européenne l’ont fait.

 

http://resistance71.wordpress.com/

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche