Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 01:37

France : Les signes d’un futur scénario à l’Argentine

01 juin

Il y a trois ans, nous conversions avec un attaché à l’ambassade de France qui avait vécu, sur le terrain, la crise argentine. En arrivant en France, il était très surpris de découvrir combien ce pays vivait dans l’illusion que les choses allaient bien et que cela pourrait s’améliorer avec l’actuelle équipe dirigeante. Bien évidemment, nous partagions cette opinion et avions alors conseillé à cette relation de protéger le fruit de son travail en investissant dans le métal précieux. Il nous répondit que ses économies étaient toutes investis dans l’or. « C’est l’une des premières conclusions que j’ai pu tirer de l’expérience argentine: ne jamais faire confiance à la monnaie papier de n’importe quel pays ». En son temps, LIESI avait expliqué que des camions plein d’or (de grosses banques connues et surtout britanniques) avaient quitté le pays juste avant la débâcle.


En découvrant l’actualité du jour, nous avons été surpris de ce fait « divers » qui a plutôt tendance à se répéter, d’après quelques sources journalistiques.


Plus d’écrans d’ordinateurs, plus de feux tricolores, plus de frigos, plus de lumière, voire même, plus de téléphones portables. Hier, un incident dans un poste de transformation électrique situé dans la zone industrielle sud de Chalon a eu des répercussions sur 86 000 foyers, commerces ou industries, de Chalon à Tournus, les privant d’électricité pendant environ une heure. Les pompiers chalonnais ont effectué onze interventions pour libérer des personnes qui avaient eu la malchance de se retrouver dans un ascenseur au moment de la panne. Le poste de transformation où est survenu l’incident appartient à RTE (Réseau de transport d’électricité). L’entreprise distribue à travers la France de l’électricité sous très haute tension depuis ses points de production, de la centrale nucléaire au barrage hydraulique. Situé dans la zone industrielle sud de Chalon, ce poste reçoit du courant à 220 000 volts, qu’il transforme en 63 000 volts pour le redistribuer à d’autres postes, comme Chalon Nord, Tournus et Châtenoy-le-Royal. Lesquels le transformeront à nouveau en courant à 20 000 volts. ErDF prend ensuite le relais pour acheminer le courant en moyenne et basse tension. « Nous ne connaissons pas encore la nature de l’incident, expliquait hier Olivier Taché, directeur de RTE Bourgogne. Un court-circuit s’est produit alors qu’une de nos entreprises sous-traitante effectuait des travaux dans ce poste qui va être rénové pendant plusieurs mois. Il arrive que des incidents touchent une partie du tableau de répartition de l’électricité. Mais hier, la totalité du poste a disjoncté ». Un événement « exceptionnel », selon Olivier Taché, qui « n’a fait aucun blessé », alors qu’une dizaine d’ouvriers travaillaient sur les lieux. « Nous avons vérifié qu’il n’y avait pas de dégâts et pu remettre en route le poste ». L’électricité a fait son retour dans les premiers foyers vers 10 h 36 selon RTE, la fin totale de la coupure ayant eu lieu à 11 h 10. La société a rapidement publié un communiqué pour signaler l’incident et prier les consommateurs concernés de bien vouloir l’excuser « pour la gêne occasionnée ». (Source)

 

 

http://liesidotorg.wordpress.com/2011/06/01/les-signes-dun-futur-scenario-a-largentine-en-france/

 

 

Sur ce blog :

 

Monnaie et politique… chute des indices comme ce fut annoncé sur ce blog

Petite reprise de l’euro et dollar contre la FRANC SUISSE après avoir connu un effondrement brutal. Cela va de pair avec le fait que la quasi-totalité des grandes familles ont des comptes bourrés de métal précieux en Suisse. Explication de cette reprise technique : le yen est très affecté par des menaces de crise politique au Japon.

Hier, la devise européenne s’était repliée suite au nouveau coup porté à la Grèce, en pleine crise budgétaire, par l’abaissement de la note de la dette du pays par l’agence financière Moody’s. Celle-ci a abaissé « la note des obligations publiques grecques en monnaie locale et en monnaie étrangère de B1 à Caa1″ et envisage de la dégrader encore. L’euro avait aussitôt piqué du nez. De son côté, le dollar était pénalisé par une série d’indicateurs décevants et une Bourse en baisse. Dans ce contexte, la devise helvétique a continué de jouer son rôle de valeur refuge et battu de nouveaux records dans la soirée à 1,2058 franc pour un euro et 0,8383 franc pour un dollar.

Chute des bourses: l’information vient à point pour justifier le « cycle »

Sur se blog, nous évoquions récemment (analyses de différents titres et bancaires) le risque de dérapage des marchés financiers pour justifier un QE3. Entendons bien que si ce dernier n’a pas lieu, l’été actuel peut en effet être comparé à l’été 1914 comme le font de rares analystes de l’Histoire, plus compétents que la masse « d’idiots utiles » qui pérorent sur les grandes chaînes médiatiques pour annoncer que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et que les « mouvements démocratiques arabes » sont un gage d’espérance.

Cela fait plusieurs mois qu’une source suisse (l’une de celles qui nous avait annoncés l’effondrement des subprimes trois semaines avant que cela ne soit public), en cheville avec le cartel bancaire et le comité exécutif du groupe Bilderberg, a confié à notre rédaction que les cours allaient plonger. « LES FAMILLES VEULENT A TOUT PRIX REALISER UN DERNIER RAMASSAGE ». A 50 dollars le silver, elle nous avait signifié que cela commencerait sur l’argent métal. D’où l’avertissement notifié sur le numéro de LIESI de fin avril, quelques heures avant le décrochement… et notre conseil d’acquérir ce métal précieux dans la débâcle provisoire actuelle (contacter liesiletter@gmail.com pour obtenir une source fiable).  Il  n’y a pas de « hasard » dans cette valse des monnaies et des indices.

Depuis quelques jours, nous attendions la « nouvelle » susceptible de flanquer une gifle aux indices…

L’humeur a changé du tout au tout par rapport au début de la semaine. Après l’optimisme née de la perspective d’un prochain accord sur la Grèce, les opérateurs ont considérablement déchanté quand l’agence d’évaluation Moody’s a abaissé la note de la dette publique de la Grèce à Caa1, un niveau reflétant un risque réel de non-remboursement. Cette annonce qui est intervenue sur injonction du cartel bancaire alors que le processus d’un accord semblait bien engagé entre la Grèce et la communauté internationale, a été très mal perçue par les marchés. La décision de Moody’s a non seulement relancé les inquiétudes sur la mise en place d’une prochaine solution pour la Grèce mais a aussi laissé libre cours aux inquiétudes des opérateurs sur la santé de l’économie américaine. Les derniers chiffres macroéconomiques ne sont en effet pas très encourageants. Les marchés ont notamment été déçus par l’annonce d’une baisse plus importante que prévu des embauches dans le secteur privé américain. « Les inquiétudes concernant la croissance américaine se renforcent » notent les analystes du CM-CIC ajoutant être aussi préoccupés par « les impacts des mesures de mise sous contrôle du déficit budgétaire américain ».

Les titres du secteur bancaire s’inscrivaient également parmi les plus forts reculs de la cote: Crédit Agricole (-2,23% à 10,29 euros), BNP Paribas (-1,95% à 52,76 euros), Société Générale (-1,81% à 39,79 euros).

Les informations se multiplient auprès de notre rédaction concernant le Crédit Agricole et BNP. Des contrats d’assurance-vie signalent désormais en tout petit en bas de page que l’organisme n’est pas responsable en cas de perte totale du capital ou de la faillite de la BNP. Pourquoi donc inscrire cela ?

Encore une fois : DEGAGEZ DE TOUS LES ACTIFS PAPIERS sans quoi vous perdrez tout !

http://liesidotorg.wordpress.com/

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche