Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 17:47

http://1.bp.blogspot.com/_nI_UY4wfkIU/S8WKK0qGHXI/AAAAAAAAAE0/LckhbC-JNFI/s1600/worship-shofar-blower-talit-756042.jpg

http://1.bp.blogspot.com/_nI_UY4wfkIU/S8WKK0qGHXI/AAAAAAAAAE0/LckhbC-JNFI/s1600/worship-shofar-blower-talit-756042.jpg

Préparation de la 3ème guerre mondiale: le plan de destruction de l’Iran va bien au delà des installations nucléaires…

le novembre 19, 2011 par Résistance 71

Le plan d’Israël est de détruire les infrastructures civiles iraniennes

par Kurt Nimmo


Le 18 Novembre 2011,

Url de l’article original:

http://www.infowars.com/israels-plan-to-destroy-irans-civilian-infrastructure/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~


Israël ne désire pas seulement attaquer le programme nucléaire iranien naissant, mais aussi ses infrastructures civiles.

Eli Lake, écrivant pour The Daily Beast, cite des officiels du renseignement américain présents et passés qui disent que la liste des cibles d’Israël inclut le grille de distribution d’électricité de l’Iran, l’internet, le réseau de téléphonie portable et les fréquences d’urgence des pompiers et de la police.

Des officiels disent qu’Israél a développé une arme qui simule un signal de maintenance de téléphone portable et commande aux réseaux cellulaires d’entrer en “sommeil” et arrête les transmissions. Elle a aussi des brouilleurs électroniques qui peuvent interompre les fréquences d’urgence des premiers secours et de la police.

Les grilles civiles de distribution d’électricité irnaiennes sont connectées sur internet et sont donc vulnérable à une attaque cybernétique utilisant des virus informatiques tel que Stuxnet, une version sophistiquée de programme malicieux développé par les Etats-Unis et Israël. Un ancien membre du renseignement militaire états-uniens a aussi dit au Daily Beast que les Israéliens ont aussi la capacité de lancer une attaque DoS (Denial of Service) sur le système de commande et de contrôle de l’Iran qui est connecté sur internet.

Les Israéleins vont utiliser un drone connu sous le nom d’Eitan pour attaquer les infrastructures civiles iraniennes. Le drone Eitan peut rester en vol pendant 20 heures d’affilées et peut porter un cargo d’un tonne. Une autre version du drone peut néanmoins voler pendant 45 heures de rang, rapporte le Daily Beast. L’Eitan fait partie d’une unité spéciale de l’armée de l’air israélienne connue sous le nom de “Corbeaux du Ciel”, qui est spécialisée en guerre électronique.

L’existence d’un programme fait pour incapaciter l’infrastructure civile cruciale, non liée au programme nucléaire de l’Iran, révèle que le plan israélo-américain est de ramener le pays à l’âge de pierre de la même façon que cela fut infligé à l’Irak en 2003.

Avec l’invasion illégale de Bush en 1991, les civils irakiens et leurs infrastructures furent délibérément ciblés par l’armée américaine. Le bombardement sauvage eut “un impact apocalyptique” sur l’Irak et a transformé le pays en une nation de “l’âge pré-industriel”, alors qu’il était “jusqu’en janvier, une société plutôt urbanisée et mécanisée”, écrivit William Blum, citant des sources et observations des Nations-Unies.

“Les bombardements des villes irakiennes n’ont eu aucune utilité militaire, mais fut fait pour annihiler les infrastructures civiles. Des manœuvres en Caroline du Sud en Juillet 1990 avaient entraîné des pilotes à bombarder des cibles civiles et les déclarations du Pentagone à propos des plans de bombarder des cibles civiles en Août et en Septembre 1990 ont été des preuves que ces cibles avaient été désignées bien en avance de la date du 15 Janvier 1991”, écrit David Model dans son livre: “Mentir pour l’Empire ou comment commettre des crimes de guerre en regardant le monde droit dans les yeux”

“Des éléments critiques de l’infrastructure civile furent détruits incluant les systèmes de communication, les rafineries de pétrole, les générateurs et centrales électriques, les stations de traitement et de distribution des eaux, les barrages et les centres de transports”, continue Model. “Plus de 90% de la capacité électrique de l’Irak fut détruit dans les premiers jours des bombardements.”

Le réseau de distribution de l’eau potable fut particulièement visé et cela eut pour effet direct la mort de centaines de milliers d’enfants irakiens.  La capacité de l’Irak a produire de la nourriture fut aussi détruite par des attaques sur les centres agriculturels, les usines alimentaires, les dépôts ainsi que le système de distribution et d’approvisionnement. La moitié de la production agricole de l’Irak dépendait du système d’irrigation qui fut complètement détruit.

En plus des centaines d’hôpitaux, de centres de soins, de mosquées et d’écoles, le Pentagone de Bush bombarda les villes densément peuplées, tuant des milliers et des milliers de civils. Le trafic routier civil fut ciblé et des véhicules comme les autobus et les voitures particulières furent bombardés de manière répétitive.

Par suite de la destruction de l’Irak, l’ONU imposa des sanctions économiques draconiennes sur le pays qui résultèrent en la mort de plus d’un million de personnes, incluant 500 000 enfants. Quand ceci échoua pour déloger le dictateur Saddam Hussein (un ancien agent de la CIA), le fils de Bush lança une autre invasion sur le pays en 2003. Plus d’un million de personnes moururent dans cette seconde attaque.

Israël et les Etats-Unis planifient de faire la même chose avec l’Iran, en utilisant le programme nucléaire comme une excuse, de la même manière que les néo-conservateurs utilisèrent Saddam Hussein et ses soi-disant armes de destruction massive, comme excuse pour aplatir le pays.

Avant l’invasion de Bush senior, l’Irak était un pays industrialisé avec des infrastructures modernes, de l’eau et de l’électricité dans tout le pays. Après la première invasion et l’imposition de sanctions médiévales, le pays revint au niveau des états africains qui ont échoués.

L’Iran, malgré son programme nucléaire naissant, ne menace ni Israël, ni les Etats-Unis. Le problème d’après les banquiers internationaux et les mondialistes est que l’Iran n’est pas un état vassal qui se cantonne dans la pauvreté et la misère comme la plupart de ses voisins. L’Iran ne prend pas ses ordres à Wall Street et à la City de Londres.

Même le FMI a été obligé de noter que l’économie de l’Iran a augmenté de 3,2% cette année sur la force d’une plus grande production agricole et de prix pétroliers plus hauts. L’Iran n’est pas endetté auprès des banquiers et refuse d’acquiscer à la conduite hégémonique insatiable d’Israël; c’est pourquoi l’Iran doit être réduite en ruines.

 

http://resistance71.wordpress.com/

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche