Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 13:46

http://seinesaintdenis.pcf.fr/Solidarite-avec-le-peuple-grec.html

 

Flash : augmentation de 25% de l’eau, de l’électricité et des transports

Posted: 24 Apr 2012 04:42 AM PDT

.
A l’heure où tous les revenus ont déjà très fortement baissé (-50% de salaire depuis le début de la crise – quand ils sont versés -), les dépenses courantes vont continuer à augmenter en Grèce.
Après l’annonce de l’augmentation de 40% du fioul domestique, les prix de l’électricité, de l’eau et des transports vont faire un bon de 25% en 2012/2013.
Les tiquets de bus, tram et trolley vont passer de 1.20€ à 1.50€ tandis que le prix du tiquet de métro va passer de 1.50€ à 1.75€ aujourd’hui.
Alors que les multinationales proposent des prix 90% plus chers en Grèce que dans d’autres pays européens, qu’elles ont exploité la Grèce, il semble que le gouvernement continue lui aussi son avancée dans une méthodologie qui ne fera que poursuivre la récession actuelle.
Pourtant les slogans des 2 partis principaux, pour les prochaines élections, restent : « Pas de taxes supplémentaires! ». Mais ces slogans ne semblent pas être ceux de la troïka… No comment… Dans le même style : : Flash : augmentation de 40% du fioul pour [...]
.
.
Dans le même style : :
  1. Flash : augmentation de 40% du fioul pour octobre Le prix du fioul domestique va augmenter de 40% en Grèce. Actuellement autour d’un euro du litre, il coûtera entre 1,45 € et 1,47€ à partir d’Octobre prochain. Comme le fioul...
  2. Flash : Theodoros Pangalos quitte la scène politique grecque Il vient de l'annoncer. Theodoros Pangalos a décidé d'arrêter sa carrière politique. A 73 ans, député sans interruption depuis 1981, plusieurs fois ministre et habitué des phrases chocs (voir ici...
  3. Mémorandum, acte 2 Cela a fait l'effet d'une bombe en Grèce, quand Michalis Chrysochoidi a déclaré ne pas avoir lu le mémorandum du 8 mai 2010 avant de le voter. Il a déclaré...

.

Je suis Hellène !

Posted: 24 Apr 2012 04:07 AM PDT

Hellene

Comme cela avait été fait au Canada dans cette vidéo vraiment excellente, nos amis hellènes ont décidé de s’en inspirer pour faire une vidéo du même type. Je vous laisse découvrir les arguments d’une hellène en verve et en anglais !   Dans le même style : : Par solidarité, je suis Grec aussi ! OkeaNews est une histoire Franco-Grecque. Ce site est né par l’amour d’un pays et de ses habitants, et par la volonté de témoigner de la réalité de ce que je... « Là-bas si j’y suis » à Athènes Là-bas si j’y suis en Grèce, de la dictature des colonels à la dictature des marchés (17/11/1973 – 17/11/2011) Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient... Entretien d’embauche en Grèce : une satire qui annonce une réalité ? Voici un extrait d'une série comique grecque d'actualité. Une satire sur l'abolition des droits les plus élémentaires du travail : un salaire minimum (actuellement à environ 400 euros pour les...

 

.

.

Dans le même style : :

  1. Par solidarité, je suis Grec aussi ! OkeaNews est une histoire Franco-Grecque. Ce site est né par l’amour d’un pays et de ses habitants, et par la volonté de témoigner de la réalité de ce que je...
  2. « Là-bas si j’y suis » à Athènes Là-bas si j’y suis en Grèce, de la dictature des colonels à la dictature des marchés (17/11/1973 – 17/11/2011) Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient...
  1. Entretien d’embauche en Grèce : une satire qui annonce une réalité ? Voici un extrait d'une série comique grecque d'actualité. Une satire sur l'abolition des droits les plus élémentaires du travail : un salaire minimum (actuellement à environ 400 euros pour les...

.

.

On me signale ce post qui complète celui-ci,

 

La récession grecque sera plus sévère encore qu'attendu

Source : Reuters

24/04/2012 à 15:01 / Mis à jour le 24/04/2012 à 15:19

http://www.capital.fr/var/cap/storage/images/media/images/photo-v2-457x222/rea/grece-athenes-koilakos/7815688-1-fre-FR/grece-athenes-koilakos_paysage360.jpg 

©REA

 

 

L'économie grecque se contractera de 5% cette année, une récession plus sévère encore qu'attendu jusqu'à présent, a déclaré mardi le gouverneur de la banque centrale du pays, s'employant à accroître la pression sur ses concitoyens, déjà mis à rude épreuve par l'austérité et un chômage record.

La banque centrale grecque prévoyait le mois dernier une contraction de l'activité de 4,5% en 2012, après celle de 6,9% subie en 2011.

La Grèce, dont le produit intérieur brut (PIB) a avoisiné 215 milliards d'euros l'an dernier, connaît sa cinquième année consécutive de récession.

S'exprimant lors de l'assemblée générale annuelle de la banque centrale, son gouverneur, George Provopoulos, qui siège au conseil de la Banque centrale européenne, a plaidé pour une application sans concession des réformes et des mesures d'assainissement budgétaire prévues par les deux accords de renflouement du pays conclus avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international.

La poursuite des versements prévus dans le plan de 130 milliards d'euros conclu cette année est conditionnée au respect des objectifs prévus.

George Provopoulos a averti que le maintien de la Grèce dans la zone euro serait en jeu si elle ne respectait pas ses engagements, notamment après les élections législatives du 6 mai.

"Si des doutent émergent après les élections sur la détermination du nouveau gouvernement et de la société grecque à mettre ce programme en oeuvre, les perspectives favorables actuelles se retourneront", a-t-il dit.

Les deux principaux partis en lice pour le scrutin du mois prochain devraient avoir du mal à former une coalition détenant une majorité au parlement, selon les derniers sondages d'opinion.

 

LA COMPÉTITIVITÉ SE REDRESSE

 

Le futur gouvernement, quelle que soit sa composition, devra trouver des économies budgétaires représentant 5,5% du PIB, l'équivalent de 11 milliards d'euros, pour 2013-2014, et augmenter les recettes fiscales de trois milliards supplémentaires, a prévenu le FMI.

Le gouverneur de la banque centrale a ajouté que le déficit des comptes courants grecs, un indicateur clé de la perte de compétitivité du pays, devrait être ramené à 7,5% du PIB cette année contre 9,8% l'an dernier. Mais en mars, l'institution prévoyait un recul plus marqué encore, à 7%.

"La baisse attendue des coûts unitaires du travail en 2012-2013, conjuguée aux tendances d'évolution des prix prévues, se traduira par une amélioration marquée de la compétitivité, contribuant à une hausse des exportations et de la substitution des importations", a-t-il dit.

La hausse des prix à la consommation devrait ralentir à 1,2% cette année et elle pourrait tomber sous 0,5% en 2013, en raison de la faiblesse de la demande intérieure et de la baisse des salaires.

La banque centrale estime que l'économie grecque aura recouvré d'ici la fin de cette année jusqu'à trois quarts de la compétitivité perdue sur la période 2001-2009, après l'entrée dans la zone euro.

George Provopoulos a aussi noté que le déficit des comptes publics s'était nettement réduit mais qu'il restait élevé. L'an dernier, le déficit public du pays a été ramené à 9,1% du PIB en 2011 contre 10,3% l'année précédente et l'objectif fixé pour cette année est de 6,7%. Il avait culminé à 15,6% du PIB en 2009, l'année de l'éclatement de la crise de la dette.

"L'objectif recherché d'excédent primaires à partir de 2013 est désormais réalisable", a conclu le gouverneur de la banque centrale.

Il a précisé que les dépôts bancaires privés avaient fondu de plus de 70 milliards d'euros depuis la fin 2009, un montant équivalent à un tiers du PIB, réduisant ainsi fortement la capacité de prêt du secteur bancaire.

Marc Joanny et Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

© 2012 Reuters - Tous droits de reproduction réservés par Reuters.

 

.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche