Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 04:36

 

 

Symboles de la civilisation ashkénaze

Pour Guéant la seule civilisation qui vaille c’est l’ashkénaze!

Ah grands naïfs que vous êtes, grands enfants, grands fous, qui croyez que la polémique initiée par Claude Guéant avait pour objet de défendre la civilisation française face à la menace anglo-saxonne qui telle un rouleau compresseur est en train d’aplatir toutes les tentatives d’expression civilisationnelle différente. On a même immédiatement fait la liaison avec le front national et sa défense (supposée) de la culture française dans un monde sous contrôle de l’empire américain, amalgamant ainsi joyeusement le nationalisme, le racisme et le nazisme dans un même élan, permettant donc de disqualifier, au moins jusqu’aux élections, toute tentative (débile assurément) de revendiquer une quelconque souveraineté pour le peuple français. Là est le vrai projet occulte de cette polémique.

Symboles de la civilisation ashkénaze

 

La grande peur de l’oligarchie mondialiste de notre pays est bien évidemment que l’opinion publique française finisse par ouvrir les yeux et se rende compte que finalement pour mettre en pratique réellement une politique offensive et réaliste seule capable d’exercer un vrai changement de société, il fallait tout simplement reconquérir les instruments indispensables à l’exercice de la souveraineté nationale. Autrement dit ne plus accepter les diktats bruxellois en train de s’intensifier dans notre dos et qui exige maintenant que nous soumettons notre proposition annuelle de budget à leur bon vouloir. Vu l’actualité en Grèce on se rend bien compte que leur idée ne sera pas de protéger les peuples mais les banques, quitte à instaurer un grand chaos social et humain. Peu leur chaut.


Alors pour dissuader les esprits encore interrogatifs il faut multiplier les polémiques et les sous-entendus reliant opportunément le nationalisme, la souveraineté populaire et le nazisme pour le disqualifier. Pour cela les deux partis s’entendent comme deux larrons en foire. A la droite le rôle du méchant chargé d’exacerber le sentiment identitaire des français, à la gauche la position outragée de l’humaniste universaliste horrifiée par la montée du populisme et du nazisme.

 

Le PS fait bien évidemment le lien entre la position de Guéant et le FN et le matraque dans les médias alors que, jusqu’à preuve du contraire, le FN n’aura jamais exprimé une position aussi radicale et exclusive que celle de Guéant du moins dernièrement. Oui l’extrême-droite identitaire est présente au FN mais en fait elle diffuse largement au-delà comme on va le voir par la suite. Tout cela au final pour dire que le PS fera la même politique sécuritaire  et identitaire que l’UMP avec dans l’esprit une même civilisation à abattre: l’Islam car c’est aussi cette civilisation qui est pointée du doigt par Guéant.

 

Je dis aussi car la diatribe de Claude Guéant s’adresse aussi à la civilisation française pré-révolution de 1789. Pour lui, et pour tous les frères, rien n’existe en France avant la révolution. Tout est noir et indigne d’être racontée dans les écoles. D’ailleurs on l’enseigne de moins en moins jusqu’à ce que les élèves finissent par oublier qui était louis XIV…Oublier donc que durant quasiment 1000 ans la France fût un des plus grand royaume d’Europe, et donc du monde connu, et que bon an mal an sa population vivait aussi convenablement qu’il était possible à cette époque. Bien sûr il y avait aussi des serfs, des privilégiés, une aristocratie, des riches, des pauvres, des miséreux…mais quelle différence avec aujourd’hui? Où est le changement de société  et de civilisation tant vantée par Guéant depuis 1789?

Donc exit l’histoire de France pré-révolutionnaire et attaque contre la civilisation islamique, avec ses rites et coutumes, qui montre peu de compatibilité avec notre civilisation”judéo-chrétienne” (l’ashkénazie). Oui c’est un fait que nous ne venons pas d’une seule et même civilisation et que l’islamique n’est pas forcément le meilleur modèle à suivre pour le progrès humain. Mais le nôtre oui? Notre modèle de société serait à ce point supérieure aux autres (asiatiques, chinoises, africaines, indiennes, hindous, mélanésiennes, etc…) qu’il faudrait toutes les éradiquer pour qu’il n’en reste qu’une? Et laquelle? la française? l’anglo-saxonne? l’italienne? Non celle qui devra rester à la fin c’est l’ashkénaze et c’est cela que défend le sieur Claude Guéant en mission pour sa vraie patrie: Israël.


Claude Guéant prétend donc au nom de la république française s’attaquer aux signes religieux distinctifs, mais aujourd’hui il veut adapter la république à la pâques juive, intérêt national d’importance s’il en est dans une république qui se prétend laïque non?

 

Guéant adapte la France au communautarisme juif 

l

 

 

Il est sain de consulter le point de vue juif sur cette polémique Guéant. Celui-ci s’étonne que l’Islam soit sur-protégé dans notre pays et qu’on ne puisse pas l’attaquer ouvertement. Il se désespère aussi de l’amalgame faite en réponse par la gauche avec la shoah, ce qui revient à rabaisser celle-ci aussi à la défense des arabes outragés et humiliés dans notre pays. Et oui les torchons et les serviettes ne doivent pas se mélanger c’est un grand principe juif.


On sait tous combien les juifs sont attachés à préserver leur identité “civilisationnelle”. Il est normal pour eux de revendiquer la pureté du sang et d’être fier de constater que leur gènes ashkénazes permettraient une meilleure longévité. La génétique c’est très important dans la civilisation ashkénaze.


Pourtant ce sont les premiers à pousser au métissage tous les autres, les goyim quoi. Eux ils doivent à tout prix accepter de voir diluer leur patrimoine génétique, leur identité culturelle, donc leur “civilisation”. C’est même un projet porté au plus haut sommet de l’état, un enjeu national.

 

Les juifs ashkénazes peuvent donc ouvertement en France, cracher sur le nationalisme français et par là même sur notre identité culturelle sans que cela ne choque plus personne tant dans les esprits le nationalisme est associé au repli sur soi, et donc au nazisme au final. Personne ne peut plus penser que le nationalisme peut être vu comme une volonté de ne pas voir son identité culturelle, et civilisationnelle, diluée dans un grand ensemble mondialiste sans queue ni tête, sans racines, et qui nous inculquent dès notre plus jeune âge que nous sommes en compétition contre tous, que seule l’individualisme exacerbée permet d’accéder à la “lumière”, que la richesse est un cadeau de Dieu et donc être pauvre est un signe du “mal”, que l’usure c’est bien, que l’émancipation de la femme passe par l’exposition de sa nudité la plus crue, que le sexe avec les enfants n’est pas si grave que cela puisque des pédophiles sont au gouvernement, sont omniprésents en politique et dans les médias sans que cela ne choque plus personne, etc…Voilà les valeurs que véhiculent avec force dans notre conscient et subconscient la civilisation ashkénazie qui est donc la seule valable pour l’ami Claude Guéant. La franc-maçonnerie en étant le bras armé bien évidemment.

 

Est-cela qui constitue la civilisation d’au-dessus toutes les autres? Est-ce cela l’humanisme universel qu’en tant que français vous défendez? C’est en tout cas ce qu’on vous demande de croire par la force de la propagande qui vous est imposée tous les jours et partout à la gloire d’Israël et du futur empire ashkénazi, projet ultime du nouvel ordre mondial.

 

L’interview de Henry Kissinger est à ce sujet édifiante tant l’accomplissement de leur projet parvient à son terme: Henry Kissinger annonce une troisième guerre mondial et le grand Israël. Ils ne se cachent plus car ils savent que plus rien, ou presque j’espère, ne pourra les arrêter.

A lire aussi ce billet: Le projet du nouvel ordre mondial, du reich nazi à l’empire ashkénazi.

Lire aussi: L’intelligence juive ashkénaze (supérieure aux autres bien sûr…)

Retrouvez toutes les infos engagées contre l’ordre mondial: ICI

 

Vidéos sur le site

http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/02/13/pour-gueant-la-seule-civilisation-qui-vaille-cest-lashkenaze/


 

Point de vue juif (voir plus haut) :


L’Affaire Guéant : un symptôme pathologique

lundi 13 février 2012, par Claude Guéant, par Civilisations

 

La dernière affaire médiatique en forme de controverse autour des déclarations de Claude Guéant sur les « civilisations » constitue un événement très significatif du point de vue sociologique, c’est à dire du point de vue de la forme et non du contenu.

Remarquons tout d’abord un fait central : l’islam n’a jamais été désigné si ce n’est indirectement, même par Claude Guéant, mais c’est ce que tout le monde a pourtant entendu, au point que le CFCM ait sommé le ministre de dire si ses propos visaient bien l’islam.

Mais ce qu’il y a de bien plus intéressant, c’est que la comparaison avec la Shoah et les Juifs n’a pas tardé à fuser, là aussi, avec l’intervention du député socialiste de la Martinique, accusant le ministre de promouvoir une idéologie nazie promettant les musulmans à un avenir de camps de concentration, et rappelant à cette occasion, de façon apparemment aberrante, la mémoire de l’esclavage.

Sans me prononcer sur le fond idéologique de cette affaire et en l’étudiant comme un symptôme d’une pathologie collective, je retiendrai 3 choses.

Premièrement – et c’est ce que nous savons depuis plus de 10 ans - l’islam est l’objet d’une sanctuarisation dans le débat public. C’est le mot, c’est la chose à ne même pas proférer. On peut en mesurer l’épaisseur si on compare cet état de faits à la critique idéologique, virulente ou sourde, dont le judaïsme, le christianisme, l’Occident, la modernité sont, par contre, les objets soir et matin.

Il y a là l’expression d’un jugement de valeur déséquilibré et discriminatoire, qui implique un classement hiérarchique, réputé moral alors qu’il infériorise et criminalise d’autres « civilisations » qui elles sont bien nommées et assignées à l’infamie. C’est là qu’est avant tout le scandale : la condamnation permanente des uns et l’innocentement permanent des autres. Quand on se livre à ce jeu de massacre, aucune « civilisation » ne peut être épargnée.

Deuxièmement, cette sanctuarisation prend systématiquement la mémoire de la Shoa en otage pour se légitimer.

Cela ne signifie pas que les Juifs s’en retrouvent valorisés. Bien au contraire, car la sanctuarisation de l’islam, si prégnante dans le discours médiatique, s’accompagne de la délégitimation et de la diffamation permanentes d’Israël, du sionisme et des Juifs fondamentalement coupables de génocide : en 1948, à Djénine ou à Gaza.

De là à se demander s’il y a un rapport de cause à effet entre les deux phénomènes il n’y a qu’un pas. Et c’est ce déséquilibre général dont la gauche réputée « éclairée » est grandement responsable qui conduit une partie de l’électorat juif, chrétien ou laïque à aller vers le FN.

Troisièmement, il en découle que la Shoah est devenue dans cette galère un mythe, une figure rhétorique sans plus grand rapport avec sa réalité. C’est un argument de discours complètement creux qui peut ainsi se voir retourné contre les Juifs. Les vrais usufruitiers de la Shoa ce sont effectivement aujourd’hui les Palestiniens, « victimes des victimes » comme le disait l’idéologue du post-colonialisme, Edward Saîd.

Ce système-là, bi-polaire (sanctuarisation de l’islam-diffamation d’Israël), n’est le fait en apparence ni des Juifs, ni des musulmans – il faut le souligner – mais des élites des médias, de la politique, de l’intelligentsia. Elle mériterait une étude en soi qui a à voir avec la conscience collective.

Ce qui est fascinant, c’est de constater avec quelle rapidité les gardiens du sanctuaire se sont levés comme un seul homme dans cette affaire, comment le CFCM a mis en demeure le ministre sans se voir désavoué, comment le parti socialiste en a fait un cheval de bataille électoral, voire comment Claude Guéant a voulu créer une affaire sans en avoir l’air. Je me souviens que le CRIF a été brutalement éconduit quand il a protesté après la scandaleuse émission de Fr2, « Un œil sur la planète ». Institutions nationales comme journalistes furent unanimes à rejeter cette protestation.

La solitude que l’on peut ressentir en tant que Juifs à ce moment précis n’en est que plus terrible, accablante, écrasante. Inquiétante.

* Chronique sur Radio J du vendredi 10 février Shmuel Trigano, professeur des Universités.

http://www.jforum.fr/forum/france/article/l-affaire-gueant-un-symptome

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche