Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 23:42

Réponse aux intellectuels français du café de Flore

Sujet: Troubles en Syrie (1251 article)

Alexandre Latsa, Rédaction en ligne
30.10.2012, 12:14, heure de Moscou
       

сирия алеппо танк

 
Photo : EPA

Dans une tribune publiée le lundi 22 octobre dans le journal Le Monde, des politiques et intellectuels français ont appelé ouvertement à une intervention militaire occidentale en Syrie, pour abattre le régime de Bashar-El-Assad. Le texte, signé par Jacques Bérès, Mario Bettati, André Glucksmann, Bernard Kouchner et Bernard-Henri Lévy est l’aboutissement d’une pensée politique Occidentale, Americano-centrée, qui associe les notions de « droit d’ingérence » et « d’occident gendarme de la planète ». L’article arrondit des chiffres invérifiables. Bashar El Assad aurait fait assassiner 40.000 personnes (!), alors que ce chiffre est visiblement le total des morts, comprenant quand même les milliers de soldats Syriens et de civils assassinés par ceux que les auteurs de l’article osent qualifier « d’opposition Syrienne ». Il est sans doute inutile de revenir sur le parallèle grossier et irresponsable qui est fait entre la Syrie et la Libye, puisque désormais tout le monde sait que la Libye d’aujourd’hui ne mérite même plus le nom d’état, tellement elle est gangrenée par l’Islamisme radical, la violence et les volontés séparatistes. Il faut aussi noter, dans cet article, le ridicule parallèle historique fait entre la Russie de Vladimir Poutine qui soutient la Syrie et l’époque ou Mussolini et Hitler armaient les putschistes de Franco pendant la guerre d’Espagne. Mais les choses, observées depuis le café de Flore, paraissent simples : il faut que les puissances occidentales interviennent militairement.


Pour nos va-t-en guerre, « Le Conseil de sécurité de l'ONU étant paralysé par les vetos russe et chinois, n'importe quelle autre alliance est justifiée pour arrêter les rivières de sang qui coulent dans les villes syriennes (…) L'OTAN, l'UE, la France, les Etats-Unis devraient donc cesser de se dérober et enfin organiser une aide décisive à la Syrie démocratique ». Ceux qui s’opposent à une intervention militaire occidentale s’inquiètent eux du sort qui pourrait être réservé aux minorités chrétiennes, alaouites, druzes, ismaélites, turkmènes, arméniennes, après un changement de régime en Syrie, et des risques de déstabilisation pour les pays voisins, Turquie, Liban, Jordanie et Israël. Mais par ailleurs, le véto russo-chinois au conseil de sécurité de l’ONU est peut être bien un soulagement pour les puissances occidentales qui hésitent, face à la complexité de la situation dans la région. Est-ce qu’il s’agit du début d’un grand affrontement entre Islam chiite et Islam sunnite ? Quelles sont les rivalités entre l’Egypte, l’Arabie saoudite et la Turquie ? Quel est le rôle exact du Qatar qui vient de briser l’isolement diplomatique du Hamas dans la bande de Gaza et surtout soutient l’internationale Djihadiste qui combat l’armée Syrienne ?


Ceux qui poussent à une intervention occidentale en Syrie se servent également de l’arme médiatique pour ranger le régime syrien dans « l’axe du mal ». Tout comme la Serbie en 1992, la Syrie est elle aussi victime d’une guerre de désinformation de très haute intensité et se retrouve menacée d’une agression militaire. Mais alors qu’Alep est présentée comme une ville en ruines et en sang par toute la presse occidentale (« des rivières de sang » disent nos va-t-en-guerre), un article récent explique qu’en fait la capitale économique du pays était largement aux mains du régime et que de nombreux quartiers de la ville n’étaient même pas touchés par les combats. Mieux encore, le reporter ébahi y constate que le marché fonctionne et que la liaison par bus avec Damas n’est pas coupée. Malgré toute la propagande déployée et l’offensive subventionnée de milliers de mercenaires islamistes, ni l’attaque de Damas ni la bataille d’Alep n’ont pourtant abouti a déstabiliser le régime Syrien.


La méthode il est vrai n’est pas nouvelle, la Yougoslavie en a fait les frais de 1992 à 1999, lorsqu’elle fut attaquée elle aussi par les mêmes puissances qui menacent la Syrie aujourd’hui. Après une campagne de désinformation médiatique exemplaire, les forces croates et bosniaques furent elles aussi épaulées par des Djihadistes Islamistes acheminés dans la région via le soutien logistique et politique du département d’état américain pour combattre l’armée serbe, il y a de cela déjà 20 ans!


Depuis le démantèlement de la Yougoslavie qui n’est toujours pas terminé (Kosovo), les interventions militaires de l’occident en Irak, en Afghanistan et en Lybie n’ont pas donné de résultats probants, c’est le moins qu’on puisse dire. Ces trois pays sont déstabilisés pour longtemps, et une intervention en Syrie pourrait être lourde de conséquences. Déstabiliser toute la région, détériorer les rapports entre les occidentaux d’une part, la Russie et la Chine d’autre part, et de plus enlever toute crédibilité au conseil de sécurité de l’ONU. Alors à quoi jouent nos apprentis sorciers dans les colonnes du journal Le Monde ? Ceux-ci s’étaient faits en 1992 les apôtres de l’impardonnable alliance entre les nationalistes croates, les mercenaires arabes et les intérêts américains dans la région. Nul surprise des lors de les retrouver aujourd’hui a appeler à la croisade en Syrie et à soutenir la diabolique et désormais cyclique alliance entre les puissances occidentales et les pétromonarchies Islamiques du golfe.


Il convient de tenter de comprendre l’objectif de ces opérations militaires contre la Serbie et la Syrie et celles-ci sont très claires. Ces deux pays ont un point commun essentiel: avoir refusé l’alignement géostratégique imposé par les Occidentaux, nouveaux gendarmes du monde, et être des alliés objectifs de la Russie. Les interventions contre la Serbie et la Syrie ont donc un objectif géopolitique clair: il s’agit d’annihiler la sphère d’influence de la Russie en détruisant un à un ses alliés les plus fiables, et les plus vulnérables. Nul doute que les prochaines étapes de ce remodelage géostratégique planifié viseront l’Iran, puis la Biélorussie, les deux derniers alliés clefs de la Russie. Et ensuite?

Quel que soit le résultat de l’élection américaine, qui pourrait voir l’arrivée à la maison blanche d’un candidat ayant déclaré que la Russie était l’ennemi puis l’adversaire principal de l’Amérique, une chose est certaine, le conflit Syrien semble parti pour s’intensifier et pour durer. (30 décembre 2012)

 

http://french.ruvr.ru/2012_10_30/92881154/

.

 

Sur ce site
http://french.ruvr.ru

 

.

башар асад интервью

 
Photo : EPA

Quelques 5 000 militaires du groupe islamiste libanais Hezbollah ont traversé la frontière syrienne afin de rejoindre l`armée du président Bachar Al-Assad et prendre part aux combats contre les rebelles à Damas, écrit le journal arabe Alwatan.

 

L'Iran avertit Israël des conséquences du bombardement de la Syrie

Сирия войска Сирии обстрел сирия обстрел

 
Photo : EPA

L'Iran a averti Israël des conséquences graves des possibles bombardements par ses forces aériennes sur des cibles à la frontière libano-syrienne incitant les Nations Unies à intervenir, rapporte la chaîne de télévision iranienne PressTV, citant une déclaration du vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian.

Selon la chaîne, le vice-ministre « a souligné que l'attaque aura des conséquences graves pour le régime de Tel-Aviv ». Abdollahian a également conseillé l’Etat hébreux « de ne pas trop compter » sur les systèmes anti-missiles Patriot de l'OTAN, déployés dans la région. /L

 

Israël : les chasseurs entraînent un scénario syrien

Les écologistes demandent de faire les Pussy Riot

citoyennes d'honneur de Paris !

Publié le 4 janvier 2013.
Les membres du groupe punk russe "Pussy Riot" lors de leur procès à Moscou, le 17 aout 2012

Les membres du groupe punk russe "Pussy Riot" lors de leur procès à Moscou, le 17 aout 2012 Natalia Kolesnikova afp.com

POLITIQUE - Les parisiens verts ont proposer ce vendredi de distinguer les jeunes punks russes...

Les écologistes ont proposé vendredi que le prochain conseil de Paris élève les membres du groupe féministe russe Pussy Riot au rang de citoyennes d'honneur de la Ville de Paris, au moment où Vladimir Poutine accorde la citoyenneté russe à Gérard Depardieu.

«Les écologistes proposeront au conseil de Paris de février, par un nouveau voeu, d'élever les Pussy Riot au rang de citoyennes d'honneur de la Ville», annonce dans un communiqué le groupe EELV de la capitale. Pour le député EELV Denis Baupin, «les actions féministes et démocrates menées par les Pussy Riot en Russie doivent être encouragées et défendues par notre ville car elles sont conformes à nos choix politiques».

Le Conseil de Paris avait déjà adopté en septembre à l'unanimité, sur proposition des écologistes, un voeu de soutien aux Pussy Riot (..)

Avec AFP
http://www.20minutes.fr/politique/1073707-ecologistes-demandent-faire-pussy-riot-citoyennes-honneur-paris
Lino Oviedo Wiki : Lino César Oviedo Silva (23 septembre 1943) est un géneral et homme politique paraguayen qui a été chef des forces armées du Paraguay ...

Лино Овьедо кандидат президент парагвай смерть
Lino Oviedo
Photo : EPA

Le candidat à la présidence du Paraguay Lino Oviedo a péri ce dimanche dans un crash d'hélicoptère, selon les médias locaux.

L'hélicoptère dans lequel il revenait d'un meeting de campagne, s'est écrasé à environ 500 km de la ville d'Asuncion. Selon les sauveteurs, la catastrophe a également tué deux gardes du corps et un pilote d'hélicoptère.

Les élections générales auront lieu au Paraguay le 21 avril.

 

 


USA et Israël se sont presque mis d’accord sur le bombardement de l'Iran

 
9.10.2012, 20:46, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
иран израиль сша израиль иран сша иран
 
© Collage : La Voix de la Russie

Les Etats-Unis et Israël envisagent la possibilité d’une frappe chirurgicale commune contre les installations nucléaires de l'Iran, précise un rapport sur la politique extérieure, préparé par David Rothkopf.

Rothkopf, ancien expert des relations internationales de l’administration de Clinton, se référant à une source confidentielle proche des négociations entre les Etats-Unis et Israël, a déclaré que cette frappe chirurgicale est actuellement considérée comme l'option la plus probable et la plus fiable contre l'Iran. Cette opération prendra plusieurs heures et sera soutenue par des drones des forces aériennes des deux pays.

L'attaque pourrait être effectuée dans le cadre d’une opération américano-israélienne conjointe, ou uniquement à l’aide des forces américaines. Le rapport souligne qu'Israël ne peut pas mener ces manœuvres uniquement par ses propres moyens. /L

 

Testament d'al-Assad : bombarder Israël et l'Egypte

Sujet: Troubles en Syrie (1251 article)
 
14.01.2013, 21:29, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
башар асад интервью
 
Photо: EPA

Le président de Syrie Bachar al-Assad a tenu une réunion secrète avec ses généraux. Lors de la rencontre il a exposé des craintes pour sa vie et a ordonné aux généraux de porter une frappe de missiles massive contre Israël et l'Egypte s'il est tué. Des médias israéliens en font état se référant à des sources bien informées à Damas.

La Syrie est officiellement en état de guerre avec Israël et l'Egypte est tombé en défaveur vis-à-vis d'al-Assad parce que les Frères musulmans au pouvoir dans ce pays ont soutenu, dans le conflit syrien, des groupes rebelles et non pas le gouvernement en place. /L

 

L'Iran intercepte deux autres drones américains

Israël va détruire les missiles iraniens au sol

 
2.12.2012,
       
беспилотник израиль heron 1
 
Photo : EPA

Le journal britannique Sunday Times a publié un scénario d'une possible confrontation militaire entre l'Iran et Israël.


En cas d'une tentative de l'Iran de lancer un missile sur Israël, ce dernier serait susceptible de réaliser une frappe préventive contre le lanceur de missiles. Une source au sein de Tsahal a déclaré au Sunday Times : « Nous allons essayer de détruire les missiles au moment où leurs moteurs seront activés ».

Les missiles seront détruits par des drones Heron, déployés sur les bases en Azerbaïdjan. Ces drones sont équipés de missiles Hellfire américains. Le rayon de vol du Heron est de 7 400 kms et il peut se trouver en l'air pendant un maximum de 70 heures. Cela signifie qu'en utilisant des drones, Israël peut détruire le système de défense aérienne de l'Iran et mettre hors de service ses radars par des moyens de guerre électronique. /L

 

 

Les rebelles prennent le contrôle de l'aéroport international en Syrie

Sujet: Troubles en Syrie (1251 article)
 
2.02.2013, 14:52, heure de Moscou
       
сирия алеппо бои противостояние армия
 
Photo : EPA

Les rebelles syriens ont pris le contrôle d'un secteur clé de la ville d'Alep ce samedi, dans le nord du pays, après un combat avec les troupes gouvernementales, qui a duré 48 heures, selon les médias français.

Après la prise de cette zone de la ville, les rebelles ont coupé l'accès à l'aéroport international d'Alep, et à un aérodrome militaire pour l'armée.
Selon des témoins, des civils ont fui la région après l'arrivée des rebelles.




Centenaire de la Grande Guerre 14-18 : la France ne sera pas au rendez-vous
____________________________________________________________________________________________
.
"(..) La Syrie, forte de la lucidité de son peuple, de la puissance de son armée et de son attachement à la politique de la résistance, est capable de faire face aux défis actuels et à toute agression visant le peuple syrien et son rôle historique", a poursuivi Bachar al-Assad, lors d'un entretien avec Saïd Jalili, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien. (..)
http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20130203.OBS7587/assad-accuse-israel-de-vouloir-destabiliser-la-syrie.html#xtor=EPR-3-[Actu17h]-20130203
.
.

Cheikh Imran Hosein:

«Les sionistes ne laisseront pas l’Algérie demeurer stable»


Mohamed El-Ghazi/ M. Aït Amara
Dimanche 3 Février 2013

Cheikh Imran Hosein: «Les sionistes ne laisseront pas l’Algérie demeurer stable»
Algeriepatriotique : Après le «printemps arabe», l’Algérie est désormais entourée par trois pays instables (la Tunisie, la Libye et – maintenant – le Mali). Est-ce une pure coïncidence ou pensez-vous, au contraire, que l’Algérie est une prochaine cible pour les sionistes ?

Il y a une autre raison derrière l’agression contre la Libye : le pétrole. Les sionistes ont voulu avoir le contrôle sur le pétrole libyen et, maintenant, ils ont obtenu ce contrôle de la même façon pratiquement qu’ils l’ont eu sur le pétrole saoudien. Ils ont voulu cela parce qu’un «océan de pétrole» était destiné à fonctionner pour les sionistes comme une «montagne d’or» pour soutenir le système monétaire basé sur le pétrodollar. Cette réalisation de la prophétie du prophète Mohamed (QSSL) relative à «la montagne d’or venant du fleuve de l’Euphrate» a eu lieu en 1973, lorsque Henry Kissinger avait convaincu le roi Fayçal de vendre le pétrole saoudien et arabe en dollar uniquement. Je projette d’écrire un livre incessamment sur ce sujet : Islam, pétrodollar et au-delà. L’Algérie, parmi tous les pays africains, a, j’en suis convaincu, de larges réserves de gaz. Et l’Algérie est actuellement un exportateur majeur de gaz naturel vers l’Europe, plus particulièrement la France. Conséquemment à vos réserves de gaz, mais aussi au fait qu’il existe une certaine stabilité en Algérie, il est très facile d’anticiper que les sionistes ne laisseront pas l’Algérie demeurer stable. Non. Ils vont échaffauder une stratégie pour un changement de régime de sorte qu’ils puissent contrôler les réserves de gaz. Il faut que nous avertissions que si les réserves de gaz sont aujourd’hui sous le contrôle des Algériens, cela pourrait changer demain, comme en Libye. Il y a un second problème, à savoir que l’Algérie est un pays très vaste ; c’est un pays immense et ceci requiert d’eux qu’ils conçoivent une stratégie pour morceler les grands pays musulmans en petits Etats. Ne soyez pas surpris quand l’Egypte se divisera en trois ou quatre petits pays ! Ne soyez pas surpris non plus quand le Pakistan subira le même sort ! Les petits Etats peuvent être contrôlés facilement par les puissances hégémoniques. Au Pakistan, bien sûr, la puissance hégémonique, c’est l’Inde. En Egypte, ce sera Israël ; le Qatar et l’Arabie Saoudite sont, bien évidemment, les alliés d’Israël. Je n’ai pas assez de connaissances sur l’Algérie, le Maroc et la Tunisie pour pouvoir cerner leur stratégie. Mais ce qui se passe au Mali actuellement apparaît comme étant suffisamment important pour s’y intéresser de très près. Je n’ai pas assez d’outils ici en Malaisie pour être capable d’analyser les événements qui se déroulent au Mali. Mais je suis certain que lorsque vos penseurs réaliseront qu’il existe un plan pour démembrer l’Algérie et prendre le contrôle de ses réserves de gaz, ils pourront alors étudier ce qui se passe au Mali sous un angle différent.

Dans les années 1990, l’Algérie était la cible des mouvements salafistes et le terrorisme islamiste, soutenus et financés par les monarchies du Golfe. Selon vous, était-ce une sorte de «laboratoire» dans la perspective d’une action de déstabilisation future de l’ensemble des pays arabes ?

Ce qui s’est passé en Algérie dans les années 1990 s’est répété en Egypte l’année dernière. Quand un peuple a suffisamment souffert – dans le cas de l’Algérie, il y a eu un colonialisme français brutal auquel les Algériens fiers ont résisté. Alors, comme ils ont vécu autant de souffrance, ils avaient nourri un espoir au fond de leur cœur de retourner à leurs sources. Ahmed Ben Bella a émergé dans les années 1960 en tant que leader très populaire. J’étais jeune à cette époque-là. Ahmed Ben Bella a «pris d’assaut» toute l’Afrique du Nord tellement il était connu. Puis vint Houari Boumediene. Mais ce leadership était similaire à celui de Djamel Abdennasser en Egypte ; il n’avait pas atteint le cœur du peuple, pénétré les cœurs des citoyens. Pour que cela puisse se réaliser, il faut toucher le monde du Sacré. Mais cela ne peut pas se faire avec une idéologie séculière. L’Afrique du Nord est essentiellement spirituelle. Une version salafiste de l’islam ne peut pas gagner les cœurs parce que les Nord-Africains sont très spirituels. C’est une partie de l’Afrique. Je pense que l’Algérie et le Maroc n’ont pas acquis leur spiritualité du monde arabe mais de l’Afrique. Et l’Africain a ses racines dans la spiritualité. L’Indien et le Perse, en Iran, ont le pouvoir intellectuel. De bons penseurs sont originaires d’Inde et d’Iran. Mais l’Afrique a de belles racines de spiritualité lesquelles ont été retenues en Afrique du Nord en tant qu’islam. Donc, Ahmed Ben Bella et Houari Boumediene n’ont pas réussi à pénétrer au fond du cœur du peuple, à le satisfaire, parce qu’ils avaient besoin de toucher le monde du Sacré pour ce faire. Les salafistes ont, eux aussi, échoué, tant vous avez besoin d’une articulation de l’islam qui soit intensément spirituelle, qui soit dynamique, qui soit courageuse dans son opposition à l’injustice et à l’oppression dans le monde. Parce que vous avez cette qualité de leadership en Algérie, vous êtes capables d’avoir un rôle déterminant dans les affaires arabes. Beaucoup de personnes m’ont demandé – on me pose constamment cette question : «Quelle est la place de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie dans âkhirou a’zamân (l’eschatologie) ?» Vous seriez surpris de voir le nombre de courriels qui me parviennent. J’espère que votre journal leur fournira cette réponse. L’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Libye – avant l’insurrection – ont un rôle à jouer et qui les attend. Vous devez vous efforcer d’articuler un islam qui soit intensément spirituel et qui puisse atteindre les sentiments les plus profonds des gens ; ce devra être un islam qui sortira tout ce qui est noble de leur être et qui sera, dès lors, intensément attrayant. L’articulation de l’islam par les Frères musulmans n’est pas du tout attirante. Vous ne pouvez pas appliquer la charia dans l’Egypte d’aujourd’hui par le bâton. Ce qu’il faudrait plutôt, c’est appliquer la charia de sorte à montrer sa supériorité sur toutes les (religions) rivales pour que les gens soient naturellement attirés vers elle (la charia). C’est cela le rôle qui est dévolu à l’Algérie, parce que les Algériens ont ce courage. Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des érudits qui seront capables de mettre en avant cette vision de l’islam qui ne peut pas tolérer l’injustice et l’oppression, et qui voit avec les deux yeux. Ad-Dajjâl ne voit que d’un seul œil. Il est borgne ; ce qui signifie qu’il est intérieurement aveugle. C’est le cas des Frères musulmans aujourd’hui. Je suis désolé, mais c’est la vérité ! Si vous pouvez développer cette science en Algérie, laquelle associe les savoirs externe et interne, alors, vous produirez un peuple qui marchera sur les pas de Khidr (QSSL). C’est cela le rôle qui vous attend en Algérie.

A suivre
http://www.algeriepatriotique.com/article/cheikh-imran-hosein-algeriepatriotique-les-sionistes-ne-laisseront-pas-l-algerie-demeurer-st http://www.algeriepatriotique.com/article/cheikh-imran-hosein-algeriepatriotique-les-sionistes-ne-laisseront-pas-l-algerie-demeurer-st
http://www.alterinfo.net/Cheikh-Imran-Hosein-Les-sionistes-ne-laisseront-pas-l-Algerie-demeurer-stable_a86405.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche