Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 07:13

H.G. Wells : Prophète du NWO

© Henry Makow,

Wells « conditionna psychologiquement le public à accepter les étapes du Nouvel Ordre Mondial comme si elles étaient évidentes en soi »

Par Fritz Springmeier
(pour henrymakow.com)


N’y a-t-il aucune preuve que les évènement du monde suivent un scénario? La question m’a intriguée car plusieurs personnes ayant connaissance de l’intérieur m’ont dit qu’elles ont participé à des rendez-vous où le scénario du futur était défini, plans sur 200 ans, plans sur 40 ans, 20, 10 et plans sur 5 ans.

Les prédictions futuristes de H.G. Wells (un Prophète Maçonnique socialiste) prouvent que tout est bien plus artificiel que n’importe qui dans la rue pourrait l’imaginer.

Écrit en 1913, The World Set Free de Wells prédit l’utilisation de bombes atomiques et l’effet de la guerre nucléaire bien avant que les scientifiques considèrent la possibilité. Il prédit aussi l’avancée en 1933, quand les détails de la réaction en chaine nucléaire ont été découverts.

Dans d’autres livres, Wells dit que le NWO pourrait se produire par une élite qui contrôle les couloirs maritimes et aériens, aussi bien que la production d’énergie, ce qu’elle a effectivement fait. Une autre idée visionnaire incroyable était le concept de la supériorité aérienne. Peu importe qui gagne le contrôle de l’air gagnera systématiquement la bataille au sol. Cela a été démontré durant la Seconde Guerre Mondiale, mais ce n’était pas réalisé quand H.G. Wells l’avait conçut, et il a fallu plusieurs années pour que les gens acceptent l’idée.

H.G. Wells n’a pas seulement prédit l’armement moderne, le bombardement de Londres, les bombes atomiques, la Ligue des Nations, et les combattants invisibles sur l’Irak, la guerre des étoiles et plein d’autres détails du futur, bien longtemps avant leurs éventuelles apparitions, aussi bien que la description en détail de comment un Nouvel Ordre Mondial pourrait être créé, mais il participa à causer des évènements à avoir lieu.

Il était un joueur principal pour la création de la Ligue des Nations. Quand il y eut la révolution Russe, H.G. Wells (qui était simplement connu en tant que H.G.) alla en Russie pour vendre ses idées à Lénine sur comment faire suivre la Révolution pour créer un Nouvel Ordre Mondial. Ils n’étaient pas d’accord, et se séparèrent plein de rancune. (Le désaccord se développa sur la vision de H.G. que les familles élitistes par les affaires et la technologie pourraient créer le Nouvel Ordre. Lénine voulait des choses socialisées directement à travers un gouvernement fort.)

Plus tard en 1934, H.G. visita personnellement Franklin Delano Roosevelt aux USA et Staline à Moscou. (Au fait, les trois étaient francs-maçons.) Après la visite de FDR, H.G. déclara que les « Etats-Unis… [était] l’instrument possible le plus efficace pour la transmission du nouvel ordre mondial à venir. »

Il sentit que FDR incorporait les idées Conspiratrices Ouvertes d’H.G. pour amener le NWO qu’H.G. avait recommandé, par exemple, l’état major de FDR, les tireurs de ficelles comme Felix Frankfurter et Raymond Moley, qui ont fait la loi pour FDR.

Après sa rencontre avec Staline, il le décrivit, « Je n’avais jamais rencontré un homme aussi direct, franc et honnête…et rien d’occulte ou de sinistre…tout le monde avait confiance en lui. » Durant les années, il recommanda au Royaume Uni d’aider l’U.R.S.S.

Les lecteurs peuvent réaliser qu’à partir de là les USA, l’URSS et le RU ont tous été guidés vers le même but, mais ont pris différents chemins. En général, H.G. était un gourou pour sa propre génération, et après sa mort une société en son nom continua de faire la promotion de ses visions.

Alors qu’il se connectait avec un nombre incalculable de personnes partout dans le monde faisant directement la promotion de ses idées (qui évidemment étaient alignées avec « Le Plan »), ses livres servaient un rôle subtile mais important.

Le lecteur peut avoir observé le suivant à propos de la nature humaine…. quand pour la première fois confronté à quelque chose de vrai mais d’étrange, l’esprit le rejette comme ridicule et fou. La deuxième fois c’est entendu mais rejeté, et souvent la troisième fois que la vérité les confronte les personnes diront « Je le savais » comme si c’était évident en soi.

Maintenant observez les titres de ses livres « Anticipation » et « Choses à Venir » et la manière dont ils ont été écris, et il est évident qu’il a psychologiquement conditionné le public à accepter les étapes du New World Order comme si elles étaient évidentes.

Il était un maître à ça. Et en effet, quand j’écoute l’élite d’aujourd’hui j’entends les échos des idées d’H.G. Wells. Par exemple, David Rockefeller lors du rendez-vous Bilderberg en 1991, « …le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à marcher vers un gouvernement mondial qui ne connaîtra plus jamais la guerre mais la paix et la prospérité pour toute l’humanité. »

Contrairement aux suppositions de plein de lecteurs d’Aldous Huxley, Orson Wells et H.G. Wells, ces auteurs n’étaient pas opposés à leurs visions prophétiques d’une Seule Dictature Mondiale Big Brother. H.G. croyait très fort en l’eugénisme racial pour tuer les races inférieures et les mangeurs inutiles. Il croyait que l’état devrait éduquer les gens et contrôler leurs esprits pour qu’ils servent et obéissent à l’état. Il croyait en l’ingénierie sociale. Il était opposé à ce que les Chrétiens éduquent leurs enfants à propos de Dieu, et la tolérance religieuse.

Si vous étiez un initié illuminati, comme le prophète Maçonnique Manly P. Hall, qui servit en tant que Grand Maître à la fois en Franc-Maçonnerie et chez les Illuminati, vous comprendriez la référence ésotérique qu’H.G. a faites dans « Une Utopie Moderne », p.67, que la Dictature Aérienne du NWO serait « La Maison de Salomon visionnaire de Francis Bacon. »

Cette déclaration seule fait le lien entre la pensée de H.G. avec le plan occulte Illuminati. Elle montre qu’H.G. était un initié ayant connaissance du plan. Bien sur, avec le savoir secret, H.G. contrôla une curiosité intellectuelle intense, un cerveau motivé compréhensif, un grand pouvoir de volonté, et un mépris pour l’individu moyen et le Dieu Chrétien. Il révéla dans « Le Roi Invisible » (1917) que sa déité était « une personnification du…plan de cinq années ».

 

 

LISANT A PARTIR DU SCRIPT?


H.G. juste prédisait-il ou aidait-il à former et créer un NOM? Il n’y a aucun doute qu’il était un joueur majeur pour sa création. Ses idées ont été utilisées comme guide, bien qu’il pourrait être postulé que ses idées ont été copiées d’un plan d’ensemble qui nous est caché. Les pouvoirs qui ont intentionnellement manipulé le taux de crime en ligne avec les prédictions de Wells qu’un état policier pourrait grandir en réponse à la montée constant de la menace criminelle. La guerre contre la terreur est un développement en ligne avec cela. Évidemment les écritures d’H.G. étaient un modèle à créer, et pas juste simplement des réflexions passives d’un homme curieux et intelligent.

Né en 1866, Wells écrivit une série de livres qui expriment comment viendra un Nouvel Ordre Mondial. En 1895, il développa La Machine à Voyager dans le Temps (sci-fi) et il continua à écrire et publier jusqu’en 1945, avec par exemple, The Happy Turning: A Dream of Life, qui fait des références aux rêves futuristes qu’il avait comme marcher avec Jésus, qui dans les rêves répétés d’H.G. était aussi déçu par la stupidité et l’indifférence de l’humanité.

Un des concepts de la « Conspiration Ouverte » de Wells était que plein de gens de part le monde pourrait contribuer ouvertement à la création d’un Nouvel Ordre Mondial. Ceci est comparable à Alice Bailey et ses idées d’Extériorisation de la Hiérarchie, où elle prédit que les choses faites en secret dans le monde occulte seraient médiatisés pour amener un NWO.

Pour ceux qui sont familiers sur comment les Illuminati ont mi en place des groupes comme le Council on Foreign Relations et la Commission Trilatérale prendront en compte que H.G. faisait parti du RIIA (Royal Institute for International Affairs) qui était l’équivalent Britannique du CFR. Le premier président du RIIA était Waldorf Astor. Comme je l’ai démontré dans mon livre Be Wise As Serpents (1991) ces organisations ajoutent quelques membres individuels qui ne sont pas Illuminati pour la vitrine, donc être membre ne veut pas dire être membre de la société secrète ultime, mais cela indique certainement une personne au milieu de ce qu’ils font.

Edith Star Miller dans Occult Theocracy (édité à titre posthume en 1933) fait un bon boulot à relier la pléthore d’organisations que la hiérarchie occulte enfante pour poursuivre leur programme, et la Société Fabienne était l’une d’entre-elles. H.G. était un membre actif de la Société Fabienne, mais ses visions étaient controversées avec la plupart des membres, mais cela montra aussi sa participation active dans Le Plan.

The Webbs, leaders de la Société Fabienne, aussi sous la direction de Lord Robert Cecil (Service secret Britannique), organisèrent le Cliveden Set et un groupe appelé les Coefficients. Les Coefficients devinrent plus tard la Table Ronde. H.G. faisait parti des Coefficients, qui comprenaient des personnages comme Sir Edward Grey, Bertrand Russel, et le cousin de Cecil Lord Arthur Balfour. (Par ailleurs, des livres qui apparaissent dans mon livre Bloodlines of the Illuminati (1995).)

 

 

FILS D’UN SERVITEUR, IL SERVIT L’ELITE.


Maintenant gardez à l’esprit, qu’H.G. est né en tant que serviteur de l’élite Britannique, et ici il se secoue les épaules avec l’élite aristocratique Illuminati. Aussi gardez à l’esprit qu’H.G. méprisait les classes inférieures et faisait la promotion de l’idée que les grosses entreprises de l’élite nous dirigeraient vers un Nouvel Ordre Mondial avec les technocrates qui commandent cette technologie.

Les idées d’H.G. sur le pouvoir de la technologie et les technocrates pour créer un NWO engendra un mouvement entier dans cette direction. C’est au delà de la portée de ce cours article, mais l’utilisation de la technologie, spécialement de la manière décrite par H.G. a été effectivement achevée.

Je savais en 1991, quand j’ai été le premier à identifier H.G. en tant que Franc-Maçon que cela pourrait provoquer de la controverse, car beaucoup de Loges Maçonniques ne l’avaient pas publiquement reconnu comme étant membre.

Il y a un certain groupe de membres dont ils restent perpétuellement silencieux. J’ai basé mon assertion qu’il était un Franc-Maçon sur mon issue du magazine New Age Scottish Rite que j’ai eu la chance d’acheter et qui remonte jusqu’à la première guerre mondiale.

Ces magazines l’ont traité comme ils l’ont fait pour les membres francs-maçons, et en se référant à lui en tant que « prophète maçonnique ». De l’autre côté des choses, H.G. dans ses livres/films fait référence à la Franc-Maçonnerie et utilise des symboles/imageries Maçonniques.

Particulièrement intéressant, est sa référence dans sa petite histoire « le Fantôme Inexpérimenté » à la Loge Maçonnique de la Recherche, La loge Quatuor Coronati 2076. Son caractère dit, « Maintenant, Sanderson est un Franc-Maçon, un membre de la Loge des Quatre Rois, qui se dévouait elle-même si habilement à l’étude et l’élucidation de tous les Mystères de la Maçonnerie du passé et du présent. » (The Complete Short Stories of H.G. Wells, pp. 909-910)

Le symbole occulte du Globe Ailé, un symbole souvent utilisé par le Franc-Maçon Charles Taze Russell (fondateur de la Watchtower Society des Témoins de Jéhovah, devait devenir le symbole du NWO dans le livre/film The Shape of Things to Come. Lisez mes livres Be Wise As Serpents (1991) disponibles en version piratée sur internet et The Watchtower & the Masons (1990) pour explorer tous les nombreux liens entre toutes ces choses. Ce qui vaut aussi la peine d’être noté est la proche association qu’H.G. avait avec les Huxley qui étaient des Francs-Maçons. Le Franc-Maçon T.H. Huxley (un membre de la Royal Society à 26 ans!) étaient le mentor de Wells, et stressa l’idée d’une Dictature Scientifique qu’H.G. a été capable de promouvoir jusqu’au point où c’est devenu un mouvement populaire.

H.G. Wells avait une croyance en lui-même et une vibration qui rendaient ses idées et lui-même attirant. Il était doué à l’écriture, mais était un pauvre orateur. Il avait des affaires avec un flot constant de femmes intéressés, qu’il marqua émotionnellement en peu de temps. Il plaça de l’importance sur ses amis, comme l’auteur international Joseph Conrad, mais les femmes qu’il conquérait étaient juste des objets sexuels pour lui. En cela le lecteur voit qu’il avait des inconsistances, selon cet exemple, que sa rhétorique sur les droits des femmes était une cause mais pas un style de vie personnel. Il eu sa plus grosse publicité quand William Ernest Henley cru en ses capacités et en 1895 aida à lancer sa carrière d’auteur de science fiction. Deux livres qui eurent une grosse influence sur Wells quand il était un jeune garçon sont la République de Platon et Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift.

H.G. Wells nous montre que les faiseurs de décisions sont effectivement guidés par des plans détaillés futuristes. H.G. Wells était au centre de ce que faisait les Illuminati pour créer les étapes de développement en direction d’un Seul Gouvernement Mondial. Il croyait en ce qu’il faisait, aucun doute la dessus. Ses activités occultes possibles, si elles eurent lieu, ont bien été dissimulées. Il était un intellectuel dont les écritures ont changé notre monde.

 

Source:  http://www.nouvelordremondial.cc/2011/05/04/h-g-wells-prophete-du-nwo/

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche