Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 13:40


Hollande /Syrie : Le « Changement Maintenant » Quel Changement ?
Le changement, ce n'est pas maintenant !
http://www.planetenonviolence.org/Hollande-Syrie-Le-Changement-Maintenant-Quel-Changement_a2635.html

Hollande : quand 2012 a un parfum de 1983

Posted: 02 Jul 2012 11:55 PM PDT

 

Le mandat de François Hollande ne ressemblera pas à celui de François Mitterrand. Il n’essaie même pas de mener une politique différente et choisit directement l’Europe et la rigueur, comme en 1983, signant la victoire complète des sociaux-libéraux au Parti Socialiste.
1981 ou 1983 ?
De manière assez amusante, The Economist tend encore à présenter le président élu comme un socialiste version 1981 du fait de sa proposition de créer une tranche marginale d’imposition à 75% ou de permettre le départ à la retraite à 60 ans pour les salariés ayant travaillé le bon nombre d’années. Dans son édition de vendredi, il évoque également la hausse du SMIC pour relancer la consommation, en oubliant que le « coup de pouce » est totalement dérisoire, à 0.6%.
Mais l’hebdomadaire britannique devrait vite revoir son jugement avec la séquence des derniers jours. En fait, c’est Eric Zemmour qui avait raison la semaine dernière en parlant de « l’édulcorant Hollande ». Le Parti Socialiste a renoncé à changer la vie des Français, qui en auraient pourtant bien besoin aujourd’hui. Nous avons 1983 sans avoir 1981. Pour être clair, certains aspects de l’alternance d’alors étaient franchement négatifs, mais d’autres avaient été positifs.
Hier, Didier Migaud a présenté le rapport de la Cour des Comptes, qui chiffre le besoin d’un ajustement budgétaire de 40 milliards d’ici à 2013pour tenir l’engagement de la France d’un déficit de 3% du PIB. Même s’il est bien évidemment souhaitable que les deniers publics soient dépensés avec toute la mesure nécessaire, une telle correction, à ce moment précis du cycle économique, risque de prolonger notre croissance molle, voir de nous faire retomber en récession.
La rigueur sans le tournant
 

Le rapport de la Cour des Comptes tombe à point nommé pour assurer la victoire de ces sociaux-libéraux dont on se demande bien ce qui reste de « social » dans leur discours. Pierre Moscovici a ainsi annoncé la rigueur, , en dénonçant, de manière bien peu élégante sur la forme mais juste sur le fond, le bilan du gouvernement précédent. C’est ainsi qu’après le mini coup de pouce au SMIC, le gouvernement pourrait bien maintenir le gel du point de la fonction publique.

C’est ainsi que le gouvernement va réduire de 2,5% les effectifs de la fonction publique en dehors des trois ministères prioritaires (intérieur, éducation, justice), soit un non replacement de deux départs sur trois, plus important encore que sous Nicolas Sarkozy. Au final, cette répartition est plus intelligente que celle du gouvernement précédent étant donnés les problèmes de sécuritéet d’éducation. La baisse uniforme du nombre de fonctionnaires manquait de discernement.
Mais le choix d’un ajustement budgétaire de 40 milliards, alors que notre pays a failli retomber dans la récession, illustre le manque de discernement de l’équipe au pouvoir, qui est incapable de réfléchir en dehors du cadre de cette mondialisation néolibérale. Pourtant, si nous avions le contrôle de notre Banque Centrale, nous pourrions alors l’utiliser et monétiser pour traverser cet ajustement de manière plus humaine et moins douloureuse pour la population.

Un tel ajustement pourrait bien provoquer une récession, et envoyer des centaines de milliers de Français au chômage. Encore une fois, les socialistes s’apprêtent à préférer les objectifs européens contre le peuple comme le souligne justement Mathias Destal sur Marianne 2.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche