Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 05:22

http://largentinedekirchner.files.wordpress.com/2010/11/608px-cristina_y_nestor_kirchner_-_cierre_de_campana.jpg

http://largentinedekirchner.files.wordpress.com/2010/11/608px-cristina_y_nestor_kirchner_-_cierre_de_campana.jpg

 

 

Lu ce commentaire sur Le Grand Soir  (signé Bonjour)

qui rend hommage aux époux Kirchner (Argentine)

 

 

A cette liste des dirigeants de gauche frappés par de graves problèmes de santé, il convient d’ajouter le regretté Nestor Kirchner, époux de l’actuelle Présidente Cristina Fernandez de Kirchner. Il a été victime d’une attaque cardiaque, attribuée selon son médecin à son caractère impulsif, qualifié de « personnalité de type A ». Nestor Kirchner était effectivement un homme intègre et entier, qui joignait l’action à la conviction. Cette conduite a souvent exigé de lui un grand courage, comme lorsqu’il s’est rendu personnellement à l’académie militaire pour faire retirer les portraits de plusieurs dictateurs encore exposés (à ce sujet l’ex-dictateur Bignone vient d’être condamné la semaine dernière pour son implication dans l’intervention menée en 1976 contre le personnel de l’hôpital Posadas à l’aide de blindés et d’hélicoptères et dans la répression menée à l’intérieur de l’hôpital par un groupe spécial alors dénommé « SWAT » (cela ne s’invente pas)). La lutte constante que Nestor Kirchner a menée pour démocratiser la société et l’économie afin de réduire les inégalités lui a valu des ennemis terribles et des pressions constantes.


La presse, majoritairement détenue par une sorte de lobby « international » (dont Goldman Sachs affilié à Clarin le quotidien le plus distribué), a entrepris contre lui une guerre médiatique permanente et destructrice, lui attribuant de nombreuses affaires de corruption sans preuves, l’accusant de populisme, d’incompétent, etc. Parallèlement à la presse dominante, se sont ajoutées plusieurs parutions de biographies particulièrement humiliantes. La critique négative des médias est systématique et dénigrante.


Sous le rôle apparemment critique de l’opposition, se trame une campagne de destruction psychologique, car elle vise l’homme. Jamais cette presse ne fait l’éloge des très nombreux progrès démocratiques remportés par Nestor Kirchner et son épouse, les procès contre la dictature, l’octroi d’un document d’identité pour tous, facilitant l’enregistrement de tout travailleur à la protection sociale, les allocations familiales, les programmes de construction d’écoles, de soins de santé, le droit au logement particulier, l’octroi de prêts préférentiels aux plus défavorisés, la lutte pour freiner la concentration inexorable des moyens de production sous l’effet de l’automatisation, la lutte âpre pour la défense de l’enseignement public alors que les antennes d’universités et d’hôpitaux privés américains se multiplient (comme en Europe d’ailleurs, une catastrophe pour les universités en Espagne, un plan drastique de réforme pour l’enseignement et la recherche est déjà prévu en France…), la lutte pour sauvegarder la souveraineté nationale et éviter la soumission de l’Etat aux lobbies, le redressement spectaculaire de l’économie argentine sans l’ingérence du FMI et de la Banque Mondiale, etc. La liste des succès remportés est très longue et fait beaucoup de jaloux. Les Kirchner ont payé de leur santé les bienfaits qu’ils ont acquis de haute lutte pour le bénéfice général de la population.


Ajoutons - cela se passe aujourd’hui - la lutte pour la pluralité des médias, la TV Publica reprend vie peu à peu, et surtout la très polémique « Ley de los medios », que la presse dominante, soutenue par ses références « internationales » cherche à empêcher à tout prix, en la qualifiant de « dirigiste » ou « dictatoriale ».


Je ne peux m’empêcher de citer une anecdote vécue vers 2006 ou 2007, alors que je faisais la connaissance dans une taverne d’une enseignante de mathématiques. Celle-ci, voyant le quotidien que je lisais, me lança soudain à travers la conversation : « Comment pouvez-vous lire ce journal de fasciste ? ». Sa question m’a surpris, il m’aura fallu plusieurs années pour comprendre qu’une presse, qui semble apparemment participer au jeu démocratique parce qu’elle critique un gouvernement légitimement élu, peut s’avèrer en réalité, à travers sa critique systématique et toujours négative, l’outil destructeur d’un lobby oligarchique qui vise à éliminer des personnes élues pour faire perdurer l’état d’asservissement des classes défavorisées.


Concernant les pressions exercées sur des élus, surtout lorsque ceux-ci touchent aux intérêts du pouvoir réel, je ne peux pas m’empêcher de penser à l’affaire Bérégovoy, qui avait osé toucher à l’économie et à l’industrie (tentative de mener une politique industrielle). C’est pourtant à Bérégovoy que l’on doit en partie le sauvetage du secteur automobile français, qui a échappé de peu au même sort que celui de nos voisins britanniques.


Il conviendrait d’étudier les statistiques, mais dans l’ensemble, il me semble que les politiques de gauche souffrent beaucoup plus dans leur vie personnelle des conséquences d’affaires de corruption. La gauche est-elle vraiment plus corrompue que la droite ?

On vote (parfois très mal) pour des représentants lors des élections.

On ne vote jamais pour les membres de l’appareil juridico-médiatico-financier, souvent lié au pouvoir réel et oligarchique.


Les rapports avec le pouvoir réel ne sont pas sans danger, surtout pour ceux qui ne font pas partie de l’oligarchie. De tels exemples pourraient suffire à décourager ou faire dévier tout candidat qui oserait défendre un programme qui ne soit pas au service de l’oligarchie, et pourraient aussi expliquer pourquoi rien ne change, en France c’est toujours « L’UMPS » comme certains l’écrivent parfois sur ce site.


Je me permets de faire cette observation, non pas pour diffuser le pessimisme, mais pour savoir à quoi s’en tenir, pour souligner notamment l’importance de l’éthique, d’un savoir multidisciplinaire fiable et utile, d’un soutien moral partagé et des protections nécessaires au sein du parti qui se lance dans l’aventure politique.


Sans vouloir remplacer un asservissement par un autre dans le cadre de l’accès au pouvoir, il est clair qu’une révision de la répartition des pouvoirs politique et économique est nécessaire, parce que nous ne pourrons plus rester longtemps passifs en Europe ou ailleurs face à la concentration oligarchique du pouvoir et des ressources, fortement amplifiée par l’automatisation, ce qui provoque une dégradation du tissu social, un appauvrissement de la population, et un affaiblissement du rôle de l’Etat et de la sphère publique, au point de menacer la démocratie.


J’espère que les efforts de Cristina Kirchner seront reconnus à leur juste valeur, qu’elle pourra bénéficier d’une retraite bien méritée et que son successeur approfondira les progrès obtenus.

 

 

http://www.legrandsoir.info/des-president-e-s-particulierement-vulnerables-au-cancer.html#forum76279

Partager cet article

commentaires

pierrot, ermite des routes 26/02/2013 16:21


Ici Pierrot, ermite des routes du Québec


Bravo pour ce très bel hommage


au couple Kirchner


Dans le cadre de mon vagabondage poétique
blogues-musée pertinents mais aléatoires
pour mon oeuvre littéraire
pertinente mais aléatoire


permettez-moi de vous offrir
une de mes chansons
écrite en hommage à un couple
exceptionnel qui m'ont fait
l'honneur de leur amitié


         MARLENE ET MICHEL


COUPLET 1


Oh Marlene
Oh Marlene
après 25 ans
ton grand amour pour ton mari
est encore si visible


il y a dans ta chambre
sur le mur de ta chambre
une très belle photo de toi
prise quand tu avais 20 ans
par ton chum
devenu ton mari
depuis


c'est quasiment pas croyable
qu'une femme soit si belle


y a que le grand amour
pour un seul homme
pour faire briller des yeux comme ça
tout autour d'elle


je suis devenu
l'ami d'un couple très uni


Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche