Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 13:12

http://www.lesoir-echos.com/wp-content/uploads/000_Nic342635.jpg

http://www.lesoir-echos.com/wp-content/uploads/000_Nic342635.jpg

 

Israël: le régime iranien doit choisir

entre la bombe et sa survie.


 

Note d'eva : Choisir la bombe, évidemment ! Si Kadhafi avait fait ce choix, la Libye, aujourd'hui, ne serait pas ruinée et pillée par les Occidentaux ! De toutes façons, Israël avec ses dirigeants extrémistes, rêve du Grand Israël, de dominer toute la région avec les Anglo-Saxons - et ne fera qu'une bouchée de l'Iran, tôt ou tard ! Alors, oui à la bombe bouclier ! eva R-sistons 

 


Un ministre israélien a mis en garde lundi le régime iranien qu'il pourrait avoir à choisir entre "la bombe ou sa survie" s'il poursuivait son programme nucléaire.
"Nous pensons que pour stopper le programme nucléaire iranien, le régime iranien doit être placé devant le choix: la bombe ou sa survie", a déclaré le ministre aux Affaires stratégiques, Moshe Yaalon, à des journalistes à Jérusalem.
Le ministre a toutefois estimé que c'était à la communauté internationale et non à Israël de faire pression sur l'Iran.
"Nous préférons que la communauté internationale, sous la direction des Etats-Unis, persuade le régime iranien que tel est le dilemme auquel il fait face, afin qu'il abandonne son programme nucléaire", a déclaré Yaalon, ancien chef d'état-major, en allusion à des pressions économiques sur Téhéran.
"Notre politique est très claire: d'une façon ou d'une autre, le programme nucléaire iranien doit être stoppé", a-t-il ajouté, estimant qu'il faudrait "12 à 24 mois" pour que l'Iran soit capable de se doter d'un armement nucléaire.
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait assuré quant à lui le 4 décembre qu'Israël saurait prendre des décisions pour "assurer l'avenir et la sécurité du pays", dans un contexte de tension avec Téhéran sur son programme nucléaire.


http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=41186
13/12/2011 13/12/2011

http://fr.rian.ru/defense/20111215/192730486.html

 

.

et aussi :

 

 

Moscou aiderait l'Iran en cas de frappes israélo-américaines.  

MOSCOU, 15 décembre
La situation géopolitique autour de la Syrie et de l’Iran pousse la Russie à optimiser d’urgence ses forces armées en Transcaucasie, dans la mer Caspienne et dans les régions de la Méditerranée et de la mer Noire, écrit jeudi le quotidien russe Nezavissimaïa gazeta se référant à des sources au ministère de la Défense..
Les sources du ministère russe de la Défense déclarent que le Kremlin reçoit des informations sur la préparation d’une attaque d’Israël contre les sites nucléaires de l’Iran avec le soutien des Etats-Unis. L’attaque sera soudaine et lancée très prochainement. La riposte de Téhéran ne devrait pas se faire attendre. Une guerre à part entière pourrait alors se déclencher, dont les conséquences seraient imprévisibles.
Ce problème fait partie des priorités de l’ordre du jour du sommet UE-Russie à Bruxelles jeudi avec la participation du président russe Dmitri Medvedev. La Russie a commencé récemment à exercer une influence diplomatique directe sur l’Europe et la communauté internationale concernant les problèmes d’une éventuelle guerre en Iran, après la publication en novembre par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’un rapport sur le programme nucléaire iranien.
Cependant, la préparation de la Russie visant à minimiser les pertes suite aux actions éventuelles contre Téhéran a commencé il y a plus d’un an. A l’heure actuelle, elle est pratiquement terminée. Selon les sources du ministère russe de la Défense, en octobre-novembre 2011, la 102e base militaire en Arménie a été intégralement optimisée. Les unités de la garnison ont été projetées dans la région de Gumri, plus près de la frontière turque. En fait, les attaques éventuelles des troupes américaines contre les sites iraniens sont possibles à partir du territoire de la Turquie.
Un groupe aéronaval de la flotte russe du Nord sous le commandement du croiseur lourd porte-avions Admiral Kouznetsov, qui a l’intention d’entrer dans le port syrien de Tartus, a été envoyé près des côtes méditerranéennes. Les sources du ministère russe de la Défense n’ont pas confirmé, mais n’ont pas non plus réfuté le fait que ce groupe aéronaval était accompagné par des sous-marins nucléaires de la flotte du Nord. Aucune annonce officielle n’a été faite concernant les missions de l’armée et de la flotte si une guerre était déclenchée contre l’Iran.
Les analystes n’excluent pas la participation militaire de la Russie au conflit en Iran. "Dans le pire cas de figure, si Téhéran était menacé par une défaite militaire totale en résistant à l’invasion des forces des Etats-Unis et l’Otan, la Russie lui apporterait son aide militaire. Du moins, technique", prédit le colonel Vladimir Popov, expert militaire.
.
L’Iran va juger 15 personnes accusées d’espionnage.
Quinze personnes accusées d'espionnage au profit des Etats-Unis, de la Grande Bretagne et d'Israël vont être jugées, a déclaré mardi le procureur général de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi, cité par l'agence Fars.

"Un acte d'accusation a été émis par le parquet contre ces quinze personnes, qui espionnaient pour les Etats-Unis, la Grande Bretagne et Israël", a déclaré M. Jafari Dolatabi.
  Le procureur n'a donné aucune précision sur l'identité de ces personnes, ni sur les circonstances de leur arrestation ou les charges retenues contre elles, ni sur la date du procès.

Le ministère iranien du Renseignement avait annoncé le 21 mai le démantèlement d'un réseau "d'espionnage et de sabotage" ainsi que l'arrestation de "30 espions" accusés de travailler pour les Etats-Unis, sans donner d'indications sur leurs identités ou les circonstances de leur arrestation. 

Selon le ministère, ce réseau "tentait de piéger les citoyens iraniens en offrant des visas, la promesse de permis de résidence (aux Etats-Unis, ndlr), du travail et des visas d'études".
Il "utilisait les ambassades et consulats américains dans plusieurs pays, en particulier les Emirats arabes unis, la Malaisie et la Turquie, pour réunir des informations sur les centres scientifiques et universitaires" iraniens, avait affirmé le ministère.

Ce réseau, selon la même source, cherchait notamment à réunir des informations sur les activités "nucléaires, aéronautiques, de défense et de bio-technologie", ainsi que sur "les oléoducs, les gazoducs, les réseaux électriques et de télécommunications, ainsi que sur les aéroports, les transports et les banques iraniennes".

Le procureur iranien a promis de nouvelles informations sur ce réseau dans le proche avenir.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=20&frid=20&eid=41286

 

 

 

Paroles & action de Poutine ...

 L’Iran au cœur des débats .

Yahia Gouasmi : Toute attaque contre la Syrie ou l'Iran déclenchera la 3ème guerre mondiale!
Dans une interview à la chaîne Russia Today, le général russe à la retraite, Leonid Ivashov, a qualifié la présence de navires de guerre russes se dirigeant vers le port syrien de Tartous comme un fait « avant tout politique et pacifique parce qu’il n’est pas question de participer à la guerre. Au contraire, leur mission est d'éviter une guerre régionale, qui risque d’être déclenchée par une agression contre la Syrie ou contre l’Iran ». En effet, le patrouilleur russe Ladny de la flotte russe de la mer Noire a mis le cap sur la Méditerranée, dimanche 4 décembre a annoncé le porte-parole de la Flotte russe de la mer Noire Viatcheslav Troukhatchev. Le général Ivashov a précisé que « cette flotte militaire russe porte un message à Israël, à la communauté internationale, et surtout à la Turquie, qui a décidé de participer à une éventuelle aventure militaire ». 

Refusant toute ingérence dans les affaires internes d’un État souverain, notamment la Syrie, le général russe a critiqué le gouvernement de M. Erdogan, le jugeant « désormais dominé par les ploutocrates du monde et par les politiciens américains, et regrettant que la Turquie soit l'outil déclencheur d’une guerre régionale ».

Le bulletin du Ministère de la Défense publié par le Premier ministre Poutine va dans le même sens que les propos du général Ivashov. Le Président russe Medvedev et le Président chinois Hu ont « validé un accord de principe » stipulant que la seule façon d’arrêter l’agression de l’Occident dirigée par les États-Unis sera une « action militaire directe et immédiate ». Le dirigeant chinois a déjà donné ordre à ses forces navales de se « préparer à la guerre ». La semaine dernière, le général militaire de l'Université chinoise de la Défense nationale, Zhang Zhaozhong a averti que « la Chine n’hésitera pas à protéger l’Iran, même s’il faut déclencher une troisième guerre mondiale ». De son côté, le général russe Nikolaï Makarov a déclaré : « Je n’exclus pas des conflits armés locaux ou régionaux pouvant évoluer vers une guerre à grande échelle, incluant l’utilisation d’armes nucléaires ».

Ces tensions font suite à l’agression subie par l’ambassadeur de Russie, Vladimir Titorenko et deux de ses adjoints, de retour de Syrie, par les forces de sécurité du Qatar soutenues par la CIA et des agents du MI6 britannique. Ces derniers ont tenté de s’emparer d’une valise diplomatique contenant des informations recueillies par les services de renseignements syriens et portant sur la préparation d’une invasion de la Syrie et de l’Iran par les États-Unis.

Pour comprendre ce qui pousse les États-Unis et ses alliés occidentaux à mener une guerre, un célèbre journaliste d’investigation américain, Greg Hunter, a enquêté. Il apparaît que les systèmes économiques occidentaux croulent sous le poids de plus de 100 000 milliards de dollars de dette, qu’ils ne sont pas en mesure de rembourser : « Jamais dans l’histoire, le monde n’a été aussi proche du chaos financier et de la guerre nucléaire en même temps ». Les risques et les menaces qui nous attendent si la situation continue, ne se limiteront pas au Moyen-Orient mais pourront déclencher une guerre mondiale aux conséquences catastrophiques, allant jusqu’à menacer l'Humanité !

Nous sommes à un tournant de l’histoire, il est temps que l’arrogance et les sanctions de l’Occident cessent. La situation géopolitique que nous traversons risque de nous entraîner dans une guerre incontrôlable pour l’Humanité ! Le Parti Anti Sioniste est là pour éveiller les consciences et promouvoir la paix, la solidarité et l’amitié entre les peuples. Derrière chaque conflit, se cache le sionisme…

Yahia Gouasmi 

Dimanche 11décembre 2011

http://www.partiantisioniste.com/...

 

 

Paroles & action de  Netanyahu
 L’Iran au cœur des débats . 

Netanyahu veut mobiliser ses ministres pour attaquer l'Iran.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son ministre de la Défense Ehud Barak tentent de lever l'opposition d'une majorité de ministres contre une attaque visant les installations nucléaires iraniennes, a indiqué mercredi le quotidien Haaretz.

Lundi, M. Barak avait démenti des informations des médias israéliens selon lesquelles il aurait d'ores et déjà pris la décision avec M. Netanyahu d'attaquer l'Iran, malgré l'opposition des chefs de l'armée et du renseignement. 
Selon le journal israélien, la majorité des membres du "forum" des huit ministres les plus importants, est elle aussi opposée à une telle opération.

Seuls MM. Netanyahu, Barak et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman soutiennent "l'option militaire" contre l'Iran. 
En revanche, le ministre de l'Intérieur et chef du parti ultra-orthodoxe Shass, Elie Yishaï, Dan Méridor (ministre chargé des services de renseignements), Benny Begin (ministre sans portefeuille), Moshé Yaalon (ministre chargé des Affaires stratégiques) et Youval Steinitz (Finances) y sont contre. 
Selon ces opposants, Israël doit continuer à tenter de mobiliser les pays occidentaux pour exercer des pressions économiques sur l'Iran dans la mesure où Israël ne peut pas se permettre d'agir militairement seul sans coordination avec les Etats-Unis. (belga)

02/11/11

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1342363/2011/11/02/Netanyahu-veut-mobiliser-ses-ministres-pour-attaquer-l-Iran.dhtml

 

 

 

Et d'autres posts ici :

 

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

.

 

 

Sommaire :

Tiré à Part

Moscou aiderait l'Iran en cas de frappes israélo-américaines.

Israël: le régime iranien doit choisir entre la bombe et sa survie.  

L'Iran capture un drone américain.  

Le Père Noël est Yanqui !

L’Iran va juger 15 personnes accusées d’espionnage.

Paroles & action de Poutine ... .

Yahia Gouasmi : Toute attaque contre la Syrie ou l'Iran déclenchera la 3ème guerre mondiale!

Paroles & action de  Netanyahu

Netanyahu veut mobiliser ses ministres pour attaquer l'Iran.

1-1 Politique Iranienne

Les grandes manœuvres

L’Iran bloque le site internet de "l’ambassade virtuelle" des Etats-Unis

Sur le terrain

1-2 Politique des Usa

Préparation à la guerre

USA: 200 millions de dollars annuel pour des actions subversives contre l'Iran.  

1-4 Les organisations mondiales

Onu

L'Iran exhorte l'ONU à condamner l'agression commise par un drone américain.

4 Les Voisins

4-1 Afghanistan

Téhéran.Irna : L’Iran et l'Afghanistan signent un accord de défense.

4-2 Chine

Press TV : La Chine affirme de nouveau ses liens amicaux avec l’Iran.

"Nous entrerons en guerre si les Etats-Unis attaquent l'Iran" (président chinois Hu Jin Tao)

5 Médias et Manipulation de l’opinion / Vidéos

Vidéo : Mahmoud Ahmadinejad sur Euronews

6 Les brèves

6-1La perte d’un drone espion par les Etats-Unis est un sérieux revers .

6-2 Georges Stancghy : L’Iran et le Drone : Un Désastre Ravageur pour les Etats-Unis.

7 Dossier & Point de vue

7-1Terry Jones : Roulements de tambour contre l’Iran. Mais qui donc est en train de jouer ?

 

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche