Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 05:04

 

 

 

En finir avec les enclaves palestiniennes.

Israël veut annexer définitivement Gaza.

La situation à Gaza est de plus en plus tendue alors que les médias tendent à nous faire croire qu’Israël aurait la volonté d’un cessez-le-feu. Pas du tout. L’objectif derrière l’opération « Pilier de défense » est l’annexion complète et définitive de Gaza.

En finir avec les enclaves palestiniennes.

La diplomatie mondiale après l’intense bombardement de Gaza et la riposte (inoffensive) prétend chercher un cessez-le-feu. Toute la diplomatie mondiale? Non la grande absente de cette opération « Pilier de défense » et de ses conséquences est bien l’administration américaine qui se contente de soutenir le « droit d’Israël à se défendre » (Lire ICI):

La Maison Blanche pour sa part réaffirmé que « les tirs de roquettes en provenance de Gaza étaient le facteur déclenchant de ce conflit« , reconnaissant à Israël « le droit de se défendre et de décider de la tactique à utiliser« .

C’est donc bien clair les USA ont donné carte blanche au gouvernement Nethanyahu-Liebermann pour agir selon leurs volontés. Et leur volonté n’est pas de chercher un cessez-le-feu à tout prix comme essayent de vous le faire croire les médias occidentaux (Lire ICI). D’ailleurs comme préalable Liebermann demande à la résistance gazaoui de cesser toute riposte. Et les bombardements d’Israël doivent-ils cesser aussi? Personne ne l’exige en tout cas.

Les USA absents on retrouve encore une fois en première ligne, après la Libye, la France qui est le nouveau bras armé de l’Otan (donc l’empire americano-sioniste) dans le monde. Après avoir été le seul état jusqu’à présent à reconnaître l’alliance terroriste syrienne comme étant le représentant de la Syrie légitime, voilà que le ministre des affaires étrangères de l’état sioniste français Laurent Fabius veut se poser en défenseur de la paix dans la région. Mais c’est dur de justifier le grand écart qui consiste à alimenter la guerre en Syrie et se prétendre justicier de la paix en Israël (Lire ICI). La France en fait se positionne en avant-poste américain dans la région.

On pourrait donc croire que l’on se dirige vers la fin de la crise alors que bien au contraire elle va s’intensifier par finir par arriver à l’objectif: annexer définitivement Gaza. Pour plusieurs raisons:

  • A la knesset israélienne et dans les esprits israéliens trop c’est trop. Cette riposte gazaoui à coups de rockets même inoffensives n’est plus supportable car elle met en cause tout sentiment d’impunité. C’est ainsi qu’un parlementaire israélien peut appeler tranquillement à rasez Gaza sans être inquiété pour une incitation à la haine par Facebook qui de son côté est sans pitié avec les appels au djihad contre Israël. Le deux poids deux mesures en action comme d’habitude dans nos dictatures occidentales (Lire ICI).
La traduction dans le lien de l’article ci-dessus.

D’ailleurs dès avant le début de l’opération « Pilier de défense » Tsahal envisageait une opération militaire sur Gaza pour éradiquer le terrorisme une bonne fois pour toutes (Lire ICI).

L’envoyé du Qatar à Gaza avant le conflit avait défini les conditions de son soutien au Hamas en échange de (Lire ICI):

  • 1 – rompre l’alliance avec l’Iran.
    2 – entamer des négociations avec l’entité sioniste sans conditions préalables.
    3 – la reconnaissance d’ »Israël ».
    4 – la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’ »Israël » et abandonner la récupération de sa partie orientale.
    5 – Annoncer la fin de la résistance armée et entamer des négociations comme seule option de solution.

Ceci nous permet d’avoir une vue plus complète des objectifs sionistes dont le Qatar (qui abrite les frères musulmans de Tarik ramadan rappelons-le) en est le porte-parole.
Qu’en est-il donc? Le Qatar demande donc au Hamas de se soumettre intégralement aux vues sionistes ET de rompre avec l’Iran. C’est-à-dire qu’en cas de guerre contre l’Iran Israël ne veut pas avoir un risque de résistance venant de son territoire! Ce qui peut se comprendre de son point de vue et ce qui explique aussi pourquoi Israël n’arrêtera pas son offensive sur Gaza sans avoir obtenu satisfaction sur tous ces points. A priori il ne pourra pas les avoir. Je ne vois pas comment le Hamas pourrait justifier sa soumission? On va donc vers sa destruction pure et simple.

  • Cette opération a commencée avec la prise pour cible des médias internationaux (Lire ICI). Israël bombarde tous les médias présents en Palestine pour bien leur signifier qu’il ne fera aucun cadeau aux médias occidentaux trop complaisants avec les palestiniens, tout en jouant la propagande en disant qu’ils ont peur de voir les journalistes internationaux jouer le rôle de bouclier humain pour le Hamas les forçant ainsi à quitter la future zone de guerre et devenir la seule source officielle d’images (avec la Al-Jazeera peut-être…):
  • Voilà une autre possibilité ( Lire ICI) de justification d’une opération militaire terrestre israélienne à Gaza au nom de la défense du droit à l’information.
  • Il existe une autre raison qui est le calendrier. Mahmoud Abbas veut accélérer la reconnaissance à l’ONU de l’état palestinien. Une offensive vécue comme une provocation par l’entité sioniste. L’opération vise donc bien aussi à destituer Abbas pour l’empêcher de proposer sa résolution à l’ONU prévue le 29 novembre (Lire ICI).
  • Enfin dernière raison pour en finir avec l’indépendance de Gaza: le Gaz. Les réserves de Gaz gigantesques découvertes près d’Israël ( Lire ICI) ne peuvent profiter ni à un gouvernement libanais indépendant du pouvoir sioniste, ni à l’enclave gazaoui qui pourrait revendiquer un droit sur le gisement de gaz assurant ainsi son indépendance énergétique et financière, si la Palestine a un embryon de reconnaissance à l’ONU.

A noter pour donner un peu plus de consistance à l’alliance de l’Otan en Syrie que des intérêts turcs sont fortement impliqués dans le gaz israélien (Lire ICI). Les affaires prouvant bien le rôle de la Turquie pour aider à la déstabilisation de la Syrie malgré ses protestations par ailleurs contre le génocide à Gaza.

Voilà donc pour comprendre pourquoi Israël veut s’emparer définitivement de Gaza, et donc pourquoi il n’y aura pas de cessez-le-feu avant d’atteindre cet objectif. Israël veut avoir ensuite les coudées franches pour pouvoir attaquer enfin l’Iran. La Syrie allié potentiel de l’Iran même si elle ne sera pas détruite sera au moins soumise çà une guerre civile suffisante pour la paralyser militairement. Donc après la soumission de Gaza restera la cisjordanie dont le Qatar fait pression sur la Jordanie pour l’impliquer dans la reconquête de la cisjordanie et donc l’alliance militaire contre la Syrie.
Tout cela contribuera au final à construire ce grand Israël voulu par les sionistes qui est lui l’objectif suprême.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Je ne partage donc pas l’avis de Norman Finkestein sur l’opération « Pilier de défense »:

 

.http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/11/18/israel-veut-annexer-definitivement-gaza/

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche