Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 00:09

http://danieltomasz39.files.wordpress.com/2011/03/17225-2011-03-international-environnement-japon-catastrophe-nucleaire-bloem-dessin-dijonscope-01.jpg?w=200&h=150

http://danieltomasz39.files.wordpress.com/2011/03/17225-2011-03-international-environnement-japon-catastrophe-nucleaire-bloem-dessin-dijonscope-01.jpg?w=200&h=150

 

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/11/05/japon-nucleaire-citoyens-vi.html

Japon, nucléaire, citoyens... (V)

Le 5 novembre, d'après l'AFP, le ministre Japonais chargé de la crise nucléaire, Goshi Hosono, a estimé notamment que « les préparations en vue d'un désastre naturel avant l'accident » de Fukushima de mars dernier n'avaient pas été « suffisantes », les insuffisances se trouvant autant du côté de la Tokyo Electric Power Company (TEPCO) que de l'administration. Voici donc qui est clair, mais quelles conséquences en seront tirées ? On ne peut pas être optimiste, alors que Le Matin (Suisse) écrit « Fukushima : Tokyo aide Tepco en échange de sacrifices draconiens ». Un premier acompte de 900 milliards de yens sera versé par l'Etat japonais à TEPCO pour l'aider à indemniser les victimes de l'accident. Cette importante aide financière gouvernementale à la compagnie privée directement responsable de l'accident de Fukushima serait conforme aux « recommandations d’un panel d’experts » et devrait s'accompagner d'une vaste plan de licenciements, réductions de salaires et de retraites... Qui paye la facture, tout compte fait ? En clair, au lieu de nationaliser TEPCO et de reconvertir une partie essentielle de son activité vers le développement d'énergies alternatives au nucléaire, l'Etat aide l'opérateur privé à sortir de ses difficultés financières au détriment de ses personnels et des citoyens. RFI souligne à son tour « Après Fukushima, la compagnie japonaise d'électricité TEPCO au bord du gouffre financier ». Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir nationalisé TEPCO et entrepris de reconvertir son activité ailleurs que dans le secteur nucléaire ? Comme d'habitude, travailleurs et « petits citoyens » subissent durement les conséquences d'un accident imputable à des coupoles. Quant aux « experts », apparemment tout baigne. Le 5 novembre également, Pan Orient News rapporte « "Occupy Kasumigasaki" Movement Camps Continue in front of METI », se référant à une manifestation antinucléaire devant le siège du Ministère japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, et The Mainichi Daily News constate : « Operation ratio of reactors hits record 18.5% low in Oct. ». Maxisciences signale « Les Japonais contraints d'économiser l'électricité durant l'hiver ». Mais quelle sera l'issue de cette crise sur le plan de la politique à long terme ? Il ne semble pas que l'on puisse s'attendre à un réel progrès. Chez nous, Ouest France relève « Chantier EPR : 2 000 cas de non-conformité ». Accidents, retard considérable, coût en permanente augmentation... Outre le bilan humain dont un certain nombre d'élements ont fait le tour des médias, quel sera le bilan économique ? Slate rappelait il y a une dizaine de jours que depuis trois ans, EDF « n'a publié aucune estimation officielle du prix prévisionnel de l'électricité » de cette future centrale. Il ne semble pas qu'une réponse ait à ce jour été apportée à cette simple interrogation. La situation actuelle au Japon nous concerne d'autant plus directement que, tout compte fait, les politiques gouvernementales appliquées au Japon et en France se ressemblent étrangement. Et que penser du probable suicide d'un sous-traitant et ancien salarié d'AREVA à la Hague dont fait état l'AFP ? 

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/11/05/japon-nucleaire-citoyens-vi.html ]

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche