Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 16:25

 

jeudi 24 mai 2012

Boycott de produits israéliens: amende confirmées pour des militantes

AFP le 24-05-2012 à 17h20

La justice française a rendu deux décisions défavorables à des militants propalestiniens, impliqués dans des appels au boycott des produits israéliens dans des supermarchés en région parisienne et près de Bordeaux (sud-ouest), a-t-on appris jeudi de sources judiciaires.
Dans la première affaire, la cour d'appel de Paris a infirmé jeudi la relaxe d'une militante propalestinienne et l'a condamnée à 1.000 euros d'amende avec sursis pour avoir mis en ligne en juillet 2009 une vidéo tournée dans un supermarché d'Evry (sud de Paris) appelant au boycott des produits israéliens.
La présidente de l'association CAPJPO-EuroPalestine, Olivia Zemor, a été reconnue "coupable d'avoir provoqué à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes, les producteurs israéliens, à raison de leur appartenance à une nation déterminée, l'Etat d'Israël".


Merci de lire ici la suite de la dépêche 





A moins d'encourir à nouveau les foudres de la justice française, les seuls moyens désormais pour dénoncer cette pratique pourraient se borner, là où c'est mal indiqué, à apposer de petites pancartes "Made in Palestine occupée", laissant au chaland le choix de ses denrées. Il faut dire que, parfois, la provenance des produits est étiquetée de façon fort peu voyante. C'est une pratique à la limite de la légalité, mais effectivement à la limite seulement. Il arrive aussi que les cartons annonçant les prix ne donnent pas la vraie provenance (pas forcément concernant ce pays-là d'ailleurs), l'arrivage ayant changé entretemps.
Dans ce monde brutal, c'est à chaque citoyen de l'être à chaque heure de la journée, et pas seulement tous les deux ou trois ans en moyenne, à l'occasion d'un bulletin de vote.
Rappel du code barre du pays concerné :

 

7 2 9

 

_________________________________

 

.

Le boycott d'Israël est une arme indigne

LE MONDE | 02.11.2010 à 12h31 • Mis à jour le 02.11.2010 à 12h31

Par Pascal Bruckner, Bertrand Delanoë, Frédéric Encel, Alain Finkielkraut, Patrick Klugman, François Hollande, Bernard-Henri Lévy...

Abonnez-vous
15 € / mois
Réagir Classer Imprimer Envoyer

Partager google + linkedin

 

Une entreprise commence à faire parler d'elle en France, consistant à promouvoir un embargo d'Israël tant dans l'ordre économique que dans celui des échanges universitaires ou culturels. Ses initiateurs, regroupés dans un collectif intitulé Boycott, désinvestissement, sanctions, ne s'embarrassent pas de détails. Au vu de leur charte, tout ce qui est israélien serait coupable, ce qui donne l'impression que c'est le mot même d'Israël que l'on souhaite, en fait, rayer des esprits et des cartes.

L'illégalité de la démarche ne fait pas de doute et la justice française ne tardera pas à la confirmer. Mais la justice sera bien en peine de sanctionner ce qui est essentiel dans cette affaire. C'est pourquoi, nous, associations, citoyens de tous bords, acteurs de la vie de notre pays, tous également attachés à la paix au Moyen-Orient et, donc, à l'avènement d'un Etat palestinien viable et démocratique aux côtés d'Israël, nous sommes convaincus que les boycotteurs se trompent de combat en prenant le parti de la censure plutôt que celui de la paix, celui de la séparation plutôt que celui de la possible et nécessaire coexistence - celui, en un mot, de la haine et non de la parole et de la vie partagées.

La possibilité de critiquer, même de manière vive, le gouvernement israélien concernant sa politique vis-à-vis des Palestiniens n'est pas ici en cause. Peu de gouvernements sont autant sévèrement jugés, y compris par certains d'entre nous. Mais la critique n'a rien à voir avec le rejet, le déni, et, finalement, la délégitimation. Et rien ne saurait autoriser que l'on applique à la démocratie israélienne un type de traitement qui n'est réservé aujourd'hui à aucune autre nation au monde, fût-elle une abominable dictature.

D'autant que, de plus, la globalité du rejet et sa bêtise font que l'on emporte dans le même mouvement les forces qui, en Israël, oeuvrent jour après jour au rapprochement avec les Palestiniens en sorte que les partisans du boycott sont, aussi, des saboteurs et des naufrageurs d'espérance.

La paix ne se fera pas sans les Palestiniens. Mais elle ne se fera pas non plus sans les Israéliens. Et moins encore sans les intellectuels et les hommes et femmes de culture qui, quels que soient leur pays d'origine ou leur parti pris politique, travaillent à rapprocher les peuples. Céder à l'appel du boycott, rendre impossibles les échanges, infliger aux chercheurs israéliens, par exemple, ou aux écrivains on ne sait quelle punition collective, c'est abandonner toute perspective de solution politique au conflit et signifier que la négociation n'est plus dans le champ du possible.

Nous n'acceptons pas cet aveu d'échec. Nous pensons que notre rôle est de proposer un chemin de dialogue. C'est pourquoi, nous, signataires, sommes résolument contre le boycott d'Israël et pour la paix - et, précisément, contre le boycott parce que nous sommes pour la paix.


Yvan Attal, comédien ;
Pierre Arditi, comédien ;
Georges Bensoussan, historien ;
Michel Boujenah, comédien ;
Patrick Bruel, comédien et chanteur ;
Pascal Bruckner, essayiste ;
David Chemla, secrétaire général de JCALL, ;
Bertrand Delanoë, maire de Paris ;
Frédéric Encel, géopolitologue ;
Alain Finkielkraut, philosophe ;
Patrick Klugman, avocat ;
François Hollande, député (PS) de Corrèze ;
Georges Kiejman, avocat ;
Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris ;
Bernard-Henri Lévy, philosophe ;
Mohamed Sifaoui, essayiste ;
Yann Moix, écrivain ;
Bernard Murat, directeur de théâtre ;
Jean-Marie Le Guen, député ;
Pierre Lescure, directeur de théâtre ;
Serge Moati, journaliste ;
Daniel Racheline, vice-président de JCALL ;
Arielle Schwab, présidente de l'UEJF ;
Dominique Sopo, président de SOS-Racisme ;
Gérard Unger, président de JCALL ;
Manuel Valls, député-maire d'Evry ;
Michel Zaoui, avocat.

Partager cet article

commentaires

Jean,un déçus du nouveau FN 26/05/2012 20:53


Bonjour,


 


Depuis quelques mois, j'ai pris connaissance de vos sites d'informations qui parlent nottament du Nouvel Ordre Mondial.


 


J'ai remarqué que vous parliez souvent du FN et que ce parti vous inquiétez (moi, vous m'avez bien fait rire Eva). Car je peux vous garantir que ce nouveau FN n'est d'aucun danger pour votre
république, car là, c'est sur et certain, ce FN là n'arrivera JAMAIS au pouvoir. Les gens qui sont aux côtés de Marine ne sont que des opportunistes et des traîtres qui ont cru que leur
nouveau FN allait être au second tour et en plus avec 30%, ha ha ha, je n'y ais pas cru une seule seconde. Sauf au temps de DSK, car contrèrement à Bruno Gollnisch, Marine LE PEN n'est qu'une
création 100% médiatique.


 


Eva, je peux vous garantir qu'aux légilsatives, le FN fera moins de résultats qu'à la Présidentielle. Quand vous le verrez, je vous en reparlerai après la législative sur votre site Eva, SOS
crise ou R-sistons à l'intolérable.


 


La vrai vérité sur le FN, c'est que ce parti n'a plus rien "d'extrème-droite" depuis que Marine Le Pen a pris la direction de ce parti.


Il n'a plus rien de Nationaliste d'ailleur. Marine fait plus la chasse aux "néo-nazis" du FN que de combattre le système qu'elle prétend détester. Et tout ça pour plaire aux médias,
aux laïcards fanatiques, à la république maçonnique et à israël, et avoir des voix (quoique elle aura fait moin qu'en 2002, quand on compte LE PEN et Mégret à 19,20% avec un
Jean-Marie LE PEN au second tour. Et moin qu'en 1995 avec LE PEN- DE VILLIERS à 19,70%).


 


Marine Le Pen veut même changer le nom du FN, seulement, elle, le Franc-Maçon Gilbert Collard (même pas adhérent du FN) et le sioniste Louis Alliot, attendent que J.M. LE PEN ne soit plus de
ce monde pour pouvoir le faire. Vous voyez le truc ?


 


Vous vous inquiétez pour rien en réalité Eva. Je vous jure que c'est vrai, car je suis un déçus de Marine. J'ai déchiré ma carte du FN en 2011 quand j'ai vu que Gollnish avait perdu la Présidence
du FN. J'ai su de toute façon que le FN de Marine ne marcherait pas et je ne me suis pas trompé.


 


D'ailleur, je me demande si le nouveau FN a vraiment les 50 000 adhésions à jour qu'il prétend avoir. Avec 17,90% j'en doute. Car moi qui a été au FN pendant plus de 27 ans, on
avait JAMAIS eu autant d'adhésion en si peu de temps. Passé de 10 000 à 50 000 adhérents en quelques mois, c'est fort !


Soit c'est un effet médiatique, soit c'est un mensonge de Marine. 


 


 


Il suffit de regarder ce site internet que je vous présente pour comprendre concrètement, que le nouveau FN Mariniste, n'est plus l'ancien FN d'antan et de très loin !!!


Regarder ce site, il montre que les nouveaux marinistes ne sont que des francs-maçons, des carriéristes et des gens sans réells convictions Nationalistes.
Ce site n'arrête pas de démontrer que le FN de Marine n'est qu'une catastrophe comparé à l'ancien FN de LE PEN-Gollnisch.


 


 http://la-flamme.fr/


 


 


 


Cordialement

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche