Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 01:24
inv
L’affaire DSK peut-elle remonter jusqu'à Sarkozy ?

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EFpAlkFpyykJLYaaCh.shtml

 

L’affaire DSK peut-elle remonter jusqu'à Sarkozy ?

 

 

L’affaire DSK a-t-elle été orchestrée par l’Elysée ? Plusieurs soutiens de DSK, et bien d'autres, sous-entendent cette folle hypothèse. Quoi qu’il en reste, les liens entre Nicolas Sarkozy et la police new-yorkaise restent à éclaircir.


C’est l’affaire dans l’affaire. Quel rôle a joué l’Elysée dans l’affaire DSK ? Plusieuse strauss-kahniens ont émis l'hypothèse d'une intervention politique dans ce dossier. Pour le député François Loncle, « Tout n'est pas clair dans le comportement des dirigeants du Sofitel et du groupe Accor et il peut y avoir eu des connexions entre le groupe Accor avant ou après l'affaire et peut-être certaines officines françaises ». Et le député met clairement en cause Bernard Squarcini, patron de la DCRI et proche du chef de l’Etat. « A qui les gens du Sofitel ont-ils téléphoné à Paris ? Au patron du Renseignement intérieur ».


Même son de cloche du côté de Michèle Sabban, vice-présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France. Elle parle d’ « attentat politique » et de « manipulation ». « Le commissaire de police de New York qui a été décoré, je crois, de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy il y a peu de temps. Comment un commissaire de quartier ne prévient pas ses hautes autorités qu'une personnalité internationale est apparemment accusée d'un fait grave ? Comment expliquez-vous que deux jours avant l'audience surprise de DSK, l'inspectrice spécialisée dans les crimes sexuels a démissionné ? », a-t-elle lancé faisant allusion Raymond Kelly, patron du NYPD, décoré de la légion d’honneur par Nicolas Sarkozy en 26.


Pour ces derniers, c’est donc clair, « on » a voulu abattre DSK. Mais Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, a démenti toutes les « accusations odieuses » de Loncle et Sabban, de même que le groupe Accor. Squarcini a lui aussi démenti toute implication.


Sarkozy averti
Une question demeure toutefois. L’Elysée a-t-il été averti de l’arrestation de DSK avant même que l'hôtel ait appelé la police ? Guéant a dit avoir été « informé dans la nuit de samedi à dimanche, un peu après minuit et demi (heure de Paris ) » par son directeur de cabinet, « qui lui même avait été informé par le coordonnateur national du renseignement » Ange Mancini, placé auprès de l’Elysée. Mais Guéant a été vague sur celui qui a informé Mancini. « D'où le coordonnateur national du renseignement tenait-il ses informations, je ne sais pas. Mais à supposer que ce soit Sofitel qui l'ai prévenu, je dirais que c'est parfaitement normal. Enfin qu'une grande chaîne hôtelière française informe les autorités françaises de ce qu'il est advenu - l'arrestation d'une personnalité mondiale, de premier plan, qui est de nationalité française - ça me semble absolument normal », a-t-il déclaré.


Selon Europe1, c’est le patron de la sécurité du groupe Accord, René-Georges Querry, par ailleurs, ex-patron de l’anti-gang et de l’Unité de coordination pour la lutte anti-terroriste, qui a contacté Ange Mancini. Mais il l’aurait fait bien après l’intervention du NYPD, les policiers New Yorkais ayant été alerté vers 14h (heure de New York, 20h à Paris) soit près de 4 heures avant le coup de fil entre Querry et Mancini.


Dès le début de l’affaire DSK, la thèse d’un complot ou du moins d’une manipulation politique émerge chez les pro-dsk et même au-delà. La nuit du 14 mai, à 22h59, sur Twitter, un internaute envoie le message suivant : « Un pote aux Etats-Unis vient de me rapporter que DSK aurait été arrêté par la police dans un hôtel à New York (sic), il y a une heure ». Personne, en France, n’est alors au courant de cette affaire. La source de l’internaute est un employé du Sofitel, Les deux amis ont dû mal se comprendre puisque DSK a en fait été arrêté dans son avion. Or, il se trouve que l’auteur du message, Jonathan Pinet… est militant UMP. Une trop heureuse coïncidence pour tous les partisans de la théorie du complot.


« Le feu nucléaire »


Cette thèse de la manipulation constitue un axe majeur de défense des pro-DSK. Jean-Christophe Cambadélis avait également fait part de ses doutes dès le 16 mai : « Je ne suis pas du tout, loin de là, un adepte des complots, mais j'ai encore en tête le fait qu'on avait promis à DSK le feu nucléaire dès qu'il ferait ses premiers pas de candidat ». Dans leur livre Hold-uPS, Arnaques et Trahisons (éditions du Moment), Antonin André et Karim Rissouli font état de ces paroles de Frédéric Lefebvre au sujet de DSK : « Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français! ». Citations démenties par l’ex porte-parole de l’UMP.


De même, les liens entre le NYPD et Nicolas Sarkozy ont également été pointé au départ de l’affaire. L’image d’un Nicolas Sarkozy en joggueur arborant fièrement un tee-shirt de la police new-yorkaise est revenu dans l’esprit des plus « complotistes ». Certains pointeront alors la mise en scène de la sortie de DSK du commissariat de Harlem, menotté entre deux policiers. Sauf cette scène, appelée « perp walk » aux USA, est courante outre-atlantique.


Autre cible : Atlantico.fr, qui a révélé des rapports de policiers et diplomatiques accablants pour DSK. C’est aussi ce site qui avait révélé que la fameuse Porsche de DSK appartenait à Lagardère, comme voiture de fonction de Ramzy Khiroun, le conseiller en communication. Ce dernier a également porté plainte contre Arnaud Dassier, pour un tweet évoquant un comportement « à la limite de l’abus de bien social ». Arnaud Dassier, ex de la campagne web de Nicolas Sarkozy et… actionnaire d’Atlantico.


Le précédent Assange
Dans un tout autre dossier, un personnalité s’était déjà plainte d’avoir été victime d’un complot sexuel. Julian Assange, le porte-parole de Wikileaks, a été arrêté en août 2010 en Suède et est accusé de viol. Une arrestation qui arrive peu après qu’il ait révélé des milliers de documents confidentiels sur la guerre en Afghanistan. Finalement, l’accusation de viol est remplacée par celle de… « sexe par surprise ». Il est actuellement en liberté conditionnelle en Angleterre en attendant une éventuelle extradition vers la Suède. Ses partisans ont dénoncé une manipulation.
______________________________

TSS: Oui, l'affaire DSK peut, et doit remonter jusqu'à Sarkozy. Quoi qu'il arrive maintenant, DSK ne pourra remonter la pente. La France en est donc débarrasser. Reste à mettre en lumière l'implication certaine de Sarkozy et de ses amis, et "le" problème de la France depuis 2007 sera également résolu.

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EFpAlkFpyykJLYaaCh.shtml

 

Opinion de Tefy Andriamanana

 

5. 7.11

 


 

Lire aussi :

 

.

Et si la défense de DSK s’effondrait ?

Nafissatou Diallo : de la victime idéale à la parfaite salope

DSK-Banon = cabanon pour DSK ?

Lettre à Nafissatou Diallo

Affaire DSK, Acte 2 : pourquoi ce 14 mai 2011 et pas avant(...)

Pourquoi DSK n’est pas socialiste

Les socialistes unis contre Tristane Banon et autres DSKaffaires


 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Luttes d'influences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche