Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 19:01
Mossad Cia et Cie

L’Ambassade Britannique A Téhéran Base Logistique Des Operations Terroristes CIA/M16/Mossad - Le Gouvernement Anglais Infiltré Par Une Taupe Du Mossad

Les manifestations de colère devant l’ambassade britannique à Téhéran, la découverte récente de la présence d‘une taupe britannique du Mossad, Adam Werritty - visiteur assidu de l’Iran - au ministère de la défense montrent à quel point la Grande Bretagne est activement impliquée en étroite collaboration avec Israël dans les opérations terroristes commises en Iran sous couvert «d’activités diplomatiques». Qui viole les règles de la diplomatie internationale en utilisant son ambassade pour renverser le régime, soutenir des assassinats extrajudiciaires de scientifiques iraniens ?


L’Ambassade Britannique A Téhéran Base Logistique Des Operations Terroristes CIA/M16/Mossad - Le Gouvernement Anglais Infiltré Par Une Taupe Du Mossad

L’ambassade de Grande Bretagne à Téhéran servait depuis plusieurs années de base logistique pour mener des opérations contre le régime iranien visant son renversement.

Les évènements tout récents que certains attribuent à une réaction de la rue iranienne face aux sanctions de Londres ont des causes beaucoup plus graves. Alors que tous les responsables politiques occidentaux et leurs médias serviles accusent l’Iran de ne pas respecter les règles en matière de protection des ambassades, en fait ce sont ces mêmes occidentaux qui bafouent ces règles en utilisant celles-ci pour fomenter des complots pour déstabiliser et renverser le gouvernement iranien planifier soutenir logistiquement des actes terroristes sur le territoire de l’Iran notamment des assassinats de scientifiques liés à son programme nucléaire civil.

Déjà lors des dernières élections présidentielles en Iran et les émeutes qui ont suivi l’Iran avait accusé preuves à l’appui en 2009 l’ambassade de Grande Bretagne à Téhéran de servir de plateforme pour inciter à la rébellion en soutenant activement l’opposition « verte » iranienne.

Plate forme pour renverser le régime l’ambassade britannique était aussi et surtout la plaque tournante pour l’hébergement et l’exfiltration de terroristes exilés iraniens du MEK - oeuvrant pour le compte du Mossad/CIA/M16 - armés par ces derniers et qui avaient pour mission de semer la terreur tuer des manifestants pacifiques et faire porter la responsabilité sur les forces de l’ordre iraniennes le même scénario que l’on a vu se répéter en Syrie ces derniers mois cette fois avec des extrémistes islamiques liés aux Frères Musulmans et à al Qaeda.

La Grande Bretagne tout comme les Américano Sionistes soutiennent également les actions terroristes en Iran du groupe Jundallah hébergé au Pakistan financé par l’Arabie Saoudite pour déstabiliser l’Iran.

La Grande Bretagne a fermé son ambassade à Téhéran évacué son personnel et donné 48h au personnel diplomatique iranien pour quitter Londres suite à des manifestations d’étudiants avant-hier devant l’ambassade britannique au cours desquelles des étudiants ont pénétré à l’intérieur de cette dernière pour en être ensuite évacués par les forces de police iranienne. Ces manifestations faisaient suite au vote le 27 Novembre du parlement iranien - vote entériné par une décision du Conseil des Gardiens - pour réduire les relations diplomatiques avec la Grande Bretagne alors que cette dernière tout comme les US et le Canada a décidé d’imposer des sanctions contre la Banque Centrale et le secteur pétro chimique iranien pour punir Téhéran à cause de son programme nucléaire civil une véritable déclaration de guerre économique.

Les tensions actuelles avec l’Iran sont le résultat de la publication du dernier rapport de l’AIEA écrit sous la dictée des Américano Sionistes par leur laquais Amano qui insinue sans preuve si ce n’est de vieux faux documents fournis par le Mossad que l’Iran aurait un programme militaire nucléaire alors même que toutes les inspections de l’AIEA ont conclu par la négative.

Autrement dit l’AIEA risque d’être à l’origine d’une guerre éventuellement nucléaire au Moyen Orient fermant volontairement les yeux sur le seul état à y posséder plus de 300 têtes nucléaires, Israël, tout en appelant par le biais de conférences bidon à la création d’une zone sans nucléaire militaire au Moyen Orient.

La Grande Bretagne complote également avec Israël et les US pour attaquer militairement l’Iran.

Le ministère de la défense britannique infiltré au plus haut niveau par une taupe du Mossad

En Grande Bretagne l’affaire a vite été étouffée et de ce côté ci de la Manche les medias serviles ont choisi de l’ignorer. Pourtant il s’agit belle et- bien d’un véritable scandale politique impliquant l’ex ministre de la défense anglais, Liam Fox, et son « conseiller particulier » Adam Werritty, la taupe du Mossad.

Ci dessous des extraits traduits d’un article de Jonathan Cook intitulé «Is Britain plotting with Israël to attack Iran ? qui relate en détails le rôle de cette taupe du Mossad pour pousser la GB à une guerre contre l’Iran.

«En Février dernier le ministre de la défense britannique alors en poste Liam Fox a participé à Tel Aviv à un dîner auquel avaient été conviés de hauts responsables israéliens. A ses côtés se trouvait Adam Werritty, un lobbyiste dont les « relations suspectes » avec le ministre l’ont obligé huit mois plus tard a démissionné précipitamment.

Selon des informations parues dans les medias britanniques les Israéliens participant à ce dîner étaient des représentants du Mossad, l’agence d’espionnage israélienne, alors que Fox et Werritty étaient accompagnés de Matthew Gould, l’ambassadeur de GB en Israël. Selon un ancien diplomate britannique le sujet de conversation de cette soirée était un complot secret pour attaquer l’Iran…. »


Les autorités britanniques elles -mêmes ont tout fait pour étouffer l’affaire et dans son rapport d’enquête sur ces activités clandestines, Gus O’Donnell, un haut fonctionnaire au Cabinet ministériel britannique a lui aussi essayer de minimiser la portée de ces rencontres.

Mais selon J. Cook :

« Cependant beaucoup de nouvelles inquiétudes sont apparues suite à cette enquête soulevant plusieurs questions sur la transparence de l’enquête d’O’ Donnell, l’étendue des relations de Fox et Werritty avec Israël et le rôle inexpliqué de Gould.

Craig Murray, l’ancien ambassadeur britannique en Uzbekistan jusqu ‘en 2004 date à laquelle il a révélé la collusion US GB sur la torture, a dit que des hauts responsables du gouvernement britannique ont été profondément perturbés par l’enquête d’ O’Donnell la considérant comme une manière de blanchir Fox et Werritty.

Murray lui- même accuse O’Donnell d’être « pour rester modéré - économe en ce qui concerne la vérité ».

Deux contacts bien placés ont alerté Murray sur le rôle central de Gould - bien que largement ignoré - dans la relation Fox-Werritty.

Murray a rassemblé des preuves que Fox, Gould et Werritty se sont rencontrés au moins 6 fois ces deux dernières années alors que l’enquête d’ O’Donnell affirmait qu’ils ne s’étaient rencontrés que deux fois. De ce qu‘on sait Gould est le seul ambassadeur que Fox et Werritty ont rencontré ensemble.

Rompant inexplicablement avec le protocole diplomatique britannique et gouvernemental, aucun fonctionnaire n’était présent lors de ces 6 rencontres entre les 3 hommes. Aucun compte rendu n’a été fait de leurs discussions.
Murray qui a exprimé ses inquiétudes en premier sur son blog personnel a dit qu’une source connaissant bien l’enquête d’O’ Donnell lui a dit que les attendus de l’enquête avaient pour but de détourner l’attention du comportement le plus dommageable de Fox et Werritty.

Ainsi donc le Foreign Office a refusé de répondre aux questions incluses celles d’un député sur le dîner de Tel Aviv. Les responsables ont refusé de dire qui étaient les Israéliens ce qui avait été discuté et même qui avait payé pour la soirée alors que selon les règles du White Hall toute reception doit être déclarée.

De même resté sans explication le fait que Fox ait rejeté des demandes de son propre personnel de participer au dîner et pourquoi Werritty était présent à une rencontre de niveau si élevé alors qu’il ne disposait d’aucun passe sécuritaire.

Néanmoins O’Donnell a confirmé par inadvertance la présence de représentants du Mossad au dîner lors d’une séance de questions par un député cette semaine au cours d’une réunion du comité d’administration publique du parlement.

Répondant à une question sur le dîner par un député d’opposition, Paul Flynn, O’Donnell a dit : « le point important c’est que le secrétaire d’état (Fox) a eu cette réunion il y avait auprès de lui un fonctionnaire - dans ce cas, l’ambassadeur Gould pour le nommer. C’est très important et je dois préciser que j’attends de notre ambassadeur en Israël qu’il ait des contacts avec le Mossad. Cela fait partie de son travail. »

Selon Murray les véritables inquiétudes de hauts responsables gouvernementaux c’est que Fox Werritty et Gould conspiraient sur un plan de politique étrangère voyou - s’opposant aux intérêts déclarés du gouvernement - concocté par le Mossad et les alliés néocons d’Israël à Washington.

Ces soupçons ont été partiellement confirmé par des informations publiées le mois dernier par The Guardian alors qu’O’Donnell menait son enquête. Des sources anonymes parmi des hauts responsables gouvernementaux se disaient préoccupées par le fait que Fox et Werritty avaient mené ce qui a été appelé une « politique gouvernementale alternative ».

Murray a dit que le dîner de Tel Aviv avait une importance particulière. Selon son contact qui a eu accès à l’enquête d’O’Donnell, la discussion cette nuit là était centrée sur les moyens pour la Grande Bretagne d’aider à créer des conditions diplomatiques favorables pour une attaque contre l’Iran….

Selon Murray l’épisode du dîner de Tel Aviv soulève des « inquiétudes vitales sur un agenda secret d’une guerre soutenue au sein du gouvernement comparable à la détermination de l’ex premier ministre Tony Blair pour lancer une guerre contre l’Irak. »

The Guardian a révélé ce mois ci que le ministère de la défense sous Fox avait conçu des plans détaillés pour une assistance britannique au cas où l’armée US attaquerait l’Iran dont l’utilisation par les Américains de la base de Diego Garcia un territoire britannique dans l’Océan Indien pour lancer leurs attaques…. »


Le premier ministre conservateur britannique David Cameron a refusé qu’une enquête plus poussée soit conduite sur les agissements du couple Fox Werritty et leurs liens avec le Mossad.

Selon le Daily Telegraph le couple a rencontré secrètement le dirigeant du Mossad, peut être au dîner de Tel Aviv - bien que le quotidien n’ait pas précisé quand et où.

Le mois dernier un autre quotidien britannique The Independent a affirmé que Werritty entretenait des liens étroits avec le Mossad de même qu’avec les « néocons des US » qui complotent pour renverser le régime iranien. Le Mossad considérait Werritty comme étant le «secrétaire particulier » de Fox.

Cook précise que :

« …En plus le rapport d’O’Donnell révèle qu’une grande partie des voyages de Werritty en compagnie de Fox à l’étranger ont été financés par au moins 6 donateurs dont 3 sont des membres dirigeants du Lobby pro Israël en Grande Bretagne.

Ces donations ont été faites à deux organisations, Atlantic Bridge et Parvag, créée avec l’aide de Werritty. Ce dernier utilisait celles-ci pour avoir accès à des ministres conservateurs du gouvernement dont trois liés au ministère de la défense.

Le Conseil de surveillance d’Atlantic Bridge que Werritty a crée avec Fox comprenait William Hague l’actuel ministre des affaires étrangères, Michel Grove, le ministre de l’éducation, et George Osborne, le Chancelier de l’Echiquier…. »


Il ressort de tout cela que Werritty payé par le lobby juif sioniste a développé des liens étroits avec le Mossad et a réussi à infiltrer le ministère de la défense britannique et d’autres ministères afin d’imposer vis-à-vis de l’Iran le dictat du Mossad en politique étrangère de la Grande Bretagne.

Cook continue de citer Murray :

« ….Murray a soulevé une question troublante concernant Werritty : avait t-il accès grâce à Fox et Gould au noyau central du gouvernement britannique. Les trois cherchaient t-ils secrètement à poursuivre une politique vis-à-vis de l’Iran favorisant Israël et ses alliés idéologiques aux US ?

Selon Murray la réponse pourrait se trouver dans toute une série de rencontres entre les trois mis en lumière petit à petit par l’enquête d’O’Donnell.

Selon le rapport de 2700 pages, Werritty a accompagné Fox lors de 18 de ses visites officielles à l’étranger et le couple s’est rencontré en plus 22 fois au ministère de la défense pratiquement aucune de leurs conversations n’ont fait l’objet de comptes rendus. The Guardian a aussi rapporté que le personnel de Fox l’a mis en garde à plusieurs reprises concernant sa relation avec Werritty mais n’a pas été écouté.

Malgré les inquiétudes exprimées par le personnel du ministère de la défense concernant Werritty, Gould, l’un des diplomates les plus expérimentés du pays, semble néanmoins avoir développé une relation proche avec Werritty de même qu’avec Fox.

Selon les sources de Murray Gould et Werritty « se sont rencontrés et ont communiqués entre eux pendant des années…. »


Et pour cause : Werritty et Gould sont considérés comme ayant une certaine expertise sur le Moyen Orient en particulier sur l’Iran.

Gould a été en poste à Téhéran comme vice chef de la mission diplomatique à l’ambassade de GB de 2003 à 2005 puis a ensuite été responsable de la coordination avec la politique des US concernant l’Iran. Ensuite il a été envoyé à l’ambassade britannique à Washington alors que les néocons avaient toujours main mise sur la Maison Blanche.
Gould a été nommé ambassadeur de GB en Israël en Septembre dernier. Habituellement le Foreign Office ne nomme pas de Juif à ce poste craignant les conflits d’intérêts ou de donner l’impression de loyauté duelle. Pourtant Gould ne cache pas son attachement au Sionisme et a cultivé une image telle que le Forward un journal juif américain sioniste aux US a écrit de lui lors de sa nomination :

« ce n’est pas seulement un ambassadeur qui est Juif mais aussi un Ambassadeur Juif »

Quant à Werritty il s’est rendu fréquemment en Iran où il a rencontré et s’est lié avec des groupes d’opposants iraniens qui cherchent à renverser le régime actuel de Téhéran. Bien évidemment lors de ses séjours il n’a pas manqué de se rendre à l’ambassade pour faire un compte rendu de ses rencontres. Selon un article de The Independent lors de l’un de ses retours de voyage en Iran il a été convoqué par le M16 (services secrets britanniques) pour être un debriefing. Werritty s’est arrangé pour voyager en compagnie de Fox en Iran en 2007.

Les multiples rencontres entre Fox, Werritty, la taupe du Mossad, et Gould l’actuel ambassadeur britannique en Israël - on les a vu tous les trois récemment Fox et Gould s’étant fait photographier ensemble lors de la conférence de Londres en Mai 2011 intitulée » We believe in Israël » Nous croyons en Israël - sont plus que suspectes.

Selon Murray les concertations clandestines entre Fox Werritty et Gould et leurs liens étroits avec Israël de même que le refus du gouvernement de Cameron de faire toute la lumière sur toutes ces rencontres clandestines font que lui-même et ceux avec qui il est en contact au sein du ministère de la défense craignent « qu’une cellule de néocons en poste comme ministres et d’autres hauts responsables « dictent secrètement la politique étrangère de la GB en coordination avec Israël et les US.

Rien d’étonnant alors que les derniers évènements concernant l’ambassade de GB à Téhéran aient pris la tournure qu’ils ont prises au bénéfice d’Israël qui applaudit à la rupture des relations diplomatiques entre Londres et Téhéran et n’a de cesse via ses puissants lobbies juif et chrétien sioniste à Washington de pousser les US à attaquer l’Iran en concertation avec Londres Paris et Berlin pour ne citer que les laquais des Sionistes les plus actifs sur la scène militaro politique internationale.

Jeudi 1 Décembre 2011

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche