Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 16:19

http://www.michaeljournal.org/images/InteretCompose2.jpg

http://www.michaeljournal.org/images/InteretCompose2.jpg

Il faut abolir la finance internationale

France corrompue, cynique, aucun de nos Polies-Tiques français à ce jour, hormis Marc Jutier de Fraternité Citoyenne, ne se bat pour que la Nation retrouve sa souveraineté financière. Notre Nation doit fabriquer sa monnaie pour cesser de s'endetter auprès des banque privées comme elle le fait depuis 1973 en raison de la trahison de Pompidou et Giscard.

Il est vital de nous déconditionner de cet argent de singe virtuel privé qui nous oblige à travailler comme des esclaves durant toute notre vie. Argent mirage sans valeur qui se dévalue lui-même pour encore mieux nous voler !!! Ne craignons plus d'abolir tout ce système mafieux monétaire !!!

La plupart des gens sur la planète reproduisent malheureusement et systématiquement le conditionnement général qui veut faire croire que les impôts permettent une juste répartition des richesses produites. En réalité les impôts ainsi que toutes les autres taxes prélevés ne servent qu’à alimenter les banques qui récupèrent ainsi l'argent-dette qu'elles créent alors que cela ne leur a rien coûté. Tous les partis Polies-Tiques "parasites privilégiés, avantagés" ferment les yeux et sont complices de cette monstrueuse et insoutenable escroquerie planétaire. Escroquerie exercée par le système bancaire mafieux tout puissant, pour le moment, grâce à l'ignorance, au mépris et à la corruption généralisée de toutes les élites mondiales.

Jamais le cartel mafieux bancaire tout puissant : FMI, Banque Mondiale, Federal Reserve et autres Banques Centrales n’a autant tenu en laisse les nations, les forçant à suivre la politique la plus perverse et antisociale qui soit. Aussi il est impératif d'abolir cette finance internationale nauséabonde en nationalisant les banques dont la seule finalité est d’endetter les nations et chaque citoyen de la planète. Les banques fabriquent systématiquement et régulièrement les guerres appuyées par leurs lobbies industriels et d'armements dans le seul but de faire des profits gigantesques. Ces guerres offrent de nouvelles perspectives de profits inimaginables aux banques ou aux oligarques de la planète  : d'abord limiter ce qu'ils appellent la surpopulation mondiale, et faire des profits colossaux en payant « toujours à vil prix » pour remettre une population en perdition au travail forcé, relançant ainsi leur crédit et de la sorte leur commerce et leur industrie antérieurement moins compétitives aux périodes fastes.

Il est essentiel que la Nation soit la seule à exercer le droit de création de la monnaie et du crédit sans intérêts. Il n'y aura plus de système monétaire tributaire de spéculations, fini inflation ou déflation. La Nation se doit de veiller à ce que chaque habitant touche de quoi vivre dignement, compensant les bas salaires, établissant l'équité. Chaque nation doit donc prendre entièrement à sa charge la fabrication de sa monnaie sans dette, non taxable, non imposable. Une monnaie libre qui ne coûte rien et qui alimente les organismes qui sont chargés de l'Habitation, de la Santé gratuite pour tous, de l'Agriculture, de l'Enseignement non élitiste et gratuite pour tous, des Loisirs, des Transports gratuits pour tous, de la Recherche Scientifique et de l'Industrie, de l'Import-Export, des Énergies et de la distribution de l'Eau…

Chaque humain adulte doit percevoir le Revenu de Base mensuel, 1000 € à vie, sans condition, (argent sans dette, non taxable, non imposable). Ceci sonnera le glas de toute spéculation, mettant fin à l’usure, à l'argent-dette et à l'industrie de la guerre imposée par l'oligarchie financière internationale. Les crédits doivent disparaître au profit de ''dotations'' remboursables partiellement ou entièrement gratuites, selon le cas, mais toutes strictement contrôlées par des organismes de tutelle et des associations habilités au contrôle des dotations.

« Le système bancaire moderne fabrique de l'argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l'iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l'argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d'argent pour la racheter. Ôtez-leur ce pouvoir et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves de banques et à payer le prix de votre propre esclavage, laissez donc les banquiers continuer à créer l'argent et à contrôler les crédits. » Sir Josiah Stamp, Directeur de la Banque d'Angleterre 1928-1941, 2ème fortune d'Angleterre.

 1) La Banque de France a été créée par Napoléon Bonaparte, il était le principal actionnaire suivaient 15 riches rentiers dont Rothschild. La Banque de France est privée !!

Aussi il me paraît essentiel de sortir de cet engrenage malsain pour créer la Première banque sans dette, pourquoi pas la nommer Banque Humaine Mondiale ???

2) L'argent émis serait sans intérêts, ce serait un argent parallèle, appellons le comme nous voudrons, il serait ajustable à toutes les monaies mondiales mais insensible à l'inflation ou la déflation, il serait non taxable et non imposable. Ainsi il ne serait plus question de crédits mais de dotations, ceci afin de contrer l'actuelle spéculation en particulier sur l'immobilier, aussi les dotations seraient partiellement remboursable en fonction des finances de l'empreunteur.

3) Chaque pays possèderait sa Banque Humaine Mondiale chargée de fournir à chaque adulte du pays, sans condition, à vie, un "Revenu de Base" équivalent au pouvoir d'achat de 1000 euros. Ceci aurait dans un premier temps pour conséquence de relancer l'industrie, puis nombreux cesseraient de travailler pour vivre exclusivement du Revenu de Base ce qui entraînerait une récession économique. A partir de là chaque pays lancerait des appels d'offre de travail avec rémunération conséquente afin que la population puisse travailler en rotation, en fonction des besoins avec des périodes de congés valorisants et rémunérés pour toutes les personnes qui participent à l'effort de travail. Un travail partagé par tous où il n'y aurait plus d'élites planquées et privilégiées.

Par ces mesures nous quitterions rapidement le joug de l'argent dette qui deviendrait très vite inutile, pour nous fixer exclusivement sur l'argent sans dette !!!

 

 

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/il-faut-abolir-la-finance-98233

 

_____________________________________________________________________________________________

 

 

Les propositions du Crédit Social expliquées en 10 leçons

Leçon 4: La solution au problème des dettes:
un argent sans dette créé par la société


Comme il a été fait mention dans la leçon précédente, et qui est bien expliqué dans l'Ile des naufragés de Louis Even, tout l’argent en circulation est un prêt, et doit retourner à la banque grossi d’un intérêt. Le banquier crée l’argent et le prête, mais il se fait promettre de se faire rapporter tout cet argent, plus d’autre qu’il ne crée pas. Seul le banquier crée l’argent: il crée le capital, mais pas l’intérêt. Le banquier demande de lui rapporter, en plus du capital qu’il a créé, l’intérêt qu’il n’a pas créé, et que personne n’a créé.

 L’intérêt à payer sur la dette augmente dans la même proportion que la dette, puisque c’est un pourcentage de cette dette. Pour financer sa dette, le gouvernement émet des bons du Trésor et autres obligations, la plupart achetés par les banques à charte privées.

Concernant la vente de ces obligations aux banques, le gouvernement est un vendeur imbécile: il ne vend pas ses obligations aux banques, il en fait cadeau, puisque ces obligations ne coûtent absolument rien aux banques, car elles créent l'argent pour les acheter. Non seulement les banques obtiennent ces obligations pour rien, mais elles en retirent de l'intérêt (payé par les taxes des contribuables).

Est révélateur sur ce sujet l'échange qui eut lieu entre M. Wright Patman (photo de gauche), Président du Comité de la Chambre des Représentants des Etats-Unis sur la Banque et le Numéraire, et M. Marriner Eccles (photo de droite), Président de la «Federal Reserve Board» (Banque centrale des Etats-Unis), le 30 septembre 1941, au sujet de la création de 2 milliards $ par la «Réserve Fédérale»:

 

suite ici :

 

http://www.michaeljournal.org/lecon4.htm

 


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche