Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 06:27
L’empire américain est ruiné par ses guerres, par Eric Margolis
9 février 2010

exxon_dees.jpg

Les USA se ruinent à vouloir maintenir leur statut de super puissance par de coûteuses guerres et un budget militaire gigantesque financés à crédit. Pour Eric Margolis, le complexe militaro-industriel, contre lequel le président Eisenhower avait mis en garde lors de son discours d’adieu, entraîne le pays vers sa chute et Obama, comme son prédécesseur, abuse ses concitoyens en recourant à l’emprunt pour continuer à maintenir l’illusion d’un empire aujourd’hui vacillant.



par Eric Margolis, Toronto Sun, 5 février 2010


Le président américain Barack Obama a qualifié d’étape importante dans le rétablissement de la santé économique de l’Amérique le budget de 3 800 milliards de dollars US qu’il vient de soumettre au Congrès.


En fait, il s’agit d’une nouvelle forte dose donnée à un malade souffrant d’une grande dépendance à une drogue dangereuse : la dette.


Plus d’empires sont tombés à cause d’une politique budgétaire inconsidérée qu’en raison d’une invasion. Le dernier exemple en a été donné par l’Union soviétique, qui s’est ruinée en achetant des chars.

Le déficit budgétaire de Washington (la différence entre les dépenses et les revenus provenant des impôts) atteindra le montant vertigineux de 1 600 milliards de dollars US cette année. Cette somme énorme sera empruntée, principalement auprès de la Chine et du Japon, auxquels les États-Unis doivent déjà 1 500 milliards de dollars. A lui seul, le service de cette dette coûtera 250 milliards de dollars.

Dépenser 1000 milliards de dollars revient à avoir dépensé 1 million par jour, depuis le temps de la fondation de Rome, et durant les 2738 années écoulées jusqu’à aujourd’hui.

Le budget total de la défense approche les 1000 milliards de dollars. Cela inclut les dépenses du Pentagone, soit 880 milliards de dollars, auxquelles il faut ajouter les « blacks programs » secrets (environ 70 milliards de dollars), l’aide militaire à des pays étrangers comme l’Egypte, Israël et le Pakistan, le coût des 225.000 « contractuels » (mercenaires et salariés) et les dépenses pour les anciens combattants. Il faut encore ajouter 75 milliards de dollars (près de quatre fois le budget total de défense du Canada) pour les 16 agences de renseignement, qui comptent 200 000 employés.

Les guerres d’Afghanistan et d’Irak (1000 milliards de dollars à ce jour), coûteront 200-250 milliards de dollars supplémentaires cette année, y compris les coûts cachés et indirects. La décision d’Obama de renforcer de 30 000 hommes le contingent Afghan coûtera une somme supplémentaire de 33 milliards - supérieure au budget total de défense de l’Allemagne.

Le cours des actions des entreprises du secteur de la défense a évidemment augmenté après l’annonce du programme d’ « austérité » du Nobel de la paix Obama.

Les dépenses pour l’armée et le renseignement augmentent sans cesse alors que le taux de chômage s’approche des 10% et que l’économie continue de souffrir. L’Amérique est devenue l’homme malade de l’hémisphère occidental, un estropié économique à l’image du défunt Empire ottoman.

Le Pentagone représente maintenant la moitié du total mondial des dépenses militaires. Si on y ajoute les budgets des riches alliés de l’Amérique que sont les membres de l’OTAN et le Japon, ce chiffre atteint 75%.

La Chine et la Russie réunis ne consacrent qu’un petit 10% des sommes consacrées à la défense par les USA.

Il ya 750 bases militaires américaines dans 50 pays et 255 000 soldats stationnés à l’étranger, dont 116 000 en Europe et près de 100 000 au Japon et en Corée du Sud.

Les dépenses militaires engloutissent 19% des dépenses fédérales et au moins 44% des recettes fiscales. Sous l’administration Bush, les guerres d’Irak et d’Afghanistan - financées par l’emprunt - ont coûté plus de 25.000 $ à chaque famille américaine.

Comme Bush, Obama finance les guerres américaines par le biais d’autorisations supplémentaires d’endettement - en les empilant sur la carte de crédit de la nation qui a déjà atteint son maximum autorisé. Les générations futures payeront la facture.

Ce poker menteur joué par la présidence et les parlementaires est un comble de malhonnêteté publique.

Les guerres de l’Amérique doivent être financées par les impôts, pas par la fraude comptable.

Si les contribuables américains avaient dû payer les guerres en Afghanistan et en Irak, ces conflits s’arrêteraient à brève échéance.

Ce dont l’Amérique a besoin c’est d’un impôt pour la guerre, honnête et transparent.

Les États-Unis ont clairement atteint le point de rupture de leur ambition impériale. Les dépenses militaires et le service de la dette cannibalisent l’économie américaine, qui est la base réelle de leur puissance mondiale. Outre l’URSS sur le déclin, les Etats-Unis ressemblent également de plus en plus à l’Empire britannique agonisant de 1945, écrasé par les dettes immenses souscrites pour mener la Seconde Guerre mondiale, devenu incapable de continuer à financer ou à défendre l’Imperium, tout en restant imprégné de ses prétentions.

Il est de plus en plus évident que le président ne contrôle pas la fuite en avant du mastodonte militaire américain. Il ya soixante ans, le grand président Dwight Eisenhower, dont je garde le portrait dans mon bureau, avait averti les Américains de se méfier du complexe militaro-industriel. Six décennies plus tard, les partisans de la guerre permanente et de la domination du monde se sont unis aux prêteurs de Wall Street pour réduire l’Amérique en esclavage.

Un nombre croissant d’Américains redoutent les déficits incontrôlables et s’en indignent à juste titre. Mais la plupart ne comprennent pas que leurs dirigeants politiques ruinent également leur nation dans des guerres étrangères inutiles, en une vaine et orgueilleuse tentative de contrôler une grande partie de la planète - ce que les néo-conservateurs appellent la « Full spectrum dominance ».

Si Obama voulait réellement rétablir la santé économique de l’Amérique, il exigerait que les dépenses militaires soient réduites, mettrait rapidement fin aux guerres en Irak et en Afghanistan et démantèlerait les « Frankenbanks » géantes du pays.

DOCUMENT : Eisenhower’s Farewell Address to the Nation (..)

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2973


Derniers titres de ce site :


Obama, la déception, et ce qui va s’en suivre, par Paul Krugman

Arrêtez la guerre, M. le Président ! par Michael Moore

Rapport Goldstone : Il est presque aussi grave de dissimuler des crimes de guerre que de commettre des crimes de guerre, par Dennis Kucinich

L’Amérique sous la coupe de son armée, par William Pfaff

La récession pousse des centaines de milliers d’américains à prendre leur retraite, mettant le système en déficit (USA Today) (commentaire)

 Amères révisions : Les excédents budgétaires de l’ère Clinton étaient dus à la bulle internet, pas à la bonne santé de l’économie (Dean Baker)

 Priorités : aux USA le budget de la défense a augmenté deux fois plus rapidement que celui des retraites (Dean Baker, Beat the Press)

L’Europe risque une nouvelle récession, par Simon Johnson
Eurozone : anatomie d’un gâchis, par Paul Krugman
Mirabile dictu : Borloo autorise les banques Goldman Sachs et JP Morgan a vendre du gaz en France
Euro : Implosion ou sursaut ? par Jean Claude Werrebrouck
Biocarburants ou nécrocarburants ? par Chems Eddine Chitour
Pétition contre les discriminations envers les Français nés à l’étranger, ou de parents étrangers
Le monde en 2020 : réveil du dragon, déclin de l’aigle, par Michael T. Klare (I/II)
Une société britannique a vendu des milliers de faux détecteurs de bombes au gouvernement irakien




Quelques brèves de contre info, assez flippant niveau perspective….

février 10, 2010 par fonzibrain


Guerre des empires : Des officiers supérieurs chinois suggèrent la vente de bons US en rétorsion contre les ventes d’armes américaines à Taiwan :
Senior Chinese military officers have proposed that their country boost defense spending, adjust PLA deployments, and possibly sell some U.S. bonds to punish Washington for its latest round of arms sales to Taiwan.

reuters
Bientot cela arrivera, encore quelques mois…

La crise grecque est une répétition de ce qui attend les USA et la Grande Bretagne, estime la Deutsche Bank
Deutsche Bank AG is warning that the increase in the cost of insuring against debt defaults by peripheral European nations may be a “dress rehearsal” for the U.S. and U.K., whose own budgets deteriorated during the financial crisis and recession.

Boomberg
ça a commencé avec des tous petit pays et ça avance, il faut être nul pour ne pas comprendre.

USA : 7 millions de crédits immobiliers (soit 13%) sont en retard de paiement ou en cours de liquidation
Accounting for foreclosures in the pipeline, the total non-current rate stands at 13.3%, according to the data in the LPS database. When extrapolated for the entire mortgage industry, 7.2m mortgage loans are behind on their payments.

source
Mon dieu comme c’est grave, la société américaine est en mode auto destruction, pauvres gens.

La dépression invisible : à Detroit, le taux de chômage réel est de 45%
Despite an official unemployment rate of 27 percent, the real jobs problem in Detroit may be affecting half of the working-age population, thousands of whom either can’t find a job or are working fewer hours than they want.

Using a broader definition of unemployment, as much as 45 percent of the labor force has been affected by the downturn.

source
Encore une fois, ça c’est du chiffre, Détroit est unce ville du tiers monde…

Liberté conditionnelle : le FBI veut que les fournisseurs d’accès archivent durant 2 ans la totalité de l’activité des internautes
The FBI is pressing Internet service providers to record which Web sites customers visit and retain those logs for two years, a requirement that law enforcement believes could help it in investigations of child pornography and other serious crimes.

FBI Director Robert Mueller supports storing Internet users’ « origin and destination information, » a bureau attorney said at a federal task force meeting on Thursday.

source
Je crois qu’une directive européenne autorise la même chose, tout est stocké, toutes nos recherches, nos mails, nos coups de téléphone, nos SMS, bref, tout.

L’autre Grèce : Le coût de l’assurance sur la dette Californienne a doublé depuis octobre
California’s credit default swaps, insurance contracts that are generally used to protect against default, have risen 97 percent since late October to $314,000 to protect an investment in $10 million of bonds. The state has $73 billion of general obligation debt outstanding, according to Treasurer Bill Lockyer, who has repeatedly dismissed any suggestion the state may not make required payments.

A taxable California bond that matures in 2039 traded today for an average yield of 7.79 percent in blocks of more than $1 million, the highest since Dec. 28, according to Municipal Securities Rulemaking Board data. That opened a gap of 3.15 percentage points between California’s bond and 30-year Treasuries, according to Bloomberg data.

boomberg
Et on nous emmerde avec la Grèce, alors que la Californie c'est 13% du PIB US, la Grèce c'est 2% du pib de la zone euro.

CRAQUEMENTS : les autorités chinoises décident de cesser l’acquisition d’actifs en dollars du secteur privé
The European FX analysts at BNP Paribas seem to have confirmed the SAFE report :

Dollar-denominated risk assets, including asset- backed securities and corporate, are no longer wanted at the State Administration of Foreign Exchange (SAFE), nor at China’s large commercial banks. The Chinese government has ordered its reserve managers to divest themselves of riskier securities and hold only Treasuries and US agency debt with an implicit or explicit government guarantee. This already has been communicated to American securities dealers, according to market participants with direct knowledge of the events. Meanwhile, the Chinese military has urged the government to sell US bonds, boosting defence spending on Taiwan arms deal. Hence, we watch US spreads intensively. A widening of spreads would not bold well for share markets while putting economic recovery
at risk. It was US liquidity feeding financial markets until January this year. Hence a decline of risk appetite suggests repatriation flows moving back into the USD.

source
Whaou, c'est un geste fort quand même, une sorte de premier désengagement du dollar.Bientot le vente des Tbond et la guerre...

Réserves tangibles : La Chine va constituer des réserves stratégiques de terres rares
Une filiale de la société chinoise Baotou Steel Rare-Earth Company sera responsable d’un programme de constitution de réserves stratégiques de terres rares sur le gisement de Baotou dans la région autonome de la Mongolie intérieure (nord), a annoncé mercredi la société.

source
Encore un indice d'une future deterioration des relations internationales, à savoir la Chine a 80% des reserves de terres rares...

Hyperpuissance : un américain sur huit et un enfant sur cinq dépendent de l’aide alimentaire
37 million - received emergency food help last year, up 46% from 2005, the nation’s largest hunger-relief group reports today.

Children are hit particularly hard, according to the report by Feeding America, a network of 203 food banks nationwide. One in five children, 14 million, received food from soup kitchens, food pantries and other agencies, up from 9 million in 2005, the year of the group’s last major survey.

"This is a crisis," says Vicki Escarra, president of Feeding America. "People need to understand that this is America, and we’re seeing this kind of need." She says the report is her group’s most comprehensive study on emergency food distribution.

Usa today
1 américain sur 8 et 1 enfant sur 5 ne peuvent plus vivre dignement aux États Unis, elle est belle la première puissance mondiale...



http://fonzibrain.wordpress.com/2010/02/10/quelques-breves-de-contre-info-assez-flippant-niveau-perspective

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche