Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 11:59

 

 

Voilà ce qu’on ne vous dit ni dans les médias de masse, ni dans les séries américaines, ce à quoi vous échappez! Pour bien comprendre ce qu’il va se passer en Europe, il faut aussi regarder du côté des États-Unis ou la situation est cataclysmique, sans dramatiser les faits ni user de grandes formules, l’enfer n’est finalement pas si loin! Quand une ville n’a plus d’argent, un état n’a pas le budget, voilà ce qu’il se passe! En premier lieu dans l’article, la ville de Detroit dont nous n’avons pas parlé depuis longtemps, vous pouvez relire l’article relatif à cette ville ici, la situation a beaucoup empiré depuis, la ville n’est même plus moribonde, elle a atteint un stade tristement avancé de décrépitude!


http://blog.lefigaro.fr/transamerica/2010/05/07/detroit-packard-plant-20080815-171843.jpg

Detroit, Michigan

Dans la ville de Detroit aujourd’hui, il ya plus de 33.000 maisons abandonnées, 70 écoles sont fermées en permanence, le maire veut raser un quart de la ville et vous pouvez littéralement acheter une maison pour un dollar dans le pire des zones.

Au cours de la période de prospérité des années 1950, Detroit était une métropole très vivante d’environ 2 millions de personnes, mais aujourd’hui, la population actuelle est inférieure à la moitié. La ville de Detroit qui fut un brillant exemple de la classe moyenne en Amérique, est maintenant un cloaque de pourriture du déclin économique et elle a effectivement vu sa population décliner de 25 pour cent au cours de la décennie qui vient de se terminer. Selon le US Census Bureau, Detroit a perdu un résident toutes les 22 minutes entre les années 2000 et 2010.

 Alors pourquoi les gens quittent-ils Detroit si rapidement?

Il n’ya tout simplement pas d’emplois.

Au plus fort de la crise économique, le maire de Detroit a admis que le taux « officiel » du chômage à Detroit était d’environ 27 pour cent, le taux « réel » de chômage dans sa ville est en fait de 50 pour cent.

Comme il n’y a pas assez d’emplois, cela signifie aussi qu’il n’y a pas assezd’argent issu des impôts dans les rentrées financières de la ville de Detroit, du coup la ville est essentiellement insolvable sur ce point.

Les fonctionnaires de Detroit tentent de mettre en œuvre certaines mesures d’austérité dans une tentative désespérée pour avoir les finances de la ville sous contrôle.

Par exemple, l’État du Michigan a récemment approuvé un plan qui permettrait d’arrêter près de la moitié des écoles publiques à Detroit. Dans le cadre du plan, 70 écoles seront fermées et 72 continueront à fonctionner.

Il a été estimé que les autres écoles publiques ont des classes de 60 élèves.

Le maire de Detroit Dave Bing veut aussi priver 20 pour cent de la ville entière de la police et des services de ramassage d’ordures pour économiser de l’argent.

Essentiellement, cela signifierait l’abandon de 20 pour cent de la ville de Détroit aux gangs et aux sans-abri.

Le maire de Detroit a également discuté d’un plan dans lequel les autorités raseraient au bulldozer un quart de la ville afin d’économiser de l’argent sur les services.

Donc, avec tout cela se passe, est Detroit un endroit agréable à vivre à ce point?

Pas du tout.

Aujourd’hui, Detroit est considéré comme la troisième ville la plus violente aux États-Unis.

En fait, le niveau de crime est tellement mauvais et les citoyens sont tellement frustrés par le manque d’assistance de la part de la police qu’ils ont formé leurs propres organisations de lutte contre le crime. Un groupe, connu sous le nom « Detroit 300″, a été formé après qu’une femme de 90 ans sur côté nord-ouest ait été brutalement violée en août.

Si vous voulez savoir ce à quoi l’avenir de l’Amérique ressemble, il suffit de prendre quelques heures de conduite et de passer par Detroit pendant un petit moment. Mais s’il vous plaît ne le faites que pendant la journée, ne pas le faire la nuit. Detroit n’est plus un endroit sur et vous ne pouvez pas compter sur la police pour vous aider en temps opportun.

Detroit était autrefois l’une des plus grandes villes dans le monde.

Mais aujourd’hui, il est un lieu absolument infernal.

 

 

Camden, New Jersey

Donc, il y a-t-il des lieux en Amérique qui est pire que Detroit?

Eh bien, beaucoup nommerait Camden, New Jersey.

Il ya plusieurs années, Camden a effectivement été vigoureuse et prospère. Mais aujourd’hui, la ville de Camden est connu comme « la deuxième ville la plus dangereuse d’Amérique».

Dans un article récent intitulé « City of Ruins», Chris Hedges a fait un travail incroyable de documentation sur le déclin horrible de Camden. Hedges estime que le taux réel de chômage en Camden se situe autour de 30 à 40 pour cent, et il donne l’impression que personne ayant un peu de bon sens ne voudrait y vivre maintenant ….

Camden est l’endroit où les rejetés comme les déchets humains sont sous-évalués. Une station d’épuration tentaculaire de traitement sur quarante acres de terre riveraine traite 58,000,000 gallons (219 553 883 litres) d’eaux usées par jour pour le comté de Camden. La puanteur des eaux usées s’attarde dans les rues. Il ya un énorme  incinérateur de déchets ménagers qui libère de la combustion des nuages ​​toxiques, une prison, une usine de ciment massive et les montagnes de ferraille dans une déchiqueteuse géante. La ville est marquée par plusieurs milliers de maisons alignées en décomposition, abandonnée; les restes squelettiques de fabriques de briques sans fenêtres et les stations de gaz vidé; ont envahi les terrains vagues remplis d’ordures et de vieux pneus, négligés, les cimetières remplis de mauvaises herbes et les devantures de magasins barricadées.

Les gangs sont entrés dans le vide béant laissé par l’industrie à Camden aujourd’hui, la drogue et la prostitution sont deux des entreprises viables seulement, en particulier pour ceux qui ne peuvent trouver un emploi ailleurs. Voici comment Hedges décrit l’état actuel des choses … ..

Il ya peut-être une centaine de marchés de la drogue en plein air, la plupart dirigées par des gangs comme les Bloods, les Latin Kings, Los Nieto et MS-13. Des groupes de jeunes hommes en vestes de cuir noir et pulls baggy vendent de la mauvaises herbes et du crack aux clients dont beaucoup viennent de la banlieue. Le commerce de la drogue est une des rares entreprise florissante de la ville. Une arme, selon la police, n’est jamais cachée à plus de quelques mètres du lieu de vente, le plus souvent caché derrière une poubelle, dans l’herbe ou sur une véranda.

Mais avant de commencer à juger Camden comme étant un endroit horrible à vivre, il est important de réaliser que ce qu’il se passe dans les collectivités peut aller d’un extrême à l’autre. Partout les industries des États-Unis s’en vont et une profonde décadence sociale s’impose.

Même les criminels de Camden sont en difficulté. Les choses vont tellement mal dans Camden, que même les trafiquants de drogue ne dépensent plus leur argent.

Alors, où est la police?

Malheureusement, il ya très peu d’argent pour la police. Les autorités de Camden ont récemment décidé à licencier la moitié de la force de police de la ville.

Alors maintenant, les bandes et les trafiquants de drogue ont plus d’espace pour opérer.

Malheureusement, ce n’est pas seulement le cas dans Camden, cela se passe de partout dans le New Jersey.

Les 315 municipalités du New Jersey State police de l’Union ont récemment été interrogées, plus de la moitié ont indiqué qu’ils avaient l’intention de licencier des agents de police.

Alors pourquoi le gouvernement ne les aide pas?

Eh bien, l’état du New Jersey est en si mauvais état qu’ils sont encore confrontés à un déficit du budget de 10 milliards de dollars pour cette année, même après la coupe d’un milliard de dollars sur le budget de l’éducation et le licenciement des milliers d’enseignants.

Le New Jersey a aussi 46 milliards de dollars en engagements de retraite non financés et 65 milliards de dollars en passif non capitalisé des soins de santé. Personne ne sait vraiment comment le New Jersey va pouvoir répondre à ces obligations.

Pendant ce temps, des villes comme Camden pourrissent un peu plus chaque jour.

 

 

La Nouvelle-Orléans, Louisiane

La Nouvelle-Orléans avait une économie en grande difficulté avant même que l’ouragan Katrina ne frappé en 2005, mais cet événement a tout changé. Presque 6 ans ont passé, et pratiquement toute la région est encore à l’état de zone sinistrée.

La Nouvelle-Orléans a définitivement perdu 29% de sa population après l’ouragan Katrina. Il ya de nombreuses régions de la Nouvelle-Orléans qui semblent toujours comme si elles venaient d’être bombardés.

21,5 pour cent de toutes les maisons à la Nouvelle Orléans, en Louisiane sont actuellement vacantes. Beaucoup de ces maisons ne seront jamais habitée à nouveau.

Ce qui a empiré les choses pour la Nouvelle-Orléans (et pour les résidents tout au long de la côte du Golfe), c’est la marée noire de BP l’an dernier. Les infos ordinaires ne parle plus de la marée noire, mais ceux qui vivent dans la région doivent faire face à les effets chaque jour (note de Benji: voir ici).

Certaines des industries dans la région du Golfe commençaient à peine à se remettre de l’ouragan Katrina, mais le déversement de pétrole de BP a mit un terme à cela.

Avant la marée noire, la Louisiane a produit plus de poisson et fruits de mer que partout ailleurs aux États-Unis, sauf pour l’Alaska. Maintenant, l’industrie des fruits de mer a été complètement dévastée. Il a été estimé que le coût de la marée noire BP sur l’industrie de la pêche en Louisiane pourrait dépasser 3 milliards de dollars.

sic…
Aujourd’hui, la Nouvelle-Orléans est la 13ème ville la plus violente d’Amérique. C’est en fait une amélioration. Avant Katrina la Nouvelle-Orléans était encore plus violente.

sic…

C’est presque comme si il ya des centaines de milliers de personnes oubliées par le temps. Dans certaines zones rurales le long de la côte du golfe de la pauvreté est absolument hallucinante. Il ya très peu d’emplois et il ya très peu d’espoir. Pendant ce temps, un grand nombre de personnes dans la région continuent de tomber malade en les dispersants toxiques utilisés pour nettoyer les déversements d’hydrocarbures.

Espérons que nous ne voyons pas une autre catastrophe majeure dans le golfe du Mexique dans un avenir proche. Dans l’état actuel des choses, il va falloir des décennies pour cette région à se remettre complètement.

 

 

Vallejo, en Californie (et pratiquement le reste de l’État de la Californie)

Presque tout l’État de Californie est une zone de désastre économique. Les mesures d’austérité sont mises en œuvre ville après ville, les recettes fiscales ont piqué du nez.

Ce qui suit est un extrait à partir d’un article récent du New York Times qui décrit le plan d’austérité brutale qui a été mit en œuvre à Vallejo, en Californie ….

Vallejo est encore en faillite. La police est passée de 153 agents à 92. Il est demandé que toute les crimes les plus graves restent sans réponse. Les résidents qui se plaignent de prostituées ou des vandales doivent remplir un formulaire. Trois casernes de pompiers de la ville ont été fermées. L’été dernier, un incendie a ravagé une maison dans l’un des meilleurs quartiers de la ville, l’un des camions de pompiers est venu d’une autre ville, 15 miles (21km environ). Est-ce l’avenir de l’Amérique?

Malheureusement, c’est ce à quoi l’avenir de l’Amérique va ressembler. Les services publics sont réduit dans toute la nation en raison du budget qui se fissure de toutes parts.

A part s’il ya une reprise importante des emplois, la situation en Californie va continuer à dégénérer. La vérité est que l’état de Californie a besoin de millions de dollars et de millions de nouveaux emplois pour en revenir à la «normale». Par exemple, vers la fin de l’année dernière il a été signalé que 24,3 pour cent des habitants de El Centro, en Californie, étaient au chômage. Depuis la fin de l’année dernière, le nombre de chômeurs dans l’État de Californie a été à peu près équivalent à l’ensemble de la population du Nevada, du New Hampshire et du Vermont combinés.

Les entreprises ferment leurs portes en Californie à un rythme étonnant. À un moment donné l’année dernière il a été signalé que dans la région de Sacramento, en Californie, il y a eu 1 sixième des entreprises qui fermaient.

En conséquence de tout cela, les prix des maisons dans de nombreux coins de la Californie ont complètement chuté. Par exemple, une maison moyenne à Merced, en Californie, a diminué en valeur de 63 pour cent au cours des quatre dernières années.

sic…

Malheureusement, il ne devrait pas y avoir le moindre rétablissement. Forbes a récemment dressé une liste intitulée « Les villes où l’économie peut s’aggraver« .

Six des sept premières places ont été attribuées à diverses villes de Californie.

La Californie est en train de devenir un endroit très effrayant. Lorsque vous combinez taux de chômage élevé de l’immigration illégale incontrôlée ce que vous obtenez est la pauvreté généralisée.

20 pour cent des résidents du comté de Los Angeles reçoivent maintenant une aide publique sous une forme ou une autre, le nombre d’enfants qui sont considérés comme ayant besoin d’assistance publique est vraiment effrayant.

Incroyablement, 60 pour cent de tous les élèves fréquentant les écoles publiques de Californie ont maintenant droit aux repas scolaires gratuits ou à prix réduit.

La pauvreté et l’immigration illégale ont également provoqué une crise de santé considérable de soins dans l’état. Les hordes d’étrangers en situation irrégulière en profitant  des soins médicaux libres dans les salles d’urgence des hôpitaux ont ruiné des dizaines d’hôpitaux à travers l’état de Californie. Suite à cela, l’état de Californie se classe maintenant bon dernier sur les 50 Etats en ce qui concerne le nombre de salles d’urgence par million d’habitants.

sic…
À l’heure actuelle en Californie a également un énorme problème avec les gangs. La violence des gangs en Amérique devient totalement hors de contrôle. Selon les autorités, il ya maintenant plus de 1 millions de membres de gangs criminels qui opèrent à l’intérieur du pays, et ces gangs sont responsables de jusqu’à 80% des crimes violents commis aux États-Unis chaque année.

Mais au lieu de tenter de monter en puissance pour combattre le crime et la lutte contre l’immigration illégale, les forces de police de toute la Californie sont réduits.

Par exemple, en raison de compressions budgétaires et des licenciements extrême dans la police, à Oakland, en Californie, le chef de la police Anthony Batts a annoncé qu’il y avait un certain nombre de crimes que son ministère ne sera tout simplement plus en mesure de répondre à cause du manque de ressources. Voici une liste partielle des crimes auxquels les policiers d’Oakland ne répondront plus:

  • cambriolage
  • le vol
  • détournement de fonds
  • Vol de grande envergure
  • Vol de chien
  • le vol d’identité
  • de faux renseignements à un agent de la paix
  • inscription comme délinquant sexuel ou incendiaire criminel
  • dépotoir de déchets ou de matières repoussantes
  • la musique forte
  • possession des faux billets
  • délit de grivèlerie
  • extorsion d’argent avec de faux chèques
  • utilisation frauduleuse de cartes d’accès
  • vol de plaque d’immatriculation
  • détournement de fonds par un employé
  • extorsion
  • tentative d’extorsion
  • tromperie sur la personne
  • attaque de ligne électrique ou de téléphone
  • piratage d’une ligne d’alimentation électrique
  • piratage de la TV par câble
  • vandalisme

Non pas que Oakland n’ait pas déjà été un gâchis avant tout cela, mais maintenant, combien de temps pensez-vous qu’il y aura avant que le chaos total et l’anarchie règne dans les rues d’Oakland?

Aujourd’hui, Oakland est considéré comme la 5ème ville la plus violente aux États-Unis.

sic…

Article complet sur theeconomiccollapseblog.com Traduit par Benji

Certains pays sont pointés du doigt comme la Grèce, l’Irlande, L’Espagne, mais aux États-Unis la situation est pire. Quand à la France, ce pays qui m’a vu grandir, cela se présente très très mal, les retraites repoussées, l’UMP qui veut réduire le nombre de fonctionnaires de 80%, la poste qui licencie en masse, le domaine hospitalier idem, la gendarmerie et la police n’échappent pas à la règle, des milices privées étant envisagées depuis longtemps déjà, des militaires prêts à intervenir en cas de crise majeure dans le pays, et j’en passe…

Alors, les médias vous ont-il dit tout cela? Non, il faut avant tout être rassurants, donner les infos au compte-goutte et mettre en avant le « plus importants » pour le mouton moyen, le football, les prochaines vacances, le printemps, etc…..

 

 

L'enfer américain

 

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/04/25/lenfer-americain/

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche