Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 00:49

 

   Sh
 Le classement des meilleures ventes politiques d’Amazon, premier vendeur de livres en ligne, donne une indication assez nette de la rupture entre les prescripteurs de livres politiques des médias dominants, et le public qui s’intéresse à des auteurs en dissidence avec le prêt-à-penser.

A rebours du prêt-à-penser euro-fédéraliste et atlantiste, l’essai d’Alain Soral — Comprendre l’empire : Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ? — se hisse à la quatrième place, malgré une couverture médiatique nulle hormis un « Ce soir ou jamais », l’émission tardive de Taddei. Son appel à un retour aux cadres nationaux face au mondialisme niveleur et à une contre-balance de l’influence américaine, rencontre un écho certain auprès d’une partie de l’opinion attachée à la souveraineté nationale. Le livre bénéficie d’une excellente distribution en librairie, jusque dans les Relay des gares et aéroports.

A rebours du prêt-à-penser monétaire, l’essai du député Nicolas-Dupont-Aignan, candidat déclaré à la présidentielle L’euro, les banquiers et la mondialisation : L’arnaque du siècle — se hisse à la septième place  devant le Vrai roman de Dominique Strauss-Khan !

Le succès du livre inquiète à tel point que « NDA » a été déprogrammé du Grand journal (Canal+) et de Semaine critique (France2), la rupture de stock du premier tirage moins d’un mois après sa parution devant y être pour quelque chose…taillé pour être populaire, le livre du président de Debout La République est effectivement pensé pour : un format très léger de 150 pages en gros caractères, des courts chapîtres passant vite (malheureusement) sur des sujets tels que l’inflation, la compétitivité, l’euro divergeance économique, qui méritaient des démonstrations beaucoup plus etayées.

Le succès du livre tient surtout à l’accusation centrale de NDA contre un conflit d’intérêt logé dans le comité stratégique de l’Agence France Trésor, constitué de membres éminents de grandes banques ayant pour responsabilité de trouver des financements (pour notre dette) dans des produits exclusivement…bancaires. Autre intérêt du livre, un bon rafraichissement de mémoire sur la date historique du 2 janvier 1973 où le parlement français a abdiqué le pouvoir de création monétaire de la Banque de France au profit des banques, renforcé par les traités de Maastricht ( « Munich social » selon Philippe Séguin pourtant loué par Fillon lors d’un récent colloque à sa mémoire…) et de Lisbonne, aboutissant à ce que les Etats se financent aurpès des banques à des taux bien supérieurs (environ 3%) qu’elles mêmes bénéficient auprès de la BCE (environ 1%). Le différentiel représentant une manne financière assez indécente pour le peuple qui supporte ce cadeau fait aux banques…

 

 

suite ici :

 

http://www.enquete-debat.fr/archives/la-dissidence-politique-caracole-sur-amazon

 

Julien Grosso, pour Enquête et Débat

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche