Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 06:48

http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article11

 

Mobilisation

Par Sophie Chapelle (22 mars 2011)

 

 

Une décision judiciaire a confirmé le 21 février l’interdiction d’épandage de pesticides à proximité de Urquiza, une zone urbaine dans la province de Santa Fe (Argentine). Il s’agit du premier cas argentin d’interdiction d’épandage pour raisons sanitaires, alors que les plaintes des riverains liées aux pesticides s’entassent par centaines dans les tribunaux. Désormais, l’épandage terrestre devra être effectué au moins à 800 mètres du quartier de Urquiza, et à 1.500 mètres en cas d’épandage aérien. Cette décision s’appuie sur le principe de précaution, dans un pays qui a fait de la culture intensive de soja le pilier de son modèle agricole. En septembre, Basta ! relayait l’étude de chercheurs argentins révélant les malformations du cerveau générées par l’utilisation du glyphosate, matière active de pesticide.

Un premier jugement a été rendu en mars 2009 par le tribunal de Santa Fe ordonnant la suspension immédiate de l’épandage aérien à proximité des zones urbaines. Un jugement confirmé en deuxième instance, au grand dam des producteurs de soja, de la municipalité et du gouvernement provincial qui avaient fait appel. La Cour d’appel a également ordonné au gouvernement de Santa Fe de démontrer la non-nocivité pour la santé des produits chimiques. La charge de la preuve incombe désormais à ceux qui utilisent les pesticides.

Cette décision fera jurisprudence. Elle s’inscrit dans une large mobilisation des communautés locales contre l’expansion des cultures de soja transgénique et l’usage irrationnel des pesticides qui en découle. À Santa Fe, la campagne « Stop à l’épandage » implique aujourd’hui plus de 70 villages. Le Centre de Protection de la nature, actif dans cette campagne et partie civile au procès, s’organise pour demander l’interdiction d’épandage dans les 300 villages concernés à Santa Fe. En France, la Semaine pour les alternatives aux pesticides a débuté le 20 mars.

Sophie Chapelle

Lire aussi :

 

 

http://www.bastamag.net/article1475.html

 

 

http://www.lesmotsontunsens.com/l-epandage-de-pesticides-interdit-a-proximite-d-une-ville-en-argentine-10114

 

A lire également :

 

L'Argentine, son soja OGM et ses problèmes sanitaires...

Un soja OGM, tolérant à l’herbicide « Roundup », couvre la moitié des terres du pays et l’usage de cet herbicide pose des problèmes sanitaires de plus en plus aigus.

«Dans cette maison, cancer des intestins. Dans celle-ci, tumeurs au cerveau. Là, un cas de leucémie. À côté, encore un cancer… Et là, de nouveau leucémie. » La litanie de Sofia Gatica fait froid dans le dos. Cette femme de 42 ans habite à Ituzaingo Anexo, une banlieue de la ville de Cordoba, à 700 km au nord-ouest de Buenos Aires (Argentine ). Sur 5 000 habitants, plus de 200 cas de cancers ont été recensés.

 [Article complet : la-croix.com]

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche