Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 12:59

 

L’Espagne passe sous la tutelle de la TROIKA… un pays de plus

La crise poursuit sa chute de dominos. Mariano Rajoy, à la tête du gouvernement espagnol, promettait de maintenir l’indépendance de l’Espagne et de ne pas permettre à Bruxelles de rejouer le scénario grec avec lui. Il assurait que les fonds viendraient d’Europe sans aucune contrepartie.

 

Eh bien, les Espagnols apprennent que si Madrid va recevoir  30 milliards d’euros pour recapitaliser les banques espagnoles, il va falloir relever la TVA, faire travailler plus les fonctionnaires et réduire les salaires des banquiers.

 

Une austérité qui, bien sûr, n’a rien à voir avec tout processus de tutelle.

 

Pourtant, les mesures que le gouvernement espagnol va annoncer ressemblent à s’y méprendre à celles dictées aux pays européens placés sous tutelle internationale (Grèce, Portugal, Irlande).

 


La tactique politicienne consiste à faire croire au citoyen que le gouvernement espagnol, en toute indépendance, a décidé cette cure d’austérité de son plein gré ! Quid des visites de la Troïka (FMI, BCE, Commission européenne) ?

 

Et pour finir, Madrid va bien perdre le contrôle de la régulation de ses propres banques…


On voit donc l’intérêt de cette crise chirurgicale pour le moment sous contrôle : pousser les Etats nationaux à accepter de plus en plus d’intervention supranationale dans le domaine macro-économique ; la perte graduelle de toute souveraineté nationale.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche