Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 21:20

Un sujet intéressant, original, mais sur lecape,

un site réputé pour son sionisme militant.

Texte partisan, engagé, donc (eva)

 

 

L’infiltration de l’Iran en Afrique - Jacques Neriah
13/04/2011
Jacques Neriah  |  Général

 

• Depuis la révolution islamique du mois de mars 1979, l’Iran s'est beaucoup investi dans le renforcement des liens diplomatiques, économiques, et sécuritaires avec les pays d’Afrique de l'Ouest, notamment avec le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, et le Nigeria. 

• En dépit du fait que le Sénégal est traditionnellement un pays musulman sunnite, de nombreux membres du clergé shiite libanais se sont installés dans le pays pour propager le shiisme. En 2003, le Président sénégalais, Abdoulaye Wade, a même autorisé la création d’une école en langue persane ainsi qu'un hawza shiite (séminaire islamique traditionnel) à l’Université de Dakar.

• Au Nigeria, plus de la  moitié de la population pratique l’Islam. En juillet 2009, au cours de sa visite au Nigeria, le Président iranien Ahmadinejad a rencontré les oulémas nigérians (érudits musulmans religieux) et a été reçu en grande pompe et avec enthousiasme dans les rues de la capitale Abuja.
• Un an  plus tard, en juillet 2010, les autorités nigérianes ont découvert dans le port maritime de Lagos des armes et des munitions dans l'enceinte d'un navire iranien venu de Bandar Abbas. Dépêché à Lagos, le ministre iranien des Affaires étrangères, Motaki, a affirmé aux autorités locales qu’il s'agissait d'une erreur et que la destination des armes était la Gambie. Le Sénégal avait accusé la Gambie d’avoir fourni des armes aux forces anti-gouvernementales, en particulier au mouvement des forces démocratiques de la Casamance situées au sud du Sénégal.

• Sayyed Akbar Tabatabi, commandant local de la brigade el Qouds, branche de la Garde révolutionnaire iranienne, celle qui est accusée entre autres d’exporter la révolution islamique, a trouvé refuge dans l’avion qui ramena  Motaki à Téhéran.

Le 23 février 2011, le Sénégal a coupé ses relations diplomatiques avec l’Iran. Cette affaire a mis en évidence l'échec des services de renseignements iraniens.

L’objectif des Iraniens est clair : obtenir le soutien politique des pays africains et obtenir leur appui dans leur programme nucléaire, au sein de tous les forums internationaux.

En dépit du fait que la Mauritanie a été un allié proche de l’Iran dans la région sub-sahélienne de l’Afrique, les relations de l’Iran avec le Sénégal furent les plus importantes en Afrique de l’Ouest. Le Président Sénégalais Abdoulaye Wade s’est rendu à six reprises à Téhéran et son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad a effectué trois visites à Dakar.

Les liens sénégalo-iraniens furent développés dans tous les domaines bilatéraux notamment dans la défense, et sur le plan politique et commercial, mais également dans les affaires culturelles et religieuses.

Contrairement au Sénégal, qui joue un rôle non négligeable parmi les pays africains francophones et bénéficie d’un statut important dans les forums internationaux, la situation de la Gambie est différente du point de vue de l’Iran. Les liens iraniens se sont développés après le coup d’Etat militaire  et un contrat de 2 milliards de dollars a été signé pour l’exportation de véhicules iraniens. En 2006, le président iranien a été l’invité d’honneur du sommet de l’Union africaine réuni en Gambie.

Le Nigeria est le pays le plus peuplé de l’Afrique. Il  pratique l’Islam et  il est le cinquième  fournisseur de pétrole notamment des Etats-Unis.
L’Iran a identifié le Nigeria comme puissance régionale qui pourrait servir ses intérêts en Afrique et fournir un support international dans les forums internationaux. Les liens économiques entre les deux pays ont été forgés depuis les années 90 et se sont développés  dans tous les domaines après la visite du Président iranien Khatami en 2005.

L’activité islamique n’est pas un phénomène nouveau au Nigeria et remonte aux années 60. L’Arabie saoudite qui était derrière le financement et l’instruction des différents groupes islamiques cède le pas aux Iraniens shiites et aux Frères musulmans. 

Actuellement, il existe de nombreux groupes islamistes armés qui combattent contre le gouvernement nigérian dans le but de déstabiliser l’Etat et à adopter un régime islamiste. Douze des trente-six Etats qui composent la fédération nigériane ont déjà introduit la loi de la Sharia. Les Etats musulmans du nord du Nigeria ont été transformés en champ de bataille entre groupes armés et nombreux sont parmi les combattants originaires  du Tchad,  d’Algérie et même d’Afghanistan.

Enfin, rappelons qu’au mois de mars 2011, des commandos de la marine israélienne ont arraisonné  le navire Victoria en route vers El Arish. Il transportait des armes d’Iran destinées au Hamas dans la bande de Gaza. Ce navire appartenait également à la même compagnie maritime impliquée dans le transfert d’armes découvertes au Nigeria.

Voir l’intégralité de l’article et ses références dans le site anglais du JCPA-CAPE.  

 

http://www.jcpa-lecape.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=336

 

 

lundi 29 novembre 2010

L'Iran perd des alliés africains

Suite de mes deux précédents billets sur l'Iran en Afrique (ICI et ICI).
La semaine dernière la Gambie a annoncé rompre ses relations avec l'Iran. Apparemment aucune explication n'a été avancé. Décision d'autant plus étonnante que les 2 pays s'étaient beaucoup rapprochés ces dernières années.

La récente saisie d'une cargaison d'armes par le Nigeria serait la cause de cette décision. Les carnets de navigation laissent à penser que cette cargaison étaient destinés à la Gambie. Le gouvernement aurait pris sa décision afin de "se dédouaner" dans cette affaire.
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait effectué, fin 2009, une visite en Gambie où l'Iran est impliqué dans de nombreux projets.
Rapelons également que le premier sommet Iran-Afrique, réunissait en septembre dernier les dirigeants du secteur public et privé de plus de 40 pays africains.

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Luttes d'influences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche