Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 20:21

retraites-la-fin--j.jpg

Retraites, il faut savoir commencer une grève

  Nous vivons ainsi dans cet environnement moral, où aucun calcul sordide, aucun déficit, réel ou inventé, ne nous feront renoncer à l’idée toute simple que nous avons tous droit à la santé, à l’éducation, à un salaire décent et à une retraite nous permettant de finir notre existence dans la dignité et pas dans l’indigence.

Cette idée n’est pas celle d’un dangereux anarchiste, elle est encore inscrite, pour combien de temps encore, dans nos programmes d’éducation civique, notre législation sociale et nos Constitutions.

Ces messieurs du COR (Conseil d’orientation sur les retraites) ont publié des centaines de pages pour nous prouver avec des calculs très savants que notre système de retraites était au bord de la faillite et qu’il fallait vite en finir avec tout cela.

Ces types sont tellement savants qu’ils peuvent vous calculer le PIB de la France dans 40 ans et le montant du déficit des caisses de retraites en 2050. On se demande seulement comment de si brillants esprits capables de connaitre l’état des finances de la France dans 40 ans n’ont pas vu venir la crise financière qui s’est abattue sur l’ Europe à une échéance de 15 jours et qui malheureusement pour eux a emporté tous leurs calculs.

Depuis 2 mois chacun de nous vivait avec le poids de ce déficit terrible de 40 milliards d’euros et voila qu’en 2 jours, sur un simple coup de fil d’Obama et une injonction du FMI,ces types trouvent 750 milliards au fond d’un chapeau, voila qu’en quelques jours de spéculation effrénée, des pays entiers sont mis à genoux, des milliers de milliards de dollars ou d’euros sont emportés par l’effondrement des Bourses mondiales.

Pour le dire de la manière la plus élégante et la moins offensante possible, leurs projets de réformes, leurs plans, leurs rapports, leurs centaines de pages écrites en vain pour nous convaincre, ils peuvent en faire des cocottes en papier ou en faire un usage beaucoup moins ludique, nous ne céderons pas un pouce de terrain sans combattre.

Ils le disent eux-mêmes, de plus en plus souvent et de plus en plus clairement, tous les sacrifices que l’on vous demande ne serviront à rien, le retard de l’âge de départ à la retraite, l’allongement de la durée de cotisation, le blocage ou la baisse des salaires, le licenciement ou le non recrutement de centaines de milliers de fonctionnaires…tout cela sera encore insuffisant au regard de la dette colossale des états, au regard du déficit de tous les comptes publics.

Nous le savons tous un petit peu, l’économie n’est pas seulement une science comptable et certains paramètres peuvent influencer les grandes décisions.

Disons le clairement, face à la grève générale ou une manifestation monstre à Paris pour la défense des retraites et des droits sociaux, leurs certitudes ne seraient plus si certaines et ils devraient retirer toutes leurs réformes comme ils l’ont fait en 1995 quand l’unité entre FO et la CGT a fait reculer Juppé et ouvert une crise politique au sommet de l’Etat.

Nous vivons dans cette situation incroyable où ceux qui devraient prendre la tête de la mobilisation contre la réforme des retraites font tout ce qui est en leur pouvoir pour s’opposer à toute mobilisation réelle.

Nous savons bien, nous le peuple de gauche, à quel point nos dirigeants sont lamentables, nous avons le triste monopole des traitres, des vendus, des mous et autres couilles molles, mais enfin sur une question aussi grave ils pourraient au moins faire un effort..

On dirait que toute grève, toute mobilisation n’est organisée qu’en ayant pris toutes les dispositions pour garantir la défaite, pour que jamais et en aucune circonstance toute la puissance sociale des salariés, des retraités, de la jeunesse, de toutes les forces vives de ce pays, ne puisse se rassembler et s”exprimer au grand jour.

Même les mots les plus courants ont perdu leur sens, ainsi une “intersyndicale s’est constituée qui regroupe la CGT, la FSU, l’Unsa et…la CFDT, qui dans tous ses appels, dans tous ses communiqués, ne revendique jamais le maintien des 40 années d’annuités pour une retraite à taux plein, le maintien du Code des pensions et du mode de calcul de la retraite des fonctionnaires, le départ à la retraite à 60 ans…avec une retraite complète.

Ainsi cette “intersyndicale” oppose un refus systématique aux différents appels de FO pour une grève générale interprofessionnelle franche, contre tout allongement de la durée de cotisation, contre toute remise en cause du droit à la retraite.

Thibault se cache derrière Chérèque comme Staline derrière sa moustache et au nom de l’unité avec la CFDT refuse la mobilisation massive sur des revendications claires qui pourrait soulever tout ce pays contre le plan meurtrier de Sarkozy et Fillion

Ainsi Mme Aubry et la direction du PS publient un document sur les retraites qui se veut une réponse à Sarkozy où il est affirmé que chacun pourra,s’il le souhaite partir à 60 ans... avec une retraite incomplète, où est affirmé le principe de la retraite individualisé, à la carte, ce qui ouvre la voie à la liquidation de toutes les garanties collectives.

Bien entendu cette politique interdit ou voudrait interdire toute mobilisation, elle prépare les plus grandes défaites dont avec le plus grand cynisme ils feront porter la responsabilité aux travailleurs.

Tout cela parait parfaitement au point, chacun joue son rôle et occupe sa place comme les deux mâchoire d’un piège qui devrait se refermer sur nous, mais nous le savons en politique tout est possible et le pire n’est jamais certain.

L’on peut toujours imaginer que des centaines de millions de travailleurs d’Europe se laissent déposséder de tous leurs droits, mais l’hypothèse est hautement improbable, malgré toute la bonne volonté des Papandréou, Zapatero et de tous les autres.

Visiblement l’Union européenne a tombé le masque et n’a plus rien à proposer que du sang, de la sueur et des larmes, tous ceux qui nous parlaient d’une Europe sociale et écologique, d’une aire de prospérité commune tiennent aujourd’hui le discours de la barbarie la plus ordinaire.

Ces gens nous ont amusé un peu avec le réchauffement climatique et autres babioles, mais tout cela a été emporté par la rigueur de l’hiver et la crise financière, il est probable que l’hostilité des peuples d’Europe à l’Union européenne sera le fait marquant de la prochaine période et que cette hostilité trouvera bien les moyens de s’exprimer, la vie trouve toujours son chemin…

A force de nous dire qu’il n’y a plus d’argent nous allons finir par les croire et par vouloir aller le chercher là où il est visiblement, certains trouveront plus raisonnable de faire rendre gorge à une poignée de capitalistes et de spéculateurs plutôt que de se laisser dépouiller de tout ce qu’ils ont.

Mes inclinations personnelles me pousseraient à lancer un mandat d’arrêt international contre ceux qui ont voulu mettre la Grèce et le Portugal à genoux, à se saisir de tous leurs biens et avoirs, mais il est d’autres solutions plus pacifiques comme la nationalisation des banques ou l’annulation de la dette.

Les Islandais qui sont connus comme des gens pacifiques et très peu ouverts au bolchévisme ont à 98% voté contre le remboursement de la Dette de leur pays, avec beaucoup de bon sens ils ont estimé qu’ils n’avaient aucune raison de se laisser saigner pour une poignée de bandits qui avaient spéculé contre leur pays...

Enfin, last but not least, qui que nous soyons, médecins, ouvriers, professeurs, paysans, infirmiers, cheminots, nous qui créons les richesses, soignons les gens ou éduquons les enfants, nous qui semons le grain ou faisons rouler les trains, nous avons tous un intérêt personnel à infliger une défaite salutaire à ces gens, nous avons tous un compte à régler avec ceux qui nous menacent dans notre vie sociale.

Nous sommes les derniers à croire que le monde ne peut pas se passer de nous, qu’il faudra bien toujours du pain chez le boulanger, un maitre devant les enfants et un postier pour amener le courrier, nous sommes en droit de nous demander quel genre de monde veulent construire ceux qui veulent se débarrasser de nous.

Quelques liens utiles pour comprendre et combattre

 

Jean Luc Mélenchon

Fondation Copernic

APPEL FO

PARTI DE GAUCHE

PARTI OUVRIER INDEPENDANT

JACQUES SAPIR SUR LA CRISE DE L EURO

 

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/retraites-il-faut-savoir-commencer-75415

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche