Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 22:07

Israël maintient un blocus sur Gaza depuis 3 ans. (Sipa)

 

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne

proposent un nouveau mécanisme de contrôle.

 

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne (UE), réunis lundi 14 juin à Luxembourg, s'apprêtent à presser Israël pour lever le blocus sur Gaza, qui dure depuis la prise de pouvoir du Hamas dans le territoire palestinien, en 2007.

Sur le même sujet

Dans un projet de communiqué, les ministres des Affaires étrangères des Vingt-sept jugent que le siège militaire de la bande de Gaza est "inacceptable et contraire à l'effet recherché du point de vue de la sécurité d'Israël".

L'UE y réaffirme également son adhésion à la déclaration du Conseil de sécurité de l'Onu exigeant une enquête "crédible et impartiale" après l'abordage sanglant le 31 mai par la marine israélienne d'une flottille d'aide qui avait tenté de briser le blocus maritime de Gaza. Neuf militants pro-palestiniens de nationalité turque avaient été tués.

Cependant, les ministres des Affaires étrangères demanderont que l'enquête soit "indépendante", contrairement aux Etats-Unis qui en avaient obtenu le retrait afin de ne pas stigmatiser Israël.

L'UE propose enfin ses services pour la mise en place d'un nouveau mécanisme de contrôle terrestre et maritime des importations et exportations de Gaza permettant un approvisionnement régulier des 1,5 million d'habitants, tout en assurant le filtrage des éventuelles fournitures d'armes.

 

Deux ans pour aboutir à une solution

Dans un texte commun publié vendredi par plusieurs journaux européens, les ministres des Affaires étrangères français, italien et espagnol appellent Israël à passer d'une "logique d'interdiction d'approvisionnement à Gaza, sauf exception, à une logique d'autorisation générale sauf produits interdits".

"Nous proposons que des inspections soutenues et financées par l'UE soient mises en place, dans des conditions acceptables par tous, afin de s'assurer que les cargaisons à destination de Gaza ne contiennent pas d'armes ou d'explosifs", écrivent Bernard Kouchner, Franco Frattini et Miguel Angel Moratinos.

Conformément aux exigences du Conseil de sécurité des Nations Unies, les Vingt-sept appelleront, dans le projet de communiqué, à "un changement de politique conduisant à un flux sans entraves des personnes, des marchandises commerciales et de l'aide humanitaire". Tout en affirmant à nouveau leur adhésion au principe d'une coexistence pacifique de deux Etats, ce qui implique d'accélérer les efforts de réconciliation entre le Fatah et le Hamas.

Les Vingt-sept se donnent enfin deux ans pour aboutir à une solution régionale globale qui impliquerait aussi un règlement des contentieux entre Israël et la Syrie, et entre l'Etat juif et le Liban.

 

(Nouvelobs.com avec AP)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/monde/20100611.OBS5377/l-ue-compte-faire-pression-sur-israel-pour-lever-le-blocus-sur-gaza.html

 

 

Ô Israël, ton pouvoir est devenu fou !
Réveille-toi avant que la haine
Des peuples ne se déchaîne !
Chasse les déments qui te gouvernent !

  Tuer des innocents, ces âmes humanitaires,
Appelle contre toi le mépris et le sang.
Ne le comprends-tu pas ?
Es-tu devenu tellement aveugle ?
Ton orgueil est-il tel que tu crois encore
Que ton Dieu, cette fois, te pardonnera ?

En ce monde de malades mentaux,
Tu trouveras toujours quelques
Soutiens et complices.
Mais que valent-ils ces politiciens
Qui ferment les yeux devant l’odieux ?

Tu crois encore que le massacre,
L’abomination que les tiens
Ont subi au temps des nazis,
Justifie tes propres crimes d’aujourd’hui.
Jamais, le sang versé
N’absout, aux yeux de la raison,
Le massacre des vies innocentes,
Palestiniennes ou d’ailleurs.

Il fut un temps où beaucoup t’aimaient,
Tenaient à te protéger pour qu’enfin,
Tu connaisses la paix…
Mais, plus que jamais, à ton tour,
Tu es devenu le bourreau
Sans cœur ni âme,
Sans conscience et sans valeur.

Quitte les rives de la folie
Avant que la haine suscitée
Par ton État démentiel
Ne finisse par ravager
Ton âme et ton cœur !

Il n’est plus temps d’attendre,
Les peuples te jugent !
Le sang versé crie vengeance !
Des profondeurs de la terre,
Hurlent les âmes sacrifiées
Sur l’autel de tes psychoses

 

© Jean Dornac
Paris, le 31 mai 2010

(Illustration © Caïn et Abel - Pietro Novelli)

blog.francetv.fr

Altermonde sans frontière
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-crime-de-guerre-51993032.html

 

 

 

ommuniqué de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Israël : un risque majeur pour la paix !



Le crime de guerre perpétré froidement par les dirigeants israéliens contre la pacifique « Flottille de la liberté » a provoqué dans l’opinion publique mondiale une large et ferme condamnation et une volonté affirmée de mettre un terme à l’impunité dont bénéficie ce seul Etat sur la planète.

Les capitales ont réagi diversement mais convergent vers deux idées centrales et décisives :

1. Il faut mettre d’urgence en place une Commission d’enquête internationale indépendante, sous l’égide de l’ONU, pour faire toute la lumière sur cet acte barbare qui a provoqué la mort de 9 personnes et fait plusieurs dizaines de victimes afin de tirer les conclusions qui s’imposent ;

2. Il faut lever absolument et au plus vite l’insupportable blocus de Gaza qui est illégal et totalement inhumain.

 

Isolés, les dirigeants israéliens refusent obstinément ces deux exigences légitimes. Ils se cramponnent dans une posture de défi insolent de toute la planète qui provoque, inclus dans la société israélienne, des tensions dans la région et la mise en place d’initiatives citoyennes pour les contraindre à entendre raison, c’est-à-dire le droit.

 

C’est parce qu’aucune action n’est entreprise par la communauté des Etats, à commencer par les membres de l’UE, pour contraindre Israël à lever le blocus conformément à ce à quoi appelle le droit international que le « Croissant rouge » iranien, à son tour, a décidé d’envoyer plusieurs bateaux à Gaza. Et dans le contexte géopolitique actuel un scénario à l’encontre de ces bateaux, tel que celui qui s’est produit contre la « Flottille de la liberté » le 31 mai à l’aube, aurait, chacun le comprend, des conséquences tragiques, et ce pour toute la région. Il y a un vrai risque d’escalade.

 

Il y a donc urgence absolue à affronter la question.

C’est impossible que la « communauté internationale », qui dispose de tous les moyens, n’impose pas, urgemment, la levée du blocus de Gaza. Il en va du sort de 1.500.000 Gazaouis mais aussi de la paix.

 

Pour avoir toujours dit que l’épicentre du devenir planétaire était le conflit israélo-palestinien, l’AFPS appelle le gouvernement français à se hisser au niveau des enjeux et de ses responsabilités actuels. Il l’appelle à prendre des mesures audacieuses allant dans ce sens avec ses alliés européens et américains. Le Conseil de sécurité doit prendre les mesures et les imposer pour éviter le pire.

L’AFPS appelle l’opinion publique et les « politiques » français agir en ce sens pour imposer des mesures à la hauteur de la situation. La levée du blocus est la seule voie possible pour éviter le pire : il y a urgence de la réaliser.

Bureau national de l’AFPS, le 8 juin 2010

 

http://www.france-palestine.org/article14987.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Populations sinistrées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche