Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 05:53

Trader Noé – Analyse du 7 octobre 2011

Après avoir franchi la première des résistances à 2950 points, le Future CAC 40 a atteint hier soir son second objectif donné avant hier (la zone des 3090-3095 points).
Désormais, si l’indice a assez de force pour franchir les 3110 points, alors il pourrait se rapprocher des 3240-3250 points.

Un tel rebond technique ne remet rien en cause, la tendance de fond reste et restera baissière quoi qu’il arrive.

Sur le court terme, nous serons fixés rapidement car l’indice E-mini SP 500 pourrait donner le sens. Actuellement, l’indice est proche de la résistance pivot des 1160 points. Si celui-ci parvenait à franchir ce niveau en restant au-dessus, alors il pourrait regagner notre fameuse zone de résistance à 1210-1230 points.

Restons aussi sur terre, dans une tendance de fond très baissière, seuls les day traders peuvent agir.  Des mauvais résultats et les effets d’annonce peuvent pleuvoir…

Surveillez donc très attentivement l’indice E-mini SP 500, particulièrement les 1160 points.

Dernièrement, nous avions parlé du Bund. Celui-ci n’est pas parvenu à franchir les 139.5 pour poursuivre sa tendance haussière. Celui ci s’essoufflait et les premiers supports sont touchés. Désormais il faudra surveiller les 135. Si l’indice se replie sous ce palier, alors il faudra surveiller la zone support des 132-131.

Concernant, l’EURUSD la tendance est toujours baissière malgré le rebond à court terme. Une résistance court terme importante se situe à 1.355. Sous les 1.32 le mouvement baissier pourrait s’amplifier et le spot pourrait se rapprocher des 1.28 – 1.23. Pour invalider ce scénario, il faudrait que la paire franchisse les 1.36. Dans ce cas, un frein se présenterait vers 1.3870.

 
68 Comments

Publié par le 7 octobre 2011 in Non classé

 

L’Union européenne, étage régional du pouvoir mondial

 

NB Eva : J'avais écrit, voici au moins un an, un post publié notamment sur le site le Grand soir, sur le sujet, intitulé : L'UE tremplin vers le Nouvel Ordre Mondial

 


Economiste et historien, consultant auprès de divers organismes internationaux, professeur d’université, Georges Corm fut ministre des finances du Liban (1998-2000) et a publié de nombreux essais sur le développement du monde arabe, l’Europe et l’économie mondiale. Il a publié en octobre dernier (éditions La découverte) un remarquable ouvrage intitulé Le nouveau gouvernement du monde, idéologies, structures, contre-pouvoirs dans lequel il plonge aux sources de la dogmatique « simpliste » néolibérale qui entend transformer scientifiquement l’humanité et explore le paysage complexe du pouvoir mondialisé actuel.

Voici quelques extraits de son ouvrage.

Un réseau complexe d’institutions publiques et privées, ONG, sociétés et banques multinationales composant la « gouvernance », impose peu à peu sa souveraineté au monde et donc aux Etats. Cette bureaucratie, productrice régulière de documents qui polarisent l’attention des milieux politiques, économiques, académiques et médiatiques, multiplie ses publications en fonction des agendas des grands Etats lors de leurs multiples sommets mondiaux. C’est une toile d’araignée institutionnelle, instrument majeur du pouvoir mondialisé, qui ne cesse de se développer. Elle tisse et retisse sans cesse des écrits, dissémine des statistiques dont on ne sait jamais si elles sont élaborées avec sérieux et quel crédit leur accorder. Elle développe également des sites web pour les rendre accessibles à tous. Chaque organisme dispose d’un service de communication toujours bien équipé en journalistes compétents. Cette bureaucratie centralisée inspire les travaux et les actions des bureaucraties des organismes économiques et financiers privés qui se targuent tous d’être partisans de la « soutenabilité », de la protection de l’environnement, de la transparence, etc. Mais elle inspire de même les institutions régionales de développement, ainsi que les administrations nationales de coopération et d’aide avec les pays en développement, de même que le monde de la recherche académique, à qui elle impose son agenda et ses vocabulaires. On pense d’abord, dans ce domaine, à l’énorme bureaucratie de l’Union européenne, modèle parfait d’un unanimisme néolibéral sans faille que ne pratiquent dans la réalité ni les Etats-Unis, ni le Royaume-Uni, les deux parrains de la libéralisation intégrale des marchés. Plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires siègent à Bruxelles, mais aussi dans les délégations de la Commission européenne dans nombre de pays, comme auprès des grands organismes des Nations unies. Toutes les relations de l’Union européenne avec les autres Etats ont un but unique, les convertir au libre-échange et conditionner ses aides et assistance à l’adoption de mesures concrètes de libéralisation et, suivant le vocabulaire abstrait de la Commission européenne, de « mise à niveau institutionnel » des économies qu’elle assiste ou avec lesquelles elle entretient des relations commerciales, d’investissement ou de financement.

 
61 Comments

Publié par le 6 octobre 2011 in Non classé

 

Les députés européens et la crise

Les députés européens ont ignoré les appels à l’austérité imposée par la crise et se sont alloués, il y a quelques semaines, une augmentation de 1 500 euros par mois de leurs budgets de frais d’assistants. Les députés européens ont une rémunération mensuelle de 7.956,87 euros avant impôts et bénéficient d’une enveloppe mensuelle de 19.709 euros pour rémunérer leurs assistants. C’est cette enveloppe qu’ils viennent d’augmenter à 21.209 euros. Avec ce vote, les dépenses du Parlement européen augmenteront de 13,2 millions par an.  

Ce vote va à l’encontre de l’appel lancé par la Commission européenne, invitant les institutions à réduire leurs dépenses de fonctionnement

 
23 Comments

Publié par le 6 octobre 2011 in Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 7 octobre 2011

Le rebond technique sur le CAC 40 a eu lieu et le cours a franchi le premier objectif correspondant à la résistance des 2950 points.
Les prochaines résistances sont 3060-3095 et 3245 points.

Cette remontée sert probablement à faire diversion. Les problèmes ne sont pas réglés, il s’agit de gagner du temps.
La dégradation de la note Italienne pourrait ajouter de l’huile sur le feu car une bonne partie des spéculateurs feront monter probablement les CDS.

L’étau se resserre et nous constatons que chaque pays de la zone euro est mis tôt ou tard sous pression.

C’est une bataille à très grande échelle avec une répartition des bâtons de dynamite CDS. Le minuteur correspond au % du CDS.

Et si tous les minuteurs s’activaient en même temps. Qui serait capable d’éteindre un tel feu ?

Restez très vigilants, la tendance de fond reste baissière.
(Pour faire une pause sur le mouvement baissier il faudrait que l’indice E-mini SP 500 franchisse les 1200-1230 et que le CAC dépasse les 3250 points).

Ouf Lafarge a bien rebondi sur le support phare des 23 euros. Pour que le titre puisse souffler davantage, il faut désormais franchir les 27.5 euros.

La valeur Meetic évolue sous le support des 13.5 euros. Tant que le cours évolue sous ce niveau la tendance reste baissière et le cours pourrait se rapprocher des 11.6. Sous ce niveau surveillez attentivement le support des 8.5 euros.
Pour que le titre se reprenne un peu il faudrait dans un premier temps franchir les 14.5 euros

 
6 Comments

Publié par le 6 octobre 2011 in Non classé

 

Le FMI propose une nouvelle aide aux côtés du FESF

Le Fonds monétaire international pourrait racheter du papier espagnol ou italien, aux côtés du Fonds européen de stabilité financière, sur le marché primaire ou secondaire, a déclaré hier Antonio Borges, directeur du département Europe du FMI. Il faudrait, pour cela, que le FMI crée un fonds commun de créance (FCC), tout en soulignant que cela n’avait jamais été fait auparavant. Une telle opération, a-t-il expliqué, pourrait permettre de redonner confiance aux marchés à l’égard des obligations souveraines de ces deux pays. «Nous tablons toujours sur une croissance en 2012 même très modeste mais l’activité pourrait se retourner. Un risque de récession n’est donc pas à exclure», a par ailleurs admis Antonio Borges. (Source)

 

 

Glass Steagall Act

Michel Rocard, dans une tribune publiée le 4 octobre dans le journal "Le Monde" met en garde "les orthodoxes financiers, défenseurs du paiement intégral de la dette, et surtout de la dette publique"…

 

Pour lire la suite cliquez ici

 

.

 

 

Debout La RépubliqueDLR 13

 

 

Les traités de Maastricht et de Lisbonne interdisent à la BCE de prêter directement (et donc à des taux très faibles) aux Etats ou aux collectivités publiques qui s’endettent auprès du secteur public. Par contre La BCE n'achète pas seulement des obligations d'Etats en faillite mais annonce également deux généreux programmes d'aide pour les banques. 

 

Quelle différence y a-t-il vis-à-vis de l’inflation que ce soit aux Etats ou aux banques que la BCE prête sans contrepartie de garanties physiques réelles ? Aucune.

 

Sauf qu’obliger les Etats de passer par le secteur bancaire privé les endette encore plus par les intérêts.

 

Ensuite, on se sert de cet argument pour nous imposer des restrictions (suppression des postes dans la Police, la Justice, l’Ecole, les administrations,  taxe sur les Mutuelles, baisse des remboursements de sécurité sociale après augmentation du forfait hospitalier, taxes sur les soda, etc, etc… l’imagination est fertile pour réduire les prestations et augmenter les participations sans augmenter les  revenus en conséquence)

http://news-26.com/econmie/1170-la-bce-sauvent-les-banques.html

 

 

La dette est une affaire rentable pour les financiers et les banquiers.


 Lire L'euro, les banquiers et la mondialisation : L'arnaque du siècle. 

Auteur : Nicolas Dupont-Aignan  

http://www.amazon.fr/Leuro-banquiers-mondialisation-Larnaque-si%C3%A8cle/dp/2268071162 

 

Nicolas DUPONT-AIGNAN sera samedi 8 octobre 2011 l'invité politique de...."On n'est pas couché"  émission de Laurent Ruquier sur France2 à partir de 22 h 30.


Je tiens à signaler qu'il s'agit d'un véritable évènement médiatico-politique car depuis des années, il n'était invité que par des médias offrant nettement moins d'audience. Qu'ils en soient néanmoins chaleureusement remerciés.

L'invité apparaît à l'écran généralement pas avant 23 h 30 et plus. Il vaut mieux prévoir l'enregistrement sauf, peut-être, si l'invité est particulièrement passionnant...

 

 Merci de diffuser largement

 

 

 

 

Lire aussi :

 

Le FMI provoque le partage du «gâteau européen»

Los Angeles: 11 arrestations dans une manifestation "anti-Wall Street"

Etats-Unis: la vague de contestation atteint Washington

BankRun777 : les 3 dates qui vont faire trembler la Banque

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche