Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 01:38

http://www.planetenonviolence.org/photo/art/default/775871-949513.jpg?v=1289419778

http://www.planetenonviolence.org/photo/art/default/775871-949513.jpg?v=1289419778

Torture dite de la banane - www.protection-palestine.org

 

 

 

Les enfants palestiniens, dans les prisons israéliennes

,

l'horreur dans toutes ses dimensions.


Le régime pratique, dans ses géôles, des méthodes inhumaines et dangereuses, à l'encontre des enfants palestiniens.  Le centre de recherches des prisonniers palestiniens a annoncé, dans un communiqué, que les gardes-chiourmes du régime sioniste torturent, de différentes manières, et avec les méthodes les plus barbares, les enfants palestiniens. A ce propos, Ra'afat Hamdouneh, le Directeur dudit centre, et membre du Comité des prisonniers pour les groupes  nationaux et islamiques, en évoquant la détention de près de 300 enfants palestiniens, dans les  geôles israéliennes, a martelé que les interrogateurs israéliens violent les enfants, lors des interrogatoires, les tabassent, les empêchent de dormir... pour ne citer que quelques unes de ces tortures. Hamdouneh a ajouté que le taux de mortalité des enfants prisonniers ne cesse de monter, demandant, par la même occasion, à l'Organisation Mondiale de la Santé, (OMS), de mener une enquête, à ce propos. Des centaines de Palestiniens  ont trouvé le martyre, dans les prisons israéliennes, succombant sous la torture ou s'ils survivent aux interrogatoires musclés, ce sont les des conditions carcérales, ô combien déplorables, qui en auront raison. Dans ce contexte, la Ligue arabe a demandé, dans un communiqué, à la communauté mondiale et aux instances de défense des droits de l'Homme d'agir, pour protéger les enfants palestiniens, face aux exactions du régime de Tel-Aviv. La Ligue arabe a ajouté, dans son communiqué, que la vie des citoyens palestiniens, et, notamment, des enfants, n'a aucune importance, pour le régime occupant Qods. D'autre part, selon les organisations juridiques, le régime sioniste, pour qui les lois internationales ne sont que de l'encre sur du papier, est le seul, dans le monde, à avoir, dans ses prisons, des détenus de moins de 12 ans. Il est, aussi, le seul régime à avoir légalisé la pratique de la torture. Par ailleurs, le Comité des familles des prisonniers palestiniens incarcérés dans les geôles israéliennes ont porté plainte contre les attitudes immorales des  gardiens israéliens envers les prisonniers.: Issa Gharaghe'e, le ministre palestinien des Prisonniers, évoquant la situation déplorable des enfants, dans les geôles israéliennes, a demandé à la communauté internationale de contraindre le régime Usurpateur à appliquer la Convention de Genève, à propos des prisonniers. Selon la 4ème Convention de Genève, le régime sioniste doit avoir une attitude digne, à l'égard des prisonniers palestiniens. Et ce, alors que près de 12.000 Palestiniens, détenus, dans les geôles du régime sioniste, sont privés de leurs droits les plus élémentaires, dont ceux d'avoir des visites, de se nourrir suffisamment et de bénéficier de services sanitaires et médicaux.

21 Mai

http://www.alterinfo.net/Les-enfants-palestiniens-dans-les-prisons-israeliennes-l-horreur-dans-toutes-ses-dimensions_a58936.html

 

 

 

 

Al-Khalil : A cause de l’interdiction de visite dans les prisons israéliennes, Abir perd la vie.


Abir n’avait que onze ans quand elle a vu son père pour la dernière fois, mais derrière un mur de glace. En fait, les occupants israéliens ont installé ce mur entre les captifs palestiniens et leurs visiteurs, même leurs enfants. Abir n’a pas supporté de se voir couper de son père. Le fait de ne pas pouvoir toucher la main de son père l’a rendue malade, très malade, si malade qu’elle a rendu l’âme, deux ans plus tard.

Abdou Ar-Rahim, président du comité des familles des captifs, grand-père de la fillette Abir, confie l’histoire de sa petite- fille à notre Centre Palestinien d’Information (CPI). Son histoire a commencé il y a deux ans. La martyre avait l’habitude de rendre visite à son père, Youssef Iskafi. La martyre avait l’habitude de l’embrasser. La martyre avait l’habitude de le serrer contre son petit cœur. Mais un jour, un officier ne lui a permis de voir son père qu’à travers une vitre, une limite qui lui a causé une maladie nerveuse qui a fini par la tuer.

La dernière rencontre

Le père aussi est tombé malade, après cet incident. Un infarctus a poussé Youssef vers l’hôpital israélien Ar-Ramla. La famille a essayé de lui rendre visite, en vain. Les forces israéliennes d'occupation lui ont interdit l’entrée, à deux reprises, dit le grand-père.

Après l’incident, la petite Abir s’est mise à frapper les murs qui l’entouraient, dans son sommeil. Petit à petit, elle a perdu la capacité de tenir quoi que se soit. Les doigts ne pouvaient tenir même un stylo ou une cuillère. Le périple, qui l’a amenée d’un hôpital de la Cisjordanie à un autre de la ville d'Al-Quds, en passant par un troisième de la Jordanie, n’a rien donné. Son état de santé allait de mal en pis. La petite a finalement quitté ce bas monde sans pouvoir embrasser son père, et parce qu’elle n’a pu le faire.


La fin, le martyr


Tous les examens médicaux ont confirmé que l’adolescente Abir avait eu un choc nerveux et une peur affreuse. Petit à petit, elle a perdu la capacité de bien parler. Et récemment, elle avait été hospitalisée dans l’hôpital public Allia de la ville d’Al-Khalil. Dans cet hôpital, il est entré dans un long coma. Elle a perdu la vie sans en sortir. Elle est partie sans voir son père, son père n’a pu participer à son enterrement.

Sa petite sœur Tahrir, âgée d’à peine quatre ans, dit à notre Centre Palestinien d’Information (CPI) : « Je suis fâchée parce que les Israéliens n’ont pas laissé ma sœur toucher la main de papa... C’est pour ça qu’elle est morte ».


Participation à tout sit-in


La grande sœur de l’enfant martyre dit que la petite Abir participait à tout sit-in, malgré tout. Une fois, elle s’est enchaînée pour manifester contre la captivité et pour exprimer son amour à son père.

Son grand amour pour son père l’a tuée quand les occupants israéliens lui ont interdit de le toucher.

Notons que son père Youssef Al-Iskafi est condamné par les occupants israéliens à quatre fois la perpétuité. Il est en prison depuis huit ans, dans la prison du désert d’An-Naqeb. Son frère Alaa est enfermé à perpétuité. Son neveu Ahmed est tombé en martyre en 2007.

La petite Abir est partie sans pouvoir lui toucher la main. Sa famille espère cependant que le père sortira dans une transaction politique à venir. Il sortira pour lire la sourate Al-Fatiha pour l’âme de sa fille, sur sa tombe.

Al-Khalil

Le Centre Palestinien d'Information

Source : CPI
12 mai

http://www.palestine-info.cc/...

 

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/ 

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

 

.

 

Répression sanglante au Golan :

l’occupation israélienne doit cesser
AFPS


Paris, le 07 juin 2011

 

L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) condamne l’utilisation de la force par l’armée israélienne contre les jeunes Palestiniens et Syriens non armés qui tentaient de se rendre au Golan occupé par Israël, et rappelle le caractère illégal de l’occupation de ce territoire. Les tirs de l’armée israélienne ont causé une vingtaine de morts et plusieurs dizaines de blessés. La volonté de l’armée israélienne, d’ailleurs clairement affichée, a été de tuer. Des sources médicales ont en effet précisé que les victimes ont été « touchées par balles dans la tête et la poitrine. » La manifestation de dimanche marquait le 44ème anniversaire de la Naksa, la guerre de 1967, à l’issue de laquelle Israël a notamment occupé le Golan syrien, la Cisjordanie et la bande de Gaza.

Comme dans les territoires palestiniens occupés, les gouvernements successifs israéliens ont procédé à un nettoyage ethnique à l’encontre de la population du Golan. Alors que le nombre d’habitants du plateau était de 150 000 personnes, il n’est actuellement que de 18 000 personnes, plusieurs villages syriens ont été complètement détruits et interdits de reconstruction. En revanche, Israël y a construit 33 colonies abritant près de 20 000 colons. En 1981, Israël a annexé 1200 km² du plateau. Cette annexion n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. « Israël se moque du droit et de la légalité internationale. C’est pourquoi nous appelons au boycott des produits du plateau du Golan, volé par les colons israéliens. » a déclaré Taoufiq Tahani, membre du bureau national de l’AFPS. Les colonies du Golan produisent 21% du vin d’Israël, 50% de l’eau minérale ainsi que 40% de la viande de bœuf.

L’AFPS condamne l’utilisation par l’armée israélienne de la force contre les populations civiles et demande à la communauté internationale d’imposer le respect du droit international humanitaire afin d’assurer la protection des civils. Elle demande au gouvernement français, à l’Union européenne et à toutes les instances internationales compétentes de faire pression sur Israël pour mettre fin à l’occupation du Golan syrien et permettre au peuple palestinien d’accéder à ses droits internationalement reconnus.

 

 

Tiré a part

Les israéliens se bousculent pour un deuxième passeport.

1 Dossier

1-1 Nakba 63, c’est le moment du retour : Tsahal tue et blesse de tous les côtés.  

1-2 Michel Collon : "On ne peut pas dire la vérité à la télé. Il y a trop de gens qui regardent !"

1-3 Eva Bartlett : Invincibles, les Flottilles de la Liberté se multiplient. 

1-4 La seconde flottille déterminée à forcer le blocus israélien.

1-5 Robert Bibeau : BANTHOUSTAN PALESTINIEN ?

2 Déclaration, courrier des lecteurs & témoignage  

2-1 Mick Napier : Le Premier ministre d’Écosse demande des sanctions contre Israël.

3 Analyse - Géopolitique et stratégie – Réflexion.

3-1 LE COMBAT OBAMA – NETANYAHU : LA REVANCHE 

3-2 Salem Ferdi : Obama rate le printemps arabe.

3-3 Omar Barghouti : Obama, le printemps arabe, et le manque de pertinence de ses discours.

3-4 The Jerusalem Fund : Ce que veut dire et ne veut pas dire l'ouverture de Rafah…  

3-5 Khaled Amayreh : Célébrer 63 années de nettoyage ethnique... 

3-6 Un rapport explosif de B'Tselem : L'annexion israélienne de la vallée du Jourdain et du nord de la Mer Morte.

 

ici :

 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche