Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 06:03

 

Finalement ...




Celui qui fut le pire président 
de la Veme république  

A ETE ELIMINE



La Nation renoue enfin avec une dignité
perdue pendant cinq années de hontes.


ASPETA est satisfait 
 

Le générique du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
2007 - 2012

 

 

FIN

 

 

.

6 mai 2012

 

 

Demain ...

Demain les Français décideront si ils renouvellent le mandat 
de celui qui a détruit l'essentiel des valeurs de la république 
pour construire sur ses décombres un édifice fait de haines
qui n'ont rien à envier à celles odieuses d'une extrême droite 
dont il n'a cessé de flatter les électeurs par ses appels pathétiques.

Demain se scellera pour cinq années le sort de la Nation.

ASPETA espère que ne se renouvellera pas la honte
de 2007 qui a consisté a voir élire un candidat incompétent
populiste et vulgaire qui est parvenu comme prévu

à dénaturer sans vergogne la fonction présidentielle.



 
Ce président-candidat n'a jamais eu aucune limite
 dans la perfidie lors de ses interventions durant sa campagne.

Les mensonges ont succédé aux démagogies
avec un ton de suffisance qui n'a pas semblé être perçu
par assez de ces citoyens dont pourtant il se moque.

C'est tout et son contraire qui est affirmé dans une même phrase
pour fustiger de pratiques boucs émissaires désignés à l'avance
afin de dissimuler l'ensemble de ses incapacités chroniques.

Pas un jour sans une nouvelle ignominie à mettre à son débit
et ce quel que soit le domaine qu'il ait osé aborder,
il n'a honte de rien par stratégie et parvient à ignorer le réel
pour davantage encore humilier ceux qu'il méprise.

Comment est-il possible qu'il ait encore des partisans
si ce n'est par l'osmose d'une aigreur nauséabonde,
lui et les siens sont aussi nuisibles que les pires épidémies
que les sociétés ont subi et conduisent hélas au même résultat.




Ce candidat a des accents de populisme qui ne peut que rappeler
des époques pendant lesquelles l'irréparable fut commis.

Il ment sans retenues afin de canaliser les bassesses les plus sordides
et les utiliser pour le compte de ses projets déments,
nous vivons à travers lui l'obscurantisme abominable des idées
sans autre finalité que la satisfaction de malsaines pulsions.

Il est un pantin visiblement dépressif aux ordres de maitres
qui lui offrent un pouvoir dont il abuse avec arrogance
et ceux qui le soutiennent sont eux des traitres à la nature humaine
et n'ont certainement pas comme excuse leur bêtise incurable.

Ils sont les collaborateurs d'un chaos dans lequel de vulgaires mafieux
conduisent les peuples sans jamais se soucier de véritable politique,
son gouvernement est un ramassis d'absolues incompétences
qui ne devraient pas avoir le droit de conduire notre nation.




Chacun de ses membres est un pathétique acteur raté
de cette mauvaise pièce jouée depuis cinq ans sans aucun succès,
ils ont tous été choisis par un metteur en scène sans aucun talent
parce que trop limité par son triste imaginaire machiavélique.
 
 Les voyous n'ont toujours eu de but que leur intérêt immédiat
et sont prêts à tout entreprendre pour parvenir à le satisfaire,
ce candidat en est une plus qu'évidente représentation,
son quotidien inquiétant de démence et de corruption
a sacrifié notre futur en toute impunité.

Malgré l'insolence de ses arguments il est encore écouté,
la démocratie est donc incontestablement pervertie
puisqu'elle donne une légitimité à l'abominable.




 Il reste maintenant à espérer que cette élection,
ne lui donne pas de nouveau le droit de s'exprimer.

Le peuple serait cette fois inféodé
à la dictature d'une déchéance irréversible,
voulue par une majorité d'adeptes d'un système
dont chacun se souvient des terribles effets.

La France serait précipitée dans un néant
sans aucun autre avenir que la soumission a la félonie,
il serait indigne de la République que soit plébiscité de nouveau
un dirigeant sans scrupules aux visions si mercantiles.

Il est étonnant de constater que des citoyens
soutiennent encore un homme dont le comportement
trahit une attitude malsaine sans équivoque.

Il est troublant que des élus locaux confient leurs signatures
à celui qui n'a cessé de détruire les institutions en leur nom,
et que des personnalités collaborent à ses ambitions glauques
en se soumettant aux arrivismes les plus serviles.







Ce candidat-président manie avec délectation
les mensonges et les mépris pour convaincre le peuple
de renouveler encore une fois son mandat,
pourvu que cela n'arrive pas.

Depuis cinq années ASPETA a tenté d'alerter ses lecteurs
que cette présidence ne pouvait pas convenir
au destin d'une Nation digne de ce nom.

Demain nous saurons si la dignité est rétablie
dans une République qui n'en a plus.


.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche