Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 20:52

Paris : la police fait des heures sup’ pour Israël et Lufthansa (Vidéo)

 

 

 
 

 

Des fonctionnaires de police sont ouvertement intervenus dimanche matin à Roissy-Charles de Gaulle pour s’opposer au départ de passagers pourtant dument munis de billets et même de cartes d’embarquement délivrées par la compagnie aérienne Lufthansa. Comme d’autres compagnies aériennes, Lufthansa a déclaré obéir aux services secrets israéliens, et à s’aligner sur leur liste pour refuser l’embarquement à des passagers.

Les compagnies affirment, ce qui est un premier mensonge, qu’elles y sont contraintes par la règlementation aérienne. Mais on reste là dans le domaine de la législation civile, celle d’un rapport de nature commerciale entre un vendeur –la compagnie aérienne- et un acheteur –le passager qui a acheté un billet.

Problème : le zèle des compagnies aériennes à obéir à Israël n’est pas synonyme d’efficacité.

C’est ainsi qu’un certain nombre de passagers qui se sont présentés dimanche matin au comptoir de Lufthansa munis de leurs billets ont bien reçu leur carte d’embarquement. Mais alors qu’ils prenaient le chemin vers la zone départ, un barrage policier les attendait. Les fonctionnaires de l’Etat avaient en main la liste israélienne, et procédaient à un deuxième filtrage, totalement illégal lui, au profit de la compagnie aérienne.

Ensuite, devant les protestations des passagers et de leurs accompagnants, la police a chargé. Reste qu’en dépit des efforts de conjugués de Netanyahu, Sarkozy et tous leurs complices, des dizaines de volontaires de BienvenuePalestine étaient en vol, dimanche matin, au départ de l’Europe.

 

Mission BienvenuePalestine France


Vidéos ici :


Le racisme d’Israël et d’Air France au grand jour (document exclusif)

Le racisme d’Israël et d’Air France a éclaté en pleine lumière, dimanche, dans le cadre des opérations conjointes des services services secrets israéliens et de la compagnie aérienne pour empêcher des gens de se rendre en Palestine. Il a ainsi été prouvé qu’il fallait se déclarer Juif et/ou être porteur d’un passeport israélien pour avoir le droit de voyager !

lire la suite

 

..

Air France, easyjet ou Lufthansa annulent des billets vers Israël

PUBLIÉ LE 15 AVRIL 2012 À 10H30 PAR JOËL RICCI DANS ACTUALITÉ - 7 COMMENTAIRES

Les compagnies aériennes Air France, Lufthansa, easyJet ou Jet2.com ont annulé les vols vers Israël de militants pro-palestiniens. Ces derniers devaient inaugurer ce dimanche sur les territoires palestiniens une école internationale à l’appel de l’organisation « Bienvenue en Palestine ».

Les autorités israéliennes ont considéré comme indésirables des « activistes pro-palestiniens » qui devaient se rendre à Bethléem via l’aéroport de Tel Aviv Ben Gourion afin d’y inaugurer une école internationale sous l’égide de l’organisation « Bienvenue en Palestine ». 1 500 personnes étaient attendues dont 500 à 600 Français depuis Roissy Charles de Gaulle ou Nice, mais aussi des Allemands, britanniques, Canadiens ou des Américains. Israël a donc envoyé aux compagnies aériennes une liste de plusieurs centaines de passagers à ne pas transporter sur son territoire. Les compagnies low cost britanniques Jet2.com ou easyJet, Lufthansa, Turkish Airlines, Austrian Airlines ou Air France, pour celles connues, s’y sont pliées en annulant les billets de ces passagers black-listés.
« Dans le cadre de la convention de Chicago, Air France refuse d’embarquer tout passager non admissible par Israël », a expliqué hier un porte-parole d’Air France sans préciser le nombre de personnes concernées. Explication similaire chez la compagnie allemande : « Lufthansa, comme toutes les compagnies aériennes, est obligée par principe de suivre les lois et directives concernant l’entrée du territoire des pays vers lesquels elle transporte ses passagers ». Et chez Jet2.com : « Si nous les autorisions à voyager, nous serions responsables de leur retour immédiat au Royaume-Uni. Au vu de la position des autorités israéliennes, nous n’avons pas pu accepter qu’ils voyagent sur ce vol ».
Selon le journal israélien Haaretz, plus de 60 % des « 1 500 activistes pro-palestiniens » ont vu leurs vols annulés.
Rappelons qu’en juillet dernier lors d’une opération similaire « Bienvenue en Palestine », Israël avait aussi réussi à dissuader les compagnies aériennes dont Air France, Lufthansa, feu la compagnie hongroise Malev ou Alitalia,de transporter des militants pro-palestiniens, en leur envoyant de la même façon la liste des personnes indésirables.

Desservent entre autres compagnies aériennes Israël, outre les compagnies israéliennes El Al, Arkia ou Israir Airlines et les compagnies pré-citées, les compagnies nord-américaines Air Canada, United Airlines, Delta Air Lines, US Airways, ou encore Air Berlin, British Airways, Brussels Airlines, Cyprus Airways, Germanwings, KLM, Iberia, Jetairfly, LOT Polish Airlines, Meridiana Fly, Vueling, Air Baltic

Communiqué :

Après la Confé­rence de Bil’in, sou­tenir la Résis­tance popu­laire, déve­lopper nos mis­sions en Palestine

http://www.france-palestine.org/Apres-la-Conference-de-Bil-in


L’AFPS a par­ticipé acti­vement à la 7ème Confé­rence de Bil’in. Réunissant des délé­ga­tions de nom­breux comités engagés dans la Résis­tance popu­laire, la confé­rence a reçu le soutien des forces poli­tiques, Fatah, Hamas, partis de gauche et la par­ti­ci­pation de repré­sen­tants de pays euro­péens et des Etats-​​Unis.

Après une journée à Bil’in, la 2ème journée à Hébron, au coeur de la Vieille Ville nous a bru­ta­lement confrontés à la réalité de la colo­ni­sation et de la dépos­session. Avec ce qu’elle a d’arbitraire, de vio­lence et de volonté d’humiliation. (Voir notre article : http://www.france-palestine.org/Arr...)

La 3ème journée s’est déroulée à Silwan, quartier de Jéru­salem visé par un pro­gramme d’éviction de ses habi­tants pales­ti­niens sous couvert de création d’un parc archéo­lo­gique. Les témoi­gnages des habi­tants et de repré­sen­tants de vil­lages menacés étaient accablants.

La mani­fes­tation du ven­dredi a débuté par un hommage à Basseem Abou Rahma pour le 3ème anni­ver­saire de son assas­sinat. Placée sous le signe de la soli­darité avec les pri­son­niers, avec de nom­breux dra­peaux à l’effigie de Marwan Bar­ghouti et la par­ti­ci­pation de sa femme Fadwa, elle fut pour nous par­ti­cu­liè­rement émou­vante. Elle se déroulait sur les terres récu­pérées à l’été 2011 et était la preuve que la résis­tance paye et qu’une vic­toire par­tielle n’entraîne pas de démo­bi­li­sation, mais au contraire en appelle d’autres.

Il est essentiel que nous puis­sions continuer à nous rendre sur le terrain, aux côtés de nos amis pales­ti­niens dans leur lutte mul­ti­forme contre l’occupation, pour leur droit à l’autodétermination et à un Etat. Nous savons avec quel achar­nement les auto­rités israé­liennes s’emploient à camoufler la réalité de la Palestine occupée et à empêcher l’accès des Ter­ri­toires occupés aux mili­tants de la soli­darité pour éviter qu’ils témoignent de l’occupation et de la colo­ni­sation. Ainsi deux mili­tants ita­liens par­ti­cipant à la Confé­rence de Bil’in ont été arrêtés, lors de la pro­vo­cation de la police des fron­tières à Hébron, l’un expulsé, l’autre, refusant d’embarquer, empri­sonné en attente de jugement.

C’est aussi ce qui vient de se passer de façon scan­da­leuse pour les par­ti­ci­pants de l’opération « Bien­venue en Palestine » avec l’interdiction d’embarquer pour les uns, l’emprisonnement et le refou­lement pour les autres. Par­ti­ci­pants dont nous appré­cions la volonté de lutte, mais qui auront désormais les plus grandes dif­fi­cultés à se rendre en Palestine.

Ceci en toute illé­galité car Israël, contrôlant tous les accès au ter­ri­toire pales­tinien et se consi­dérant au-​​dessus des lois, s’arroge de manière arbi­traire le droit d’empêcher l’accès à la Cis­jor­danie et Gaza. Israël enrôle désormais com­pa­gnies aériennes et auto­rités gou­ver­ne­men­tales pour cette sale besogne alors que nous avions alerté le gou­ver­nement français, lui demandant de prendre toutes mesures pour faire pré­valoir la liberté de cir­cu­lation de ses res­sor­tis­sants. En tout cas, cette situation va rendre plus dif­ficile la pré­sence des inter­na­tionaux sur le terrain alors qu’elle est una­ni­mement demandée.


En ce qui nous concerne, nous nous don­nerons les moyens de pour­suivre sur le long terme nos actions de soli­darité et conti­nuerons avec détermination nos missions en Palestine occupée. Paris 16 4 12

 

 

------

 

Communiqué :

 

 

 

Prisonniers palestiniens : le chantage permanent

 

 

http://www.france-palestine.org/Prisonniers-palestiniens-le

 

 

 

Depuis 1967, plus de 800 000 Palestiniens ont connu les prisons israéliennes. Il n’est guère de famille qui n’ait été touchée, à un moment ou à un autre.

A ce jour 4700 prisonniers sont détenus en Israël dans environ 21 prisons, 5 centres de détention, 4 centres d'interrogatoire, et au moins une installation secrète, le centre de détention 1391, tous lieux situés à l'intérieur d’Israël, en violation de l'article 49 de la Quatrième Convention de Genève qui interdit les transferts forcés en dehors du territoire occupé.

Parmi ces prisonniers, 185 enfants ou jeunes de moins de dix-huit ans, 11 femmes, 27 députés, 2 anciens Ministres, 41 universitaires, et plus d’une centaine de personnes atteintes de maladies et de handicaps. De plus 320 prisonniers sont soumis à la détention administrative, un régime arbitraire et illégal qui viole le droit international, notamment la quatrième convention de Genève.

Pour avoir lancé un appel à l'unité, à la cohésion, à la création d'un gouvernement d'union nationale, et à la poursuite de la résistance populaire et pacifique pour mettre fin à l'occupation, Marwan Barghouti a été placé dernièrement en cellule d’isolement dans la prison de Hadarim.

C’est une politique menée de longue date à laquelle les Accords d’Oslo n’ont rien changé. Signe qu’à l’inverse de ce qui s’est passé en Afrique du Sud ou en Irlande il n’y avait aucune volonté de manifester un véritable engagement dans un processus de paix. Tout au contraire, en réprimant ceux qui prétendent résister à l’occupation, il s’agit encore et toujours d’exercer un chantage permanent et de punir tout un peuple pour le réduire au silence.

1600 prisonniers vont démarrer une grève de la faim pour réclamer notamment le droit de visite, y compris pour les prisonniers dont la famille est de Gaza, la fin des mesures répressives et humiliantes, la fin des cellules d'isolement et la fin du système de la détention administrative.

La journée des prisonniers, aujourd’hui 17 avril, est l’occasion de braquer les projecteurs sur ce scandale et d’exiger une réaction internationale pour enfin y mettre un terme.

 

Mardi 17 avril 2012

Air France - IsraëlLe racisme d’Israël et d’Air France a éclaté en pleine lumière, dimanche, dans le cadre des opérations conjointes des services  secrets israéliens et de la compagnie aérienne pour empêcher des gens de se rendre en Palestine. Il a ainsi été prouvé qu’il fallait se déclarer Juif et/ou être porteur d’un passeport israélien pour avoir le droit de voyager !

Et une jeune passagère qui a répondu négativement à ces deux questions a ainsi été débarquée, alors qu’elle était déjà installée dans l’avion. L’affaire, qui aura des suites judiciaires où Air France devra s’expliquer sur sa collusion avec le régime d’apartheid, a eu lieu à Nice, au départ du vol Air France AF4384 à 14h45 destination de Tel-Aviv.

Comme dans d’autres aéroports, une trentaine de passagers se sont d’abord vu refuser de voler par Air France, au motif que le gouvernement israélien avait inscrit leur nom sur une liste. Soit des participants effectifs à la mission Bienvenue en Palestine, soit des personnes considérées arbitrairement par Israël comme en faisant partie.

La jeune Horia A., elle, était autorisée à s’enregistrer normalement, puis à monter à bord de l’avion. Mais quelques minutes avant le décollage, une hôtesse arrive devant le siège de Horia, et lui demande de venir avec elle. S’étant isolée avec la passagère dans un recoin de l’appareil, l’hôtesse lui pose alors une première question, gênée :

 

suite ici :

 



Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche