Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:23
La fin des États-Nations en Europe
La mise en place d’une gouvernance mondiale vient de procéder à une nouvelle étape dans sa mise en place, qui pour le coup, se révèle dument calculée.
 
 La Grèce, dont les comptes sont faussés depuis des années grâce à la complicité de Goldmann-Sachs, vient de perdre toute souveraineté sur sa politique économique, donc sur le reste.
 
 Goldmann Sachs, chantre du mondialisme et de la dérégulation, l’a tranquillement achevée après l’avoir aidée à s’épuiser.
 
 L’Europe, « solidaire », s’est chamaillée pendant quinze jours, comme si elle n’était d’accord, avant de céder aux recommandations des USA et du FMI. C’est ainsi que le FMI s’introduit en Europe…
 
 Certes, les besoins espagnols risquent d’être tellement plus élevés que le recours au FMI est indispensable, sans compter qu’il risque d’y avoir ensuite le Portugal, l’Irlande, l’Italie (quid des pays est-européens ?), mais on ne peut s’empêcher de penser qu’après l’installation du FMI en Europe, il en sera fait d’une politique économique européenne collégiale.
 
 D’aucun diront que le négociations sans fin avant chaque prise de décision étaient préjudiciables donc que la mise en place d’une Gouvernance Économique Européenne est une bonne chose.
 
 D’autres diront qu’il s’agit de la fin de la souveraineté des nations au sein de l’Europe. Les grands pays européens sont déjà prêts ! L'Allemagne est une fédération, Le Royaume Uni est composé de régions autonomes, tout comme l’Espagne, la Belgique et dans une moindre mesure l’Italie.
 
 Pour ce qui concerne la France, nous n’en sommes qu’au début du process, et la mutation sera violente pour les régions qui n’ont pas su développer un régionalisme, première étape vers l’autonomie, au sein de l’Europe s’entend.
 
 Nous allons donc vers une gouvernance européenne et un redécoupage des frontières réelles basé sur les régions et non plus les états.
 
 Mais alors, les États dans tous ça ?
 
 En vérité, il n’existe plus depuis longtemps, ils ne sont plus qu’un ectoplasme destiné à la politique intérieure qui utilise le nationalisme sportif, la culture et la langue pour tromper les citoyens, tenus à l’écart des stratégies depuis toujours.
 
 Cependant, en Grèce, le « coup d’état » européo-efémiesque sur le pouvoir de décision économique va se traduire par une baisse du niveau de vie sans précédent et une grande souffrance pour le peuple. Il en sera ainsi pour chaque pays au bord du Credit Defaut Swap !
 
 L’Espagne étant un « gros morceaux », tant du point de vue de la population que de l’économie, il fallait trouver un moyen de diviser l’opinion sur quelques sujets afin d’éviter des mouvements sociaux trop incontrôlables. L’affaire « relancée », du procès du franquisme tombe à point !
 
 La politique n’est pas un jeu de petit « Garzón » !
 Alain Meguellati 
  
 
http://www.alterinfo.net/La-fin-des-Etats-Nations-en-Europe_a45932.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche