Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 18:51

Nicolas Sarkozy était l'invité d'honneur du dîner du CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France), ce mercredi 9 février à Paris.

Nicolas Sarkozy était l'invité d'honneur du dîner du CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France), ce mercredi 9 février à Paris.

Dîner du CRIF : Sarkozy fait état des « racines juives de la France »


Le dîner du CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France) a eu lieu ce mercredi 9 février à Paris. Toute la classe politique était au rendez-vous, la droite (UMP) comme la gauche (PS). Nous publierons ultérieurement les noms des invités, afin que les électeurs sachent pour qui ils votent, et comprennent que derrière les empoignades à la télévision tous ces politiques sont unis et tenus par le lobby sioniste. Cette année, Nicolas Sarkozy était l’invité d'honneur, et son discours mérite quelques commentaires.

Pour la première fois, M. Sarkozy a fait état des « racines juives de la France ». On comprend mieux à présent pourquoi les dirigeants politiques français se sont toujours opposés à la mention des racines chrétiennes de la France. On nous a fait croire que c’était au nom de la laïcité, mais pas du tout. C’était en réalité pour nous réserver la surprise : la France a des racines juives !  Finis les racines gréco-latines et le christianisme. On aurait en effet retrouvé en France la trace de « bains rituels juifs »… datant du Moyen-Âge !

Selon M. Sarkozy, la présence juive en Gaulle serait antérieure au christianisme, donc nous aurions des « racines juives », et donc la France doit soutenir l’entité sioniste en Palestine… !  La France est ainsi devenue, en quelque sorte, la fille aînée non pas de l’Eglise comme on le disait autrefois, mais la fille aînée d’Israël. Les Français catholiques, mais aussi musulmans, apprécieront !  Quant aux incroyants, ils apprendront néanmoins qu’ils ont des racines juives…

Ces considérations « culturelles », auxquelles Sarkozy ne nous avait pas habitué (préférant les réserver à ses amis du CRIF), n’ont qu’un but : confirmer et accentuer le soutien inconditionnel au sionisme. Au sujet du soldat israélien prisonnier, il ose déclarer que « s’attaquer à Gilad, c’est s’attaquer à la France ». Ainsi, parce que ce soldat de l’armée sioniste possède des papiers français, la France serait attaquée par la Résistance palestinienne. On voit où veut nous conduire Nicolas Sarkozy avec ce binational franco-israélien (ou plutôt, cet Israélien doté de papiers français). Il tente de monter l’opinion française contre la Résistance en Palestine, ce qui pour l’instant n’a pas l’air de fonctionner malgré les campagnes sionistes destinées à nous apitoyer.

Nicolas Sarkozy, lors de son discours à ce dîner du CRIF, a également rappelé ce qui a toujours été sa position : « la sécurité d’Israël est une priorité stratégique ». Nous savons à présent pourquoi des Français meurent en Afghanistan aujourd’hui, et peut-être dans d’autres endroits demain : pour la sécurité de l’entité sioniste installée en Palestine !
 
Bien-sûr, un tel dîner aurait été gâché sans des attaques contre la révolution arabe en cours. Après les formules hypocrites sur la « démocratie », on s’empresse de pointer du doigt les « islamistes », c'est-à-dire en réalité les hommes politiques arabes qui refusent d’être les collaborateurs d’Israël. Ainsi, depuis Paris, les sionistes indiquent par avance aux peuples arabes la limite à ne pas franchir. Ils devront avoir des gouvernements ayant préalablement reçu l’approbation de Tel Aviv. Et dans la foulée, Nicolas Sarkozy attaque et menace la République islamique d’Iran, reprenant les calomnies prononcées par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui sont de véritables appels à l’agression.

Ce dîner du lobby sioniste à Paris a pleinement confirmé nos analyses. Le gouvernement français est totalement entre les mains de ce lobby qui détermine la politique de notre pays. Et les propos de M. Sarkozy sur les prétendues « racines juives »  de la France démontrent bien le degré de sionisation de nos gouvernants, et indiquent un pas de plus dans la soumission : renier notre histoire afin de faire de la France un « territoire » ayant de soi-disant racines sionistes…


Parti Anti Sioniste

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche