Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:12

Sarkozy a été jeune, il ne l'est plus, et plus ça va, plus il s'en éloigne. Cela explique peut-être que les jeunes sont ceux qui ont le plus de mal à le supporter.

Ils ont sans doute de bonnes raisons !

sarkozy et les jeunes

Un dessin d'un auteur que je vous invite à découvrir : Phil Dec

http://sarkostique.over-blog.com/article-1549231.html

 

Ce n'est pas une nouveauté, les jeunes éprouvent de plus en plus de difficultés économiques et sociales en France. Le sociologue Louis Chauvel le rappelle dans Le Monde : dans les premiers temps de leur vie active, trente-cinq ans après l'extension du chômage de masse, la jeunesse a servi de variable d'ajustement : Lire la suite l'article


«Chômage record, baisse des salaires et des niveaux de vie, précarisation, développement de poches de travail quasi gratuit (stages, piges, free-lance, exonération de charges, etc.), nouvelle pauvreté de la jeunesse, état de santé problématique et faible recours aux soins, absence d'horizon lisible.»

Le sociologue n'est pas tendre avec une société au «caractère profondément conservateur, rentier» et un débat public qui oublie ses jeunes actifs. Rien d'étonnant dans un pays où l'assemblée nationale est la plus vieille du monde... Exemple magistral avec le débat sur la réforme des retraites, transformé en rendez-vous manqué - chaque camp s'arc-boutant sur ses positions traditionnelles: «les derniers retraités aisés du début du baby-boom décident de l'appauvrissement des générations nées trop tard, victimes muettes d'enjeux où leur absence est sciemment organisée».


Louis Chauvel cède parfois au pessimisme en pariant «qu'aucun candidat n'aura le courage de s'atteler à une nouvelle politique de générations» mais formule des propositions pour sortir de cette impasse : le retour au plein-emploi via une simplification (donc moins de protection du travailleur, note d'eva) du droit du travail ; une obligation d'embauche pour les employeurs ; la fin des retraites actuelles, précoces et longues (retraite plus tard, quand on ne pourra plus en profiter, encore une régression, note d'eva); et des investissements massifs pour faire repartir l'économie et remédier à la crise du logement.

 

Retrouvez cet article sur Slate.fr

 

http://fr.news.yahoo.com/79/20110105/tfr-la-france-maltraite-sa-jeunesse-ba15d4f.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Populations sinistrées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche