Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 03:44

Trader Noé – Les cours se rapprochent du précipice

Rappelez vous des mails précédents. Jeudi dernier avec les accords concernant la Grèce, nous avions parlé immédiatement des interventions des agences de notation.

Ceci a bien eu lieu avec Fitch (vendredi) et Moody’s (lundi).

Maintenant nous nous rapprochons à nouveaux des points très intéressants.

BNP 46 euros

Crédit agricole 8.2 euros

Société générale 33.8 euros
En voyant tout ce qui se passe, il est fort probable qu’une (ou plusieurs) interventions aient lieu.

Si ces interventions ont lieu lorsque les cours bancaires sont proches des points ci-dessus, accrochez vos ceintures au wagonnet, et prenez quelques pièces au passage.

 
17 Comments

Publié par le 26 juillet 2011 in Non classé

 

Le dollar pour la première fois sous les 80 centimes contre FS

Le dollar américain continue de s’affaiblir. Il a franchi mardi matin pour la première fois le seuil des 80 centimes dans sa relation avec le franc suisse. Le billet vert est ainsi brièvement descendu à 79,98 centimes sur les coups de 9h00. Le dollar s’est ensuite ressaisi pour repasser au-dessus de 80 centimes, mais de justesse. En l’espace d’un an, il a perdu pas moins de 25 centimes par rapport au franc.

La devise américaine, que le Fonds monétaire international (FMI) voit encore surévaluée, souffre ces jours des incertitudes entourant la recherche d’un compromis entre Républicains et Démocrates sur la dette et les déficits. Il s’agit pour les Etats-Unis d’éviter une situation de défaut de paiement. (Source: AFP)

 
Leave a comment

Publié par le 26 juillet 2011 in Non classé

 

Trader Noé – Analyse SILVER

Tant que l’argent métal évolue au-dessus de 32.3 la tendance de fond reste haussière.

En consultant les analyses précédentes, nous avions acheté à 16 dollars en hiver 2009 et dernièrement vers 35 après l’annonce de la correction de début mai de 50 à 33 environ.

Une clôture au-dessus des 41.5 permettrait à l’argent de conforter la hausse et rejoindre les 45 dollars.

Si le cours parvenait à dépasser les 41.5 puis 45 dollars alors cela serait le scénario idéal car il pourrait continuer son ascension vers de nouveaux plus hauts (50 et beaucoup plus).

Si le cours ne progresse plus pour l’instant et passe sous les 39.8 puis 38.8 et enfin 37.3, alors il serait intéressant d’attendre le niveau des 34 pour se positionner.

Pour l’instant nous sommes entre les deux zones. (attente)

En voyant les évènements arriver (hyperinflation probable à terme) les cours des métaux devraient progresser.

Dans une logique de refonte monétaire basée sur plusieurs produits.

Cependant nous savons aussi que JPM a des positions vendeuses importantes et tant que la FED a encore de l’encre, tous les cours sont permis. Exemple à Paris, l’argent cotait 33 l’once mais celui-ci se négociait avec une majoration de 30 % parfois chez certains vendeurs. Bref, la semaine dernière certains particuliers en ont acheté pour plus de 100 kg et pas au prix spot.

J’en ai acheté (en oct 2009) et je n’en achète plus car en prévision des évènements, cela ne sera pas pratique à déplacer dans mon cas (trop lourd). Mes pièces de 5,10, 100 me permettront probablement de faire du troc.

En résumé : pour l’instant, surveillez bien la clôture sous 39.8 ou au-dessus de 41.5.

 
4 Comments

Publié par le 26 juillet 2011 in Non classé

 

Endettement des Etats-Unis : derrière le débat… les chiffres

Tandis que l’establishment joue le chaud et le froid sur un risque de défaut de paiement des Etats-Unis, voici un graphique illustrant l’évolution de la dette américaine de 1980 à 2010 et prévisions pour 2016.

 
3 Comments

Publié par le 26 juillet 2011 in Non classé

 

La guerre de la dette et la crise de la zone Euro ne sont que la surface émergée de l’iceberg

« La politique actuelle s’apparente plus à la cacophonie d’une agence de communication dont la finalité première est de tenter d’influencer le cours des marchés privés, alors que sur les plans de la nature et de l’essence, nous sommes donc à des années lumières de la gestion des affaires publiques, dans une situation complexe, globale et fatidique. La voie sans issue dans laquelle le système monétaire international nous plonge en s’entêtant à baser notre économie sur un accroissement exponentiel des dettes des états souverains n’aura pour conséquences qu’une austérité accrue, une augmentation des contrôles et donc une diminution des libertés individuelles et collectives. Sans compter l’expansion de la pensée unique au niveau des partis politiques, notamment français pour ne citer qu’eux, preuve en est l’affirmation récente du soutien du PS dans la poursuite de l’intervention militaire unilatérale et meurtrière en Libye, alors qu’il y a quelques jours encore plus d’un million de citoyens libyens se sont mobiliser dans les rues de Tripoli pour manifester leur soutien au régime de Khadafi, ce qui nous propulse d’un coup dans une toute autre facette de la réalité.

La guerre de la dette et la crise de la zone Euro ne sont que la surface émergée de l’iceberg. Le 12 juillet, La Tribune titrait son édition papier : L’Europe craque, les marchés plongent. Une semaine plus tard, les élans salvateurs des grandes puissances sont parvenus, dans une illumination providentielle, à poser une rustine qui peut-être, espèrent-t-ils, tiendra jusqu’aux prochaines élections. On nous annonce la création d’un Fond Européen de Stabilité Financière (FESF) et on occulte la réalité en communiquant que les banquiers vont passer à la caisse et qu’ils ont sauvé la Grèce de la faillite apocalyptique alors que dans les faits, leurs contributions ne sont que minimes proportionnellement aux exigences imposées aux citoyens et à fortiori à la collectivité. Cette dissolution du politique est à l’image de l’impuissance qui règne et du manque frappant de remettre en cause les fondamentaux. A aucun moment, les banques et les représentants politiques n’ont ici de compte à rendre. Nous naviguons à vue, de remaniement en réformes d’opérette ». (Source: Le Grand Soir)

 
5 Comments

Publié par le 26 juillet 2011 in Non classé

 

Sauvetage de la Grèce : l’optimisme de jeudi dernier n’a pas duré

Les taux des obligations des pays dits fragiles sont remontés hier, quatre jours après le Sommet européen de Bruxelles, illustrant l’incertitude qui prévaut dans les salles de marché et les interrogations qui subsistent sur l’efficacité des mesures prises. Cette remontée reflète les doutes des investisseurs, indiquent les stratégistes de BNP-Paribas. « Le plan européen n’est pas suffisamment clair pour lever les doutes sur les dettes des pays périphériques », et les investisseurs s’interrogent notamment sur le financement du Fonds européen de stabilité financière (FESF), une des pierre angulaire du plan adopté à Bruxelles pour prévenir de nouvelles crises de la dette en Europe, ont-ils souligné.

« L’incertitude devrait empêcher les taux des emprunts des pays solides (notés triple A) de se détendre significativement et ceux des pays fragiles sont encore très vulnérables », prévoient les analystes de BNP-Paribas rappelant que l’accord conclu jeudi dernier au Sommet de la zone euro comporte en effet de nombreuses zones d’ombre.

En attendant, la dégradation de la note de la Grèce par Moody’s, certes attendue, a jeté un froid sur les marchés. Après Fitch qui a décidé que la Grèce était en défaut partiel, Moody’s a abaissé de trois crans la note du pays de Caa1 à Ca. Malgré un nouveau plan de sauvetage, la Grèce, sous perfusion internationale, est désormais pour l’agence à un cran du défaut de paiement. Moody’s estime que le pays ne sera pas en mesure de rembourser intégralement ses créanciers.

 
Leave a comment

Publié par le 26 juillet 2011 in Non classé

 

Flash Trader Noé – Les gros se retirent rapidement du marché PAPIER

Le titre Air France évolue sous les 10 euros, niveau très important. Tant que les fluctuations ont lieu en dessous, la situation reste identique au scénario précédent.
La tendance reste baissière et le titre peut à nouveau se rapprocher des 9.3 et 8.7 euros. Pour éviter un tel scénario, il faudrait d’abord franchir les 10 euros. Bref, la piste d’atterrissage 8.7 est à surveiller.

Dans les gestions fonds, mes proches m’annoncent des décollectes massives, probablement en prévision d’évènements majeurs.
Lorsque des décollectes quotidiennes de 50 Millions d’euros ont lieu, cela n’annonce rien de bon.
Nous avons connu les mêmes évènements avant la crise des « subprimes ».

Où va l’argent ? (en Or et Francs Suisse) probablement.

La situation est très délicate. Si la Grèce fait « défaut », alors les filiales bancaires auront des difficultés. M Trichet a bien dit qu’ils étaient prêts à toute éventualité pour la Grèce.

Cependant, si les agences de notation exercent simultanément une pression sur d’autres pays au moment du défaut « potentiel », la situation devrait être toute autre et peut être incontrôlable à terme.

 

Commentaire de LIESI : Nous ne pouvons pas écrire ce qu’il faut raisonnablement conclure, mais chacun comprendra. Merci à Trader Noé de prendre sur son temps pour vous informer.

 
35 Comments

Publié par le 25 juillet 2011 in Non classé

 

Flash Trader Noé – L’or et le Franc suisse pour les riches et les autres devises pour les pauvres

Suite à notre analyse de la semaine dernière, le dollar s’écroule a 0,8 contre franc Suisse.
Sous ce palier critique, gros danger !

Que se passe t’ il en Angleterre ?

GBPUSD se porte mal. La tendance de fond reste très baissière et la rupture des 1.3030 pourrait amplifier la correction vers 0.8.

Est-ce la raison pour laquelle il y a eu un refus de lancer une bouée à la Grèce ?

Une ou plusieurs agences de notation ont elles en vue d’abaisser la note Espagnole ? La Banco Santander en difficulté ?
Nous le saurons dans le prochain épisode.

L’OR est en train de décoller.

 
33 Comments

Publié par le 25 juillet 2011 in Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 25 juillet : interrogations devant l’abîme… l’Or s’envole !

Pour l’or rien à dire de plus, si ce n’est qu’il est l’or.

Pour l’instant l’indice SP 500 reste bien orienté. Le dépassement des 1350 points et surtout une clôture au-dessus des 1367 points permettrait à l’indice de se rapprocher des 1395 et peut être 1620 points.
La journée d’aujourd’hui sera très importante avec le congrès US.
Maintenant, en regardant le contrat future du SP 500, celui -i semble freiner les dépassement des 1350 points. Dans ce cas, la hausse du SP500 n’aurait pas lieu et un repli sous 1316 déclencherait probablement une correction vers les 1265 points.
Autant l’indice SP 500 reste bien orienté, autant son contrat Future est assez hésitant. Ceci probablement dû aux tensions du 02 août. Donc surveillez de très près les 1350 et 1316 points.

L’indice CAC 40 se calque sur le comportement du contrat Future SP 500. Tant que l’indice évolue sous les 3890 points, celui-ci peut annuler les hausses précédentes et se diriger à nouveau vers les 3630 points, aidé par quelques annonces des agences de notation.
Bref, la situation deviendrait extrêmement dangereuse sous les 3350 surtout, car les 2430 points seraient à portée de main et bien plus bas quand la poussière sortira du tapis.
De toutes les façons, tant que l’indice CAC 40 évolue sous 4140 points la tendance de fond reste très baissière.

Pour l’instant les artificiers sont à l’oeuvre. En analysant le fond, la vraie crise n’a pas commencé, celle des « Subprime » était juste un « apéritif ».

 
2 Comments

Publié par le 25 juillet 2011 in Non classé

 

Les krachs financiers répondent à une logique oligarchique et… mondialis

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche