Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 05:03

 

# ELAC & ALAC Committees / Breaking News / Luc MICHEL :

NI FLEURS NI COURONNES POUR L’AMBASSADEUR US TUE EN LIBYE !

par Elac Committees, mercredi 12 septembre 2012, 12:34 · 

Luc MICHEL pour ELAC & ALAC Committees /

Avec PCN-SPO – Reuters /2012 09 12 /

 

Lorsque l’on veut dîner avec le diable, il ne faut pas s’étonner de se brûler.

Les USA se sont emparés de la Libye avec l’aide et par les gangs armés djihadistes.

Ce sont des islamistes employés par la CIA depuis le début des années 80 qui dirigent la Libye sous occupation de l’OTAN. Le « général » Hifter, agent de la CIA, commande l’armée coloniale croupion, al-Megaryef, lui aussi vieil employé de l’Agence, préside le parlement. Le premier ministre est aussi un employé de la CIA, libéral en économie mais islamiste en politique.

 

La Libye est déchirée par la violence des milices et des gangs islalmistes.

La destruction récente de monuments islamiques et de bibliothèques est un combat entre factions islamistes : salafistes soutenus par le Qatar contre les confréries soufi, les fameuses confréries senoussi, pilier de la monarchie, qui dominaient l’ex CNT d’Abdeljalil  avec l’appui de l’AKP turque (qui en est proche idéologiquement) et des services britanniques MI5 et MI6. Il y a aussi « en embuscade » les Frères Musulmans (protégé des USA et Plan B du State Department) et les katibas djihadistes d’al-Qaida, à Tripoli et Zlinten (qui ont même leur parti, Al Watan).

 

« Considérée comme fief des islamistes radicaux », nous dit Reuters, Benghazi, deuxième ville du pays et bastion du CNT, où l’ambassadeur US a été abattu, « a connu une vague de violences ces derniers mois, avec des attaques contre des Occidentaux et des assassinats d'officiers de l'armée ou de la sécurité ». Ces attaques sont, elles, le fait de la RESISTANCE VERTE pro Kadhafi (1). « Les autorités libyennes, déjà dépassées par la recrudescence des violences et la prolifération d'armes depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre dernier, se sont trouvées depuis quelques semaines face à une montée en puissance de la mouvance salafiste », écrit encore Reuters.

 

« La destruction de mausolées musulmans dans l'ouest du pays par des groupes d'islamistes extrémistes a révélé ces dernières semaines au grand jour la puissance de cette mouvance, jusque-là discrète, et connue pour avoir comme bastion l'Est libyen. Le ministre de l'Intérieur Fawzi Abdelali avait alors expliqué qu'il ne voulait pas risquer une confrontation avec les groupes extrémistes nombreux et bien armés ». Preuve de l’anarchie qui règne dans le non-état libyen sous occupation de l’OTAN. CE que nos lecteurs savent depuis longtemps.

 

L’ambassadeur US vient de payer cash le prix du chaos organisé par Washington et l’OTAN. Cette somalisation qui détruit la prospère Jamahiriya de Kadhafi (2).

Comme la France de Sarkozy avait, avec Mohammed Merah, payé cash son aventure néocoloniale en Libye, et son soutien aux mêmes islamistes (3).

 

Des manifestants armés salafistes ont en effet attaqués en début de soirée ce mardi le consulat, protestant contre un film offensant l'islam selon eux... Les mêmes qui ont attaqué l’Ambassade US au Caire hier. « L'ambassadeur américain en Libye et trois autres membres de l'ambassade ont été tué dans une attaque à la roquette du consulat américain à Benghazi par des hommes armés », a indiqué un responsable libyen ce mercredi. On ignore à ce stade si l'ambassadeur se trouvait dans une voiture ou à l'intérieur du consulat des Etats-Unis à Benghazi, où de violents affrontements se sont produits mardi.

 

Selon les autorités libyennes, les assaillants protestaient contre le même film dénoncé par des milliers d'Egyptiens, en majorité des salafistes, qui avaient manifesté mardi - jour anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis - devant l'ambassade américaine au Caire, avant d'arracher le drapeau américain pour le remplacer par un étendard islamique. Des manifestants armés se sont attaqués en début de soirée au consulat et des roquettes ont été tirées sur le bâtiment, selon des sources officielles libyennes.

 

Selon le Wall Street Journal, le film à l'origine des violences s'intitule Innocence of Muslims (L'Innocence des musulmans) et a été réalisé par un Israélo-Américain, Sam Bacile, promoteur immobilier de 54 ans.

 

Hillary Clinton a par ailleurs indiqué s'être entretenue avec le président de l'Assemblée nationale libyenne Mohamed al-Megaryef, des moyens de mieux protéger les Américains travaillant en Libye.  Le Congrès général national (CGN) libyen, la plus haute autorité politique du pays, a lui exprimé dans un communiqué son «indignation» et «sa condamnation dans les termes les plus forts» de l'attaque «criminelle» qui a conduit «à la mort et la blessure d'un certain nombre de personnes». Le CGN a annoncé l'«ouverture immédiate d'une enquête» (sic)  et a indiqué que le président du Congrès, Youssed al-Megaryef a appelé à une réunion d'urgence avec le gouvernement d'Abdelrahim al-Kib. Selon le porte-parole de la Haute commission de sécurité du ministère de l'Intérieur, Abdelmonoem al-Horr, des roquettes RPG ont été tirées sur le consulat.

 

Des témoins ont indiqué à l'AFP que des manifestants ont arraché le drapeau américain et ont mis le feu au consulat, ajoutant que des affrontements ont eu lieu entre des forces de sécurité et des hommes armés et que les routes menant au bâtiment ont été fermées. «Des dizaines de manifestants ont attaqué le consulat et y ont mis le feu», a déclaré à l'AFP Omar, un habitant de Benghazi. Un autre témoin a indiqué des salafistes se trouvaient parmi les assaillants, faisant état d'actes de pillage et de vandalisme.

 

Que tout cela se passe le jour anniversaire du « 11 septembre », lui aussi fruit vénéneux de la collaboration entre les USA et les djihadistes, en Afghanistan et en Bosnie celle-là, teinte les événements de Benghazi d’une ironie amère.

 

Ni regrets, ni fleurs, ni couronnes pour l’ambassadeur US. C’est le régime d’Obama qui porte l’entière responsabilité de ce qui se passe en Libye. Les occupants yankee ne méritent rien d’autre que le mépris et l’oubli.

 

LM

 

(1) Luc MICHEL, COMME DANS LA FRANCE DE 1941-44, LA RESISTANCE VERTE LIBYENNE FRAPPE LES KOLLABOS OU ELLE VEUT ET QUAND ELLE VEUT !

sur : http://www.elac-committees.org/2012/08/28/elac-alac-comme-dans-la-france-de-1941-44-la-resistance-verte-libyenne-frappe-les-kollabos-ou-elle-veut-et-quand-elle-veut/

 

(2) Luc MICHEL : OU VA LA LIBYE ? DE LA COMEDIE DE LA PSEUDO DEMOCRATIE A LA SOMALISATION …

sur : http://www.elac-committees.org/2012/08/18/elac-alac-luc-michel-ou-va-la-libye-de-la-comedie-de-la-pseudo-democratie-a-la-somalisation-%e2%80%a6/

 

(3) Luc MICHEL : LA FRANCE DE SARKOZY PAYE CASH SA POLITIQUE AVENTURISTE EN LIBYE ET AU PROCHE-ORIENT

sur : http://www.elac-committees.org/2012/04/10/pcn-spo-luc-michel-la-france-de-sarkozy-paye-cash-sa-politique-aventuriste-en-libye-et-au-proche-orient/

 

https://www.facebook.com/notes/elac-committees/-elac-alac-committees-breaking-news-luc-michel-ni-fleurs-ni-couronnes-pour-lamba/204838846312712

 


 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche