Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 17:57

http://s3.e-monsite.com/2011/01/30/02/resize_550_550/antidote.jpg

http://s3.e-monsite.com/2011/01/30/02/resize_550_550/antidote.jpg

 

" LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS BACTERIENNES POSE UN VRAI ET GRAVE PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE " 

L'agence française de sécurité sanitaire vient de lancer un cri d'alarme:

BILAN DE 10 ANNEES DE CONSOMMATION D'ANTIBIOTIQUES (1999-2009)

Voir le site: www.afssaps.fr  et le communiqué de l'Afssaps:   ConsommationAntibiotiques-1 

·   la consommation d'antibiotiques n'a que très peu baissé,

·   peu de molécules innovantes, le nombre de substances actives diminue régulièremment

·   apparition de bactéries multirésistance aux antibiotiques.

J'ajouterai que la recherche en antibiothérapie a été démantelée. la remettre en route prendrait plusieurs années.

D'AUTRES SOLUTIONS EXISTENT 

ET DOIVENT ETRE PRISES EN COMPTE 

·   L'utilisation des huiles essentielles,et des médicaments phytothérapiques,

·   Les traitements de terrain visant à prévenir les infections

·   La phagothérapie: utilisation de virus, les bactériophages (virus qui détruisent les bactéries). Technique au point qui a été très largement utilisée en URSS et continue à l'être. Voir le livre: « Des virus pour combattre des infections » du Docteur Alain Dublanchet. Voir aussi l’article Wikipedia ci-joint.   

 

  

  
   

Il y en a beaucoup d'autres. Et, bien entendu, il faut relancer la recherche sur les antibiotiques.

REMARQUES IMPORTANTES

1) il faut distinguer les infections saisonnières, chez l'enfant en particulier, souvent dues à  un virus qui ne doivent que très rarement impliquer un recours aux antibiotiques, des infections chroniques souvent très graves (par exemple le rhumatisme cardiaque) pour lesquelles l'antibiothÃérapie peut se révéler indispensable et PROLONGEE.

2) Il faut donc, une vraie politqiue de santé publique dans ce domaine, qui ne peut pas être simplement du ressort du bon vouloir de l'industrie pharmaceutique. Pour cette industrie, un nouveau médicament, doit rapporter au minimum un milliard de dollars, je dis bien un milliard de dollars. C'est à  un organisme d'État de prendre les choses en main: c'est incontournable. Je rappelle, qu'à  la Libération avait été créées des pharmacies centrales dans les hôpitaux publics, qui employaient  des pharmaciens de recherche et qui étaient habilitées à créer des médicaments. Les solutions existent. 

C'EST UN COMBAT TRES IMPORTANT.

NOUS SOMMES DANS LA CATASTROPHE !

Il y a 15 ans, je faisais partie de ceux qui dénoncaient cette poltique irresponsable en matière d'antibiothérapie et j'arrêtais ces traitements aux enfants qui venaient me voir pour donner phytothérapie et homéopathie, avec de très bons résultats.


Docteur Jacques Lacaze »

 


Source :              www.jacques-lacaze.com

 

 

 

Courriel :           jacques.lacaze@gmail.com


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche