Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 05:25

http://resosol.org/InfoNuc/images/humour/radioactivite-pas-de-souci.jpg

http://resosol.org/InfoNuc/images/humour/radioactivite-pas-de-souci.jpg

 

Que faire face à la radio-activité?


En apparence il y a plus de transparence sur l'affaire de Fukushima au Japon que sur celle de Tchernobyl, mais peut-être n'est-ce qu'une apparence?


Bien sûr, la situation des Japonais, qui ont déjà subi Hiroshima et Nagasaki, n'est guère réjouissante, mais, après ce qu'ils ont vécu en 1945 et sachant que le nucléaire de représente que 15% de leur approvisionnement en électricité l'on a envie de demander: "Mais qu'allait-il donc faire dans cette galère?", mais c'est encore là un sujet en soi.


Tchernobyl a déjà donné ça (Attention! photos très choquantes! ne cliquez pas sur ce lien si vous n'êtes pas prêt(e) à regarder la réalité en face!); les bombes "libératrices" à uranium appauvri envoyé sur l'Afganistan, l'Irak, le Liban et même le Kosovo ont donné ça (Attention! photos très choquantes! ne cliquez pas sur ce lien si vous n'êtes pas prêt(e) à regarder la réalité en face!); que va donner Fukushima, dont les grand médias semblent déjà s'être notablement désintéressés?


En Europe, et notamment en France, la situation est, certes, beaucoup moins dramatique: L'on parle de taux de radio-activité de 1000 à 10.000 fois inférieurs à ceux de Tchernobyl, mais, quand même, l'affaire n'est pas si claire…


D'une part, il faut considérer qu'alors que nuage de Tchernobyl a été relativement "ponctuel" (il s'était répandu pendant une période de temps se chiffrant en jours) pour le nuage de Fukushima il semble que l'on soit parti pour un nuage s'étalant sur des semaines, des mois et même des années, si ce n'est pas des décennies ou même encore bien davantage…


Car, à l'heure où cet article est rédigé le site, avec ses différents réacteurs, continue, de plus en plus, d'émettre de très dangereuses vapeurs et fumées empreintes de radio-activité, et l'on ne sait pas formellement si les techniciens de l'atome vont finir par réussir à complètement maîtriser cela...

Accident nucléaire japonais: En France présence constatée d'iode 131 dans les eaux de pluie

La Criirad monte au créneau

La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD) a détecté un faible taux d'iode 131 dans l'eau de pluie, dans le Sud-Est de la France. Un taux certes bien en-dessous de celui relevé en France une semaine après l'accident de Tchernobyl. Toutefois, il y a lieu de s'inquiéter quant aux effets de l'accumulation progressive de ces initialement faibles doses de radio-activité retombant sur le sol, polluant l'eau et toute la chaîne alimentaire...

Par exemple, l'analyse de prélèvements d'eau de pluie tombée entre le 27 mars et le 28 mars sur le secteur de Valence (Rhône-Alpes) a permis de déterminer «un dépôt humide de 8,5 Becquerels par mètre carré de sol», indique la CRIIRAD. Il s'agit là, selon les spécialistes, d'un chiffre «plusieurs dizaines de milliers de fois moins élevé que les doses relevées en France, une semaine après Tchernobyl», mais, quanbd même, «il s'agit de doses supérieures à la normale, puisque, habituellement, dans l'environnement, l'on ne détecte pas du tout d'iode 131».

Accumulation progressive de la contamination radio-active

Et ce n'est pas terminé. Aussi longtemps que la centrale nucléaire de Fukushima va continuer à relâcher des isotopes radioactifs, la contamination de l'air - et donc, par contrecoup, de l'eau et des sols - va se prolonger. La Criirad estime que «les activités de l'air, et par conséquent de l'eau de pluie, seront probablement supérieures à ce qui est mesuré actuellement» et que «cumulée sur les 15 jours à venir, la retombée en iode 131 pourrait atteindre plusieurs centaines de Becquerels par mètre carré».

 

«Les produits alimentaires devraient présenter des niveaux de contamination très faibles mais mesurables et qui vont progressivement augmenter», ajoute-t-elle, tout en reconnaissant que «les activités attendues sont très faibles et correspondent à de très faibles niveaux d'exposition».

Gaz et particules

«L'iode 131 est émis sous forme de gaz, puis une partie se fixe sur des particules d'air».

SUIVI DE L’IMPACT EN FRANCE DE LA CONTAMINATION IMPUTABLE A LA CENTRALE DE FUKUSHIMA DAIICHI - RéSULTATS DES ANALYSES DU LABORATOIRE DE LA CRIIRAD

Contrôle de la radio-activité de l’air

Depuis le 21 mars 2011, le laboratoire de la CRIIRAD a mis en place un programme spécifique de prélèvement des filtres et cartouches à charbon actif du réseau de balises qu’il gère dans la vallée du Rhône. Il s’agit de préciser l’impact des masses d’air contaminé en provenance de la centrale de Fukushima-Daiichi (Japon).


D’après les modélisations, les masses d’air contaminé seraient parvenues en France métropolitaine le 23 ou 24 Mars 2011.

 

L’ensemble des résultats d’analyse est présenté dans un tableau régulièrement mis à jour.


Les premiers résultats ont été commentés dans les notes d’information n°1 à n°3 de la Crii-rad.


L’ensemble des résultats disponibles permet de faire les observations suivantes:

Contamination par l’iode 131

à l’exception du filtre à aérosols de Romans sur Isère du 31 mars au 2 avril, un seul radionucléide artificiel émetteur gamma a été détecté dans l’air ambiant, il s’agit de l’iode 131. Il est présent dans l’air échantillonné à Péage de Roussillon, Romans, Valence, Montélimar et Avignon.

 

· Son activité dans le filtre à aérosols est comprise entre le dixième de milliBecquerel par m3 (mBq/m3) et le milliBecquerel par m3 (par exemple, la valeur la plus élevée est de: 0,76 +/- 0,17 mBq/m3 sur le filtre mixte Péage de Roussillon et Romans-sur-Isère du 28 mars 14H34 au 31 mars 8H54).

 

· Son activité dans la cartouche à charbon actif est de quelques milliBecquerels par m3. Sur les cartouches à charbon actif de la balise de Valence, prélevées quotidiennement, l’activité volumique la plus élevée a été mesurée entre le 30 mars 15H29 et le 31 mars 15H18 (8,2 ± 1,5 mBq/m3). Il s’agit de la valeur la plus élevée relevée à ce jour sur les cartouches à charbon actif du réseau. L’activité est en diminution sur les cartouches ultérieures (3,4 ± 0,8 mBq/m3 entre le 31 mars 15h20 et le 1er avril 16h38 et 1,6 ± 0,8 mBq/m3 entre le 1er avril 16h41 et le 2 avril 15h08).


Ces niveaux d’activité restent très inférieurs à ceux que la CRIIRAD avait pris en compte pour effectuer une évaluation prévisionnelle des risques liés à l’inhalation (voir communiqué de presse du 21 mars 2011). Ils conduisent à évaluer une dose très faible pour une exposition sur une durée de 7 jours.

Note de la Criirad au sujet de la situation au Japon:

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/30-03_alerte_sanitaire_japon.pdf

 

Tout cela est des plus pré-occupants…

Mais, pour l'Europe, le Japon peut sembler loin…

Qu'en est-il de la situation en France?

Note d'Information de la Criirad confirmant la présence d'iode 131 dans les eaux de pluie en France:


http://94.23.16.204/criirad_telechargement_pdf/eau_de_pluie_iode_131.pdf


Voir aussi:

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_03_30_resultats_criirad.pdf

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_03_30_resultats_criirad.pdf

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_04_01_resultats_criirad.pdf

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_04_04_resultats_criirad.pdf

Suivre les communiqués de la Criirad:

https://twitter.com/criirad

Omerta Nucléaire

LES MESURES DE RADIO-ACTIVITé DES BALISES DE L’OUEST ONT éTé TENUES SECRèTES


Variante de Tchernobyl: cette fois, le nuage japonais ne s’est pas arrêté dans l’Atlantique…. mais est arrivé chez nous VIDE! (selon toutes les rassurantes affirmations des services officiels…) 


La CRII- RAD a protesté face à l’omerta: Une fois de plus, le gouvernement s’est moqué de nous ! En effet, 10 jours après la catastrophe, les rejets radioactifs dans l’atmosphère de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI n’étaient ni maîtrisés ni quantifiés. Dans le même temps, de multiples stations de mesures réparties sur l’ensemble de notre planète  suivaient pas à pas l’évolution de la radioactivité dans l’espace … mais les ordres étaient qu’elles veillent jalousement à ce que ces données restent secrètes.

Cette situation totalement scandaleuse a encouragé les populations à ne prendre aucune précaution. D’autant plus intolérable que ce réseau de mesure est financé par l’argent public! Les Etats cotisent en effet à hauteur de 55,7 millions d’euros pour faire fonctionner les stations de mesure. Les citoyens américains respirent depuis le 17 mars dernier les particules radioactives rejetées par la centrale de FUKUSHIMA DAIICHI. Premiers contributeurs au budget du réseau, ils ont pu apprécier de n’avoir strictement aucune donnée en contrepartie de leurs 12 millions d’euros. Un sacré marché de dupes! A noter qu’avec un versement de 3,6 millions d’euros, les Français ne sont pas mieux lotis.


Bref, la leçon de Tchernobyl n’a pas servi et l’on continue à confier notre sécurité et notre santé à des états menteurs, qui d’une façon évidente; ne veulent pas du bien à leurs citoyens …


Alors, il n’est jamais trop tard pour se nettoyer d’une éventuelle pollution radioactive dont les effets ne se feront peut –être sentir que dans plusieurs mois ou années. Mais attention, il court beaucoup de recettes bidon. Seules dûment testées sont le MISO (Nagasaki) 4 cuillères à café dans de l’eau chaude et PECTINE DE POMME (Tchernobyl) 10 grammes par jour.


Source: http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

Remercions la Criirad pour son bon travail d'information citoyenne et voyons ce qu'il est possible, pour se protéger, soi et les siens, de faire concrètement

Se protéger contre la radio-activité

Il est donc prudent de s'intéresser de près maintenant aux protocoles - et si possible naturels - existants pour contrer la radio-activité.

Au niveau des pouvoirs publics, l'on ne propose que des comprimés d'iode. Un certains de spécialistes demeurent méfiants à l'égard des comprimés fournis par les autorités.

Les indications ci-dessous proviennent, en particulier, du journaliste, écrivain, conférencier bien connu dans les milieux de la Santé Naturelle en France, Michel Dogna:

EN PRIORITé

Prévoir: Miso (2 - 3 - 4) - 5 poches plastiques ou boîtes.

- En cas de pollution radio-active: 1 cuillère à café de la pâte dissoute dans un bol d’eau chaude -  4 à 5 fois par jour.

- En préventif: 1 bol matin et soir.

- Enfants: quantité proportionnelle au poids corporel.

Teinture d’iode

En cas d’accident nucléaire, nous sommes exposés aux retombées d'iode radio-actif très dangereux, car il se fixe rapidement sur la thyroïde. C’est la cause des cancers de la thyroïde, comme on l’a constaté après Tchernobyl.

Pour limiter ce risque, il faut - afin de saturer la thyroïde en iode... ce qui évitera que l'iode radio- actif ne s'y fixe - prendre, aux 2 repas principaux, 1 goutte par 10 kg de poids soit de teinture d'iode - cela peut, par exemple, être soit de Lugol soit de la Iodine Dr Clark (ce qui importe c'est la teneur en iode du produit) - soit d'alcool iodé.

L'iode radio-actif ayant une période de vie de 8 jours, au bout de quelques semaines, - sauf, bien sûr, si les fuites de radiations de la centrale de Fukushima perdurent - le risque de cet iode radio-actif dans l'atmosphère devrait être redevenu nul.

Germanium: Alors que l'iode est préventif pour la thyroïde, le germanium est réparateur de l'ADN endommagé par les radiations.

CAS PARTICULIERS:

Bébés: 1 goutte, matin et soir, dans le biberon. Nos grand-mères faisaient déjà cela dans les régions loin de la mer pour stimuler leur éveil cognitif.

Femmes enceintes: La prudence par manque d’expérience est de se limiter au badigeonnage cutané, mais  sur des surfaces suffisamment larges. La peau n’absorbe que sur autorisation de l’organisme.

Personnes sous Lévotyrox: Ça ne sert à rien puisque leur thyroïde est HS.

Cas d’hyperthyroïdie: Procéder comme pour les femmes enceintes.

Cas d’hypothyroïdie: Aucun problème, bien au contraire!

Remarque: Réaliser que ce traitement préventif ne concerne pas le Césium radio-actif 134 et 137,  le tellure radio-actif 132, le plutonium, mais seulement l’iode radio-actif 131, 132 et 133.

Note de Michel Dogna: Il est consternant que des pharmaciens et des médecins sèment la pagaille dans la tête des gens en brandissant des épouvantails ridicules face à presque 200 ans d’expérience de la teinture d’iode - il ne s’agit pas de la boire au goulot mais au goutte à goutte! Par contre, ce seront les mêmes qui n’hésiteront pas à fourguer leurs dangereux comprimés d’iode avec la bénédiction du ministère de la santé…

EN SECOND LIEU (si l’on n’a pas de miso).

La remarque "si l'on n'a pas de miso" est pertinente, car, suite au fort accroissement de la demande, des pénuries de ce précieux miso sont déjà signalées... 

- Argile fine à boire (1 - 2) : 2 boites

Connue pour être faiblement radio-active, par le principe du TAO, elle a la faculté d’absorber la petite radioactivité - 1 cuillerée à café pour un verre d’eau par jour, après macération une nuit.

ou:

- Chlorure de magnésium (1) - 5 sachets

C’est un chélateur des  radio-éléments et de plus un principe très YANG qui équilibre l’hyper YIN radio-actif – 40 ml matin et soir (exite, à l'état naturel, sous forme de Nigari)

ou

- Pectine de pomme (rayons gélifiants confitures) - 5 boîtes

Ce remède a été appliqué sur des enfants irradiés de la région de Tchernobyl atteints de leucémie, par une équipe médicale qui a eu des résultats inespérés. Posologie: 10 grammes/jour.

éJECTION DE FOYERS CHAUDS

Un «foyer chaud» est un logement fixe d’une particule radio-active dans un tissu organique – il y a brûlure et nécrose périphérique progressive pouvant évoluer en cancérisation.

 - Aurathérapie, Auralec, ou Polar Cleaner

Sous diverses appellations, cet appareil - au départ, l'aurathérapie, une invention de Lee Crook, qui travaille au travers d’un treillis de cuivre, effectue une dépollution cellulaire pendant votre sommeil par une alternance d’un champ électrique statique toutes les 11 minutes, ce  qui crée des micro-contractions / dilatations cellulaires permanentes.

à brancher toutes les nuits pendant  plusieurs semaines à plusieurs mois selon le degré de contamination.

Pour en savoir plus sur ce sujet, voir «Prenez en main votre santé» tome 3 - édition Trédaniel – chapitre 4.

 

RECOMMANDATIONS GéNéRALES DE BON SENS EN CAS DE CONTAMINATION RADIO-ACTIVE

Avec ses 58 réacteurs à énergie atomique, la France est le pays du monde présentant la plus forte densité en termes de danger nucléaire. La vallée du Rhône est - on le sait - une zone à risque sismique, et les centrales française ont été construites selon des normes anti-sismiques très inférieures à celles du Japon. à Tricastin, l'on relève une centaine d’incidents annuels, et l’on a pu savoir que nous étions passés plusieurs fois très près de catastrophes dans différentes centrales françaises.

Nota: "Ne prenez jamais pour argent comptant les termes rassurants de "l'état-Menteur"" (M.D.).

NUAGE RADIO-ACTIF

- Avoir en tête que la radio-activité est surtout véhiculée par les poussières. Le jeu consiste à éviter de les toucher, de les respirer et de les ingérer (aliments pollués).

- L’eau de pluie est le second agent transmetteur direct. Selon certaines informations, le personnel travaillant dans les centrales nucléaires aurait reçu la consigne d'éviter de rester sous la pluie; de sortir sans parapluie par temps de pluie, de mettre des vêtements lisses ne retenant pas l'eau.

- Par ailleurs, lors d’un passage de nuage radio-actif, il faut généralement une huitaine de jours pour que le taux de rayonnement baisse dans des proportions moins dangereuses.

- Enfin, se rappeler que nous avons quand même une capacité d’élimination des radio-éléments ingérés par les voies urinaires, qu’il faudra peut-être stimuler chez certains (en prenant des diurétiques).

EN CAS DE FORTE CONTAMINATION

- Pendant les 8 premiers jours, essayez de rester chez vous, le temps que les valeurs de rayonnement retombent à des niveaux moins dangereux, et contrôlez les prises d’air de la maison par des filtres ou des chiffons mouillés.

- Pour sortir, couvrez-vous d’un survêtement imperméable qui n’accroche pas la poussière et n'absorbe pas l'eau de pluie.

- Si vous n’avez pas de masque, respirez au travers d’un linge mouillé. Une poussière chargée d’un radio-élément qui se loge dans un poumon crée un foyer chaud pouvant entraîner une micro radiolyse locale et peut être un départ de cancer.

- Douchez-vous souvent et lavez systématiquement les vêtements qui ont pu être en contact avec de la poussière présumée radio-active.

ALIMENTATION APRèS LE PASSAGE D'UN NUAGE RADIO-ACTIF

- Se rappeler que 60% des contaminations internes des gens victimes de Tchernobyl ont été véhiculées par les produits laitiers. C’est logique: l’herbe ayant reçu de la pluie radioactive est broutée par les vaches qui donnent du lait radioactif … d’où la crème, le beurre et le fromage radio-actifs.

- Tous les légumes et fruits doivent être abondamment et soigneusement rincés.

- éviter les champignons aériens, le thym et les herbes de Provence qui absorbent et concentrent spécifiquement  les radio-éléments.

Source d'une part des informations ci-dessus: http://www.infomicheldogna.net/index.html.

Voici, maintenant, des informations complémentaires en provenance de Ty Bollinger:

Le Bicarbonate de Sodium (Bicarbonate de Soude)

L'administration par voie orale de bicarbonate de sodium diminue la gravité des échanges produits par l'uranium dans les reins.


Les reins sont habituellement les premiers organes à montrer les dégâts chimiques lors de l'exposition à l'uranium. Les vieux manuels militaires suggèrent des doses ou des infusions de bicarbonate de sodium afin d’aider à alcaliniser l'urine si cela se produit. Cela rend l'ion uranyle moins toxique pour les reins, et favorise l'excrétion du complexe non toxique de carbonate d'uranium.


L'administration orale de bicarbonate de sodium diminue la gravité des changements produits par l'uranium dans les reins. Donc, le bicarbonate de sodium est si utile et puissant qu’au Laboratoire National à Los Alamos, au Nouveau-Mexique, le Chercheur Don York a utilisé le bicarbonate de soude pour nettoyer les sols contaminés par de l'uranium.


Le bicarbonate de sodium se lie avec l'uranium, qui le sépare de la terre; jusqu'à présent, York a retiré jusqu’à 92 pour cent d'uranium à partir d'échantillons de sols contaminés.


J'ai commencé à écrire sur le bicarbonate de soude après avoir découvert que l'armée américaine recommande l'utilisation du bicarbonate pour protéger les reins des dégâts dus à l'irradiation.


Le bicarbonate de sodium peut retirer en toute sécurité la peinture, la graisse, l’huile et les résidus de fumée, diminuant l'exposition des travailleurs aux produits chimiques durs et éliminer une grande partie des déchets dangereux associés à d'autres nettoyants. "Le bicarbonate de sodium est capable de nettoyer dans les zones où d'autres substances présentent des risques d'incendie, car le bicarbonate de soude est un extincteur naturel", explique Kenneth Colbert, un directeur général chez Arm & Hammer. C'est la raison pour laquelle il est utilisé par des centres d'oncologie pour contrôler les déversements des agents de chimio, et il est effectivement utilisé par voie intraveineuse pour protéger les patients contre la toxicité de la chimiothérapie dangereuse.


"L'uranium est l'un des seuls métaux qui obtiennent une liaison significative à partir du carbonate. Rincez juste avec beaucoup de bicarbonate dans l‘organisme, avec tout ce que les reins supporteront, et que vous allez utiliser, cela sera très utile", écrit le Dr. Chris Shade. Il n'y a pas de meilleure thérapie pour la maladie des rayons qu’une prise intense de bicarbonate de sodium (bicarbonate de soude) et les bains de magnésium avec de l'argile appropriée ajoutée. Et même le thiosulfate de sodium peut être ajouté à ces bains, qui neutralise instantanément le chlore dans l'eau du bain, tout en offrant du soufre ; pour les voies essentielles qui requièrent le soufre.

Le Bicarbonate et les retombées nucléaires

Si les bombes commencent à tomber partout sur la planète, ou si vous habitez près d'une centrale nucléaire, vous devrez avoir une grande quantité de bicarbonate de sodium à portée de la main. Les stocks minimum devraient être de 12 ou 25 kilos. Normalement, je recommande à quelqu’un de commencer en utilisant 500 grammes de bicarbonate dans un bain, mais qui pourraient facilement être un kilo ou un kilo et cinq cents grammes dans une situation d'urgence. Ce n'est pas une plaisanterie que l'on puisse obtenir 25 kilos de médicaments, et des plus puissants sur terre, pour 35 €uros. Vous aurez aussi besoin de beaucoup de sels de magnésium, et le meilleur, ainsi que le plus pénétrant d'entre eux est le chlorure de magnésium, sous forme de flocons pour le bain de magnésium. Les sels de la Mer Morte sont aussi très bien pour cette application.


L'exposition aux radiations provoque une cascade de radicaux libres qui causent des ravages sur le corps. Les radiations déciment l’apport du glutathion dans l'organisme.


Lisez s’il vous plaît, mon essai sur la Nébulisation du Glutathion et du Bicarbonate (http://blog.imva.info/medicine/glutathione-bicarbonate-nebulization).


La nébulisation est l'un des meilleurs moyens d'augmenter rapidement les niveaux de glutathion, de même que l'utilisation de suppositoires de glutathion.


Le risque principal de cancer provient de l'oxyde d'uranium inhalé, ainsi que d'autres particules radioactives en suspension qui sont de minuscules particules insolubles introduites profondément dans les poumons. C'est une bonne raison pour nébuliser à la fois du glutathion et du bicarbonate directement dans les poumons, et l'on doit se demander pourquoi les gouvernements, ainsi que les autorités sanitaires n'ont pas parrainé ce traitement.


La Dre. Sarah Mayhill, en parlant de l'oxyde d'uranium dit : "Il peut être inhalé par les soldats et les civils, il colle à la paroi des poumons, il est absorbé par les cellules du système immunitaire et se retrouve dans les ganglions lymphatiques, les os, le cerveau, les glandes productrices d'hormones, les ovaires et les testicules. Il reste dans ces organes pendant de nombreuses décennies et est seulement très lentement excrété dans l'urine".


La nébulisation traite les tissus pulmonaires par voie transdermique permettant le meilleur effet sur les tissus pulmonaires contaminés.


J'ai eu le plaisir au cours de ces années, d’apprendre par certains des médecins les plus intelligents et par des scientifiques, sur la chélation des métaux lourds et sur l'ouverture des voies de détoxification. La personne qui a remporté le prix Nobel dans le domaine de la chélation, le savant ayant le plus grand génie, surtout quand il s'agit de chélation du mercure, est le Dr. Chris Shade


(http://www.quicksilverscientific.com). Il a développé un système de détoxification sophistiqué, basé sur le renforcement de l'élimination naturelle des métaux dans les intestins.


Bien que sa spécialité soit le mercure, la détoxification et la chélation des poisons radioactifs utilisent les mêmes voies que le mercure. Il a développé trois produits qui sont efficaces pour l'élimination du mercure, y compris une formule de liposome qui nous permet d'obtenir du glutathion dans l’organisme via l'administration par voie orale. (Pour plus de renseignements ou pour passer commande des produits du Dr. Shade je ne dispose que d'un numéro de téléphone: 1 - 866-257-8168, vous parlerez à Karen).


La combinaison de ses formules avec le HMD (Heavy Metal Detox - Détoxification des Métaux Lourds) du Dr. George Georgiou, un autre génie médical, nous donne, à mon avis, la meilleure formule médicale possible, pour aider à éliminer la contamination radioactive aussi efficacement que l'iode, le chlorure de magnésium (http://www.ancient-minerals.com), une formule de super-aliment à base de spiruline comme Rejuvenate (Ressourcez-vous - http://blog.imva.info/medicine/superfood-for-cellular-survival) et d'argile comestible (http://imva.info/index.php/2010/02/edible-clay) sont aussi bien utilisés.


Rejuvenate (Ressourcez-vous) est une formule puissante riche en chlorophylle qui est facile à administrer en grandes quantités en raison de son goût particulièrement agréable. Les niveaux intenses en ARN contenus dans Rejuvenate, contribuent rapidement à renforcer le système immunitaire d'une personne et l’aide à se remettre des dommages causés à l'ADN par l'exposition aux radiations.


Il est intéressant de voir que l'uranium-238 est éliminé dans les cheveux, en utilisant le protocole HMD ; à ce jour il n'y a pas d'agent chélateur naturel connu pour mobiliser et éliminer l'uranium-238 à partir des tissus de l'organisme. Le HMD est le seul produit de chélation que j'ai vu, qui a effectivement été testé, et qui a démontré son efficacité contre la toxicité de l'uranium.


Le HDM de Coriandre déplacera les métaux lourds et les matières radio-actives des cellules dans les voies de détoxication, avec l'IMD du Dr. Chris Shade (Intestinal Metal Detox) en agissant efficacement sur les voies concernées pour obtenir le meilleur résultat à travers les intestins. La consommation interne d'argile comestible et l’application d’argile par voie externe facilite considérablement ce processus. Les bains d'argile sont un moyen très efficace d'éliminer les métaux lourds du corps et ils augmentent les chances de survie, si les personnes sont exposées aux retombées nucléaires.

L'iode

L'iode est l'élément le plus évident et important dans la protection contre les dommages causés par les radiations. L'iode radio-actif plonge dans tous les récepteurs d'iode concernés qui n'ont pas d'iode à disposition, à cause d’une carence en iode. C'est un problème grave, car, en Amérique du Nord, selon le Dr. David Brownstein, plus de 90 pour cent des personnes sont des carencées en iode.


Cela les laisse très vulnérables à l'iode radio-actif, qui est l'une des principales formes de radiations émises dans le cadre des accidents nucléaires et dans celui des armes nucléaires.


Dans un article différent et séparé figurent des vidéos d'une interview que j'ai faite aujourd'hui avec le Dr. Brownstein, et beaucoup d'informations importantes sur la supplémentation en iode comme moyen de défense essentielle contre la contamination radio-active et les dommages y sont présentes.

Cocktails Intra-veineux

En cas d'exposition grave, des cocktails IV comprenant des doses élevées de vitamine C, de chlorure de magnésium (http://www.ancient-minerals.com) ou de sulfate, de bicarbonate de sodium et d'eau de mer complète et très pure comprenant tous les minéraux nécessaires à la vie serait l’idéal.


Le Dr. David Brownstein administre de la vitamine C par voie IV, lentement, goutte à goutte, généralement de 25 à 50 g, avec des minéraux, et il ajoute 10cc de bicarbonate de sodium. L'ajout de bicarbonate à la voie IV a apporté une énorme amélioration clinique. Il ajoute aussi 1 cc de bicarbonate à tous les Myers cocktail IV (http://en.wikipedia.org/wiki/Myers%27_cocktail), qui selon lui, est "un grand plus".

Les Éléments Nutritifs en Cas de Secours

La Spiruline et la Chlorella ont été largement utilisées par les Russes après la catastrophe de Tchernobyl. Et les Japonais aiment leur soupe de Miso, qui est réputée aider certains de leurs citoyens à survivre aux retombées radio-actives, après que les Américains aient attaqué deux de leurs villes. C'est pourquoi je recommande Rejuvenate en fortes doses (http://blog.imva.info/medicine/superfood-for-cellular-survival) en raison de sa forte teneur en Spiruline et en Chlorella ; et parce qu’il agit tel un carburant de fusée raffiné au niveau des cellules, en leur fournissant une vaste gamme de nutriments concentrés.


Tan Koon Peng de Singapour écrit : "Le Miso est efficace pour détoxifier votre corps des radiations. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, deux hôpitaux qui étaient situés côte à côte ont été touchés par des rayonnements ionisants, dans un hôpital, des personnes ont consommé du Miso, et tous ont survécu, alors que beaucoup de gens dans l'autre hôpital, qui n'ont pas pris de Miso sont morts. Le Miso est riche en vitamine B, et il est donc adapté aux végétariens qui sont en manque de vitamine B. Afin d’obtenir de meilleurs résultats, ne pas cuire le Miso".


L’herboriste Brigitte Mars:

(http://healthdespiteoil.wordpress.com/2010/07/03/environmental-illness) déclare:


"Il existe un certain nombre d'aliments qui peuvent aider notre corps à mieux tolérer les effets de la pollution. Manger ce qui se situe dans le bas de la chaîne alimentaire réduit notre consommation de produits chimiques. Consommer davantage de graines complètes et entières constitue une multitude d'avantages. Leur haute teneur en fibres se lie aux toxines et cela diminue le délai du transit intestinal. Leur teneur en vitamine B6 nourrit la glande thymus, et leur teneur en vitamine E aide le corps à mieux utiliser l'oxygène. Le sarrasin est riche en rutine, et aide à protéger contre les radiations, puis stimule la production de la moelle osseuse. La fibre contenue dans les algues mucilagineuses contribue à prévenir la réabsorption du strontium-90 radioactif".

 

"Après le bombardement de Nagasaki, un groupe de survivants médecins macrobiotiques et leurs patients ont évité la maladie des radiations en mangeant du riz brun, du Miso et des algues. Ils n'ont pas non plus contracté la leucémie. Les algues aident aussi à briser les dépôts de graisses. Les aliments riches en chlorophylle, tels que l'herbe d'orge et l'agropyre renforcent les cellules, transportent l'oxygène, aident à détoxifier le sang et le foie, puis aident à neutraliser les éléments polluants et stimulent la production d'ARN. Les légumes riches en soufre comme le brocoli, le chou et les feuilles de moutarde se combinent avec les métaux lourds et aident à prévenir les dommages causés par les radicaux libres", dit Mars.


Le Dr. Shade a commenté sur ce qui précède, et il a dit  "Dans la dernière phrase de Brigitte Mars, un ami local mentionne effectivement la famille du brocoli. Une mauvaise compréhension, mais normale, est rappelée ici - à savoir que les composés du soufre dans la famille du brocoli, lient les métaux lourds. En fait, les composés soufrés déclenchent une action accrue de votre organisme incluant le glutathion, ce qui conduit à la fois, à la détoxification des métaux lourds, et à la neutralisation des radicaux libres.


L'autre groupe de composés alimentaires qui effectue également cela sont les antioxydants polyphénoliques - le thé d'extrait d'écorce de pin, l’extrait de thé vert, l’extrait de pépins de raisin, et mon préféré l’Haritaki ou le Terminalia Chebula, un fruit ayurvédique qui est la base de nombreux médicaments, y compris les détoxifiants intestinaux Triphala. Ce fruit est largement utilisé dans la médecine Tibétaine, où il est décrit comme étant détenu par la médecine de Bouddha, et est appelé la "Reine des Plantes". Il possède de puissants effets sur le système du glutathion et des antioxydants intracellulaires, ainsi que d'autres comme la superoxyde dismutase. L’Haritaki est l'une des superpuissances dans Clear Way. Clear Way comprend également d'autres polyphénols tels que l’écorce de pin, de grandes quantités d’extrait de racine de pissenlit pour le nettoyage du foie, de l'iode et des minéraux naturels d’extrait de fucus (ou de ce qui est connu sous le nom de bladderwrack, un légume de mer), il est aussi chélateur de métaux lourds ainsi que l’acide Rlipoïque, un super antioxydant, le Gotu Kola (centella asiatique), Bacopa Monniera qui est un protecteur des nerfs, et les vitamines B1, B5 et B6.


Des recherche sur des animaux indiquent que la curcumine (un anti-oxydant et composé anti-inflammatoire contenu dans l'épice curcuma curry) peut aider à protéger contre les dommages radio-induits à la peau. D'autres recherches sur des animaux montrent que la plante ginkgo biloba peut aider à protéger contre des lésions organiques résultant de la radiothérapie. Et l'aloe vera est souvent présentée comme un remède naturel contre le rayonnement induit par les changements de peau, prévient ou minimise les réactions cutanées dues aux effets radio-induits.


SOURCE: http://blog.imva.info/medicine/treatments-nuclear-contami

 

Newsletter de Mars 2011 de Ty Bollinger, à télécharger sur cette page: http://lavienaturelle.net/3.html.

Informations en provenance d'Artemisia-Collège

"La synthèse des moyens et produits pour autant que possible, se prémunir... C'est compliqué, car ,dans les faits, se battre contre un ennemi invisible, incolore et inodore, ce n'est déjà pas simple, mais en plus avec des "autorités" cachant l'essentiel, et en tout cas, SANS AUCUNE crédibilité... c'est mission quasi-impossible...


Il faudra pourtant essayer, car nous avons déjà commencé à être touchés, et surtout, ça va durer très longtemps... ce qui complique tout...


Déjà, une semaine après, une grande partie des aliments nippons sont contaminés, même l'eau à Tokyo l'est!!!


Quatre réacteurs HS, dont 3 détruits, libérant leur radio-activité, dont le n°3, contenant des centaines de kilogrammes de plutonium, (ce qui est une situation bien plus grave qu'à Tchernobyl), c'est déjà une catastrophe planétaire!"


Finalement, et pour différentes raisons, oublions les pastilles d'iode délivrées par l'armée, trop suspectes...


- Brèves: 

- Les Russes proposent aux Japonais de déménager en Sibérie...


- "J'ai appris par une amie hospitalisée en Belgique que les médecins prennent déjà de l'iode, qu'il n'y en n'a plus de disponible dans les hôpitaux proches : Ils se sont réservés principalement pour eux même !"


- Comme pour le nuage de Tchernobyl, les mêmes pratiques: censure grossière censuré grossièrement, le 12 mars sur le jt de fr3 de 12-13h alors qu'il est en train de dire : "Ce que nous faisons dès maintenant, c'est mettre en alerte le réseau qui permet de mesurer les retombées éventuelles de cet accident en France...":

http://www.youtube.com/watch?v=8jdf3AKMkPQ (3 mn)


- EDF aurait falsifié des données sismiques françaises, pour économiser sur la sûreté:


L'Observatoire du nucléaire révèle un véritable scandale: En 2003 (la situation est restée la même depuis), EDF aurait falsifié des données sismiques afin de s’éviter des travaux onéreux… et pourtant indispensables pour la sûreté des centrales nucléaires.

Par un courrier du 17 juin 2003, diffusé aujourd'hui par l'Observatoire du nucléaire, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)aurait couvert EDF en lui donnant raison contre l’avis des experts de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire),tenus au silence.


Les données semblent accablantes et concernent 32 des 58 réacteurs français.


- Chinon (Indre et Loire) : EDF aurait baissé d’office la valeur de l’intensité des séismes de référence. Il s’agirait là d’une falsification aussi incroyable que grossière.


- Belleville (Cher): EDF se serait autorisée à prendre comme référence un séisme datant de 1079 pour lequel il existe très peu de données, écartant le séisme de référence (de 1933)qui impliquait des mesures plus contraignantes.


- Blayais (Gironde): les chiffres d’EDF seraient trois fois moins contraignants que ceux de l’IRSN. Or André-Claude Lacoste, directeur de l’Autorité de sûreté nucléaire donne raisons à EDF sans se justifier. Idem pour Saint-Laurent des Eaux (Loir-et-Cher).


- Plus généralement, EDF aurait redéfini à sa manière les zones sismiques afin de ne pas avoir à tenir compte de certains séismes.


- Les centrales de Dampierre (Loiret),Bugey (Ain), Fessenheim (Haut-Rhin), Civaux (Vienne), Saint-Alban (Isère), Golfech (Tarn-et-Garonne), Nogent (Aube) et Chooz (Ardennes) également mises en cause.


Ironie de l'Histoire, au moment où cette affaire a été étouffée par l'Autorité de sûreté française (en 2003), 15 réacteurs nucléaires japonais étaient fermés administrativement suite à la falsification par l'électricien TEPCO (propriétaire des réacteurs actuellement en perdition à Fukushima) de documents concernant la sûreté.

Ler Japon a-t-il, de nouveau, été attaqué?

Japon - Benjamin Fulford - La fin de l'ultimatum:

http://www.renovatiotv.com/blog,-japon-benjamin-fulford-la-fin-de-l-ultimatum-18-mars-2011,991532107.html (7 mn 23)


 Japon : LAPSUS "révélateur"? "Nous somme en face d'un acte"...

http://www.renovatiotv.com/blog,japon-lapsus-revelateur-nous-somme-en-face-d-un-acte,991530301.html (1 mn 30)


Rappel: Le Japon attaqué ? Haarp et fulford - 2008


http://www.renovatiotv.com/blog,-la-japon-attaque-haarp-et-fulford-2008,991526767.html (6 mn 16)


1/4:
http://www.dailymotion.com/video/x4j974_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_news


2/4: http://www.dailymotion.com/related/x4j9nx/video/x4j9eh_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_politics?hmz=746162 


3/4: http://www.dailymotion.com/related/x4j974/video/x4j9j5_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_politics?hmz=746162 


4/4: http://www.dailymotion.com/video/x4j9nx_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_politics?from=rss&hmz=706c61796572 

 

Modélisation:


 

A priori, ça devrait être moins fort que Tchernobyl, mais ceux qui ont des jardins potagers, devraient utiliser des serres et des tunnels plus qu'avant.


Bien laver les crudités, et, à terme, limiter les laitages et viandes... et champignons, tout ce qui concentre la contamination... S'il ne pleut pas, très peu de risques... à l'inverse...


Inutile de chercher à acheter un compteur Geiger, il y a 2 à 5 mois de délais, ils sont tous partis au Japon...


C'est pourtant la seule possibilité de savoir où l'on en est localement, car même si les autorités informaient réellement et honnêtement (y compter est illusoire), il serait impossible de le dire avec assez de précision, car la contamination peut être très différente à 1 km près, selon qu'il a plu ou pas...


http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

 

 

http://artdevivresain.over-blog.com/article-que-faire-contre-l-ennemi-invisible-71087603.html

 

 

 

____________________________________________________________________

 

 

 

 

 

Le cerveau est aussi atteint par la radioactivité transformant ainsi certaines personnes en aliénées.  Certaines sont tellement atteintes qu'elles ne peuvent plus se lever et doivent être nourries à même le sol.

D'autres sont sous état de choc constamment.


images issues de : http://www.dissident-media.org/stop_nogent/106_apres_tcherno.html

 

 

Effets de la radioactivité

 

http://laradioactivite.blogg.org/

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche