Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:36

LA MONDIALISATION EST SEXISTE :

Elle renforce l’oppression des femmes


de : MARTINE LOZANO
samedi 2 juillet 2011 - 20h10

 

9 commentaires
JPEG - 27.7 ko

 

De la société patriarcale découlent l’oppression des femmes et l’oppression des homosexuel(les)
Car se situe sur un même plan le racisme , le sexisme et l’homophobie.
En effet le racisme c’est discriminer pour différencier et hiérarchiser afin d’affirmer la supériorité :
La supériorité de la race blanche par exemple.
C’est la même logique qui s’applique pour le sexisme et l’homophobie,
La supériorité masculine , la supériorité hétérosexuelle.
Cet ordre sexuel qu’est le sexisme implique non seulement la subordination du féminin au masculin mais Également la hiérarchisation des sexualités fondement de’ homophobie.
L’homophobie est un préjugé et une croyance qui consiste à croire en la suprématie de l’hétérosexualité.

Car la société est organisée en rapports sociaux de race et de sexe avec les rapports de classes.

Je vais m’intéresser ici aux rapports sociaux de sexe ;

D’un côté il y a les hommes qui subissent l’exploitation capitaliste, de l’autres les femmes qui subissent une exploitation capitaliste renforcée par la société patriarcale et une autre exploitation totale qui découle de la société patriarcale : le travail domestique qui n’est pas payé du tout.
D’où vient cette double exploitation ?
Pendant longtemps le discours dominant du mouvement ouvrier était de considérer la lutte des classes comme la lutte principale , la lutte contre l’oppression des femmes considérée comme secondaire serait réglée dans le cadre de la lutte des classes, en d’autres termes pendant longtemps la gauche et le mouvement ouvrier étaient méfiants à l’égard du mouvement féministe, la lutte n’étant pas primordiale et serait réglée par la révolution et la destruction du capitalisme.
Or dans nos sociétés les rapports sociaux de sexe sont aussi importants que les rapports de classe,
C’Est-ce système que nous appelons le patriarcat :
Cette domination patriarcale touche tous les domaines , la division sociale et sexuelle du travail maintient les femmes dans la sphère privée : celle de la reproduction
Alors que la sphère publique, la production est réservée aux hommes.
La sphère publique étant plus valorisée que la sphère privée.
De cette domination découlent les bas salaires, l’inégalités des salaires entre les hommes et les femmes, Le temps partiel subi, le travail domestique nœud de toutes les inégalités,
Nous revendiquons la parité domestique.
De cette domination découlent les filières féminisées, la faiblesse de la représentation féminine dans les instances du pouvoir, la violence qui peut être psychologique comme le harcèlement moral , le harcellent sexuel , la violence conjugale , la violence coutumière, la violence des femmes sans papiers, la violences des femmes véhiculées par le médias, l’image,
La violence des ouvrières licenciées et la violence extrême la prostitution.
Il faut cependant soutenir les revendications des prostitués pour les aider à s’en sortir , il faut soutenir le droit au travail , le droit au verset des allocations chômage, le droit au logement, le Droit au HLM,
La prostituions s’internationalise pour devenir un trafic le plus rentable .

Nous devons être solidaires avec les femmes du monde entier alors que la pauvreté a un sexe et que le sexisme et mondialisation sont liés En effet
 Les femmes possèdent 1 % des terres dans le monde
 6 pays seulement dans le monde assument une égalité dans la scolarisation
 80 % des 27 millions des réfugiés récencés sur la planète sont des femmes
 Les 2/3 des 300 millions d’enfants n’ayant pas accès à l’éducation sont des filles
 Sur près d’un milliards d’analphabètes dans le monde il ya 2/3 de femmes
 Les femmes produisent 80 % de la nourriture consommées dans les parties les plus pauvres du monde
 Officiellement 110 millions de filles entre 5 et 14 ans travaillent dans le monde
 La violence fondée sur l’appartenance au sexe féminin est tolérée
 En Norvège ¼ des femmes sont agressées physiquement par leur partenaire
 Plus de4 millions de femmes américaines sont abusées physiquement par leur mari, petit ami par an
 En Russie 14000 femmes sont tuées par leur mari
 De 20 à 50 % de femmes dans le monde don victimes à des degrés divers de violence conjugale
 Il ya aussi les crimes d honneur
 UNICEF avait évalué qu’une femme sur dix dans le monde est victime d’un viol une fois dans sa vie.
 Aux Etats Unis une femme serait violée toute les 6 minutes.

La pauvreté a un sexe
 70 % des personnes les plus démunies dans le monde sont des femmes
 70 % des 4,5 milliards de personnes qui vivent avec moins de 2 dollars par jour sont des femmes et des enfants
 Les filles et le femmes possèdent moins de 1% des richesses de la planète tout en fournissant 70% des heures travaillées et en recevant que 10% des revenus
 Après 5 ans de travail dans certaines usines du monde du fait de dommages sanitaires une femme n’est plus considérée comme « utilisable de manière rentable »

 On estime que plus de 585000 femmes meurent chaque année des complications évitables de la grossesse
Ou de l’accouchement

La mondialisation est injuste car elle concentre la richesse Elle est sexiste car ces effets négatifs atteignent surtout les femmes sans compter les enfants.

Voilà quelques chiffres dans le monde

En France
 80 % des travailleurs pauvres sont des femmes
l’’écart des salaires est toujours de 20 %
 Les chômeurs sont en majorité des femmes même si avec la fermeture des usines les hommes peuvent rattraper les femmes.
 Les retraites des femmes sont inférieures de 45% de celles des hommes
 61% des femmes âgées de 20 à 59 ans sont victimes chaque année de violence conjugale.
 Les propos sexistes vont bon train dans la société on l’a vu récemment.
Peu ose faire son autocritique.

Etre féministe ce n’est pas une valeur de sexe , c’est une question de choix de société
Etre femme n’est pas un brevet de féminisme c’est refuser les rapports sociaux de sexe ?
Se battre contre les rapports dominants dominés

Dans la même logique de la société patriarcale les homosexuel(les) en refusant l’acte sexuel procréatif vont être réprimé (es) C’est le regard social qui établit une hiérarchie le problème ce n’est pas l’homosexualité c’est l’homophobie.
Le fait d’être visible est une acte politique
Mais il faut être solidaire avec toute la planète là où les homosexuel(’les) ont punies de la peine capitale.

Une lutte émancipatrice doit permette de sortir de l’enferment dans une seule identité et accorder la place à la tolérance à l’égard de l’autre et toute discrimination entre genre hiérarchisée disparaitra.

Aucun ne Peu t se résumer d’être femme ou homme, du fait d’être homosexuel ou hétérosexuel ,du fait d’être de la campagne ou de la ville .
Chacun est une combinaison original un être singulier car quand on raisonne en terme de normes on ne peut p qu’aboutir à fermer des espaces de libertés.

L’Humanité n’est pas duelle mais diverse :
Dans le féminin il y ale masculin,
Dans le masculin le féminin,
On s’identité à l’autre on n’est pas dominant

Martine Lozano
militante associative

 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article118736

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche