Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 13:23

 

Depuis 5 ans la France de Sarkozy s’est vue imposer le dictat de l’Allemagne de Merkel en matière de politique économique et migratoire européenne : politique d’austérité baisse du pouvoir d’achat paupérisation des peuples pour sauver l’Euro et la suprématie économique allemande, politique migratoire sauvage pour permettre l’approvisionnement du marché du travail allemand déficitaire en main d’œuvre d’esclaves étrangers. Voter Sarkozy ce serait aussi voter pour un démantèlement du Droit du Travail à la française remplacé par des « Devoirs Made In Germany ».



6 Mai Fin De La Merkozy …Pour Les Electeurs De Mme Le Pen Aussi

Depuis 5 ans la France de Sarkozy obéit au dictat de l’Allemagne de Merkel qui cherche à maintenir sa domination sur l’UE en sauvant coûte que coûte l’Euro pour continuer d' y assurer la suprématie de l’économie allemande. Sarkosy l’agité illusionniste veut continuer de faire croire aux Français qu’il peut dans la Merkozy qui domine l’Europe avoir une quelconque influence.

Dans l’UE il n’y a pas de solidarité allemande mais une dictature économique de Berlin sur les autres pays de l’UE et Sarkozy comme un toutou obéit à Merkel.

Dans la crise de la zone Euro et la plongée de certains pays surendettés comme la Grèce Sarkozy n’a fait que suivre l’Allemagne de Merkel comme en ce qui concerne les aides financières à la Grèce. Ces dernières ont été conditionnées à l’achat d’armements à l’Allemagne et la France.

Le plus grand marché de vente d’armement pour l’Allemagne c’est la Grèce (15% de la totalité de ses ventes). Lors d’une visite du premier ministre turc, Erdogan, en Grèce en Mai 2010 le vice premier ministre grec qui l’avait reçu, Theodore Pangalos, avait dit regretter qu’Athènes dépense autant en armement alors que la situation économique du pays est catastrophique. Il avait également ajouté que son pays était « obligé d’acheter des armes ». Sarkozy en toutes circonstances sait aussi remercier ses amis du complexe militaro industriel français (Dassault) pour leur soutien.

Pendant tout son mandat Sarkozy n’a pas cessé de présenter aux Français le modèle économique allemand de Merkel comme ce qu’il fallait instaurer en France et il a commencé à le faire (retraite, début de démantèlement du Droit du Travail etc…).

L’Allemagne de Merkel c’est des millions de travailleurs allemands pauvres avec des salaires bien en dessous du salaire minimum. Près de 10% des travailleurs se trouvent dans le secteur des bas salaires insuffisants pour vivre décemment de son travail.

Malgré la relative bonne santé de son économie l’Allemagne n’a pas de SMIC pas de salaire minimum généralisé. L'Allemagne fait partie des dix pays de l'UE n'ayant pas de salaire minimum unifié les partenaires sociaux ont la possibilité d'en fixer un, secteur par secteur: c'est déjà le cas pour le BTP, les personnels d'entretien ou encore les peintres en bâtiment. Cela ne concerne que les entreprises qui ont signé les conventions collectives.

En partie grâce au développement des emplois précaires et faiblement rémunérés ces dernières années, l'Allemagne peut se targuer d'un niveau de chômage historiquement bas depuis la réunification du pays: 6,9% en septembre, en données corrigées des valeurs saisonnières (CVS).

Réclamé depuis longtemps par les syndicats, les partis d'opposition, SPD, extrême-gauche (Die Linke) et Verts , le salaire minimum généralisé était combattu par les fédérations patronales affirmant qu'il détruirait des emplois. Hors pour saper la progression des partis d’opposition qui pourraient mettre Merkel et son parti CDU en difficulté aux élections allemandes de 2013, Merkel vient d’accepter la création d’un salaire minimum différencié négocié entre partenaires sociaux syndicats et patrons branche par branche qui pourrait donc varier en terme de montant et d’heures travaillées avec pour objectif ce que défend Merkel depuis longtemps de faire disparaître les allocations chômage jugées trop coûteuses.

La Commission européenne qui planche sur la création d’un salaire minimum à l’échelon européen est favorable au principe de "salaires minimums différenciés" par secteurs, comme en Allemagne. Mme Marine Le Pen député européen a accusé la Commission de vouloir "l'explosion du smic", et a dénoncé un "cocktail de mesures ultralibérales".

Il serait bon de rappeler aux électeurs du FN :

1.La position de leur présidente mentionnée ci-dessus

2.Que ce que prône Sarkozy pour les travailleurs français c’est exactement ce qu’ont choisi Merkel et la Commission européenne.

Par conséquent qu’ils votent le 6 Mai en en tenant compte..

Par nécessité l’Allemagne pratique une politique migratoire très ouverte. Sarkozy qui a fait de même pendant 5 ans continuera s’ il est réélu car il ne saura pas dire NEIN au dictat de Merkel et de la Bundesbank qui soutient cette politique migratoire et la politique économique et de rigueur budgétaire de Merkel . En Allemagne le véritable Boss sur la scène politique c'est la Bundesbank.

Selon la Bundesbank l'Allemagne a besoin d'environ 200.000 immigrés de plus par an pour compenser son déclin démographique et soutenir sa croissance, estime la Bundesbank dans son rapport mensuel. Cet apport régulier de main-d’œuvre étrangère devrait être associé à des réformes pour prolonger la durée de vie active faciliter la vie professionnelle des personnes avec enfants à charge, ajoute la Bundesbank.

L'Allemagne a déjà prévu de retarder l'âge de la retraite à 67 ans et s'efforce d'attirer de plus en plus d'immigrés, notamment des travailleurs qualifiés comme des ingénieurs, des informaticiens ou des infirmiers. (Pillage de matière grise des pays pauvres inclus ceux de la zone euro pour s'assurer de la continuité de l'hégémonie allemande ).

Elle compte plus de 10,6 millions d'immigrés, sur une population totale de 81,7 millions (statistiques Destatis 2010) car avec un taux de fécondité parmi les plus bas du monde et un âge moyen parmi les plus élevés, la démographie fait figure de bombe à retardement pour l'Allemagne, pesant sur son potentiel de croissance et sur les finances publiques (34% de plus de 65 ans en 2060).

La Bundesbank ajoute que cette politique d’ouverture migratoire sauvage doit se faire non seulement pour compenser le déclin démographique mais aussi pour soutenir la croissance de la production économique, des gains de productivité. Autrement dit travailler plus payer les salariés moins chers en les mettant en concurrence avec des migrants.

La France n’est pas l’Allemagne elle ne connaît pas ce déclin démographique au contraire. Par conséquent il faut faire barrage à Sarkozy qui tient absolument à y importer le modèle économique allemand Merkel Bundesbank inclus son volet migratoire qu’il a favorisé pendant 5 ans.

Le vote des étrangers aux municipales, chiffon rouge agité par l’UMP de Sarkozy, si cela se fait un jour ce n’est pas pour demain car cela nécessitera une révision de la Constitution.

Mais une politique migratoire sauvage à la Merkozy Bundesbank pour l’UE et la France Sarkozy l’applique déjà.

Par conséquent que les électeurs FN qui voteront le 6 Mai le fassent aussi en en tenant compte..



Jeudi 26 Avril 2012
Mireille Delamarre

6 Mai Fin De La Merkozy …Pour Les Electeurs De Mme Le Pen Aussi

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche