Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 03:00

 

 

 

F. Michael Maloof, G2 Bulletin

9 avril 2012


Washington - L’armée russe prévoit qu’une attaque sera dirigée contre l’Iran vers cet été et elle a travaillé à un plan d’action ; selon des sources russes informées, des troupes russes seraient envoyées à travers la Géorgie voisine pour stationner en Arménie, qui possède avec la République Islamique une frontière.

Le chef du Conseil de Sécurité russe Viktor Ozerov a déclaré que le Quartier Général Militaire russe avait préparé ce plan d’action pour l’éventualité d’une attaque en Iran. Dimitry Rogozin, qui était il y a peu l’ambassadeur russe auprès de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, l’OTAN, a mis en garde contre une attaque en Iran. “L’Iran est notre voisin“, a dit Rogozin. “Une action militaire dirigée contre l’Iran, c’est une menace directe pour notre sécurité“. Rogozin qui est à présent l’adjoint du premier ministre russe, est considéré comme antioccidental. Il est en charge du secteur de défense russe.

Selon les sources du ministère de la défense de Russie, l’armée russe ne croît pas qu’Israël dispose du potentiel militaire pour vaincre les défenses aériennes iraniennes et pense en outre que l’engagement de l’armée des USA sera nécessaire.

La préparation des mouvements de troupes de l’armée russe ne signifie pas seulement que la Russie protège ses intérêts vitaux dans la région, mais qu’elle pourrait aussi assister l’Iran si une telle attaque avait lieu. Ces sources ajoutent qu’il est possible que la concentration des forces armées russes dans la région, pourrait être le résultat du potentiel de combats entre l’armée russe et les forces israéliennes, américaines, ou les deux.

Des sources informées disent que les Russes ont averti des ’conséquences imprévisibles’ d’une éventuelle attaque de l’Iran, quelques unes des personnalités russes disant que l’armée russe prendra part à cette possible guerre dans la mesure où elle serait une menace pour ses intérêts vitaux dans la région.

Le quotidien influent russe Nezavisimaya Gazeta a cité une source militaire russe qui a déclaré que la situation qui s’installe en Syrie et en Iran ’pousse la Russie à accélérer le programme d’amélioration de ses groupements militaires dans les régions du Sud-Caucase, de la Caspienne, de la Mer Noire et de la Méditerranée’. Cette dernière information découle d’un ensemble de rapports et de fuites de porte parole officiels et d’agences de presse gouvernementales selon lesquelles une attaque israélienne est quasi certaine vers l’été.

Du fait de l’impact sur les intérêts vitaux de la Russie dans la région, les sources disent que les préparatifs russes pour une elle attaque ont commencé il y a deux ans avec la modernisation de la base 102 de Gumri, en Arménie. Il est dit de cette base occupe une position géopolitique majeure dans la région.

Les familles de militaires russes de la base de Gumri en Arménie, proche de la Géorgie et de la Turquie ont été d’ores et déjà évacuées, disent des sources russes. ’La Base Militaire 102 est un point clé, un avant-poste russe dans le Sud-Caucase’, a déclaré une source militaire russe au quotidien. ’Elle occupe une position géopolitique très importante, mais le Kremlin craint de perdre cette situation’.

Avec le retour de Vladimir Poutine à la présidence de a Russie, la perspective qu’il déclencherait une nouvelle attaque sur la Géorgie comme il l’avait fait en août 2008 devient également une possibilité, disent ces sources informées.

Les Russes croient que la Géorgie coopérerait avec les Etats-Unis en bloquant tout approvisionnement destiné à la Base Militaire 102, qui est approvisionnée essentiellement par voie aérienne. Jusqu’à présent, la Géorgie bloquait la seule voie de transport routière que les fournitures militaires russes pourraient emprunter.

Le carburant pour la base russe en Arménie arrive d’Iran, et les responsables politiques russes pensent que ce passage frontalier pourrait-être bloqué en cas de guerre. Selon Yuri Netkachev, l’ancien commandant adjoint des forces russes en Transcaucasie, ’Il sera peut-être nécessaire de recourir aux moyens militaires pour briser le blocage routier géorgien et dégager des corridors de transport menant à l’Arménie’. La géographie de la région suggère, compte tenu des routes et de la topographie du pays qu’un tel corridor d’approvisionnement passe obligatoirement au milieu de la Géorgie, près de la capitale Tbilissi.


En septembre, l’armée russe prévoit de faire ses exercices militaires annuels appelés Kavkaz 2012. Les sources informées russes disent cependant que les préparatifs et les déploiements d’équipements et de personnels militaires ont déjà commencé en prévision d’une possible guerre avec l’Iran. Selon ces sources, un nouveau commandement et un nouvel équipement de surveillance ont été déployés dans la région, capables d’employer Glonass, le système GPS russe, pour la prise d’informations de ciblage.

’La force aérienne du District Militaire Sud a été réarmée à presque 100% par des nouveaux avions et hélicoptères’, selon l’expert Pavel Felgenhauer de la Fondation Jamestown basée à Washington. En 2008, Fegenhauer avait relevé qu’en servant de couverture aux déploiement de leurs forces, ce sont les manœuvres Kavkaz 2008 qui ont permis le succès de l’invasion de la Géorgie de la même année.

Le Ministre de la Défense Anatoly Serdyukov a déjà annoncé que les nouveaux Spetznaz, ou Unités de Forces Spéciales, seront déployés dans Stavropol et Kislovodsk, qui se trouvent dans les régions du Nord Caucase.

Des sources russes disent que l’Armée russe pense que si les USA entrent en guerre avec l’Iran, elle pourrait déployer des forces en Géorgie et des navires de guerre dans la mer Caspienne avec l’aide possible de l’Azerbaïdjan, qui a depuis déclaré qu’elle ne donnerait pas son autorisation pour que son territoire soit utilisé par Israël pour lancer des attaques contre son voisin l’Iran.

Des spéculations ont été faites, étant données les relations rapprochées entre Israël et l’Azerbaïdjan, selon lesquelles l’état juif pourrait utiliser des bases pour lancer des attaques contre les sites nucléaires de l’Iran voisin. Israël a récemment accepté de vendre à l’Azerbaïdjan pou 1,6 milliards en équipements militaires.

La perspective que des troupes aéroportées d’assaut russes par hélicoptère, également appelées unités VDV, pourraient être installées dans les provinces sécessionnistes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud est un sujet encore plus grand d’irritation pour le président de Géorgie Michaël Saakashvili. Ces deux provinces ont été prises par l’armée russe au cours de la guerre russo-géorgienne d’août 2008. Elles ont été déclarées pays indépendants par Moscou, mais le Kremlin indique à présent quelles pourraient être annexées par la Russie.


De même, le Lieutenant Général Vladimir Shamanov, commandant des VDV, a annoncé que les troupes russes en Arménie recevront le renfort de troupes parachutistes, ainsi que des hélicoptères d’attaque et de transport. “Le fer de lance (de la région de Transcaucasie) peut recevoir l’ordre de prendre la direction du sud pour empêcher le déploiement présumé de bases US en Transcaucasie, pour faire le lien avec l’Arménie et prendre le contrôle du corridor énergétique des états du Sud Caucase et de la Caspienne par lequel les hydrocarbures azéri, turkmène, ceux d’autres pays de la Mer Caspienne peuven arriver en Europé’, a déclaré Felgenhauer. “En un seul coup de balai militaire, la Russie pourrait se garantir le contrôle de tous les états du Caucase et de la Mer Caspienne qui par le passé, constituaient les marches de son empire, créant un fait accompli auquel l’Occident, trop absorbé par l’Iran, ne pourrait répondre’, a-t-il ajouté.

“En même temps, une petite guerre victorieuse devrait réunir la nation russe derrière le Kremlin, lui permettant d’écraser les mouvements rémanents pro-démocratiques à propos d’élections justes. Avec un bonus supplémentaire, l’action militaire de la Russie pourrait abattre définitivement le régime Saakashvili’. Poutine n’a pas caché son aversion pour Saakashvili et avec son retour à la présidence, il peut envisager que la chute du président géorgien est une tâche inachevée. Tout comme en 2008, Poutine n’aura pas à trop se soucier d’envoyer des troupes en Géorgie, dans la mesure où la réponse des USA et des pays européens à l’invasion et à l’occupation qui a suivi étaient muettes.

mardi 10 avril 2012,
Jean Eckian ©armenews.com

Traduction Gilbert Béguian pour Armenews

 

Lire aussi :

Bruits de bottes dans le Caucase Sud

 

 

La Russie masse des troupes sur la frontière nord de l’Iran en prévision d’une attaque de l’Occident, et déploie de façon permanente sa flotte au large de la Syrie

la suite >>>


Chiron
.
Voir  aussi :
.
Pauvre Iran bien menacé !
Voilà qui va encore accroître
les convoitises de l' Occident criminel !

Iran : Découverte de l'un des plus grands champs pétroliers du monde  18/04/2012

http://www.alterinfo.net/notes/Iran-Decouverte-de-l-un-des-plus-grands-champs-petroliers-du-monde_b4105693.html


Iran : Découverte de l'un des plus grands champs pétroliers du monde
IRIB- L'un des plus grands champs pétroliers du monde vient d'être découvert dans la province de Khouzestan. les détails de cette découverte sera annoncé dans les prochains jours et le champ contient du pétrole léger.
.

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 20/04/2012 00:48


Aïe l'escalade !


Nous sommes sur une poudrière, la guerre mondiale est proche, on n'y échappera pas Israël est trop décidé, en Georgie dirigeant aussi décidé et va-t-en guerre ! Préparons-nous au chaos et aux
pénuries, je pense personnelleent comme je l'ai dit plusieurs fois que ça se jouera après les JO de Londres... Londres veut la paix avant ! Si on a Hollande, ce sera moins grave que NS pour gérer
cette période, le chaos, et plus avisé ! Ce n'est pas un extrémiste ! Sarkozy est pire que tout et il déteste la France qui le lui rend bien d'alleurs... eva

babelouest 19/04/2012 04:12


La Russie faisant transiter des troupes via la Géorgie ? Mais c'est un acte de guerre ! Il faudra donc que les USA aient déclenché les hostilités pour qu'une telle éventualité se produise.
Problème : la Géorgie va sûrement s'opposer par la force au passage de ces régiments, ce qui au minimum les retardera, mais probablement déclenchera une aide des USA à la Géorgie. Aïe l'escalade
!

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche