Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 04:10

http://consom-solidaire.over-blog.com/categorie-10236527.html

 

7 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – La hausse mondiale des prix alimentaires arrive dans vos assiettes… Café, huile, pâtes, viande, lait, biscuits, vont subir de plein fouet la hausse de 50% des matières premières sur ces 8 derniers mois. Et cette fois-ci, c’est plus grave qu’en 2008 où les prix alimentaires avaient déjà augmenté en moyenne de 5,2%. Si la hausse actuelle façonnée par les spéculations sur les bourses dérégulées de Londres, Chicago et New York, est aussi forte qu’à l’époque, elle s’étale sur une période deux fois plus courte ; c’est-à-dire que son rythme est en réalité deux fois plus fort. Et la grande différence, c’est qu’entre 2008 et aujourd’hui, les banques centrales ont pissé de la monnaie à tout va, que les mécanismes spéculatifs sont encore plus fous et incontrôlés, et que les capacités productives et les stocks au niveau mondial sont en pire état.

D’ailleurs les prix ont très peu diminué dans les supermarchés depuis 2008 ; ce sont les emballages qui se sont réduits. Mais, selon l’ AFP , Michel-Edouard Leclerc (aucun lien de parenté avec le général du même nom) annonce déjà une hausse de 3,5% dans les trois prochains mois, dont 4 à 6% sur les huiles, 15 à 28% pour les farines et 15 à 22% pour le café. Pour les produits frais, la hausse sera plus rapide, notamment le lait et la viande.

Déjà, les prix à la production s’envolent, notamment sous l’effet de la spéculation sur le baril de pétrole et les divers métaux. En janvier, la hausse sur un an des prix à la production en France est de 5,2%, dont 4,4% pour les denrées alimentaires, boissons et produits de base. La hausse est emmenée par les produits de la cokéfaction et du raffinage pétrolier (+28,6%) mais est généralisée à l’ensemble des produits manufacturés (+5%). Les prix d’importation des produits industriels sont à +9,4% sur un an.

Vous êtes inquiets ou énervés ? Dites-le à votre banque. Les grandes banques « universelles » françaises, comme la BNP et son fonds Hopti Hedge au Luxembourg, la Société Générale avec Lyxor et Crédit « Agricole » avec Amundi, spéculent sur les prix alimentaires grâce à des « trackers ». Et on ne parle pas de la trésorerie des hypermarchés qui est systématiquement jouée sur des produits financiers à court terme.

Producteurs, consommateurs, ils ne vous restent plus qu’une seule arme : la mise en liquidation judiciaire des spéculateurs. Il est temps de trier le bon grain bancaire de l’ivraie financière : tout ce qui n’est pas lié à la production (dettes illégitimes), doit dégager. Pour liquider cette bulle, il faut rétablir la loi du 2 décembre 1945 séparant banques de dépôt et banques d’affaires tout en envoyant des représentants de la loi inspecter les livres de comptes de tous ces établissements et leurs filiales offshore.

 

http://www.solidariteetprogres.org/article7499.html


A lire :

 

La santé est dans notre assiette. Cette antienne, aussi vieille qu'Hippocrate, n'a jamais été autant d'actualité. Face à l'augmentation des pathologies de l'abondance alimentaire (maladies cardio-vasculaires, diabète, obésité...), le docteur Laurent Chevallier remet le couvert sur ce sujet dans un livre intitulé Les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète (Fayard, 330 pages, 19 euros), en librairie le 25 mars. Le credo de ce spécialiste de la nutrition ? Halte à la chimie (additifs, arômes de synthèse, édulcorant, acide gras trans, sulfites...) qui perturberait notre métabolisme et notre capacité à contrôle notre poids. L'article
Source : Le Monde
F.Nicolino est journaliste écologiste, il a écrit une dizaine de livres (dont Pesticides, révélations sur un scandale français). Publication de Bidoche, avec comme sous-titre : L’industrie de la viande menace le monde édité par LLL (les liens qui libèrent). Il permet de comprendre la naissance et l’étonnant développement de l’élevage industriel, qui sacrifie plus d’un milliard d’animaux par an en France.

"Nous avons nié aux animaux tout droit à l’existence. Nous avons changé des êtres sensibles en morceaux de bidoche. En choses, en objets, en marchandises abstraites. Et confié le grand massacre à des ouvriers atteints d’une infinité de maladies professionnelles. Au passage, notre santé est atteinte, et les virus, comme les bactéries, prolifèrent fatalement. D’où provient, selon vous, la grippe porcine, que les autorités préfèrent appeler grippe A ? Au passage, la famine, déjà massive au Sud, s’aggrave, car il faut entre 7 et 9 protéines végétales pour en obtenir une animale. La crise du climat aussi. Et la barbarie généralisée de même. On prête au grand Tolstoï cette phrase qui me hante : tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille. "
Lire
Publié dans : Livres
Lundi 22 juin 2009 1 22 /06 /Juin /2009 17:18
Vive la malbouffe ! est vertigineux, terrifiant, abasourdissant. Impossible, après l’avoir refermé, de s’attabler sans se voir en Louis de Funès dans l’Aile ou la cuisse, forcé d’engloutir les ragougnasses de l’usine Tricatel gorgées de substances chimiques aux noms barbares...

L'article de [Terra Eco]

Sortie de :

« Vive la malbouffe ! », de Christophe Labbé, Jean-Luc Porquet, Olivia Recasens et Wozniak
Publié dans : Livres
Samedi 21 mars 2009 6 21 /03 /Mars /2009 16:23
La santé est dans notre assiette. Cette antienne, aussi vieille qu'Hippocrate, n'a jamais été autant d'actualité. Face à l'augmentation des pathologies de l'abondance alimentaire (maladies cardio-vasculaires, diabète, obésité...), le docteur Laurent Chevallier remet le couvert sur ce sujet dans un livre intitulé Les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète (Fayard, 330 pages, 19 euros), en librairie le 25 mars. Le credo de ce spécialiste de la nutrition ? Halte à la chimie (additifs, arômes de synthèse, édulcorant, acide gras trans, sulfites...) qui perturberait notre métabolisme et notre capacité à contrôle notre poids. L'article
Source : Le Monde

Le livre de L.Chevallier (Le Point)

Publié dans : Livres
Lundi 2 février 2009 1 02 /02 /Fév /2009 14:22
Organismes Géniaux et Merveilleux, Organismes Génétiquement Monstrueux ou Outils Génétiques de Marketing ?
Les OGM ont multiples facettes car multiples domaines d'utilisation et d'application. OGM et recherche fondamentale, OGM et médecine, OGM et industries, OGM dans l'agro-alimentaire, autant de catégories que l'auteur s'évertue ici à différencier afin d'éviter certains amalgames fallacieux si chers aux VRP de la transgenèse généralisée. C'est avec des expressions imagées, des métaphores audacieuses et croustillantes, le tout arrosé de quelques notes d'humour, que Christian Vélot explique, avec pédagogie et simplicité, dans un langage accessible à tous, les aspects scientifiques et sociétaux des OGM en s'appuyant sur des exemples concrets.

Sortie du Livre de C.Vélot:
Le site des éditions Goutte de sable
Publié dans : Livres
Lundi 2 février 2009 1 02 /02 /Fév /2009 12:43
Le plaisir de manger fait place depuis des années à la notion de sécurité alimentaire : la chasse aux microbes, aux prions, aux pesticides, aux nitrates  l’emporte sur la recherche des saveurs et du bien-être pour tenter de juguler les dérives de l’agro-industrie. Nombre de consommateurs manifestent - tout naturellement ! - de l’intérêt à l’égard d’un mode de production qui n’utilise pas de produits chimiques de synthèse pour respecter le développement naturel et la qualité des espèces, pour renouveler les ressources de la terre nourricière et pour préserver l’environnement dans toutes ses composantes, y compris sociales : l’agriculture biologique ...   Lire  

Article de
Lylian Le Goff publié dans le livre :  Aliments irradiés : atome, malbouffe et mondialisation, Ed. Golias, juin 2008
 
Publié dans : Livres
Lundi 19 janvier 2009 1 19 /01 /Jan /2009 09:11
Voici un livre qui tombe à point nommé (Editions Seuil). Alors que nombre d'intellectuels prônent la nécessité de réinventer le monde, Hervé Kempf va droit au but et considère que la seule issue possible à la crise écologique, économique et sociale est la sortie du capitalisme. Ce nouvel opus, qui est la suite de son dernier livre « Comment les riches détruisent la planète », explique comment le capitalisme en exacerbant l'individualisme et la quête du toujours plus, a conduit à l'épuisement des ressources de la planète. Il dénonce l'illusion de la croissance verte qui continue à pousser à la consommation effrénée et prône la coopération. Pas seulement celle qui existe déjà dans les coopératives (SCOP) ou les associations de soutien à un agriculteur (AMAP). Mais une coopération à l'échelle de la société, assortie de marchés régulés, d'un revenu maximal admissible pour les plus riches, d'un système de prix inversé où plus on consomme un « produit » plus on le paie cher (un bon moyen de limiter les consommations d'eau ou d'énergie). Bref, tout un programme… qui mériterait bien un troisième livre ! Plus d'Infos

La critique de Rue 89

Publié dans : Livres
Lundi 24 novembre 2008 1 24 /11 /Nov /2008 12:28

Que ta nourriture soit ton premier médicament." Ce conseil d'Hippocrate, père de la médecine moderne, n'a jamais perdu de sa pertinence. L'urbanisation, la sédentarité et la multiplication d'une offre alimentaire de plus en plus riche ont contribué au développement des maladies cardio-vasculaires, du diabète et de l'obésité, devenue, dans les pays industrialisés, un enjeu de santé publique. Le lien entre alimentation et santé n'est plus à démontrer. Lire

Source : lemonde.fr

Publié dans : Livres
Mercredi 10 septembre 2008 3 10 /09 /Sep /2008 12:09
Fin connaisseur de la ruralité française, Gérard Le Puill décrypte les périls menaçant l'alimentation mondiale et les paysans.

Planète alimentaire - L'agriculture française face au chaos mondial,
de G. Le Puill. Éditions Pascal Galodé, 174 pages, 17 €.

La flambée des prix alimentaires a fait resurgir le spectre des famines, de leurs émeutes et des nouveaux agioteurs. Et c'est sans doute à cette occasion que la vulnérabilité de la planète devant les aléas climatiques et les gâchis de ses ressources est apparue la plus criante. G.Le Puill, journaliste à l'Humanité, décrypte les périls qui menacent l'alimentation mondiale et les paysans. Sa description de l'avenir, s'il n'est pas raisonné, sonne comme un tocsin : raréfaction de l'eau et des matières premières, gaspillage des terres arables par une urbanisation anarchique, impasse des agrocarburants, rôle grandissant des marchés financiers - et donc des spéculations en tout genre - qui pèsent sur les cours et les stocks, ultraspécialisation agricole qui désertifie et appauvrit les territoires.
La suite
Publié dans : Livres
Lundi 8 septembre 2008 1 08 /09 /Sep /2008 21:59
Comment choisir parmi les dizaines de milliers de produits d'une grande surface ? Doit-on opter pour un cafe bio, commerce equitable, en grains, moulu, en dosettes, de grande marque, de la marque du magasin, ou encore " premier prix " ? Vaut-il mieux prendre de l'eau en bouteille ou acheter une carafe filtrante ? Quelle difference y a-t-il entre deux detergents, l'un bio, l'autre ecolabellise ? Le soja est-il vraiment un aliment miraculeux ? Devant l'abondance de l'offre, le foisonnement des labels et les promesses parfois tendancieuses, quand elles ne sont pas mensongeres, le consommateur a de quoi perdre la tete.

Le guide
Publié dans : Livres
Dimanche 27 juillet 2008 7 27 /07 /Juil /2008 17:30
Le 1er livre en France sur l’irradiation des aliments vient de paraître aux éditions Golias

L'irradiation des aliments est officiellement une technologie idéale au service de la sécurité sanitaire mondiale, permettant d'éliminer des pathogènes responsables de millions d'infections d'origine alimentaire. Souvent présentée comme une alternative bienvenue à l'usage d'autres dispositifs, comme les produits chimiques, c'est cependant et surtout une technologie multi-usages (conservation, décontamination, ralentissement du mûrissement, inhibition de la germination) servant à merveille les intérêts de multinationales, répondant à des normes de gestion du risque calibrées pour la production et la commercialisation industrielle de masse à l'échelle mondiale, et ainsi un outil de domination économique stratégique. Lire la suite ...

Publié dans : Livres
Mardi 27 mai 2008 2 27 /05 /Mai /2008 07:41
Jardins partagés
Utopie, écologie, conseils pratiques

Laurence Baudelet, Alice Le Roy, Frédérique Basset
144 pages, 23€


Très utile en milieu urbain, les jardins partagés fleurissent un peu partout sur notre territoire. Forme de jardins collectifs, ils se créent souvent à l'initiative des habitants. Lieu d'échanges et de convivialité, les jardins partagés sont aussi le théâtre de nombreuses expérimentations artistiques, sociales, et environnementales. D'où vient ce concept, comment en démarrer un près de chez soi,..., ce livre vous dira tout sur la marche à suivre, tout en vous faisant découvrir une diversité de jardins partagés à travers la France.

Découvrez le sommaire et feuilletez quelques pages.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alternatives au Système
commenter cet article

commentaires

dootjeblauw 09/03/2011 08:50



Bonjour Eva,


Je vous remercie pour tous vos liens et mails que je lis assiduement. Je viens juste exprimer une petite info factuelle: hier j'ai acheté mes paquets de café expresso habituel au meme
magasin et le prix en a doublé!


Grosses bises



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche