Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 03:21

Bras levés, haranguant la foule, après avoir connu dans la campagne 2007 le désormais fameux FRA-TER-NI-TE de Ségolène Royal voilà qu’une autre bonne femme, blonde cette fois, nous assène elle aussi de grand principe. Son prénom Marine, la cause qu’elle défend mordicus la  DE-MO-CRA-TIE. Une honte s’époumone t’elle si, elle, qui représente ce que les sondages veulent bien lui concéder, ne peut se présenter devant les français. Mise en scène ? Récupération ? Un peu des deux sans doute mais le problème est posé et ce n’est pas un « c’était tous les ans la même chose avec le papa, maintenant c’est la fille qui chiale » qui suffit à éluder la question. Car au-delà du cas Marine Le Pen, qui crie à l’injustice sur toutes les chaînes Télé, les ¾ de la bande FM et sur les réseaux sociaux, d’autres candidats rament sérieusement pour obtenir les 500 sésames permettant d’accéder au premier tour de l’élection présidentielle.

 

Mais peut-on parler de démocratie quand, la présélection des candidats que représente la fameuse chasse aux 500 signatures, n’est au final qu’un premier tour avant l’heure ou seule une partie des français, les maires de nos charmantes bourgades et autres métropoles (35 000 français au global) , choisissent qui a le droit de se présenter face à nos suffrages. Et en vertu de quoi ?

 

Et premier tour ? Peut-on parler de véritable vote quand ce dernier, contrairement à ce que devrait exiger une véritable démocratie, se fait à visage découvert et non au sein d’un isoloir comme nous en avons (encore ?) le droit ? 

 

http://img.over-blog.com/567x574/1/37/01/11/Numero-8/Course-signature-FN-coul.jpg

Comme les civilisations, toutes les signatures ne se valent pas

 

 

Au-delà de cela, c’est accepter et même encourager toutes sortes de pressions possibles de la part  de ses administrés mais également de son parti d’origine ou du parti de la communauté de communes auquel son bled appartient que de rendre public la signature d’un maire pour telle ou telle personne ! Une signature pour tel parti et hop subvention pour les années suivantes retirées…

 

Et que deviendrait le pauvre maire d’un village de 15 habitants au fin fond de la Corrèze peuplé exclusivement d’ermites bouddhistes si ces mêmes habitants apprenaient, puisque c’est public et publié, que leur représentant a donné sa signature au Parti Chrétien Démocrate de Christine Boutin ?  Bon double mauvais exemple puisque les bouddhistes sont tolérants et Boutin retirée mais, bref, vous m’avez compris. (sinon remplacez dans le texte ci-dessus le terme « Bouddhiste » par « écologistes » et « Parti Chrétien Démocrate de Christine Boutin » par « Chasse Pêche nature et Tradition de Frédéric Nihous » vous verrez ça marche)

 

Résultat, les maires s’abstiennent, pour une bonne partie d’entre eux, de donner leur signature et au final ce premier tour d’une élection présidentielle à trois tours est, allez savoir, peut-être celui ou l’abstention est la plus importante.

 

Ah et parlons s’il vous plaît des petits candidats. Ces challengers du Dimanche qu’au choix on invite dans les grands medias pour les humilier et les traiter de candidats inutiles comme Jean Michel Apathie face à Jacques Cheminade ou Laurent Ruquier face à Phlippe Poutou ou bien qu’on refuse tout net de s’y intéresser parce qu’ils n’ont pas justement leurs 500 signatures, tout comme le Journal Sud Ouest avec la candidature de François Asselineau. C’est sûr qu’en ne les invitant pas ou en refusant d’écrire un article sur eux, leur notoriété va s’en trouver grandie !

 

Alors bien sûr il y a internet … mais Monsieur Michu, maire et la soixantaine révolue, pour lui Internet se résume à un truc pas trop clair et abrutissant puisque cela amène ses petits enfants à porter des masques ridicules en baragouinant des « on é dé Anonimousse papi » à longueur de journée.

 

Il reste en dernier recours le démarchage au porte à porte des candidats et militants, mais dans la pratique de l’exercice, Monsieur Michu risque d’être plus séduit par les arguments de Cindy Lee la candidate du Parti du Plaisir que par François Asselineau de l’Union Populaire Républicaine.   Et on le comprend notre petit père ! D’un côté on a un mec qui lui parle de droit, d’article 50 du traité européen, qui dénonce la domination américaine et dont le slogan est « L’union du peuple pour rétablir la démocratie ». De l’autre une blonde dont le slogan est « Pour qu’un vent d’hédonisme souffle sur la France » et tout ça s’il vous plaît sous les traits d’une poupée gonflable tout droit sortie d’une série américaine!

 

 

500 signatures UPR François Asselineau

 

 

Allez mes chers amis, que l’on passe au plus vite aux 1 000 signatures nécessaires, que les petits candidats soient pendus (médiatiquement s’entend !) avant d’être déclarés, que des primaires soient organisés à droite comme à gauche et que le pluralisme politique disparaisse. Oui nous souhaitons nous aussi n’avoir plus que deux choix comme les américains ! Soyons fous, avec encore un peu d’effort nous pourrions nous aussi, en éloignant jour après jour les français d’une démocratie réelle, arriver à les dissuader de se saisir des urnes par dépit et faire grimper le taux d’abstention….il nous reste encore du chemin, courage nous y arriverons…puisque tout droit nous y allons.

 

Dessins de presse : 

 

Course aux signatures du FN - Ysope : http://ysope.over-blog.net/

Le mystère des 500 signatures - Olive : http://www.olivedessinateur.com

 

  • : Turpitudes, un regard satirique et décalé sur l'actualité où chaque turpitude est illustrée de dessins de presse et de caricatures humoristiques

http://turpitudes.over-blog.com/article-la-traque-aux-500-signatures-ou-le-visage-decouvert-d-une-democratie-en-papier-mache-99557645.html

 

.

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Opinion ou témoignage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche